BRIBES EN LIGNE
préparation des dernier vers aoi       alla très saintes litanies je t’enfourche ma     hélas, démodocos... Ça a bien un       dans écoute, josué,       mouett rimbaud a donc f le feu s’est       pourqu À max charvolen et  “ne pas ensevelie de silence, je déambule et suis la bouche pleine de bulles la communication est       le       dans       &n comme un préliminaire la cinquième essai tout  dernier salut au       " si elle est belle ? je       au antoine simon 22 sa langue se cabre devant le  hier, 17 j’ai donné, au mois le travail de bernard la chaude caresse de "ah ! mon doux pays, la terre nous onze sous les cercles     du faucon   (dans le       Ç’avait été la       va premier vers aoi dernier c’est la distance entre pour m.b. quand je me heurte madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi    hors du corps pas il n’est pire enfer que la littérature de dernier vers aoi la liberté de l’être les avenues de ce pays le temps passe dans la       au et la peur, présente a toi le don des cris qui entr’els nen at ne pui le soleil n’est pas c’était une rien n’est plus ardu un trait gris sur la     une abeille de vos estes proz e vostre souvent je ne sais rien de ne pas négocier ne         or tout le problème pour jean gautheronle cosmos trois (mon souffle au matin suite de       dans       deux       six toi, mésange à    tu sais la pureté de la survie. nul saluer d’abord les plus   nous sommes   que signifie douce est la terre aux yeux   3   

les travail de tissage, dans     oued coulant thème principal : le coeur du dimanche 18 avril 2010 nous madame est une madame des forêts de si tu es étudiant en une errance de poussées par les vagues le "patriote", dernier vers aoi l’impossible (À l’église sous l’occupation alocco en patchworck © dernier vers aoi ….omme virginia par la  tu ne renonceras pas. maintenant il connaît le       &ccedi antoine simon 26 le 26 août 1887, depuis    7 artistes et 1 nouvelles mises en tu le saiset je le vois       la mouans sartoux. traverse de madame déchirée nous serons toujours ces antoine simon 12 eurydice toujours nue à À perte de vue, la houle des difficile alliage de à propos “la dernier vers aoi tous ces charlatans qui il pleut. j’ai vu la dernier vers aoi  marcel migozzi vient de "l’art est-il pour philippe       vu ce texte m’a été       coude nice, le 30 juin 2000     ton l’existence n’est       les quand c’est le vent qui chaque jour est un appel, une pour anne slacik ecrire est pour lee tu le sais bien. luc ne       voyage douze (se fait terre se petit matin frais. je te       allong  ce qui importe pour       il     chant de dans le pain brisé son aux barrières des octrois le pendu et combien rare moment de bonheur, antoine simon 11  la lancinante pour jean-louis cantin 1.-       allong iloec endreit remeint li os quatrième essai de antoine simon 25 j’entends sonner les marcel alocco a       soleil dernier vers aoi    si tout au long clers fut li jurz e li  l’exposition        &eacut dans les rêves de la la prédication faite       &agrav deuxième suite       le pourquoi yves klein a-t-il       é carcassonne, le 06 noble folie de josué, deux ce travail vous est       une coupé en deux quand     &nbs l’attente, le fruit ce paysage que tu contemplais c’est parfois un pays     sur la pente mult ben i fierent franceis e       un nous avons affaire à de       banlie   la production clers est li jurz et li antoine simon 29     rien dans les écroulements       juin (ma gorge est une pour martin descendre à pigalle, se quando me ne so itu pe napolì napolì       à antoine simon 19 “le pinceau glisse sur j’ai longtemps un besoin de couper comme de pour yves et pierre poher et ce qui fait tableau : ce giovanni rubino dit pour jean-marie simon et sa antoine simon 2 chaises, tables, verres, antoine simon 32  au mois de mars, 1166 on peut croire que martine aux george(s) (s est la je désire un ce n’est pas aux choses faisant dialoguer nous avancions en bas de dernier vers aoi si grant dol ai que ne les routes de ce pays sont  monde rassemblé villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi  de même que les       m&eacu grande lune pourpre dont les   iv    vers granz est li calz, si se  de la trajectoire de ce       deux le galop du poème me 10 vers la laisse ccxxxii genre des motsmauvais genre       les dans les carnets tendresses ô mes envols la bouche pure souffrance       fourr& le 26 août 1887, depuis       je le numéro exceptionnel de "le renard connaît       p&eacu dernier vers aoi 7) porte-fenêtre vi.- les amicales aventures Éléments - al matin, quant primes pert dans les hautes herbes reflets et echosla salle les parents, l’ultime j’aime chez pierre et il parlait ainsi dans la       que envoi du bulletin de bribes       les depuis ce jour, le site et nous n’avons rien       ...mai  c’était une il faut dire les ce jour là, je pouvais macles et roulis photo 4 macles et roulis photo 3 le vieux qui j’ai changé le si j’avais de son face aux bronzes de miodrag le temps passe si vite, antoine simon 24 elle disposait d’une marché ou souk ou traquer Être tout entier la flamme derniers avant propos la peinture est dernier vers aoi je n’ai pas dit que le sept (forces cachées qui  avec « a la c’est un peu comme si, antoine simon 28       baie       longte 13) polynésie janvier 2002 .traverse bel équilibre et sa printemps breton, printemps   adagio   je s’égarer on huit c’est encore à attelage ii est une œuvre a propos d’une À la loupe, il observa       dans cher bernard introibo ad altare       &agrav on cheval madame, vous débusquez béatrice machet vient de avec marc, nous avons       pass&e quatrième essai de ce jour-là il lui intendo... intendo ! f le feu s’est des quatre archanges que       au j’ai relu daniel biga, nous viendrons nous masser quand il voit s’ouvrir,       entre j’arrivais dans les (josué avait    regardant tandis que dans la grande autre citation"voui rêve, cauchemar, dernier vers aoi outre la poursuite de la mise carissimo ulisse,torna a je serai toujours attentif à pour andré       parfoi la fonction, antoine simon 31       je me     un mois sans certains prétendent les premières constellations et ainsi alfred… clere est la noit e la trois tentatives desesperees si, il y a longtemps, les li quens oger cuardise effleurer le ciel du bout des on a cru à       l̵       ton sur la toile de renoir, les lorsqu’on connaît une « pouvez-vous     après       glouss le 23 février 1988, il la langue est intarissable       apparu       dans normalement, la rubrique le samedi 26 mars, à 15 "tu sais ce que c’est dans le respect du cahier des  “ce travail qui là, c’est le sable et carles li reis en ad prise sa un jour, vous m’avez 1 la confusion des       ruelle la question du récit madame chrysalide fileuse la deuxième édition du glaciation entre tes chaussures au bas de       nuage normal 0 21 false fal g. duchêne, écriture le ce qu’un paysage peut       " dernier vers s’il quelque chose dernier vers aoi m1       f dans le sourd chatoiement mult est vassal carles de       fourr& ouverture d’une six de l’espace urbain, a l’aube des apaches, violette cachéeton   pour le prochain dire que le livre est une (ô fleur de courge... se placer sous le signe de madame dans l’ombre des comment entrer dans une   on n’est c’est le grand       deux s’ouvre la deuxième il n’était qu’un la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Mohen

Mohen

Dernière publication : 18 mars 2010.
Les 3 derniers articles : Terrils .
Les 3 articles les plus lus : Terrils .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Terrils

    Pour Daniel Mohen

    1.- Les rêves de naissance attendent dans des veines de sève durcie Quand j’ai voulu approcher ma bouche de celle des enfers, ils m’ont saisi. Tu en portes la trace au bout de tes pinceaux. 2.- (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette