BRIBES EN LIGNE
j’entends sonner les   pour le prochain dans l’innocence des iloec endreit remeint li os je rêve aux gorges l’éclair me dure, temps de cendre de deuil de il y a tant de saints sur antoine simon 6 la musique est le parfum de       la ouverture d’une et ces       la dernier vers aoi       s̵ au matin du on cheval station 7 : as-tu vu judas se       ton "mais qui lit encore le jamais je n’aurais bribes en ligne a toulon, samedi 9 temps où les coeurs       la zacinto dove giacque il mio pour le prochain basilic, (la un tunnel sans fin et, à je n’hésiterai des voix percent, racontent       &ccedi       voyage       les       reine genre des motsmauvais genre et…  dits de f toutes mes nous viendrons nous masser aux george(s) (s est la     les fleurs du dernier vers aoi certains soirs, quand je agnus dei qui tollis peccata ma voix n’est plus que la littérature de antoine simon 31 la réserve des bribes antoine simon 14       neige À peine jetés dans le     chambre       m̵   3   

les si grant dol ai que ne pour michèle gazier 1) bernadette griot vient de un nouvel espace est ouvert c’est la peur qui fait toutefois je m’estimais dernier vers aoi eurydice toujours nue à certains prétendent temps où le sang se aucun hasard si se d’ eurydice ou bien de raphaël mon cher pétrarque, à sylvie     chant de  pour jean le spectacle de josué dit n’ayant pas archipel shopping, la     [1]   avec « a la i en voyant la masse aux c’est seulement au je ne sais pas si je reviens sur des     après  “s’ouvre a la femme au recleimet deu mult ils avaient si longtemps, si pas de pluie pour venir ils s’étaient le 15 mai, à       en un antoine simon 28 vous n’avez la fraîcheur et la histoire de signes . le samedi 26 mars, à 15       l̵ on préparait un verre de vin pour tacher epuisement de la salle, on croit souvent que le but dernier vers aoi rien n’est plus ardu (vois-tu, sancho, je suis pour jean-marie simon et sa villa arson, nice, du 17       sur ce qu’un paysage peut il faut laisser venir madame       longte violette cachéeton ce qui fascine chez dont les secrets… à quoi       fourr& madame a des odeurs sauvages folie de josuétout est  au travers de toi je     du faucon les dessins de martine orsoni   jn 2,1-12 : i mes doigts se sont ouverts « h&eacu   marcel       coude macles et roulis photo je meurs de soif fin première si tu es étudiant en       sur passet li jurz, si turnet a       une marché ou souk ou       "       fleur     double       object dans les carnets f qu’il vienne, le feu pour jacqueline moretti, de pareïs li seit la dans le pays dont je vous ce qui aide à pénétrer le sors de mon territoire. fais les dieux s’effacent dans les hautes herbes leonardo rosa buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi le temps passe si vite,       marche pour marcel il ne reste plus que le a ma mère, femme parmi vue à la villa tamaris ainsi fut pétrarque dans s’ouvre la a grant dulur tendrai puis le plus insupportable chez station 4 : judas   la toile couvre les       le       &agrav bien sûrla ainsi alfred… ainsi va le travail de qui   d’un coté, le numéro exceptionnel de pluies et bruines, le ciel est clair au travers       au d’abord l’échange des la vie est ce bruissement  tu vois im font chier carissimo ulisse,torna a 10 vers la laisse ccxxxii noble folie de josué, hans freibach : edmond, sa grande derniers le lent tricotage du paysage il semble possible ce qui importe pour pour yves et pierre poher et vous deux, c’est joie et pour julius baltazar 1 le cet univers sans 0 false 21 18 l’homme est     nous branches lianes ronces je désire un au commencement était c’est vrai   pour théa et ses le pendu sous l’occupation       pourqu un trait gris sur la madame est la reine des quand les mots générations À max charvolen et martin non... non... je vous assure,   pour adèle et  dans toutes les rues la mort, l’ultime port, avez-vous vu (la numérotation des les oiseaux s’ouvrent À l’occasion de   né le 7     sur la pente deux ce travail vous est       alla       le       force       ( abstraction voir figuration la légende fleurie est quand nous rejoignons, en pur ceste espee ai dulor e     pluie du       chaque         or madame, c’est notre       gentil deuxième approche de nous savons tous, ici, que une autre approche de ce va et vient entre       il    au balcon   adagio   je dix l’espace ouvert au la force du corps, pour lee la vie est dans la vie. se deuxième apparition de dernier vers aoi la liberté s’imprime à passent .x. portes,   encore une       embarq     depuis trois (mon souffle au matin ne pas négocier ne des quatre archanges que  de même que les rimbaud a donc "l’art est-il me       le       cette dernier vers aoi le 23 février 1988, il le glacis de la mort       aujour les étourneaux ! le 26 août 1887, depuis a dix sept ans, je ne savais max charvolen, martin miguel le proche et le lointain quelques autres       deux       ruelle f le feu est venu,ardeur des bel équilibre et sa dans l’effilé de comme c’est je t’ai admiré, j’ai travaillé douce est la terre aux yeux antoine simon 18 avant propos la peinture est       devant un jour nous avons rêve, cauchemar, (josué avait le "patriote", régine robin, ici, les choses les plus merci à la toile de les petites fleurs des de profondes glaouis diaphane est le mot (ou la brume. nuages (en regardant un dessin de quai des chargeurs de une il faut dire les suite du blasphème de quand il voit s’ouvrir, la deuxième édition du chaque jour est un appel, une   un pour ma on peut croire que martine       bonhe       la       que antoine simon 2 f dans le sourd chatoiement mon travail est une pour martin sept (forces cachées qui    nous dans ma gorge       p&eacu pour alain borer le 26 nous serons toujours ces     tout autour c’est la distance entre « voici   dits de la gaucherie à vivre, cliquetis obscène des bal kanique c’est       la 7) porte-fenêtre     sur la f le feu m’a les durand : une la mastication des pour andré villers 1)    tu sais lentement, josué deux ajouts ces derniers allons fouiller ce triangle dernier vers aoi       &agrav  c’était       journ& il s’appelait pour mes enfants laure et     m2 &nbs les textes mis en ligne pas même mille fardeaux, mille dernier vers aoi (ô fleur de courge... il aurait voulu être moi cocon moi momie fuseau encore une citation“tu       sur toujours les lettres : l’impression la plus af : j’entends     dans la ruela le bulletin de "bribes la fraîcheur et la carles li reis en ad prise sa depuis ce jour, le site “dans le dessin le corps encaisse comme il dernier vers aoi antoine simon 24 je suis occupé ces             vu j’ai longtemps     vers le soir voudrais je vous exacerbé d’air c’est ici, me un titre : il infuse sa   ciel !!!! l’évidence       au toute trace fait sens. que il y a dans ce pays des voies préparation des antoine simon 32 thème principal : ensevelie de silence, percey priest lakesur les et que vous dire des  mise en ligne du texte voile de nuità la   le 10 décembre cet article est paru dans le j’ai donné, au mois   la production comme ce mur blanc       maquis granz est li calz, si se  il y a le   (dans le la mort d’un oiseau. et ma foi, a la libération, les       &n nu(e), comme son nom dans ce pays ma mère glaciation entre madame est une torche. elle  née à suite de 1) la plupart de ces pour anne slacik ecrire est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Jasper Johns

Jasper Johns

Dernière publication : 3 juillet 2009.
Les 3 derniers articles : Le temps passe , Constellations , Illusions d’optique .
Les 3 articles les plus lus : Comment découvrir l’Amérique , Mobile , La guerre toujours .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette