BRIBES EN LIGNE
le "patriote", tout est possible pour qui o tendresses ô mes beaucoup de merveilles     &nbs le nécessaire non je désire un pour mireille et philippe juste un tandis que dans la grande maintenant il connaît le il en est des noms comme du raphaël (vois-tu, sancho, je suis       &agrav je découvre avant toi cinquième citationne deuxième essai le immense est le théâtre et je suis bien dans macles et roulis photo station 5 : comment préparation des j’ai perdu mon le lent déferlement ce qui fascine chez c’est la chair pourtant À max charvolen et martin       maquis dans les écroulements je n’hésiterai il n’y a pas de plus première références : xavier villa arson, nice, du 17 vous avez les étourneaux !       p&eacu l’appel tonitruant du nu(e), comme son nom comme c’est  mise en ligne du texte       m̵ paroles de chamantu l’impossible epuisement de la salle,       sur quel ennui, mortel pour au rayon des surgelés la terre a souvent tremblé les plus vieilles pas facile d’ajuster le très saintes litanies g. duchêne, écriture le  il y a le   j’ai souvent un trait gris sur la que d’heures onze sous les cercles       quinze       au  le grand brassage des dernier vers aoi       la pie seins isabelle boizard 2005 « amis rollant, de art jonction semble enfin ce poème est tiré du bien sûrla       neige dernier vers aoi  pour jean le premier vers aoi dernier on cheval effleurer le ciel du bout des zacinto dove giacque il mio  je signerai mon mougins. décembre le plus insupportable chez pour angelo je serai toujours attentif à       et et si tu dois apprendre à carles li reis en ad prise sa comme une suite de nous dirons donc toutes sortes de papiers, sur j’écoute vos dernier vers aoi carmelo arden quin est une quai des chargeurs de pour jean-marie simon et sa tant pis pour eux. i.- avaler l’art par pour frédéric  le livre, avec dernier vers aoi dernier vers s’il madame chrysalide fileuse douze (se fait terre se le 26 août 1887, depuis il en est des meurtrières. heureuse ruine, pensait jouer sur tous les tableaux       alla       au       enfant que reste-t-il de la et c’était dans antoine simon 28 jamais si entêtanteeurydice deux nouveauté, titrer "claude viallat, dernier vers aoi   en ceste tere ad estet ja les petites fleurs des bien sûr, il y eut rien n’est quand nous rejoignons, en       la  hier, 17 "mais qui lit encore le ainsi fut pétrarque dans dernier vers aoi de soie les draps, de soie       avant légendes de michel quatrième essai rares       fourmi et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi       dans antoine simon 32     l’é       la       montag ki mult est las, il se dort à la bonne       b&acir les textes mis en ligne écoute, josué, deuxième apparition de       le nous serons toujours ces à sylvie marché ou souk ou dernier vers aoi       midi il existe deux saints portant dernier vers doel i avrat, décembre 2001.       force le franchissement des       nuage 0 false 21 18 ce qui importe pour il y a dans ce pays des voies ce jour-là il lui attelage ii est une œuvre “dans le dessin       pass&e       la       sur écrirecomme on se le temps passe si vite, dernier vers aoi une errance de       sur a claude b.   comme a supposer quece monde tienne et si au premier jour il dans les rêves de la je reviens sur des     vers le soir là, c’est le sable et à l’art n’existe il ne sait rien qui ne va moi cocon moi momie fuseau     "       sur il pleut. j’ai vu la       jardin ce qui aide à pénétrer le dans l’effilé de mes pensées restent       un       sur le vue à la villa tamaris la brume. nuages       vaches pour andré    7 artistes et 1 les amants se quant carles oït la       le       il le scribe ne retient  les éditions de fragilité humaine. madame aux rumeurs halt sunt li pui e mult halt       un pour martine cinq madame aux yeux cliquetis obscène des passent .x. portes, la prédication faite 10 vers la laisse ccxxxii    nous madame porte à "ces deux là se   si vous souhaitez les oiseaux s’ouvrent       bruyan merci à marc alpozzo exacerbé d’air le travail de bernard spectacle de josué dit ] heureux l’homme archipel shopping, la il arriva que 1-nous sommes dehors. les plus terribles le glacis de la mort ce paysage que tu contemplais     depuis quando me ne so itu pe en introduction à d’un côté cinquième essai tout ici, les choses les plus mi viene in mentemi avec marc, nous avons la cité de la musique la bouche pure souffrance       fleur il souffle sur les collines dans la caverne primordiale antoine simon 27 normalement, la rubrique patrick joquel vient de il y a tant de saints sur Éléments - autre petite voix vous avez un besoin de couper comme de dernier vers aoi nice, le 8 octobre quatre si la mer s’est diaphane est le mot (ou « 8° de aux barrières des octrois suite du blasphème de max charvolen, martin miguel la communication est neuf j’implore en vain    de femme liseuse  “s’ouvre la poésie, à la       &agrav comment entrer dans une le temps passe dans la au seuil de l’atelier l’erbe del camp, ki       banlie       au des conserves ! ne pas négocier ne       le       pav&ea À perte de vue, la houle des  au travers de toi je abu zayd me déplait. pas  dernières mises je déambule et suis temps de bitume en fusion sur       pav&ea pour martine, coline et laure l’instant criblé ce qu’un paysage peut       reine quand c’est le vent qui « voici encore la couleur, mais cette       apr&eg     sur la station 4 : judas  le numéro exceptionnel de six de l’espace urbain, rêves de josué, derniers       dans premier essai c’est clers fut li jurz e li accoucher baragouiner         or tout est prêt en moi pour antoine simon 30       nuage bruno mendonça la tentation du survol, à pour jean marie la galerie chave qui rm : nous sommes en ce pays que je dis est ne faut-il pas vivre comme tout le problème pour helmut   d’un coté, dernier vers aoi je rêve aux gorges       cerisi   un sixième       gentil la pureté de la survie. nul percey priest lakesur les à cri et à in the country un tunnel sans fin et, à     cet arbre que       dans siglent a fort e nagent e josué avait un rythme trois tentatives desesperees iloec endreit remeint li os il y a des objets qui ont la  ce qui importe pour 0 false 21 18       " se placer sous le signe de juste un mot pour annoncer de proche en proche tous glaciation entre certains soirs, quand je « pouvez-vous       la qu’est-ce qui est en pour nicolas lavarenne ma suite de de mes deux mains laure et pétrarque comme ainsi alfred… issent de mer, venent as   on n’est de prime abord, il madame, c’est notre     rien antoine simon 22 nous avancions en bas de je meurs de soif une autre approche de       la j’ai travaillé pour pierre theunissen la cher bernard quel étonnant       mouett et la peur, présente on a cru à nice, le 30 juin 2000       fourr&     extraire le galop du poème me       le (ô fleur de courge...  “la signification reflets et echosla salle   pour théa et ses 1. il se trouve que je suis 1254 : naissance de depuis ce jour, le site  les trois ensembles à bernadette       vu " je suis un écorché vif. leonardo rosa le coquillage contre       longte pour alain borer le 26 douce est la terre aux yeux quelques autres       je me c’est vrai avant dernier vers aoi merci au printemps des les lettres ou les chiffres  tu vois im font chier lancinant ô lancinant nouvelles mises en pour qui veut se faire une       l̵ r.m.a toi le don des cris qui la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thévenin

Thévenin



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette