BRIBES EN LIGNE
    double       &agrav « 8° de f les marques de la mort sur lorsqu’on connaît une outre la poursuite de la mise trois (mon souffle au matin printemps breton, printemps  née à       (       &agrav la fraîcheur et la un jour, vous m’avez sixième en ceste tere ad estet ja des quatre archanges que   pour le prochain la cité de la musique le glacis de la mort       dans ce va et vient entre raphaël cliquetis obscène des 1 au retour au moment       je       assis autres litanies du saint nom f dans le sourd chatoiement douce est la terre aux yeux i.- avaler l’art par se placer sous le signe de d’abord l’échange des dernier vers aoi comme ce mur blanc   l’oeuvre vit son  hors du corps pas paroles de chamantu dernier vers aoi attendre. mot terrible. li emperere par sa grant c’est la chair pourtant ici. les oiseaux y ont fait glaciation entre       quand dernier vers aoi j’ai parlé tandis que dans la grande de soie les draps, de soie ce paysage que tu contemplais r.m.a toi le don des cris qui       &agrav   entrons antoine simon 22 madame des forêts de antoine simon 5 il ne s’agit pas de ajout de fichiers sons dans passet li jurz, si turnet a buttati ! guarda&nbs   voici donc la la prédication faite là, c’est le sable et le travail de bernard grande lune pourpre dont les dernier vers aoi une autre approche de  si, du nouveau j’ai relu daniel biga,       au poème pour je ne peins pas avec quoi, onzième À max charvolen et a propos d’une et je vois dans vos en cet anniversaire, ce qui pour martin tout est possible pour qui la mort, l’ultime port,       la     du faucon  dans toutes les rues la langue est intarissable je ne saurais dire avec assez dans ce périlleux cinq madame aux yeux histoire de signes . dernier vers aoi   antoine simon 31 recleimet deu mult nouvelles mises en v.- les amicales aventures du je rêve aux gorges l’une des dernières il n’était qu’un a claude b.   comme et combien face aux bronzes de miodrag  le "musée       l̵       cerisi c’est extrêmement able comme capable de donner folie de josuétout est       deux ici, les choses les plus dernier vers aoi       en un       embarq   iv    vers             " 10 vers la laisse ccxxxii première pas de pluie pour venir       bien       mouett nous serons toujours ces       sur à sylvie dans le patriote du 16 mars       montag la gaucherie à vivre, pierre ciel ouverture de l’espace l’art c’est la prenez vos casseroles et       le dernier vers aoi si elle est belle ? je au commencement était de pa(i)smeisuns en est venuz       la il y a dans ce pays des voies       ruelle entr’els nen at ne pui ce qui fascine chez pour michèle gazier 1 dernier vers aoi "ah ! mon doux pays, À la loupe, il observa nice, le 8 octobre       dans dernier vers aoi       vu sauvage et fuyant comme ensevelie de silence, genre des motsmauvais genre 0 false 21 18    nous ouverture d’une   la production "le renard connaît       &n macles et roulis photo       les quand c’est le vent qui     vers le soir l’homme est madame, on ne la voit jamais nice, le 30 juin 2000 je crie la rue mue douleur archipel shopping, la très malheureux... pour yves et pierre poher et et il fallait aller debout difficile alliage de c’est un peu comme si,       glouss 0 false 21 18       dans je me souviens de i mes doigts se sont ouverts ecrire les couleurs du monde antoine simon 12 a la femme au il ne sait rien qui ne va   anatomie du m et jusqu’à il y a tant pis pour eux. samuelchapitre 16, versets 1 deuxième suite     nous c’est parfois un pays morz est rollant, deus en ad pour maxime godard 1 haute (ô fleur de courge... leonardo rosa  les éditions de   1) cette       jardin À perte de vue, la houle des  “ce travail qui vous êtes la poésie, à la   ciel !!!! beaucoup de merveilles Être tout entier la flamme       sur   au milieu de le vieux qui  de la trajectoire de ce imagine que, dans la de tantes herbes el pre  il y a le charogne sur le seuilce qui la réserve des bribes   ces sec erv vre ile il aurait voulu être autre petite voix et la peur, présente a grant dulur tendrai puis le plus insupportable chez li emperere s’est bientôt, aucune amarre     sur la toutes ces pages de nos de pareïs li seit la ( ce texte a  “ne pas pour ma mémoire ne peut me       journ& je découvre avant toi    courant 1) la plupart de ces c’est pour moi le premier etait-ce le souvenir thème principal : on peut croire que martine carles li reis en ad prise sa mult ben i fierent franceis e       je la fraîcheur et la références : xavier       le   le 10 décembre passent .x. portes,       enfant       au je t’ai admiré, et c’était dans       soleil       la marché ou souk ou en 1958 ben ouvre à le scribe ne retient granz est li calz, si se       apparu antoine simon 16 tout est prêt en moi pour douze (se fait terre se certains soirs, quand je   pour théa et ses  martin miguel vient       &agrav     tout autour les petites fleurs des bel équilibre et sa j’ai donc accoucher baragouiner merle noir  pour nécrologie issent de mer, venent as autre citation pas une année sans évoquer macles et roulis photo 7 quand sur vos visages les rm : nous sommes en  au travers de toi je et voici maintenant quelques le 2 juillet le 26 août 1887, depuis reflets et echosla salle       neige descendre à pigalle, se comme une suite de       " les oiseaux s’ouvrent “le pinceau glisse sur pour marcel il avait accepté le 28 novembre, mise en ligne pour martine, coline et laure       les mon cher pétrarque, de mes deux mains polenta on préparait madame, c’est notre  la toile couvre les dernier vers aoi sept (forces cachées qui       alla   on n’est ce qui fait tableau : ce antoine simon 7 où l’on revient un soir à paris au pour michèle gazier 1)       la       le quatre si la mer s’est sa langue se cabre devant le il faut laisser venir madame se reprendre. creuser son     chambre la légende fleurie est  il est des objets sur       & “dans le dessin madame est une torche. elle juste un approche d’une paien sunt morz, alquant on trouvera la video    il       st bernadette griot vient de dire que le livre est une pour le prochain basilic, (la comme c’est juste un mot pour annoncer dans les carnets cet article est paru fragilité humaine. ne faut-il pas vivre comme       ( ce jour-là il lui antoine simon 28       sous       le comme un préliminaire la     dans la ruela régine robin, pour pierre theunissen la les plus vieilles       tourne 1254 : naissance de     les fleurs du antoine simon 15 il y a tant de saints sur       le macles et roulis photo 1 il tente de déchiffrer,     un mois sans les durand : une écrirecomme on se elle disposait d’une le tissu d’acier encore une citation“tu tu le sais bien. luc ne   nous sommes le "patriote", traquer       la les enseignants : max charvolen, martin miguel (en regardant un dessin de voudrais je vous       sur le et que vous dire des quatrième essai de temps de bitume en fusion sur  c’était deuxième s’égarer on les lettres ou les chiffres "mais qui lit encore le     longtemps sur       dans deux ce travail vous est dans l’innocence des du fond des cours et des       apr&eg rossignolet tu la dernier vers aoi la question du récit   d’un coté, quelque temps plus tard, de       il souffle sur les collines immense est le théâtre et troisième essai l’instant criblé montagnesde des quatre archanges que       l̵ un temps hors du dans un coin de nice, la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Auer

Auer

Dernière publication : 29 mai 2009.
Les 3 derniers articles : De la couleur en photographie .
Les 3 articles les plus lus : De la couleur en photographie .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette