BRIBES EN LIGNE
 ce mois ci : sub       s̵       bonhe       les vous n’avez attention beau bien sûrla i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi qu’est-ce qui est en ce qu’un paysage peut dans le train premier charogne sur le seuilce qui samuelchapitre 16, versets 1       &agrav m1             quinze bernard dejonghe... depuis clere est la noit e la tendresse du mondesi peu de ouverture de l’espace antoine simon 7       sur le on trouvera la video lancinant ô lancinant       allong fragilité humaine.  au travers de toi je À max charvolen et ma mémoire ne peut me le recueil de textes       &agrav dernier vers aoi       " jamais je n’aurais le bulletin de "bribes toute trace fait sens. que pour marcel toutes sortes de papiers, sur   un quando me ne so itu pe frères et dans l’innocence des dernier vers aoi des quatre archanges que       dans sauvage et fuyant comme il ne s’agit pas de non, björg, dernier vers que mort la question du récit quand vous serez tout pour michèle maintenant il connaît le       au un homme dans la rue se prend  avec « a la folie de josuétout est toulon, samedi 9 très saintes litanies nous savons tous, ici, que aux george(s) (s est la le coquillage contre la bouche pleine de bulles avant propos la peinture est dans les écroulements af : j’entends je suis occupé ces       une       deux pourquoi yves klein a-t-il f les feux m’ont "ah ! mon doux pays, la rencontre d’une a dix sept ans, je ne savais en ceste tere ad estet ja références : xavier antoine simon 14  hors du corps pas   d’un coté, comme un préliminaire la       ma un verre de vin pour tacher on peut croire que martine pour daniel farioli poussant   l’oeuvre vit son cet article est paru       en et…  dits de le soleil n’est pas dernier vers aoi lorsque martine orsoni       dans les premières la terre nous cette machine entre mes je crie la rue mue douleur pour maxime godard 1 haute rossignolet tu la accoucher baragouiner les routes de ce pays sont  on peut passer une vie tous ces charlatans qui (ma gorge est une       en   pour adèle et chaque jour est un appel, une c’est la peur qui fait constellations et le vieux qui tout est prêt en moi pour passet li jurz, la noit est a ma mère, femme parmi rêve, cauchemar,  pour de de profondes glaouis     double       nuage   entrons madame dans l’ombre des       m̵ le samedi 26 mars, à 15 toutefois je m’estimais clquez sur macles et roulis photo 4 tout en travaillant sur les c’est le grand encore une citation“tu 0 false 21 18 pour lee d’ eurydice ou bien de sous la pression des       dans la pureté de la survie. nul (ô fleur de courge... c’était une dix l’espace ouvert au madame déchirée ma voix n’est plus que la mastication des j’entends sonner les antoine simon 32 « h&eacu poème pour quelque chose ma chair n’est jamais si entêtanteeurydice certains prétendent mon cher pétrarque, si tu es étudiant en pour helmut deuxième approche de dans ce pays ma mère o tendresses ô mes       su normalement, la rubrique une errance de me dernier vers aoi  pour le dernier jour bribes en ligne a les plus vieilles quel étonnant     de rigoles en 1257 cleimet sa culpe, si assise par accroc au bord de sur l’erbe verte si est nous dirons donc   est-ce que sequence 6   le allons fouiller ce triangle vertige. une distance       sous dernier vers aoi       le vous êtes ainsi alfred… poussées par les vagues 1.- les rêves de  hier, 17 je sais, un monde se violette cachéeton on préparait la réserve des bribes   nous sommes ajout de fichiers sons dans ne pas négocier ne       mouett       parfoi quelques autres  tu ne renonceras pas.    au balcon       retour c’est ici, me rien n’est plus ardu le plus insupportable chez  le "musée "pour tes du fond des cours et des vue à la villa tamaris toute une faune timide veille un nouvel espace est ouvert fontelucco, 6 juillet 2000 le géographe sait tout antoine simon 11 grande lune pourpre dont les je suis bien dans pour martin  zones gardées de 10 vers la laisse ccxxxii c’est vrai derniers vers sun destre À l’occasion de le 15 mai, à       au   en grec, morías dernier vers aoi « 8° de       l̵       m̵ pour gilbert dernier vers aoi       quand cyclades, iii° l’instant criblé juste un mot pour annoncer légendes de michel ouverture d’une dieu faisait silence, mais aucun hasard si se il ne sait rien qui ne va onze sous les cercles     un mois sans ils avaient si longtemps, si macao grise (À l’église le tissu d’acier       un pour alain borer le 26       pour depuis le 20 juillet, bribes l’art n’existe     le cygne sur effleurer le ciel du bout des le corps encaisse comme il même si mougins. décembre il y a des objets qui ont la tu le sais bien. luc ne       allong j’ai parlé "et bien, voilà..." dit       je       six marcel alocco a dans le pays dont je vous à la bonne si j’étais un « voici pour jean gautheronle cosmos rare moment de bonheur, pour angelo de sorte que bientôt normal 0 21 false fal bal kanique c’est morz est rollant, deus en ad       longte le 19 novembre 2013, à la et il parlait ainsi dans la   la baie des anges       la je ne sais pas si janvier 2002 .traverse la galerie chave qui dans les hautes herbes on a cru à autres litanies du saint nom le glacis de la mort la gaucherie à vivre, ce jour-là il lui sur la toile de renoir, les mi viene in mentemi vi.- les amicales aventures il en est des noms comme du       fleur ici, les choses les plus de proche en proche tous       ton       un envoi du bulletin de bribes dernier vers aoi chairs à vif paumes       sur avec marc, nous avons       soleil       apparu       rampan Ç’avait été la carles li reis en ad prise sa macles et roulis photo 3 antoine simon 26       dans pour raphaël premier vers aoi dernier pour mon épouse nicole "mais qui lit encore le sa langue se cabre devant le       " la fonction, nous serons toujours ces dernier vers aoi un jour nous avons    nous antoine simon 24 avez-vous vu un soir à paris au la fraîcheur et la les dernières         &n c’est une sorte de portrait. 1255 : 1) la plupart de ces   1) cette   ces sec erv vre ile f toutes mes les plus terribles       je ne peins pas avec quoi, voici des œuvres qui, le      &       voyage il n’était qu’un archipel shopping, la tes chaussures au bas de ici. les oiseaux y ont fait       dans al matin, quant primes pert   au milieu de chercher une sorte de  monde rassemblé le lourd travail des meules  ce qui importe pour fin première       le la terre a souvent tremblé marché ou souk ou j’ai perdu mon preambule – ut pictura   saint paul trois     [1]  juste un deuxième apparition  les œuvres de madame est toute  “la signification       sur eurydice toujours nue à  de la trajectoire de ce l’une des dernières sculpter l’air : au programme des actions       object il aurait voulu être dernier vers s’il pas facile d’ajuster le il est le jongleur de lui       &agrav   iv    vers       "       l̵     une abeille de dernier vers aoi dans les rêves de la madame des forêts de certains soirs, quand je bientôt, aucune amarre       je me les dessins de martine orsoni « pouvez-vous       magnol la liberté de l’être et ma foi, cher bernard "si elle est quel ennui, mortel pour ço dist li reis : r.m.a toi le don des cris qui le ciel de ce pays est tout   né le 7 merci au printemps des antoine simon 5 un tunnel sans fin et, à la chaude caresse de de pa(i)smeisuns en est venuz le texte qui suit est, bien le temps passe dans la la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Frémiot

Frémiot

Dernière publication : 1er juillet 2009.
Les 3 derniers articles : (...) tombe, tombé .
Les 3 articles les plus lus : (...) tombe, tombé .

  • ALAIN FREIXE

    (...) tombe, tombé

    Quelque chose tombe C’est lent Et imparable sa retenue le déchire le dérobe à l’oblique et angle droit sur le vide le tourne et retourne le verse et renverse se perd et dans l’air c ‘est à (...)
    Clefs : Freixe , poésie , Frémiot


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette