BRIBES EN LIGNE
a dix sept ans, je ne savais   encore une le temps passe si vite, là, c’est le sable et je m’étonne toujours de la     cet arbre que dans le patriote du 16 mars normal 0 21 false fal       sabots non, björg, madame des forêts de après la lecture de légendes de michel tandis que dans la grande s’ouvre la en 1958 ben ouvre à antoine simon 11 clere est la noit e la       la bel équilibre et sa    au balcon       l̵ pas même c’est pour moi le premier abstraction voir figuration c’est seulement au       va marché ou souk ou chairs à vif paumes spectacle de josué dit pour andré ajout de fichiers sons dans       pourqu       p&eacu antoine simon 10 sixième « pouvez-vous madame est une eurydice toujours nue à (À l’église       le fragilité humaine.   pour théa et ses approche d’une je t’enfourche ma       la pour maguy giraud et il en est des meurtrières. essai de nécrologie,  improbable visage pendu ce poème est tiré du l’ami michel macles et roulis photo 1       maquis       fourr& af : j’entends ma mémoire ne peut me le scribe ne retient pour yves et pierre poher et  pour le dernier jour dorothée vint au monde onzième  le livre, avec       ruelle dieu faisait silence, mais antoine simon 13 et il parlait ainsi dans la  zones gardées de quel ennui, mortel pour  née à preambule – ut pictura       au de mes deux mains pour martine il n’y a pas de plus ne faut-il pas vivre comme f le feu s’est   le 10 décembre lu le choeur des femmes de le 28 novembre, mise en ligne chercher une sorte de beaucoup de merveilles    regardant  le "musée effleurer le ciel du bout des         &n un jour nous avons se placer sous le signe de deuxième approche de arbre épanoui au ciel       les halt sunt li pui e mult halt (de)lecta lucta   raphaël À perte de vue, la houle des       midi Éléments -       neige       dans la fraîcheur et la on trouvera la video la lecture de sainte dernier vers que mort langues de plomba la elle disposait d’une nu(e), comme son nom       le antoine simon 31   saint paul trois rêve, cauchemar, je suis  au travers de toi je       avant diaphane est le  hier, 17       au       mouett la mastication des si, il y a longtemps, les "ces deux là se je reviens sur des  un livre écrit dans le train premier suite de la rencontre d’une il faut laisser venir madame       st       pass&e a la femme au       sur       " je ne sais pas si j’oublie souvent et  le grand brassage des quatrième essai de on préparait les durand : une madame dans l’ombre des premier essai c’est exode, 16, 1-5 toute autre citation   1) cette     chant de dernier vers aoi il y a tant de saints sur   l’oeuvre vit son ce va et vient entre       le (josué avait lentement j’ai travaillé nécrologie       tourne de tantes herbes el pre pour jean-louis cantin 1.- madame est toute il y a des objets qui ont la deux mille ans nous les dessins de martine orsoni       voyage sauvage et fuyant comme à sylvie pour qui veut se faire une dire que le livre est une       apr&eg       quand nice, le 8 octobre       crabe- je n’hésiterai c’est la chair pourtant cliquetis obscène des       la encore la couleur, mais cette  je signerai mon temps de pierres dans la ses mains aussi étaient la terre a souvent tremblé  tous ces chardonnerets       sur la mort, l’ultime port,   pour olivier       un       le       " le proche et le lointain la pureté de la survie. nul siglent a fort e nagent e il semble possible un homme dans la rue se prend l’évidence jamais si entêtanteeurydice tous feux éteints. des avec marc, nous avons     dans la ruela     depuis iloec endreit remeint li os jouer sur tous les tableaux     &nbs d’ eurydice ou bien de dernier vers aoi       au constellations et dernier vers aoi  “la signification       j̵ dernier vers aoi " je suis un écorché vif.       qui   ces sec erv vre ile       soleil sables mes parolesvous et il fallait aller debout générations  c’était       la pie j’ai donc le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 14 je serai toujours attentif à a la fin il ne resta que nos voix  les trois ensembles ensevelie de silence, je n’ai pas dit que le le grand combat :       longte pour alain borer le 26 madame, c’est notre etait-ce le souvenir ce jour là, je pouvais       à ce monde est semé     longtemps sur ici, les choses les plus écrirecomme on se f tous les feux se sont       & seins isabelle boizard 2005 toute une faune timide veille percey priest lakesur les laure et pétrarque comme la liberté s’imprime à se reprendre. creuser son dans l’innocence des ...et poème pour la deuxième édition du       &eacut j’ai relu daniel biga, j’arrivais dans les dessiner les choses banales le recueil de textes       force pure forme, belle muette,   jn 2,1-12 : les lettres ou les chiffres       l̵ tout est possible pour qui autres litanies du saint nom la musique est le parfum de     [1]  voudrais je vous errer est notre lot, madame,       je le pendu buttati ! guarda&nbs       et chaises, tables, verres, si elle est belle ? je       glouss antoine simon 26 juste un mot pour annoncer tous ces charlatans qui       &n ecrire sur travail de tissage, dans cet article est paru f les marques de la mort sur elle ose à peine       &ccedi quand c’est le vent qui      &   tout est toujours en « 8° de mon travail est une  la toile couvre les 1 au retour au moment (la numérotation des       grimpa       l̵ ce texte se présente À la loupe, il observa       journ& et ces a l’aube des apaches, et si au premier jour il pour andré villers 1) les dieux s’effacent c’est la distance entre       bruyan f dans le sourd chatoiement trois (mon souffle au matin antoine simon 29     extraire       &agrav pour michèle gazier 1     tout autour       dans     le cygne sur l’art c’est la mon cher pétrarque, alocco en patchworck © le nécessaire non       pass&e antoine simon 18 la poésie, à la la danse de al matin, quant primes pert temps de pierres derniers vers sun destre       ma       vu       fourmi je suis celle qui trompe       o       voyage je meurs de soif moisissures mousses lichens   nous sommes jamais je n’aurais pour maxime godard 1 haute chaque jour est un appel, une raphaël antoine simon 2 "ah ! mon doux pays, juste un de prime abord, il       ( franchement, pensait le chef,       pav&ea "le renard connaît c’est vrai douce est la terre aux yeux l’impression la plus (ô fleur de courge... couleur qui ne masque pas       il j’ai parlé le lent déferlement pour mon épouse nicole       neige face aux bronzes de miodrag quelque temps plus tard, de depuis le 20 juillet, bribes et la peur, présente       s̵ toutes sortes de papiers, sur l’instant criblé   dits de j’entends sonner les dans ma gorge ainsi fut pétrarque dans paroles de chamantu       alla au seuil de l’atelier       d&eacu zacinto dove giacque il mio  avec « a la       quinze       voyage l’illusion d’une ço dist li reis : karles se dort cum hume     chambre raphaËl       arauca quatrième essai de ouverture d’une pour julius baltazar 1 le sous la pression des etudiant à       le pour angelo station 5 : comment ma voix n’est plus que et voici maintenant quelques       embarq quai des chargeurs de merci à marc alpozzo rien n’est plus ardu je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Bonnetto

Bonnetto



info portfolio

Jérôme Bonnetto © M. Monticelli
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette