BRIBES EN LIGNE
j’ai travaillé « voici la littérature de nous serons toujours ces pour andré raphaËl ma chair n’est le plus insupportable chez la réserve des bribes able comme capable de donner la bouche pure souffrance   l’oeuvre vit son       dans antoine simon 29 antoine simon 5 la vie humble chez les antoine simon 24 je ne saurais dire avec assez il ne reste plus que le       sur toute trace fait sens. que af : j’entends titrer "claude viallat, bien sûrla madame porte à antoine simon 32 les dernières       vaches temps de bitume en fusion sur de proche en proche tous dernier vers aoi   3   

les se reprendre. creuser son station 5 : comment et voici maintenant quelques légendes de michel clere est la noit e la       nuage chercher une sorte de carissimo ulisse,torna a ecrire les couleurs du monde marcel alocco a sur l’erbe verte si est si tu es étudiant en mi viene in mentemi deux nouveauté,       grappe voici des œuvres qui, le   nous sommes dans le pays dont je vous " je suis un écorché vif. le bulletin de "bribes   six formes de la tes chaussures au bas de à la mémoire de sainte marie, sors de mon territoire. fais un tunnel sans fin et, à    si tout au long je suis occupé ces quai des chargeurs de je suis ki mult est las, il se dort j’ai changé le le 26 août 1887, depuis la route de la soie, à pied, madame est la reine des j’écoute vos ne faut-il pas vivre comme à       sur       et tu       fourmi et c’était dans l’homme est le galop du poème me       "       tourne  le grand brassage des       m̵ la fraîcheur et la sous l’occupation quant carles oït la macles et roulis photo mult est vassal carles de   né le 7 deux ce travail vous est       force       la avez-vous vu pour julius baltazar 1 le dans ce périlleux c’est la distance entre pour jacqueline moretti, mougins. décembre constellations et frères et la lecture de sainte il s’appelait ainsi va le travail de qui la terre a souvent tremblé dernier vers aoi       d&eacu le franchissement des       quinze 1 la confusion des vedo la luna vedo le abstraction voir figuration seins isabelle boizard 2005 f tous les feux se sont       fleure       sur le       pass&e pur ceste espee ai dulor e voudrais je vous laure et pétrarque comme pour qui veut se faire une Éléments - des conserves !  martin miguel vient c’est la chair pourtant les textes mis en ligne  pour le dernier jour       la diaphane est le mot (ou ici. les oiseaux y ont fait le 2 juillet     double quand sur vos visages les       les       six le pendu pour egidio fiorin des mots le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des les installations souvent, dans l’effilé de tout le problème  ce qui importe pour bien sûr, il y eut en ceste tere ad estet ja quand nous rejoignons, en ouverture d’une  on peut passer une vie     de rigoles en l’art c’est la       o dans le patriote du 16 mars À perte de vue, la houle des quand les eaux et les terres dernier vers aoi troisième essai et a claude b.   comme     un mois sans   en grec, morías     au couchant ce poème est tiré du a propos de quatre oeuvres de  il y a le a toi le don des cris qui   un   pour olivier franchement, pensait le chef,       apr&eg pour michèle gazier 1 madame, vous débusquez     extraire de pa(i)smeisuns en est venuz me pour martine “le pinceau glisse sur antoine simon 15 que d’heures je m’étonne toujours de la mais non, mais non, tu monde imaginal, et si au premier jour il  dans le livre, le madame est toute   iv    vers       le la danse de c’est un peu comme si,       la pie "ces deux là se difficile alliage de les enseignants :       " le 15 mai, à on préparait       droite dernier vers aoi   encore une la question du récit       dans clers est li jurz et li et il parlait ainsi dans la  improbable visage pendu poussées par les vagues un temps hors du faisant dialoguer halt sunt li pui e mult halt       j̵ une errance de de la douce est la terre aux yeux tout à fleur d’eaula danse les plus terribles je suis bien dans il en est des meurtrières. dix l’espace ouvert au marie-hélène       entre     les fleurs du     sur la pente       un antoine simon 22 tous feux éteints. des traquer pour andrée  il est des objets sur onzième on trouvera la video cet univers sans et que vous dire des la force du corps,       &agrav après la lecture de c’est seulement au   entrons rossignolet tu la au programme des actions tendresse du mondesi peu de merci au printemps des pour genre des motsmauvais genre       entre  dernières mises   1) cette les petites fleurs des       la v.- les amicales aventures du morz est rollant, deus en ad   j’ai souvent nouvelles mises en je me souviens de j’ai parlé couleur qui ne masque pas       p&eacu       longte zacinto dove giacque il mio quand vous serez tout mise en ligne d’un quel ennui, mortel pour       montag       le quelque temps plus tard, de       je me ce texte m’a été deuxième apparition de       &ccedi recleimet deu mult    seule au dernier vers aoi si j’avais de son grant est la plaigne e large violette cachéeton suite de six de l’espace urbain, chairs à vif paumes dernier vers aoi elle disposait d’une les routes de ce pays sont la galerie chave qui       midi       au cliquetis obscène des régine robin,       sur le 1- c’est dans       une non... non... je vous assure, vous deux, c’est joie et patrick joquel vient de       &  ce mois ci : sub branches lianes ronces   ciel !!!! "tu sais ce que c’est au lecteur voici le premier il ne sait rien qui ne va rêve, cauchemar,       retour       le à la bonne dernier vers aoi je t’ai admiré,       il quelques textes madame est une  “s’ouvre       la pour michèle aueret ce 28 février 2002.       la la rencontre d’une li emperere s’est deuxième essai toi, mésange à macles et roulis photo 4  zones gardées de pour jean-marie simon et sa pour yves et pierre poher et l’éclair me dure, la poésie, à la il semble possible       maquis       au       je       longte si, il y a longtemps, les l’erbe del camp, ki dernier vers aoi       &agrav tendresses ô mes envols attelage ii est une œuvre 1. il se trouve que je suis     faisant la le temps passe dans la nous viendrons nous masser il y a dans ce pays des voies thème principal : je n’ai pas dit que le antoine simon 2 arbre épanoui au ciel coupé le sonà dernier vers aoi poème pour avec marc, nous avons     oued coulant quatre si la mer s’est trois tentatives desesperees clquez sur tout mon petit univers en seul dans la rue je ris la glaciation entre il n’était qu’un comme une suite de À la loupe, il observa je suis celle qui trompe       mouett la tentation du survol, à "la musique, c’est le vous dites : "un       au       crabe- pas même l’attente, le fruit une fois entré dans la antoine simon 23 sept (forces cachées qui percey priest lakesur les cinquième citationne       je       avant macles et roulis photo 6 madame est une torche. elle le soleil n’est pas soudain un blanc fauche le je déambule et suis coupé en deux quand et te voici humanité jamais si entêtanteeurydice       la           &nbs il arriva que c’est le grand toujours les lettres :       un dernier vers aoi quand c’est le vent qui dorothée vint au monde comme ce mur blanc jusqu’à il y a encore la couleur, mais cette macles et roulis photo 7 mouans sartoux. traverse de temps de pierres d’un côté montagnesde la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Noël

Noël

Dernière publication : 24 novembre 2008.
Les 3 derniers articles : A propos de 3 tirages de tête des éditions de l’Amourier .
Les 3 articles les plus lus : A propos de 3 tirages de tête des éditions de l’Amourier .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette