BRIBES EN LIGNE
pour alain borer le 26 je ne peins pas avec quoi, immense est le théâtre et glaciation entre je t’enlace gargouille il y a des objets qui ont la la vie est dans la vie. se c’est la distance entre    courant j’entends sonner les très malheureux... il faut laisser venir madame premier essai c’est iloec endreit remeint li os (josué avait lentement la musique est le parfum de   pour adèle et       su je rêve aux gorges  le grand brassage des jamais si entêtanteeurydice       six  “comment dans les carnets les amants se troisième essai et macles et roulis photo 3 l’ami michel "nice, nouvel éloge de la       aujour ( ce texte a comme un préliminaire la du fond des cours et des    au balcon       retour pour démodocos... Ça a bien un "l’art est-il le temps passe dans la  ce qui importe pour on cheval       le ce monde est semé  si, du nouveau j’aime chez pierre       m̵       grappe pour pierre theunissen la l’évidence a toi le don des cris qui antoine simon 29     quand il aurait voulu être j’ai changé le et si tu dois apprendre à    si tout au long pour mes enfants laure et on dit qu’agathe   la production a l’aube des apaches, dernier vers aoi       le « pouvez-vous (josué avait       la  “ne pas quant carles oït la je ne sais pas si   dits de  au travers de toi je il arriva que chaque jour est un appel, une voici des œuvres qui, le là, c’est le sable et nous viendrons nous masser   (dans le monde imaginal, dans ce pays ma mère quand c’est le vent qui     faisant la pour m.b. quand je me heurte maintenant il connaît le       apparu "la musique, c’est le dernier vers aoi       les dans les carnets d’un bout à dans les hautes herbes normal 0 21 false fal janvier 2002 .traverse heureuse ruine, pensait ki mult est las, il se dort écoute, josué, vous êtes madame, vous débusquez Ç’avait été la les routes de ce pays sont a grant dulur tendrai puis tout mon petit univers en pour raphaël ce qu’un paysage peut il avait accepté     après tous ces charlatans qui       la pour helmut equitable un besoin sonnerait       fleur le recueil de textes bal kanique c’est et voici maintenant quelques 1.- les rêves de il n’y a pas de plus de sorte que bientôt bruno mendonça f qu’il vienne, le feu       sur il ne sait rien qui ne va bernard dejonghe... depuis la vie est ce bruissement       je À la loupe, il observa v.- les amicales aventures du dernier vers aoi pour marcel       juin 5) triptyque marocain madame déchirée le pendu diaphane est le c’est parfois un pays carles li reis en ad prise sa genre des motsmauvais genre le galop du poème me       à la mémoire de   3   

les       quinze antoine simon 7 toutes sortes de papiers, sur j’ai parlé       en  c’était l’appel tonitruant du ce texte m’a été beaucoup de merveilles vedo la luna vedo le paysage de ta tombe  et tu le sais bien. luc ne       sur   ciel !!!!       dans j’ai donné, au mois j’ai longtemps m1       pour andré       un paien sunt morz, alquant imagine que, dans la     une abeille de attendre. mot terrible. nouvelles mises en ouverture d’une       en sur l’erbe verte si est       sur le       la   que signifie       j̵ violette cachéeton les textes mis en ligne       sabots vi.- les amicales aventures       dans  les trois ensembles je découvre avant toi dans le pain brisé son en 1958 ben ouvre à       deux     hélas, et combien dernier vers aoi       l̵ rimbaud a donc en cet anniversaire, ce qui pour qui veut se faire une la terre a souvent tremblé     vers le soir in the country il en est des meurtrières.    de femme liseuse le numéro exceptionnel de       vu recleimet deu mult       fleure       voyage le 19 novembre 2013, à la mult ben i fierent franceis e       é a propos de quatre oeuvres de dans le pays dont je vous     son pas sur coussin d’air mais poussées par les vagues le grand combat :       les quel ennui, mortel pour sequence 6   le       &  tous ces chardonnerets noble folie de josué,       sur       neige le glacis de la mort preambule – ut pictura       dans exacerbé d’air madame aux rumeurs onze sous les cercles après la lecture de 0 false 21 18 madame est une       bonheu  avec « a la       le accorde ton désir à ta dernier vers aoi la liberté s’imprime à “dans le dessin rêve, cauchemar, rien n’est la force du corps, clere est la noit e la et il parlait ainsi dans la spectacle de josué dit essai de nécrologie, autre citation"voui coupé en deux quand pas facile d’ajuster le À perte de vue, la houle des il existe au moins deux (vois-tu, sancho, je suis       &agrav avant propos la peinture est pour michèle gazier 1) le 26 août 1887, depuis       la lorsque martine orsoni deux nouveauté,   je n’ai jamais tendresses ô mes envols station 3 encore il parle pas même antoine simon 10 (la numérotation des       arauca   on n’est la fraîcheur et la pour angelo c’est extrêmement f les feux m’ont mise en ligne (de)lecta lucta         apr&eg des quatre archanges que       marche normalement, la rubrique pour jean-marie simon et sa   f le feu m’a dessiner les choses banales antoine simon 13 au lecteur voici le premier   se apaches :       voyage l’illusion d’une de mes deux mains je n’ai pas dit que le autres litanies du saint nom ço dist li reis : les cuivres de la symphonie       fourmi       va  référencem station 4 : judas  à       object j’arrivais dans les       soleil le samedi 26 mars, à 15       p&eacu et nous n’avons rien  la toile couvre les certains prétendent   1) cette       " seins isabelle boizard 2005       dans quelques autres (À l’église pour michèle gazier 1 1 la confusion des antoine simon 26       allong dernier vers aoi attelage ii est une œuvre chercher une sorte de de l’autre tout le problème       midi c’est une sorte de a la femme au macles et roulis photo 4 nice, le 30 juin 2000 depuis ce jour, le site dans l’innocence des gardien de phare à vie, au les dernières sur la toile de renoir, les       l̵ cinquième essai tout mille fardeaux, mille de pa(i)smeisuns en est venuz f les marques de la mort sur       ruelle antoine simon 21   anatomie du m et       le pour andrée dernier vers aoi 7) porte-fenêtre  dans toutes les rues 1- c’est dans saluer d’abord les plus      & merci à marc alpozzo quatrième essai rares et il fallait aller debout temps où les coeurs       au 1-nous sommes dehors. antoine simon 31 neuf j’implore en vain     les fleurs du       reine « amis rollant, de       sous “le pinceau glisse sur 10 vers la laisse ccxxxii     " j’ai donc    seule au la mort d’un oiseau. nous savons tous, ici, que le nécessaire non       ...mai eurydice toujours nue à la communication est lorsqu’on connaît une "mais qui lit encore le je dors d’un sommeil de l’heure de la à propos “la   voici donc la je serai toujours attentif à la littérature de       &n dans le train premier le lent tricotage du paysage la tentation du survol, à af : j’entends   un vendredi patrick joquel vient de traquer       la écrirecomme on se       magnol  pour le dernier jour langues de plomba la passent .x. portes, marché ou souk ou pour mireille et philippe max charvolen, martin miguel  les œuvres de abu zayd me déplait. pas  tu vois im font chier       bien antoine simon 15       fourr& un temps hors du l’art c’est la       dans les parents, l’ultime la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > Lüthi

Lüthi

Dernière publication : 29 mai 2009.
Les 3 derniers articles : De la couleur en photographie .
Les 3 articles les plus lus : De la couleur en photographie .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette