BRIBES EN LIGNE
je suis bien dans quand les eaux et les terres rita est trois fois humble.       fleure thème principal : temps de bitume en fusion sur cet univers sans antoine simon 21       embarq c’est vrai  la lancinante     tout autour le 15 mai, à pour jacqueline moretti, carmelo arden quin est une   si vous souhaitez   le texte suivant a tes chaussures au bas de       la entr’els nen at ne pui au matin du un soir à paris au suite de à propos “la la mort, l’ultime port,  dans le livre, le se placer sous le signe de quel étonnant nice, le 18 novembre 2004  au travers de toi je pour helmut agnus dei qui tollis peccata ce pays que je dis est immense est le théâtre et montagnesde    de femme liseuse petites proses sur terre ce qu’un paysage peut     m2 &nbs je ne peins pas avec quoi, apaches : mouans sartoux. traverse de       la ] heureux l’homme       le ensevelie de silence, heureuse ruine, pensait ( ce texte a  tous ces chardonnerets pour michèle    en et combien       l̵       au autre petite voix  le grand brassage des       aujour  l’écriture       nuage (dans mon ventre pousse une raphaËl       pass&e   la production       les   en grec, morías il avait accepté cet article est paru dans le a christiane f le feu s’est livre grand format en trois raphaël les étourneaux ! quatrième essai de s’ouvre la antoine simon 11       deux j’ai ajouté       l̵ outre la poursuite de la mise dentelle : il avait dernier vers aoi mi viene in mentemi difficile alliage de     ton merle noir  pour       violette cachéeton "la musique, c’est le histoire de signes . inoubliables, les le lent déferlement je suis celle qui trompe les durand : une deux ce travail vous est       jardin       sur et encore  dits douce est la terre aux yeux li emperere s’est  pour de l’art c’est la où l’on revient j’arrivais dans les l’heure de la il faut laisser venir madame mille fardeaux, mille       que très saintes litanies pour michèle gazier 1  c’était       descen sixième trois tentatives desesperees de prime abord, il       su       gentil       le       l̵     double deux nouveauté,       dans       parfoi du bibelot au babilencore une f le feu m’a du fond des cours et des   né le 7 au programme des actions antoine simon 28 là, c’est le sable et antoine simon 13 art jonction semble enfin assise par accroc au bord de (ma gorge est une d’abord l’échange des dernier vers aoi références : xavier      & deux mille ans nous grande lune pourpre dont les    il au commencement était villa arson, nice, du 17 merci à la toile de douze (se fait terre se dans les carnets mes pensées restent  marcel migozzi vient de portrait. 1255 : macles et roulis photo 7 ce 28 février 2002. pas sur coussin d’air mais je découvre avant toi a la libération, les vous deux, c’est joie et gardien de phare à vie, au ce qui fait tableau : ce la terre a souvent tremblé j’ai donné, au mois       le hans freibach : réponse de michel rêves de josué, un besoin de couper comme de jouer sur tous les tableaux clquez sur les plus vieilles v.- les amicales aventures du temps de cendre de deuil de dans l’innocence des madame est la reine des       tourne     nous la communication est la mastication des       m̵ sauvage et fuyant comme couleur qui ne masque pas le franchissement des       " mais jamais on ne station 3 encore il parle pour ma Ç’avait été la  de même que les cinquième essai tout au labyrinthe des pleursils pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi nous viendrons nous masser       le pour max charvolen 1) reprise du site avec la pure forme, belle muette,       dans légendes de michel Éléments - dans le monde de cette leonardo rosa polenta pour lee le galop du poème me frères et torna a sorrento ulisse torna les petites fleurs des paroles de chamantu antoine simon 26 dans le patriote du 16 mars quando me ne so itu pe  avec « a la libre de lever la tête       six toulon, samedi 9 percey priest lakesur les la fraîcheur et la on croit souvent que le but 1. il se trouve que je suis dans l’innocence des deuxième essai       voyage béatrice machet vient de mesdames, messieurs, veuillez quelque chose    regardant quand les mots on préparait à sylvie       glouss elle réalise des arbre épanoui au ciel etait-ce le souvenir Être tout entier la flamme sept (forces cachées qui       ma       dans la vie est ce bruissement toi, mésange à       mouett aucun hasard si se rien n’est ouverture d’une pour andré premier vers aoi dernier dimanche 18 avril 2010 nous pour anne slacik ecrire est après la lecture de  les trois ensembles pur ceste espee ai dulor e le plus insupportable chez le vieux qui temps de pierres dans la antoine simon 16       devant       une vous êtes la lecture de sainte dans ce périlleux si grant dol ai que ne une il faut dire les       apparu première  la toile couvre les   au milieu de antoine simon 3       vu « 8° de       bonhe       pav&ea     (dans le la fraîcheur et la c’est le grand le tissu d’acier à propos des grands     un mois sans bien sûrla aux george(s) (s est la effleurer le ciel du bout des ajout de fichiers sons dans deuxième approche de       fourr& À perte de vue, la houle des voici des œuvres qui, le       fourmi dans l’effilé de vue à la villa tamaris  martin miguel vient       les juste un mot pour annoncer fontelucco, 6 juillet 2000 chairs à vif paumes ce qui importe pour vous n’avez la langue est intarissable rm : nous sommes en et je vois dans vos n’ayant pas ils avaient si longtemps, si       crabe-       allong et ma foi, encore une citation“tu       je me       les       sur   ces sec erv vre ile       au la légende fleurie est ma voix n’est plus que    courant       l̵ comme ce mur blanc quel ennui, mortel pour     au couchant premier essai c’est "pour tes g. duchêne, écriture le dans les écroulements antoine simon 2 on cheval antoine simon 15 1 au retour au moment  dans toutes les rues la gaucherie à vivre, l’une des dernières (vois-tu, sancho, je suis  “ce travail qui tout mon petit univers en janvier 2002 .traverse l’illusion d’une les grands « voici  référencem bribes en ligne a bientôt, aucune amarre       dans pour maguy giraud et derniers (de)lecta lucta   a ma mère, femme parmi il est le jongleur de lui il faut aller voir li emperere par sa grant       au     le ki mult est las, il se dort       sur       rampan       le nu(e), comme son nom temps de pierres       le l’art n’existe       cerisi À la loupe, il observa       entre je sais, un monde se 1.- les rêves de et tout avait a la femme au la rencontre d’une il souffle sur les collines (À l’église il n’était qu’un   un vendredi       &eacut     l’é nous serons toujours ces mise en ligne d’un tu le sais bien. luc ne       dans ils s’étaient       apr&eg pas de pluie pour venir       la pour rien n’est plus ardu ce qui aide à pénétrer le    7 artistes et 1 i mes doigts se sont ouverts       la la chaude caresse de genre des motsmauvais genre les cuivres de la symphonie soudain un blanc fauche le       entre pour angelo dans le pain brisé son toutes sortes de papiers, sur dont les secrets… à quoi rare moment de bonheur,     pluie du c’est la chair pourtant la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > Sermons, prédication

Sermons, prédication


  • YVES UGHES

    Prédication du 5 août 2004

    Frères et sœurs, Il n’est jamais simple d’accepter d’être un prédicateur laïc : le savoir requis pour oser commenter des passages bibliques est tel que l’on se sent toujours quelque peu en décalage, en (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 10 août 2004

    La prédication faite par des laïcs pourrait n’être qu’un problème technique, la pasteure étant absente, un membre de la paroisse la remplace. Mais nous savons bien que derrière cette composante (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 4 novembre 2007

    Samuel Chapitre 16, versets 1 et 6 L’Eternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saul ? Je l’ai rejeté, afin qu’il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d’huile, et va ; je (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 21 juin 2009

    Nous lirons deux extraits de longueurs inégales, faisant une large place à Job, et réservant une partie moindre à Matthieu. JOB, Chapitre 19, versets 7 à 27. Voici, je crie à la violence et nul ne (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 27 février 2011

    Date de rédaction : 27 février 2011
    Epître aux Hébreux. C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu te donna l’onction D’une huile d’allégresse. (1,9) Il s’ensuit que nous devons prendre plus au sérieux le message entendu, si nous ne voulons (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 23 décembre 2011

    Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem,2.2et dirent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? car nous avons vu son étoile en (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 10 février 2013

    Date de rédaction : 1er mars 2013
    Jn 2,1-12 : Les noces de Cana Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; (...)

  • Yves Ughes

    Quand le jour de la pente

    [1] Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. [2] Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. (...)

  • Yves Ughes

    Prédication du 1er février 2014

    Date de rédaction : 5 février 2014
    ] Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, [2] Mais qui trouve son plaisir dans (...)

  • YVES UGHES

    Prédication du 22 novembre 2015

    Exode, 16, 1-5 Toute l’assemblée des enfants d’Israël partit d’Elim, et ils arrivèrent au désert de Sin, qui est entre Elim et Sinaï, le quinzième jour du second mois après leur sortie du pays (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette