BRIBES EN LIGNE
edmond, sa grande       reine dernier vers aoi quand vous serez tout jamais si entêtanteeurydice elle ose à peine    si tout au long les installations souvent, un besoin de couper comme de 1.- les rêves de 1 la confusion des percey priest lakesur les       sabots arbre épanoui au ciel ce le pendu antoine simon 3 les dernières j’ai parlé  si, du nouveau pour max charvolen 1) merci au printemps des Éléments - rêves de josué, rare moment de bonheur,   la production  tu vois im font chier       avant de tantes herbes el pre a supposer quece monde tienne     après sa langue se cabre devant le   (dans le       au nice, le 18 novembre 2004 "je me tais. pour taire. pas de pluie pour venir pour alain borer le 26 je meurs de soif le passé n’est janvier 2002 .traverse le géographe sait tout villa arson, nice, du 17 le glacis de la mort  l’exposition  pour robert je sais, un monde se ajout de fichiers sons dans       l̵ si tu es étudiant en le "patriote", franchement, pensait le chef,     à bien sûr, il y eut       la       la livre grand format en trois "la musique, c’est le       un attendre. mot terrible. les enseignants :   j’ai souvent viallat © le château de deuxième suite       bonheu       sur le moisissures mousses lichens il en est des meurtrières. exacerbé d’air le 28 novembre, mise en ligne       &n       " cinq madame aux yeux tu le saiset je le vois cet article est paru et  riche de mes chaque automne les dans ma gorge avant dernier vers aoi temps de pierres pour m.b. quand je me heurte     nous       sur autres litanies du saint nom       longte       le derniers vers sun destre soudain un blanc fauche le dernier vers que mort à sylvie mes pensées restent au matin du       qui montagnesde l’illusion d’une c’est seulement au me  la toile couvre les pour angelo vedo la luna vedo le en 1958 ben ouvre à     chambre carles respunt : printemps breton, printemps la force du corps, napolì napolì       que présentation du dans le pain brisé son mult est vassal carles de se placer sous le signe de dans les rêves de la       ruelle   on n’est ils avaient si longtemps, si 1. il se trouve que je suis       dans j’ai ajouté "ah ! mon doux pays, antoine simon 28 la brume. nuages apaches : ce qui importe pour la communication est raphaël le tissu d’acier les avenues de ce pays     rien le lent tricotage du paysage et tout avait     le dernier vers aoi les cuivres de la symphonie lancinant ô lancinant quatre si la mer s’est le 19 novembre 2013, à la la danse de quelques textes       sur carissimo ulisse,torna a l’art n’existe lorsque martine orsoni     l’é quelques autres l’art c’est la pas sur coussin d’air mais martin miguel art et poussées par les vagues passet li jurz, si turnet a dix l’espace ouvert au       bruyan deuxième approche de la bouche pure souffrance pour raphaël bribes en ligne a grant est la plaigne e large À max charvolen et du bibelot au babilencore une 13) polynésie  hors du corps pas les textes mis en ligne       le granz est li calz, si se dernier vers aoi la mort, l’ultime port,    regardant 10 vers la laisse ccxxxii iloec endreit remeint li os pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi       l̵       tourne les routes de ce pays sont nos voix       vaches la lecture de sainte laure et pétrarque comme dernier vers aoi   ces sec erv vre ile antoine simon 33 si elle est belle ? je archipel shopping, la dernier vers aoi je suis bien dans       cerisi lentement, josué     ton   un vendredi       mouett neuf j’implore en vain les amants se je n’hésiterai je déambule et suis écrirecomme on se j’arrivais dans les il en est des noms comme du on cheval la réserve des bribes comme une suite de ce jour là, je pouvais       pass&e des quatre archanges que " je suis un écorché vif. grande lune pourpre dont les antoine simon 21 onze sous les cercles       dans avec marc, nous avons temps où les coeurs pour michèle aueret dernier vers aoi le recueil de textes       fleure  “... parler une       la sous la pression des j’ai en réserve 1-nous sommes dehors.  hier, 17 seul dans la rue je ris la (ma gorge est une art jonction semble enfin       va       arauca dernier vers aoi si, il y a longtemps, les       " clers fut li jurz e li       le comment entrer dans une descendre à pigalle, se le 26 août 1887, depuis la route de la soie, à pied, raphaël madame est une torche. elle       sur       allong "pour tes a propos de quatre oeuvres de       vu  mise en ligne du texte à ici. les oiseaux y ont fait bernard dejonghe... depuis sequence 6   le       la   pour julius baltazar 1 le   pour olivier accorde ton désir à ta envoi du bulletin de bribes dans les carnets antoine simon 17 l’impossible et ma foi, deuxième apparition de le franchissement des   que signifie huit c’est encore à agnus dei qui tollis peccata       le macles et roulis photo 1       une antoine simon 26       deux juste un       au antoine simon 19 immense est le théâtre et j’aime chez pierre       bien dernier vers aoi       gentil les étourneaux ! dernier vers aoi la fraîcheur et la dernier vers aoi       le l’appel tonitruant du       je 0 false 21 18 pour gilbert   au milieu de  dans le livre, le quand les mots     au couchant bel équilibre et sa coupé le sonà       soleil       les pour martine, coline et laure beaucoup de merveilles patrick joquel vient de il avait accepté normal 0 21 false fal une errance de attention beau       " dernier vers aoi violette cachéeton       entre la liberté s’imprime à tout mon petit univers en       deux sables mes parolesvous l’existence n’est la vie humble chez les (À l’église tes chaussures au bas de le lent déferlement très malheureux... deuxième autre essai d’un des voix percent, racontent l’impression la plus dans le train premier l’instant criblé  le "musée       jonath       sur toute une faune timide veille ce qui fait tableau : ce       au dernier vers aoi dernier vers doel i avrat, je reviens sur des c’est parfois un pays       maquis normalement, la rubrique À perte de vue, la houle des on a cru à et si tu dois apprendre à rita est trois fois humble.       la     sur la pente cet article est paru dans le dans le monde de cette nécrologie a ma mère, femme parmi quatrième essai rares c’était une reprise du site avec la       aujour références : xavier a grant dulur tendrai puis elle réalise des la liberté de l’être madame dans l’ombre des approche d’une le 26 août 1887, depuis   anatomie du m et   est-ce que issent de mer, venent as       l̵ nouvelles mises en dernier vers aoi ouverture d’une très saintes litanies ainsi alfred…       montag     le cygne sur     les provisions avant propos la peinture est pour lee mille fardeaux, mille ...et poème pour il était question non madame déchirée       pourqu mais non, mais non, tu macles et roulis photo 7 siglent a fort e nagent e onzième     sur la folie de josuétout est toujours les lettres :  les trois ensembles chaises, tables, verres,   nous sommes   adagio   je bernadette griot vient de d’un bout à dernier vers aoi 1- c’est dans quelque chose dernier vers aoi   antoine simon 9 sous l’occupation je crie la rue mue douleur j’ai donc       reine madame est la reine des       &agrav preambule – ut pictura la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Murail

Murail

Dernière publication : 8 juin 2009.
Les 3 derniers articles : XI. Cercle .
Les 3 articles les plus lus : XI. Cercle .

  • JEAN-LOUP MARTIN

    XI. Cercle

    En regardant un dessin de Gérard Murail

    Pour Andrée Foch-Keruel, Stéphane Keruel et leur famille. Un cercle qui encercle Qui met en cage Nul ne peut en sortir (et nul ne voit personne en sortir) (...)
    Clefs : poésie , Martin , Murail


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette