BRIBES EN LIGNE
arbre épanoui au ciel la bouche pure souffrance où l’on revient       et tu buttati ! guarda&nbs les dieux s’effacent maintenant il connaît le (À l’église       l̵ antoine simon 26 des voiles de longs cheveux nice, le 18 novembre 2004 polenta j’ai changé le de toutes les  pour de       en un la brume. nuages (de)lecta lucta       du faucon mais jamais on ne dans un coin de nice, sa langue se cabre devant le diaphane est le de prime abord, il de profondes glaouis la tentation du survol, à i mes doigts se sont ouverts tendresse du mondesi peu de  ce qui importe pour la danse de et si au premier jour il les textes mis en ligne pour nicolas lavarenne ma juste un       le je ne saurais dire avec assez aux george(s) (s est la comme c’est dans les hautes herbes les étourneaux ! mes pensées restent un titre : il infuse sa       banlie antoine simon 31 d’ eurydice ou bien de       dans je n’hésiterai c’est pour moi le premier sables mes parolesvous       la apaches : elle disposait d’une dans le pain brisé son la lecture de sainte les cuivres de la symphonie   ces notes l’appel tonitruant du depuis le 20 juillet, bribes en introduction à d’un côté au lecteur voici le premier       quinze pour jean marie diaphane est le mot (ou dessiner les choses banales le temps passe si vite, de proche en proche tous   le 10 décembre  pour jean le le 15 mai, à  zones gardées de   d’un coté, chaque automne les f dans le sourd chatoiement f les marques de la mort sur on préparait  si, du nouveau "je me tais. pour taire. quelque chose deux nouveauté, l’éclair me dure, errer est notre lot, madame, cyclades, iii°  dans le livre, le rêves de josué,  née à le galop du poème me 0 false 21 18  pour le dernier jour       grimpa du fond des cours et des deux ajouts ces derniers     dans la ruela sauvage et fuyant comme première il s’appelait avant propos la peinture est dernier vers s’il       object toutes ces pages de nos f toutes mes f le feu m’a dentelle : il avait la poésie, à la grant est la plaigne e large       (     extraire n’ayant pas il était question non présentation du les enseignants : voici des œuvres qui, le       cerisi       &n le temps passe dans la ce texte m’a été pour le prochain basilic, (la sur l’erbe verte si est dans le respect du cahier des     le frères et   se     une abeille de ouverture d’une je déambule et suis tout est possible pour qui sequence 6   le  les trois ensembles comme une suite de temps de pierres noble folie de josué, toulon, samedi 9       pour ce jour-là il lui       quand bruno mendonça les durand : une " je suis un écorché vif. madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi       dans       la après la lecture de les parents, l’ultime exacerbé d’air dernier vers aoi       " iloec endreit remeint li os       voyage a la libération, les le ciel de ce pays est tout r.m.a toi le don des cris qui preambule – ut pictura antoine simon 21 dernier vers doel i avrat,   un vendredi ma mémoire ne peut me       certains soirs, quand je encore une citation“tu       entre       les       dans       le quand les mots       devant       le pour marcel se placer sous le signe de violette cachéeton antoine simon 25 si j’étais un vedo la luna vedo le il faut aller voir l’erbe del camp, ki il faut laisser venir madame c’est ici, me je dors d’un sommeil de approche d’une merci au printemps des  jésus pure forme, belle muette,       dans un besoin de couper comme de madame est une torche. elle vous avez iv.- du livre d’artiste       descen heureuse ruine, pensait pour andré au programme des actions tout le problème (la numérotation des     sur la « 8° de il n’était qu’un quel étonnant pour martine       " recleimet deu mult abstraction voir figuration premier vers aoi dernier       l̵ pour michèle aueret le soleil n’est pas passent .x. portes, un jour nous avons antoine simon 3 un trait gris sur la la force du corps,       les si, il y a longtemps, les pour michèle gazier 1 constellations et   né le 7 quelques textes       six   1) cette       rampan nos voix carmelo arden quin est une inoubliables, les       &ccedi villa arson, nice, du 17 et tout avait pur ceste espee ai dulor e l’une des dernières madame, vous débusquez       pav&ea générations Être tout entier la flamme béatrice machet vient de dans le pays dont je vous elle ose à peine immense est le théâtre et certains prétendent zacinto dove giacque il mio c’est un peu comme si, rimbaud a donc pas facile d’ajuster le  le livre, avec       la       l̵ antoine simon 7 moisissures mousses lichens     [1]        sous nous avancions en bas de antoine simon 12 13) polynésie pas de pluie pour venir essai de nécrologie, dernier vers aoi         je me que d’heures l’existence n’est dans le monde de cette       montag vous dites : "un l’impression la plus troisième essai ] heureux l’homme  les premières reflets et echosla salle et ces pour daniel farioli poussant dernier vers aoi À perte de vue, la houle des       la j’aime chez pierre f le feu s’est raphaël (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 2   six formes de la les installations souvent, c’est la chair pourtant traquer       le bel équilibre et sa pour ma cette machine entre mes la mort d’un oiseau.       au aux barrières des octrois la pureté de la survie. nul autre citation"voui       sur       nuage lorsqu’on connaît une 1.- les rêves de       sur       " dans ma gorge toi, mésange à antoine simon 13       droite le franchissement des etudiant à jamais je n’aurais       le le scribe ne retient dans les écroulements elle réalise des il n’y a pas de plus pour andré villers 1) autre essai d’un       au pour martine, coline et laure pour jean gautheronle cosmos carissimo ulisse,torna a af : j’entends le vieux qui madame dans l’ombre des pour max charvolen 1) 7) porte-fenêtre mon travail est une       &n dernier vers aoi lu le choeur des femmes de le 19 novembre 2013, à la       &n f tous les feux se sont temps de bitume en fusion sur       la  marcel migozzi vient de on peut croire que martine       la li quens oger cuardise deux mille ans nous       la dernier vers aoi       je et que dire de la grâce 0 false 21 18 travail de tissage, dans ainsi va le travail de qui   pour adèle et bribes en ligne a       marche beaucoup de merveilles deuxième essai le je suis occupé ces       parfoi antoine simon 29 je crie la rue mue douleur cinquième essai tout depuis ce jour, le site macles et roulis photo 1   (dans le ecrire les couleurs du monde la gaucherie à vivre, mais non, mais non, tu madame, c’est notre madame a des odeurs sauvages     ton ce paysage que tu contemplais     au couchant mille fardeaux, mille patrick joquel vient de on a cru à attention beau si grant dol ai que ne antoine simon 16 de soie les draps, de soie       &agrav     vers le soir       &agrav antoine simon 28 j’ai donc troisième essai et merle noir  pour   si vous souhaitez la galerie chave qui sept (forces cachées qui « e ! malvais pas sur coussin d’air mais       qui   la baie des anges     double       au       ruelle bal kanique c’est       " cliquetis obscène des dernier vers aoi       d&eacu genre des motsmauvais genre a la femme au la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Dolla

Dolla

Dernière publication : 15 février 2010.
Les 3 derniers articles : Galerie Catherine Issert, Saint Paul , "La parole dite par un oeil", de Noël Dolla .
Les 3 articles les plus lus : "La parole dite par un oeil", de Noël Dolla , Galerie Catherine Issert, Saint Paul .

  • MARCEL ALOCCO

    "La parole dite par un oeil", de Noël Dolla

    Première publication : novembre 1995 / article dans revue
    Nice, novembre 1995, Al Dante, janvier 1996, (titré par la rédaction « d’un peintre l’autre… ») Un livre écrit par un peintre dans la collection "Esthétiques". Il y sera donc question (...)

  • MARCEL ALOCCO

    Galerie Catherine Issert, Saint Paul

    Date de rédaction : 3 avril 1999
    Aucun hasard si se trouvent réunis Galerie Catherine Issert, à Saint-Paul, quatre artistes qui ont eu des liens avec notre région. Tous quatre figurent dans « L’introduction à L’école de Nice » (...)
    Clefs : Dolla , Pagès , Viallat , Dezeuze


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette