BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi   d’un coté,   je n’ai jamais f les feux m’ont les premières il est le jongleur de lui le 2 juillet pierre ciel on a cru à       p&eacu et il parlait ainsi dans la    en       bien et ma foi,       les il était question non       je me m1       j’aime chez pierre       rampan pour helmut merci à la toile de buttati ! guarda&nbs station 4 : judas  réponse de michel     après cinquième essai tout ma chair n’est     de rigoles en       il antoine simon 10 reprise du site avec la   un dernier vers aoi   le texte suivant a traquer       juin derniers vers sun destre quatrième essai rares difficile alliage de je désire un   le 10 décembre je serai toujours attentif à       saluer d’abord les plus clquez sur   la baie des anges le temps passe dans la (elle entretenait des quatre archanges que dans les carnets dorothée vint au monde pour yves et pierre poher et le bulletin de "bribes carissimo ulisse,torna a six de l’espace urbain,       au le coquillage contre quel ennui, mortel pour    de femme liseuse antoine simon 17 troisième essai et encore la couleur, mais cette l’art n’existe "je me tais. pour taire.   ces notes ce qui aide à pénétrer le il ne reste plus que le       le carcassonne, le 06  ce qui importe pour antoine simon 7       maquis       que introibo ad altare lentement, josué   au milieu de à la bonne le temps passe si vite,       l̵ des voiles de longs cheveux de tantes herbes el pre       les    tu sais je ne sais pas si deux ce travail vous est ainsi alfred… pur ceste espee ai dulor e       ce a la femme au       deux       alla À l’occasion de antoine simon 2 « h&eacu références : xavier inoubliables, les de prime abord, il   saint paul trois dernier vers que mort rien n’est plus ardu franchement, pensait le chef,       dans       pas de pluie pour venir     au couchant       neige il y a tant de saints sur au matin du         ton les dieux s’effacent       les temps de pierres dans la  il y a le  dernier salut au il tente de déchiffrer, la force du corps,  monde rassemblé       &n       dans (dans mon ventre pousse une carmelo arden quin est une rare moment de bonheur, attendre. mot terrible.       bonheu   on n’est derniers li emperere par sa grant une errance de       dans nous lirons deux extraits de pour egidio fiorin des mots je me souviens de       sur     &nbs edmond, sa grande etait-ce le souvenir madame est une tout est prêt en moi pour huit c’est encore à       pourqu c’est pour moi le premier nous dirons donc de la on trouvera la video les avenues de ce pays       longte deuxième apparition ainsi va le travail de qui dans les rêves de la       le la cité de la musique dans les carnets       au seul dans la rue je ris la       je       le f le feu s’est antoine simon 24 j’arrivais dans les dans les hautes herbes dernier vers aoi pour jacqueline moretti,  jésus un jour, vous m’avez qu’est-ce qui est en       l̵ 1 au retour au moment dernier vers aoi le 15 mai, à       la       nuage       &ccedi le recueil de textes f toutes mes 7) porte-fenêtre 1) notre-dame au mur violet pour m.b. quand je me heurte Être tout entier la flamme "la musique, c’est le         or « amis rollant, de mi viene in mentemi comme c’est       le le glacis de la mort petites proses sur terre un homme dans la rue se prend de toutes les à propos “la fin première macles et roulis photo 6 moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi branches lianes ronces j’ai parlé d’ eurydice ou bien de  les trois ensembles 1. il se trouve que je suis mouans sartoux. traverse de "ces deux là se c’est ici, me sainte marie,       devant où l’on revient carles li reis en ad prise sa la poésie, à la de pa(i)smeisuns en est venuz bien sûrla       st ce monde est semé   jn 2,1-12 : (vois-tu, sancho, je suis nice, le 30 juin 2000 toujours les lettres : pas une année sans évoquer la fraîcheur et la pour alain borer le 26 "le renard connaît raphaËl       le a la libération, les       dans rm : nous sommes en pour julius baltazar 1 le madame est une torche. elle madame des forêts de g. duchêne, écriture le       sur religion de josué il passet li jurz, la noit est quand sur vos visages les       &agrav comment entrer dans une ma mémoire ne peut me s’ouvre la     les provisions les cuivres de la symphonie et nous n’avons rien je t’enlace gargouille au labyrinthe des pleursils       crabe- se reprendre. creuser son il existe deux saints portant après la lecture de f tous les feux se sont de sorte que bientôt grant est la plaigne e large       nuage     nous premier vers aoi dernier tout à fleur d’eaula danse quatrième essai de il n’est pire enfer que  pour le dernier jour comme une suite de (À l’église mise en ligne    regardant nice, le 8 octobre je m’étonne toujours de la et…  dits de ce comme ce mur blanc couleur qui ne masque pas madame, on ne la voit jamais jouer sur tous les tableaux je suis celle qui trompe       sur villa arson, nice, du 17 très malheureux... n’ayant pas passet li jurz, si turnet a   dits de antoine simon 31  il est des objets sur et encore  dits et ces       la essai de nécrologie, ajout de fichiers sons dans     pourquoi folie de josuétout est la terre nous aux barrières des octrois encore une citation“tu i en voyant la masse aux cinquième citationne attention beau l’impression la plus normalement, la rubrique la bouche pure souffrance madame a des odeurs sauvages mieux valait découper       la « e ! malvais quelque temps plus tard, de pas facile d’ajuster le j’ai en réserve constellations et f les rêves de dernier vers aoi   l’oeuvre vit son percey priest lakesur les quel étonnant       sur   que signifie dont les secrets… à quoi       quinze     pluie du le corps encaisse comme il  hier, 17 coupé le sonà si, il y a longtemps, les clere est la noit e la de soie les draps, de soie il existe au moins deux suite de ouverture d’une pour andré       pav&ea     extraire ainsi fut pétrarque dans si grant dol ai que ne       sur       quand je ne peins pas avec quoi, quant carles oït la « pouvez-vous       voyage       bruyan     depuis sept (forces cachées qui       force macles et roulis photo 1   marcel a la fin il ne resta que in the country       &n que d’heures en ceste tere ad estet ja du bibelot au babilencore une deux mille ans nous antoine simon 14 première seins isabelle boizard 2005 l’éclair me dure, il y a des objets qui ont la le 26 août 1887, depuis  “la signification mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 26       j̵ bribes en ligne a hans freibach :       fleure tendresse du mondesi peu de josué avait un rythme le soleil n’est pas antoine simon 28 la liberté s’imprime à elle disposait d’une       ( petit matin frais. je te dans la caverne primordiale toutes ces pages de nos       sur le pour ma temps où les coeurs arbre épanoui au ciel       sur vedo la luna vedo le       une il faut dire les les textes mis en ligne       ruelle chaises, tables, verres, f le feu m’a dernier vers aoi   j’ai ajouté       s̵       la     &nbs    nous histoire de signes . af : j’entends quand les mots       vaches chaque automne les       le janvier 2002 .traverse eurydice toujours nue à la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Bastide

Bastide

Dernière publication : 19 juin 2009.
Les 3 derniers articles : Ils sortent translucides .
Les 3 articles les plus lus : Ils sortent translucides .

  • ALBERTINE BENEDETTO

    Ils sortent translucides

    Ils sortent translucides galets passés au droit fil des usages s’échangent tout polis comment va bonne année accompagnent la poignée de main machinale car l’autre n’est pas là pas de risque (...)
    Clefs : poésie , Bastide


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette