BRIBES EN LIGNE
  la production douze (se fait terre se au lecteur voici le premier j’entends sonner les   (dans le       sous pour michèle gazier 1) antoine simon 12       l̵ l’instant criblé où l’on revient       le dieu faisait silence, mais un temps hors du       entre   maille 1 :que le 19 novembre 2013, à la       le passet li jurz, si turnet a tendresses ô mes envols ce qu’un paysage peut     l’é autres litanies du saint nom au commencement était  monde rassemblé       la    il       au il y a dans ce pays des voies de proche en proche tous ce 28 février 2002. traquer ainsi va le travail de qui ne faut-il pas vivre comme deux mille ans nous dernier vers aoi   voici donc la     surgi antoine simon 25 violette cachéeton   né le 7    nous autre essai d’un antoine simon 14 difficile alliage de af : j’entends leonardo rosa on croit souvent que le but   pour adèle et  tu ne renonceras pas. même si antoine simon 21 envoi du bulletin de bribes 1) la plupart de ces       pourqu       la  les éditions de lentement, josué   adagio   je       voyage cet article est paru edmond, sa grande       longte les routes de ce pays sont dernier vers aoi aucun hasard si se     pourquoi   l’oeuvre vit son et ma foi,       dans la mort d’un oiseau.     à et la peur, présente le lent tricotage du paysage apaches : les amants se ses mains aussi étaient       fourr& pour ma       la 0 false 21 18 deux nouveauté, sculpter l’air :       pass&e de tantes herbes el pre      & pour mon épouse nicole il existe au moins deux ce jour là, je pouvais       jardin dernier vers aoi c’est pour moi le premier la chaude caresse de  ce qui importe pour mais jamais on ne       glouss       je me exacerbé d’air       bruyan tous ces charlatans qui dans l’effilé de pour yves et pierre poher et béatrice machet vient de       grimpa premier essai c’est ainsi alfred… tandis que dans la grande  “s’ouvre       le   3   

les l’évidence et tout avait       pass&e approche d’une réponse de michel 1 au retour au moment       six j’ai perdu mon     &nbs pour maxime godard 1 haute       en un j’arrivais dans les       je iv.- du livre d’artiste les grands non, björg, dans les carnets recleimet deu mult       j̵       & et voici maintenant quelques et c’était dans elle réalise des       le samuelchapitre 16, versets 1 il en est des meurtrières.       ...mai       &n       au a propos de quatre oeuvres de imagine que, dans la elle disposait d’une dernier vers aoi   cet article est paru dans le il était question non si tu es étudiant en du fond des cours et des       ( dans le patriote du 16 mars bernard dejonghe... depuis cliquetis obscène des rimbaud a donc a christiane toutefois je m’estimais mise en ligne d’un dix l’espace ouvert au il ne reste plus que le premier vers aoi dernier diaphane est le   six formes de la dernier vers aoi vous deux, c’est joie et macles et roulis photo 3 temps où le sang se macao grise "la musique, c’est le la vie est ce bruissement quelques autres un titre : il infuse sa la poésie, à la genre des motsmauvais genre raphaËl dans les rêves de la  le grand brassage des pour martine, coline et laure pour martine à cri et à pour pierre theunissen la nous avons affaire à de "ces deux là se le proche et le lointain antoine simon 33       " cyclades, iii° (en regardant un dessin de pour andré       devant attendre. mot terrible. j’ai changé le intendo... intendo ! on préparait madame est toute aux george(s) (s est la       retour deuxième diaphane est le mot (ou       avant onzième il y a tant de saints sur       il       une       la  dernier salut au c’est seulement au (de)lecta lucta   dernier vers aoi antoine simon 23  marcel migozzi vient de pour andré villers 1) un soir à paris au       sur le la communication est poussées par les vagues       maquis trois tentatives desesperees le plus insupportable chez je me souviens de le passé n’est passet li jurz, la noit est       bien       l̵ bien sûr, il y eut le nécessaire non je suis bien dans "nice, nouvel éloge de la grande lune pourpre dont les le 15 mai, à et que vous dire des d’un bout à   1) cette "je me tais. pour taire. je t’enlace gargouille madame dans l’ombre des  “ne pas dans ce périlleux madame est une       la elle ose à peine dernier vers aoi à propos des grands agnus dei qui tollis peccata dans un coin de nice, bel équilibre et sa après la lecture de chairs à vif paumes  il y a le       reine a supposer quece monde tienne ço dist li reis : dernier vers aoi jouer sur tous les tableaux je serai toujours attentif à “le pinceau glisse sur il n’y a pas de plus travail de tissage, dans quatrième essai de le scribe ne retient le lent déferlement je suis celle qui trompe eurydice toujours nue à entr’els nen at ne pui c’est extrêmement accorde ton désir à ta pour martin     depuis j’oublie souvent et       fourr&       l̵ chaque jour est un appel, une       pass&e       le là, c’est le sable et  de même que les antoine simon 5 antoine simon 15 percey priest lakesur les  on peut passer une vie toi, mésange à madame, on ne la voit jamais  les œuvres de    seule au le corps encaisse comme il c’est parfois un pays       je dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement les dernières petites proses sur terre f les rêves de antoine simon 10       quand paien sunt morz, alquant tous feux éteints. des “dans le dessin encore la couleur, mais cette le lourd travail des meules dernier vers doel i avrat, trois (mon souffle au matin dernier vers aoi       dans dentelle : il avait derniers ils avaient si longtemps, si il n’était qu’un pour julius baltazar 1 le       soleil   un       baie qu’est-ce qui est en       aujour pas même mes pensées restent on dit qu’agathe pour jean-marie simon et sa deuxième apparition de voile de nuità la peinture de rimes. le texte l’homme est la liberté de l’être li emperere par sa grant fin première toujours les lettres :       au marché ou souk ou     sur la pente f toutes mes six de l’espace urbain, nouvelles mises en   anatomie du m et pour qui veut se faire une en ceste tere ad estet ja       object antoine simon 7 quand les eaux et les terres je n’hésiterai à       gentil       un a claude b.   comme sous l’occupation       le rossignolet tu la equitable un besoin sonnerait les cuivres de la symphonie   nous sommes bien sûrla à bernadette l’heure de la pour andrée   tout est toujours en j’ai en réserve le glacis de la mort au rayon des surgelés il existe deux saints portant tout à fleur d’eaula danse able comme capable de donner dans l’innocence des     [1]  madame, c’est notre       deux dans les horizons de boue, de mon cher pétrarque, cinquième citationne je n’ai pas dit que le antoine simon 32 un besoin de couper comme de antoine simon 18 préparation des       &eacut maintenant il connaît le       neige madame aux rumeurs abu zayd me déplait. pas vous n’avez un homme dans la rue se prend m1       il n’est pire enfer que et…  dits de       fleure   je n’ai jamais       sur       à paroles de chamantu onze sous les cercles frères et vous êtes     un mois sans les premières abstraction voir figuration torna a sorrento ulisse torna a dix sept ans, je ne savais             embarq  au travers de toi je la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Gini

Gini

Dernière publication : 1er juillet 2009.
Les 3 derniers articles : A la bonne ombre .
Les 3 articles les plus lus : A la bonne ombre .

  • ALAIN FREIXE

    A la bonne ombre

    À la bonne ombre Là où saute le loup les moutons ne sont plus des moutons ils aiment la pluie de printemps et lui donnent un autre nom un nom de neige et de froid chante-louve un nom (...)
    Clefs : Freixe , poésie , Gini


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette