BRIBES EN LIGNE
antoine simon 7 mi viene in mentemi à propos “la       je me temps où les coeurs quand il voit s’ouvrir, très saintes litanies   saint paul trois onzième sa langue se cabre devant le   ces sec erv vre ile   un vendredi tout en travaillant sur les pour max charvolen 1)  martin miguel vient mougins. décembre suite de       banlie epuisement de la salle, ainsi va le travail de qui  zones gardées de en 1958 ben ouvre à       cette pour maguy giraud et c’est vrai printemps breton, printemps i mes doigts se sont ouverts rêve, cauchemar,       dans antoine simon 28     sur la       m&eacu   iv    vers le coquillage contre il arriva que    si tout au long       le       dans le 26 août 1887, depuis À perte de vue, la houle des fin première       ce la deuxième édition du l’heure de la mon travail est une travail de tissage, dans est-ce parce que, petit, on dernier vers doel i avrat, mon cher pétrarque, paysage de ta tombe  et pas sur coussin d’air mais nu(e), comme son nom jamais si entêtanteeurydice antoine simon 24 antoine simon 32         or juste un     tout autour de proche en proche tous       la  jésus À peine jetés dans le et c’était dans  les éditions de il n’était qu’un ce suite du blasphème de accoucher baragouiner tu le saiset je le vois quelque chose attelage ii est une œuvre       droite comme une suite de       &ccedi se reprendre. creuser son dans le monde de cette  il y a le napolì napolì franchement, pensait le chef, quand c’est le vent qui etudiant à  de la trajectoire de ce dernier vers aoi poème pour a la libération, les li emperere par sa grant et si au premier jour il       aujour       grappe autre essai d’un     pluie du si, il y a longtemps, les le lent tricotage du paysage dans les carnets se placer sous le signe de j’aime chez pierre  dernières mises       ce pour andré equitable un besoin sonnerait rita est trois fois humble. de la ce qui aide à pénétrer le branches lianes ronces deuxième introibo ad altare attention beau et nous n’avons rien la pureté de la survie. nul       et max charvolen, martin miguel  monde rassemblé entr’els nen at ne pui la tentation du survol, à premier essai c’est josué avait un rythme   encore une "nice, nouvel éloge de la f le feu m’a je t’enlace gargouille juste un mot pour annoncer f les feux m’ont  mise en ligne du texte pour julius baltazar 1 le antoine simon 30 c’est parfois un pays vertige. une distance     du faucon   dits de le samedi 26 mars, à 15  ce mois ci : sub edmond, sa grande dans le pain brisé son   nous sommes raphaël pour jacky coville guetteurs bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va antoine simon 21 il en est des noms comme du ce n’est pas aux choses un jour nous avons v.- les amicales aventures du deuxième apparition dernier vers aoi la fraîcheur et la que reste-t-il de la à la bonne   adagio   je prenez vos casseroles et livre grand format en trois avant propos la peinture est À max charvolen et martin la mastication des temps où le sang se pour bruno mendonça reflets et echosla salle il existe deux saints portant pour martine, coline et laure j’arrivais dans les       l̵       une art jonction semble enfin cyclades, iii° dans les écroulements j’ai perdu mon “le pinceau glisse sur légendes de michel d’abord l’échange des dix l’espace ouvert au pour anne slacik ecrire est normalement, la rubrique       fleur antoine simon 33 l’attente, le fruit sainte marie, « 8° de un verre de vin pour tacher paroles de chamantu dernier vers aoi  marcel migozzi vient de autres litanies du saint nom   en grec, morías       m̵ 1) la plupart de ces issent de mer, venent as ço dist li reis : antoine simon 23 ses mains aussi étaient station 7 : as-tu vu judas se       sur et il parlait ainsi dans la   la production et te voici humanité quant carles oït la    tu sais mille fardeaux, mille ils avaient si longtemps, si soudain un blanc fauche le       &eacut dimanche 18 avril 2010 nous ce qui fait tableau : ce percey priest lakesur les ici, les choses les plus tous ces charlatans qui  avec « a la station 3 encore il parle dernier vers aoi toulon, samedi 9       la abstraction voir figuration       qui les plus vieilles j’ai donc       au tandis que dans la grande et combien six de l’espace urbain, tendresse du mondesi peu de    nous  le "musée   je n’ai jamais les avenues de ce pays       dans   je ne comprends plus un nouvel espace est ouvert le ciel de ce pays est tout deuxième essai intendo... intendo ! l’instant criblé martin miguel art et accorde ton désir à ta mais non, mais non, tu errer est notre lot, madame,       &agrav au programme des actions 1-nous sommes dehors. les lettres ou les chiffres derniers vers sun destre le franchissement des sculpter l’air :       maquis antoine simon 20   né le 7 pour andrée dernier vers que mort dernier vers aoi préparation des     cet arbre que gardien de phare à vie, au le 15 mai, à dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui si j’avais de son assise par accroc au bord de ecrire sur il n’est pire enfer que       quand ce poème est tiré du la galerie chave qui maintenant il connaît le peinture de rimes. le texte dernier vers s’il       les  pour jean le attendre. mot terrible. que d’heures tout mon petit univers en station 5 : comment petit matin frais. je te voudrais je vous  c’était (en regardant un dessin de cette machine entre mes antoine simon 3       la la route de la soie, à pied,     vers le soir inoubliables, les …presque vingt ans plus       apparu       ruelle       six le travail de bernard dessiner les choses banales       &agrav autre citation   3   

les s’égarer on n’ayant pas pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies très malheureux... deuxième essai le ce paysage que tu contemplais on a cru à  si, du nouveau deux ajouts ces derniers    courant dernier vers aoi   tout est toujours en un besoin de couper comme de avez-vous vu       apr&eg je découvre avant toi à cri et à nous avancions en bas de le 23 février 1988, il chaises, tables, verres, il souffle sur les collines antoine simon 22 bien sûrla f qu’il vienne, le feu     m2 &nbs dieu faisait silence, mais au seuil de l’atelier dernier vers aoi a l’aube des apaches, j’écoute vos       arauca antoine simon 25 de soie les draps, de soie antoine simon 27       le rossignolet tu la       o       sur le c’est pour moi le premier madame dans l’ombre des ils sortent l’illusion d’une les parents, l’ultime f dans le sourd chatoiement les premières granz est li calz, si se     un mois sans à la mémoire de j’ai en réserve pour jean-marie simon et sa (de)lecta lucta   elle réalise des       je présentation du pour daniel farioli poussant quel étonnant depuis ce jour, le site       coude le tissu d’acier cinquième essai tout Ç’avait été la siglent a fort e nagent e souvent je ne sais rien de deuxième apparition de diaphane est le mot (ou pour andré villers 1) pour marcel il était question non un homme dans la rue se prend je meurs de soif       " certains soirs, quand je la communication est mais jamais on ne       baie     à       il merci au printemps des dire que le livre est une la rencontre d’une       l̵ (vois-tu, sancho, je suis tout en vérifiant morz est rollant, deus en ad       " sixième       su nous dirons donc comme un préliminaire la "si elle est dernier vers aoi vous avez pour jacqueline moretti, antoine simon 18 décembre 2001.       sur  dans le livre, le   la baie des anges       pass&e nice, le 8 octobre       au à sylvie la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Vecchiet

Vecchiet

Dernière publication : 3 juillet 2009.
Les 3 derniers articles : Le temps passe , Constellations , Illusions d’optique .
Les 3 articles les plus lus : I. Projet , Les faces cachées , Illusions d’optique .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette