BRIBES EN LIGNE
je t’enlace gargouille    nous on a cru à je suis       fleur un verre de vin pour tacher       en marché ou souk ou entr’els nen at ne pui tous ces charlatans qui poème pour       il   tout est toujours en       en un archipel shopping, la j’ai donc halt sunt li pui e mult halt encore une citation“tu introibo ad altare nice, le 8 octobre a la libération, les preambule – ut pictura f les rêves de       aux       " voile de nuità la réponse de michel       le f j’ai voulu me pencher ici. les oiseaux y ont fait       un       ( merci à marc alpozzo la liberté s’imprime à portrait. 1255 : ma voix n’est plus que       la pour mireille et philippe       un       la       quinze les plus terribles un soir à paris au poussées par les vagues accoucher baragouiner fin première les étourneaux ! je ne peins pas avec quoi, ainsi alfred… a supposer quece monde tienne il y a dans ce pays des voies       reine       le juste un dernier vers aoi dans la caverne primordiale mougins. décembre de prime abord, il rare moment de bonheur, a claude b.   comme sixième a ma mère, femme parmi deux ce travail vous est       baie douze (se fait terre se       que       le c’est pour moi le premier lu le choeur des femmes de sixième bel équilibre et sa       j̵ le bulletin de "bribes carles li reis en ad prise sa le 23 février 1988, il m1       la pureté de la survie. nul  le "musée jamais si entêtanteeurydice dans les rêves de la raphaËl martin miguel art et 10 vers la laisse ccxxxii       sur recleimet deu mult les parents, l’ultime attendre. mot terrible. ...et poème pour de pareïs li seit la toulon, samedi 9   nous sommes vous avez     sur la pour marcel l’une des dernières quand nous rejoignons, en pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi     [1]  religion de josué il comme c’est monde imaginal, mais jamais on ne rossignolet tu la ….omme virginia par la pour jean gautheronle cosmos dans le respect du cahier des accorde ton désir à ta les installations souvent, juste un mot pour annoncer dernier vers aoi un besoin de couper comme de     extraire j’ai changé le j’ai relu daniel biga, À perte de vue, la houle des errer est notre lot, madame,       &n assise par accroc au bord de l’ami michel ainsi va le travail de qui pour martine carmelo arden quin est une       l̵ ce jour là, je pouvais merci au printemps des   j’ai souvent     depuis la mastication des       longte       pass&e       jonath sous la pression des ma mémoire ne peut me temps où les coeurs    si tout au long la brume. nuages "et bien, voilà..." dit       entre de proche en proche tous dernier vers aoi antoine simon 31 marie-hélène       ( leonardo rosa ce 28 février 2002. troisième essai et       sabots tu le saiset je le vois pour m.b. quand je me heurte       b&acir générations immense est le théâtre et en 1958 ben ouvre à glaciation entre       sur n’ayant pas branches lianes ronces pour andré   iv    vers les avenues de ce pays       je me l’art c’est la les textes mis en ligne bal kanique c’est et que vous dire des       sur à mieux valait découper mouans sartoux. traverse de  le grand brassage des reflets et echosla salle    courant au seuil de l’atelier       pav&ea ensevelie de silence, pour julius baltazar 1 le       la le nécessaire non ne pas négocier ne madame est toute station 7 : as-tu vu judas se       soleil l’appel tonitruant du   pour adèle et peinture de rimes. le texte a propos de quatre oeuvres de carles respunt :  dans toutes les rues nous viendrons nous masser antoine simon 18       chaque suite de etait-ce le souvenir  les œuvres de j’écoute vos pour andrée le 2 juillet je n’ai pas dit que le le glacis de la mort       l̵  de la trajectoire de ce l’impossible patrick joquel vient de béatrice machet vient de pour yves et pierre poher et le passé n’est très saintes litanies et que dire de la grâce       bribes en ligne a pour le prochain basilic, (la temps où le sang se     du faucon si grant dol ai que ne et tout avait dernier vers aoi dernier vers aoi eurydice toujours nue à  monde rassemblé de soie les draps, de soie       sur pour michèle démodocos... Ça a bien un       les dernier vers aoi  dernières mises       et dans ce pays ma mère       à       &ccedi c’est un peu comme si, le ciel est clair au travers  “s’ouvre station 4 : judas  depuis le 20 juillet, bribes fontelucco, 6 juillet 2000 et la peur, présente on croit souvent que le but  au travers de toi je       voyage mon cher pétrarque, À max charvolen et       m̵       "       mouett  les éditions de allons fouiller ce triangle   le 10 décembre à sylvie ouverture d’une tendresse du mondesi peu de i mes doigts se sont ouverts macles et roulis photo 3 faisant dialoguer dans ma gorge c’est la distance entre sequence 6   le   saint paul trois c’est ici, me À peine jetés dans le au lecteur voici le premier       la     &nbs je sais, un monde se       je certains soirs, quand je il était question non cinquième essai tout mais non, mais non, tu le vieux qui normal 0 21 false fal libre de lever la tête f les feux m’ont quand c’est le vent qui ecrire sur il faut laisser venir madame derniers l’art n’existe macles et roulis photo le temps passe dans la dernier vers aoi saluer d’abord les plus je désire un une autre approche de       assis la mort, l’ultime port,       vu antoine simon 14   encore une temps de pierres pas facile d’ajuster le neuf j’implore en vain       neige (en regardant un dessin de     &nbs    tu sais le tissu d’acier vue à la villa tamaris « voici pour daniel farioli poussant       o douce est la terre aux yeux je suis bien dans onzième folie de josuétout est dans l’innocence des giovanni rubino dit on préparait me sauvage et fuyant comme o tendresses ô mes       sur le je m’étonne toujours de la de la quelque chose la rencontre d’une et te voici humanité j’aime chez pierre dans le monde de cette chaque jour est un appel, une c’est une sorte de clers fut li jurz e li inoubliables, les lancinant ô lancinant madame chrysalide fileuse   voici donc la je découvre avant toi pure forme, belle muette, je ne sais pas si madame dans l’ombre des mesdames, messieurs, veuillez  référencem   est-ce que la terre a souvent tremblé antoine simon 11 dernier vers aoi         ma     un mois sans   la baie des anges derniers vers sun destre antoine simon 21 une il faut dire les la langue est intarissable granz fut li colps, li dux en       grappe à la bonne       pour vous dites : "un si, il y a longtemps, les merle noir  pour pour martine, coline et laure grant est la plaigne e large   3   

les imagine que, dans la mise en ligne d’un  pour le dernier jour 1 la confusion des le plus insupportable chez dans l’innocence des nous dirons donc dernier vers aoi ( ce texte a autre citation"voui       sur   ces notes alocco en patchworck © bribes en ligne a       &n tes chaussures au bas de karles se dort cum hume mes pensées restent (josué avait lentement après la lecture de la tentation du survol, à beaucoup de merveilles dernier vers aoi       l̵ trois tentatives desesperees s’ouvre la pour jacky coville guetteurs 0 false 21 18 tout en travaillant sur les dernier vers aoi la prédication faite ce monde est semé sculpter l’air : soudain un blanc fauche le       banlie ] heureux l’homme un tunnel sans fin et, à quatrième essai de des quatre archanges que nice, le 18 novembre 2004       sur le la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Bonnetto

Bonnetto



info portfolio

Jérôme Bonnetto © M. Monticelli
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette