BRIBES EN LIGNE
      la je rêve aux gorges preambule – ut pictura agnus dei qui tollis peccata  il est des objets sur il n’était qu’un quelque temps plus tard, de mais jamais on ne able comme capable de donner station 4 : judas        midi dernier vers aoi la mort, l’ultime port, du bibelot au babilencore une À max charvolen et granz est li calz, si se raphaël  marcel migozzi vient de    seule au tandis que dans la grande  “comment       pass&e neuf j’implore en vain madame des forêts de napolì napolì toulon, samedi 9   iv    vers issent de mer, venent as soudain un blanc fauche le pas facile d’ajuster le madame est une torche. elle "nice, nouvel éloge de la antoine simon 24       neige journée de antoine simon 28  au travers de toi je j’entends sonner les       montag accoucher baragouiner paysage de ta tombe  et buttati ! guarda&nbs béatrice machet vient de certains prétendent mise en ligne d’un a l’aube des apaches, madame, c’est notre la galerie chave qui une errance de le coquillage contre       &n toujours les lettres :  monde rassemblé       fourr&  l’exposition  dernier vers aoi réponse de michel   j’ai souvent les plus vieilles nice, le 30 juin 2000 ce qu’un paysage peut je t’ai admiré, les textes mis en ligne démodocos... Ça a bien un j’ai ajouté jusqu’à il y a du fond des cours et des equitable un besoin sonnerait       sur le Ç’avait été la tous ces charlatans qui iv.- du livre d’artiste traquer je ne sais pas si tout en vérifiant assise par accroc au bord de antoine simon 16    7 artistes et 1 pas même       &agrav dans l’innocence des la gaucherie à vivre, pour marcel quelques textes ils sortent  hier, 17 dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz ne pas négocier ne entr’els nen at ne pui       la pie       m̵ "l’art est-il pour jean-marie simon et sa pour robert       je iloec endreit remeint li os vous avez la mort d’un oiseau. il s’appelait       au       le       le essai de nécrologie,       ton r.m.a toi le don des cris qui tromper le néant le temps passe dans la je t’enfourche ma pour michèle gazier 1)     à prenez vos casseroles et pour frédéric petites proses sur terre il ne reste plus que le antoine simon 15 diaphane est le autre citation"voui       & sors de mon territoire. fais histoire de signes .     double d’un côté sous l’occupation ne faut-il pas vivre comme à la mémoire de       je me ce paysage que tu contemplais la réserve des bribes antoine simon 26  dernières mises     au couchant       dans il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi j’ai longtemps autre citation moi cocon moi momie fuseau       un       sur le l’illusion d’une autre essai d’un les dessins de martine orsoni       retour on a cru à a toi le don des cris qui       deux     tout autour sixième       apr&eg       parfoi mouans sartoux. traverse de   tout est toujours en 1 au retour au moment     surgi arbre épanoui au ciel     sur la pente 10 vers la laisse ccxxxii antoine simon 19       l̵ temps de pierres dans la mes pensées restent torna a sorrento ulisse torna       quand dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui       d&eacu au seuil de l’atelier aux george(s) (s est la " je suis un écorché vif. vous avez       sur portrait. 1255 : …presque vingt ans plus   la baie des anges   encore une 1) la plupart de ces présentation du j’aime chez pierre       que suite du blasphème de dernier vers s’il granz fut li colps, li dux en   le 10 décembre la deuxième édition du f les rêves de deuxième approche de de profondes glaouis  les premières si elle est belle ? je deuxième apparition "tu sais ce que c’est       banlie f le feu s’est beaucoup de merveilles madame est une "la musique, c’est le il en est des meurtrières.    regardant f toutes mes       la  tu vois im font chier ils avaient si longtemps, si deux nouveauté, a propos de quatre oeuvres de       ( madame est toute (josué avait     les provisions quando me ne so itu pe 7) porte-fenêtre patrick joquel vient de tes chaussures au bas de dernier vers aoi il en est des noms comme du coupé en deux quand l’attente, le fruit je crie la rue mue douleur la route de la soie, à pied,   un cet article est paru dans le "mais qui lit encore le dans les hautes herbes ses mains aussi étaient vous dites : "un       le et nous n’avons rien halt sunt li pui e mult halt deuxième madame est la reine des Être tout entier la flamme sa langue se cabre devant le toute une faune timide veille       grappe f les feux m’ont temps de pierres les dieux s’effacent le galop du poème me pour andré ce va et vient entre   se préparation des   pour olivier « amis rollant, de ce qui fascine chez       pass&e ici, les choses les plus i mes doigts se sont ouverts quant carles oït la le géographe sait tout seul dans la rue je ris la approche d’une sequence 6   le on trouvera la video langues de plomba la 1. il se trouve que je suis  la lancinante dernier vers aoi à sylvie nous serons toujours ces sauvage et fuyant comme se reprendre. creuser son nous dirons donc quatrième essai de f le feu est venu,ardeur des nu(e), comme son nom le samedi 26 mars, à 15 c’est extrêmement toutes ces pages de nos le bulletin de "bribes de l’autre la fraîcheur et la 13) polynésie   dits de dernier vers aoi toute trace fait sens. que six de l’espace urbain,       marche le proche et le lointain       force  pour le dernier jour exode, 16, 1-5 toute siglent a fort e nagent e       sur guetter cette chose   saint paul trois dernier vers aoi marcel alocco a  dans le livre, le au commencement était la liberté de l’être       dans au matin du toi, mésange à lancinant ô lancinant art jonction semble enfin moisissures mousses lichens   le texte suivant a mise en ligne       au station 5 : comment antoine simon 3       j̵ cliquetis obscène des al matin, quant primes pert c’est le grand alocco en patchworck ©     du faucon dernier vers aoi le 23 février 1988, il       les "et bien, voilà..." dit dorothée vint au monde       " mieux valait découper       l̵ la communication est     " merci au printemps des j’ai donné, au mois   nous sommes les routes de ce pays sont l’art n’existe livre grand format en trois lorsqu’on connaît une le texte qui suit est, bien bribes en ligne a pour max charvolen 1)   d’un coté,       " il n’y a pas de plus     son madame, vous débusquez       en   au milieu de       la la bouche pleine de bulles les avenues de ce pays je t’enlace gargouille   ces notes dans ce pays ma mère       nuage       apr&eg       la   voici donc la difficile alliage de   un vendredi la fonction, il y a dans ce pays des voies       voyage   (dans le pour maguy giraud et tendresse du mondesi peu de       cette antoine simon 23 dernier vers aoi   station 7 : as-tu vu judas se titrer "claude viallat,    nous nice, le 8 octobre     hélas,       &ccedi rm : nous sommes en je me souviens de poème pour des quatre archanges que       dans un besoin de couper comme de (ma gorge est une       mais non, mais non, tu     quand À la loupe, il observa       fourr& les installations souvent, rêve, cauchemar, errer est notre lot, madame,       &agrav ( ce texte a pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi un tunnel sans fin et, à       la le lent tricotage du paysage 1254 : naissance de       o de prime abord, il i.- avaler l’art par j’écoute vos     [1]  af : j’entends antoine simon 9 la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Durand

Durand



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette