BRIBES EN LIGNE
ouverture d’une       é       j̵     au couchant quand c’est le vent qui percey priest lakesur les cet univers sans   je ne comprends plus       object et combien après la lecture de antoine simon 21       au de tantes herbes el pre le bulletin de "bribes le temps passe si vite,   maille 1 :que ne faut-il pas vivre comme le ciel de ce pays est tout   jn 2,1-12 : premier vers aoi dernier qu’est-ce qui est en c’est seulement au ma voix n’est plus que  ce qui importe pour reprise du site avec la ce n’est pas aux choses certains prétendent martin miguel art et accoucher baragouiner la route de la soie, à pied, temps de pierres dans la madame des forêts de   ces sec erv vre ile       b&acir quelques autres la tentation du survol, à  l’écriture et si au premier jour il ce 28 février 2002.     oued coulant non, björg, madame, on ne la voit jamais un verre de vin pour tacher toujours les lettres : pour maguy giraud et    seule au quai des chargeurs de  le livre, avec       montag le recueil de textes il ne sait rien qui ne va il pleut. j’ai vu la mi viene in mentemi elle disposait d’une     pluie du       longte encore une citation“tu voile de nuità la merci à la toile de la cité de la musique et il fallait aller debout giovanni rubino dit À l’occasion de       dans il y a dans ce pays des voies il en est des meurtrières. 1) notre-dame au mur violet       " des quatre archanges que       le seul dans la rue je ris la en ceste tere ad estet ja (elle entretenait carmelo arden quin est une il aurait voulu être passet li jurz, si turnet a il ne reste plus que le  les trois ensembles et te voici humanité merci à marc alpozzo au matin du pour jean-marie simon et sa       &n rêves de josué,       voyage chaque jour est un appel, une je n’ai pas dit que le nous serons toujours ces "si elle est un besoin de couper comme de tes chaussures au bas de ajout de fichiers sons dans  dans toutes les rues clers est li jurz et li    au balcon  marcel migozzi vient de   nous sommes les grands ici, les choses les plus       au     rien   pour le prochain       dans       la mon cher pétrarque, autres litanies du saint nom   adagio   je l’art n’existe a propos d’une quel étonnant       sur autre citation"voui       m̵ dans ce périlleux       pav&ea       la deux ce travail vous est       pass&e   tout est toujours en les oiseaux s’ouvrent       st pour marcel antoine simon 2    nous c’est vrai charogne sur le seuilce qui       &     les fleurs du station 5 : comment o tendresses ô mes on dit qu’agathe me   ciel !!!! station 7 : as-tu vu judas se j’ai relu daniel biga, reflets et echosla salle vedo la luna vedo le la danse de       marche et encore  dits bientôt, aucune amarre le plus insupportable chez antoine simon 28 dans l’innocence des pour philippe deuxième apparition autre essai d’un    il ils avaient si longtemps, si alocco en patchworck © pour jean gautheronle cosmos le 19 novembre 2013, à la on croit souvent que le but références : xavier pour pierre theunissen la antoine simon 27 dernier vers aoi il arriva que eurydice toujours nue à vous avez ce jour-là il lui quand sur vos visages les je t’enfourche ma marcel alocco a deux mille ans nous       il comme ce mur blanc pour mon épouse nicole l’une des dernières   j’ai souvent d’un côté pour robert       la la musique est le parfum de et la peur, présente ecrire les couleurs du monde gardien de phare à vie, au comment entrer dans une       glouss la pureté de la survie. nul       force  la lancinante un soir à paris au "mais qui lit encore le  epître aux onze sous les cercles c’est la chair pourtant temps où les coeurs attendre. mot terrible. pour michèle il faut laisser venir madame     les provisions       soleil       jardin       reine  “comment epuisement de la salle,       devant f toutes mes la mastication des la légende fleurie est antoine simon 25 d’un bout à ma mémoire ne peut me suite du blasphème de         or ço dist li reis : deux nouveauté,   1) cette       fourmi rimbaud a donc sequence 6   le       dans j’ai en réserve le 15 mai, à li emperere par sa grant (ô fleur de courge...       l̵ dernier vers aoi   a la libération, les pour julius baltazar 1 le vi.- les amicales aventures la deuxième édition du       coude quand vous serez tout       le       l’appel tonitruant du très malheureux... l’attente, le fruit   si vous souhaitez   pour olivier dernier vers aoi       apr&eg madame aux rumeurs       ruelle je ne saurais dire avec assez en 1958 ben ouvre à le travail de bernard trois (mon souffle au matin mult est vassal carles de pour martine, coline et laure equitable un besoin sonnerait la fraîcheur et la       bonheu tant pis pour eux. de prime abord, il raphaël pour mes enfants laure et le temps passe dans la lorsqu’on connaît une       entre et si tu dois apprendre à   est-ce que la réserve des bribes la vie humble chez les Ç’avait été la "et bien, voilà..." dit bribes en ligne a grande lune pourpre dont les f le feu m’a la mort d’un oiseau. de sorte que bientôt errer est notre lot, madame, un jour, vous m’avez " je suis un écorché vif. agnus dei qui tollis peccata       crabe- dans le train premier le grand combat :   pour adèle et pour frédéric       l̵ mise en ligne ce pays que je dis est       la       apparu       sur le       pass&e iloec endreit remeint li os       pour s’égarer on     quand       sur       vaches spectacle de josué dit       nuage je meurs de soif antoine simon 10 moi cocon moi momie fuseau etudiant à le pendu de l’autre pure forme, belle muette,     cet arbre que f les marques de la mort sur À la loupe, il observa outre la poursuite de la mise guetter cette chose       alla dieu faisait silence, mais j’ai parlé       &n je m’étonne toujours de la       le  “ne pas première       " autre petite voix antoine simon 13       vu       six "je me tais. pour taire. cet article est paru dans le l’impossible un jour nous avons est-ce parce que, petit, on de pareïs li seit la   3   

les il avait accepté dernier vers aoi     tout autour dernier vers aoi patrick joquel vient de les dessins de martine orsoni li emperere s’est sous l’occupation monde imaginal, deuxième suite       embarq josué avait un rythme préparation des madame est la reine des si tu es étudiant en       la etait-ce le souvenir       entre       baie       un voici des œuvres qui, le c’est la distance entre je rêve aux gorges samuelchapitre 16, versets 1 noble folie de josué, pour jean marie (josué avait dorothée vint au monde       les l’ami michel       l̵ à sylvie issent de mer, venent as 1 la confusion des dentelle : il avait    tu sais a grant dulur tendrai puis tendresse du mondesi peu de i mes doigts se sont ouverts pour maxime godard 1 haute       apr&eg dernier vers que mort carles li reis en ad prise sa  référencem l’erbe del camp, ki les doigts d’ombre de neige       dans dimanche 18 avril 2010 nous il tente de déchiffrer, "ah ! mon doux pays, le samedi 26 mars, à 15 imagine que, dans la chercher une sorte de v.- les amicales aventures du sors de mon territoire. fais Éléments - bien sûr, il y eut ce qu’un paysage peut dernier vers aoi très saintes litanies là, c’est le sable et pour jacky coville guetteurs j’ai donc dans le respect du cahier des vertige. une distance si j’étais un "la musique, c’est le      & à cri et à la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thévenin

Thévenin



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette