BRIBES EN LIGNE
"mais qui lit encore le il s’appelait à la bonne     pourquoi pour martine même si thème principal :   pour adèle et réponse de michel temps de pierres dans la    nous il faut laisser venir madame antoine simon 15 je meurs de soif les parents, l’ultime merci au printemps des j’aime chez pierre       juin "si elle est  ce mois ci : sub       je je n’hésiterai les textes mis en ligne un titre : il infuse sa station 7 : as-tu vu judas se villa arson, nice, du 17 macles et roulis photo 7       le       marche la mastication des quelques autres       vu mougins. décembre f tous les feux se sont le galop du poème me       la passet li jurz, la noit est quand vous serez tout le corps encaisse comme il pour angelo       le printemps breton, printemps l’ami michel pour le prochain basilic, (la « pouvez-vous cet article est paru dans le sous l’occupation il semble possible j’ai parlé lu le choeur des femmes de    tu sais ce monde est semé pour raphaël karles se dort cum hume       pour patrick joquel vient de     cet arbre que       dans       maquis ce paysage que tu contemplais effleurer le ciel du bout des comme un préliminaire la deuxième de pareïs li seit la       le       le merci à marc alpozzo ils s’étaient       nuage   maille 1 :que   pour olivier    regardant et je vois dans vos c’est un peu comme si,       voyage j’ai perdu mon dieu faisait silence, mais premier vers aoi dernier antoine simon 21 quand sur vos visages les l’éclair me dure, antoine simon 24  jésus       ce       p&eacu exode, 16, 1-5 toute       dans   pour le prochain heureuse ruine, pensait     au couchant       au       fleur leonardo rosa pour yves et pierre poher et       m̵ aucun hasard si se je serai toujours attentif à  la lancinante références : xavier antoine simon 31 mouans sartoux. traverse de neuf j’implore en vain c’est extrêmement coupé en deux quand et te voici humanité dernier vers aoi       au quatrième essai de et que vous dire des on peut croire que martine la vie est ce bruissement j’ai relu daniel biga, pour mon épouse nicole je t’enfourche ma constellations et au matin du À l’occasion de l’erbe del camp, ki d’ eurydice ou bien de ce poème est tiré du  tu vois im font chier al matin, quant primes pert deux ce travail vous est       la guetter cette chose    7 artistes et 1       ce essai de nécrologie, À peine jetés dans le descendre à pigalle, se quelque temps plus tard, de l’impossible toutefois je m’estimais (ma gorge est une le soleil n’est pas il existe au moins deux       la dans un coin de nice,       et deuxième essai       les je déambule et suis       au merci à la toile de       j̵       sur janvier 2002 .traverse de toutes les pour la cité de la musique dans ce périlleux pour helmut elle ose à peine quel ennui, mortel pour       dans Ç’avait été la le plus insupportable chez  ce qui importe pour dernier vers aoi i mes doigts se sont ouverts et ma foi,       au normalement, la rubrique poème pour la langue est intarissable madame, vous débusquez     dans la ruela on cheval 13) polynésie  dernier salut au a ma mère, femme parmi Être tout entier la flamme intendo... intendo !     chant de c’est parfois un pays l’heure de la je t’enlace gargouille       " f toutes mes nice, le 30 juin 2000 comme une suite de ecrire sur   l’oeuvre vit son apaches : encore une citation“tu il n’était qu’un       &agrav pour michèle gazier 1) c’est la chair pourtant ma chair n’est tout le problème à propos des grands chaises, tables, verres, paysage de ta tombe  et six de l’espace urbain, station 4 : judas  sequence 6   le suite du blasphème de       le quant carles oït la c’est ici, me (dans mon ventre pousse une j’ai donné, au mois je reviens sur des coupé le sonà pour jean marie temps de bitume en fusion sur un soir à paris au  au mois de mars, 1166       la pie et il parlait ainsi dans la mon travail est une recleimet deu mult et combien       " nice, le 18 novembre 2004 polenta       " madame, c’est notre À max charvolen et la prédication faite carles respunt : antoine simon 33       les l’instant criblé (À l’église rossignolet tu la pour marcel etait-ce le souvenir …presque vingt ans plus ço dist li reis : les dessins de martine orsoni entr’els nen at ne pui dernier vers aoi des conserves ! est-ce parce que, petit, on assise par accroc au bord de  improbable visage pendu nous viendrons nous masser dernier vers que mort les étourneaux ! envoi du bulletin de bribes       une   dits de les avenues de ce pays il ne sait rien qui ne va " je suis un écorché vif.       voyage douce est la terre aux yeux iv.- du livre d’artiste paroles de chamantu très saintes litanies nous serons toujours ces ils sortent pour max charvolen 1) 10 vers la laisse ccxxxii laure et pétrarque comme ce qui importe pour  zones gardées de dans le pain brisé son il faut aller voir  née à v.- les amicales aventures du giovanni rubino dit       assis madame porte à       d&eacu où l’on revient dans les carnets       &n à cri et à Éléments - frères et       sur         or       fleure       je décembre 2001. ne pas négocier ne les routes de ce pays sont de mes deux mains       fourr&  le "musée de profondes glaouis mais jamais on ne le 28 novembre, mise en ligne       dans   si vous souhaitez     double pour jacky coville guetteurs quelques textes ecrire les couleurs du monde huit c’est encore à sauvage et fuyant comme tu le saiset je le vois       la   encore une il en est des noms comme du       allong antoine simon 29 ses mains aussi étaient ici, les choses les plus       le de la       au au lecteur voici le premier ce jour-là il lui a grant dulur tendrai puis nécrologie face aux bronzes de miodrag approche d’une       les       la (elle entretenait ce 28 février 2002. pour jacqueline moretti,  je signerai mon gardien de phare à vie, au       &agrav cher bernard antoine simon 14       l̵       b&acir    si tout au long livre grand format en trois si j’étais un 1. il se trouve que je suis 1- c’est dans premier essai c’est le pendu       pass&e dernier vers aoi  avec « a la       reine       deux des quatre archanges que une fois entré dans la dernier vers aoi il y a des objets qui ont la il tente de déchiffrer, "tu sais ce que c’est sa langue se cabre devant le mesdames, messieurs, veuillez ce jour là, je pouvais preambule – ut pictura       antoine simon 32 autres litanies du saint nom deuxième apparition de abstraction voir figuration dernier vers aoi       sur dernier vers s’il madame est la reine des       &eacut et si tu dois apprendre à       aux "la musique, c’est le le "patriote", o tendresses ô mes macao grise l’art n’existe   un vendredi   entrons       sur la liberté de l’être       &ccedi f les feux m’ont le 26 août 1887, depuis ma voix n’est plus que une il faut dire les station 5 : comment       je dans la caverne primordiale  l’écriture       un ainsi fut pétrarque dans pour ma normal 0 21 false fal vos estes proz e vostre jamais je n’aurais       entre et voici maintenant quelques la brume. nuages a claude b.   comme       descen tous ces charlatans qui able comme capable de donner       la deuxième suite madame a des odeurs sauvages   six formes de la la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Legendre
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette