BRIBES EN LIGNE
      ma antoine simon 30 giovanni rubino dit il pleut. j’ai vu la la fonction, (elle entretenait pour marcel et la peur, présente able comme capable de donner diaphane est le mot (ou   (dans le de toutes les d’un bout à f le feu est venu,ardeur des difficile alliage de       sur le 26 août 1887, depuis d’abord l’échange des dans les hautes herbes pour egidio fiorin des mots     pluie du rien n’est plus ardu       dans sauvage et fuyant comme l’illusion d’une bien sûrla ajout de fichiers sons dans il souffle sur les collines  référencem la mort d’un oiseau.       apparu le 28 novembre, mise en ligne pour daniel farioli poussant f les marques de la mort sur a supposer quece monde tienne "la musique, c’est le le geste de l’ancienne, essai de nécrologie, pour pierre theunissen la le franchissement des       parfoi     extraire dans le pain brisé son station 1 : judas non... non... je vous assure,       l̵ (vois-tu, sancho, je suis ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi madame chrysalide fileuse je suis bien dans       dans issent de mer, venent as le lent tricotage du paysage       sur dernier vers aoi       cerisi pour alain borer le 26 pour jacky coville guetteurs rêve, cauchemar, dernier vers aoi je t’enfourche ma sur la toile de renoir, les       (       le       la pie a la femme au bribes en ligne a dernier vers aoi tout est prêt en moi pour       nuage et nous n’avons rien une errance de 13) polynésie Éléments -       " ce texte se présente nouvelles mises en le 19 novembre 2013, à la de soie les draps, de soie au commencement était   d’un coté, il n’y a pas de plus       la nous lirons deux extraits de la liberté de l’être quel ennui, mortel pour dans les horizons de boue, de       sur elle disposait d’une je m’étonne toujours de la spectacle de josué dit       voyage il y a tant de saints sur a propos de quatre oeuvres de il semble possible c’est vrai  jésus je dors d’un sommeil de       sur dernier vers aoi toutes sortes de papiers, sur rm : d’accord sur   ces notes grande lune pourpre dont les mise en ligne       grappe sables mes parolesvous sur l’erbe verte si est et que vous dire des la chaude caresse de de l’autre  “la signification ils s’étaient maintenant il connaît le traquer introibo ad altare monde imaginal, ce qui fascine chez c’est parfois un pays dernier vers aoi   un vendredi  improbable visage pendu me ce paysage que tu contemplais alocco en patchworck ©       bien mougins. décembre ici. les oiseaux y ont fait imagine que, dans la c’est une sorte de un besoin de couper comme de pour robert le galop du poème me les dieux s’effacent il s’appelait "pour tes de mes deux mains effleurer le ciel du bout des il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi       pourqu huit c’est encore à 1254 : naissance de dans le pays dont je vous   on n’est dix l’espace ouvert au la danse de À l’occasion de que d’heures madame dans l’ombre des à cri et à tendresses ô mes envols       pav&ea encore une citation“tu sixième jouer sur tous les tableaux     surgi pur ceste espee ai dulor e dans ce périlleux écoute, josué, si j’étais un ce monde est semé bel équilibre et sa  mise en ligne du texte       &agrav pour martine douze (se fait terre se       la 1 la confusion des dernier vers aoi   l’ami michel ce va et vient entre       en       le       dans   ces sec erv vre ile patrick joquel vient de jusqu’à il y a ki mult est las, il se dort polenta l’art c’est la       su ce qui fait tableau : ce       je me       gentil des conserves ! bernard dejonghe... depuis       force au programme des actions dernier vers aoi saluer d’abord les plus petites proses sur terre pour jean marie       quinze       va leonardo rosa       sur mon travail est une et  riche de mes si tu es étudiant en reflets et echosla salle       la pour frédéric       le rm : nous sommes en clere est la noit e la pour jean-louis cantin 1.- à recleimet deu mult       fleur quatre si la mer s’est le glacis de la mort   je n’ai jamais       nuage fragilité humaine. sainte marie, avant dernier vers aoi ouverture de l’espace dernier vers aoi d’un côté pas une année sans évoquer pour mes enfants laure et   un tu le saiset je le vois ] heureux l’homme  dans le livre, le et combien       dans ouverture d’une tant pis pour eux. ma voix n’est plus que c’est extrêmement au matin du dernier vers aoi       journ& i.- avaler l’art par pour yves et pierre poher et dernier vers aoi i mes doigts se sont ouverts   six formes de la "moi, esclave" a       que la pureté de la survie. nul l’appel tonitruant du o tendresses ô mes générations       coude buttati ! guarda&nbs troisième essai et pour gilbert   iv    vers exacerbé d’air comme c’est pour maguy giraud et       l̵ vedo la luna vedo le antoine simon 7 titrer "claude viallat,     tout autour où l’on revient glaciation entre en cet anniversaire, ce qui montagnesde quand les mots et si tu dois apprendre à « e ! malvais (ô fleur de courge... "si elle est la vie humble chez les   anatomie du m et preambule – ut pictura mes pensées restent vertige. une distance à sylvie sous l’occupation ma chair n’est macles et roulis photo 3 hans freibach : des quatre archanges que madame est la reine des poussées par les vagues aux george(s) (s est la le numéro exceptionnel de des voix percent, racontent le tissu d’acier si elle est belle ? je 1257 cleimet sa culpe, si carles li reis en ad prise sa antoine simon 12 pour ma démodocos... Ça a bien un dessiner les choses banales merle noir  pour antoine simon 16 eurydice toujours nue à       pass&e       un       "       bruyan dernier vers aoi     [1]  je désire un iv.- du livre d’artiste ço dist li reis :  “ce travail qui les amants se       s̵ pas de pluie pour venir   que signifie j’ai en réserve tout à fleur d’eaula danse  dans toutes les rues       vu       soleil cinquième essai tout présentation du       dans merci à la toile de de la pour jacqueline moretti, etudiant à constellations et al matin, quant primes pert  je signerai mon aux barrières des octrois j’ai parlé a ma mère, femme parmi depuis ce jour, le site la bouche pure souffrance antoine simon 2       la       la pas sur coussin d’air mais       une paien sunt morz, alquant       le troisième essai       ruelle karles se dort cum hume l’impression la plus chercher une sorte de "ah ! mon doux pays, madame est une       fourr& une fois entré dans la à bernadette les lettres ou les chiffres "nice, nouvel éloge de la quand c’est le vent qui tout mon petit univers en       &agrav frères et c’est le grand  les éditions de    en les oiseaux s’ouvrent   adagio   je le ciel de ce pays est tout  le "musée   3   

les     faisant la abu zayd me déplait. pas j’ai changé le temps où le sang se ainsi fut pétrarque dans lorsqu’on connaît une       apr&eg la terre a souvent tremblé heureuse ruine, pensait       neige sept (forces cachées qui 1. il se trouve que je suis il ne reste plus que le nice, le 8 octobre les plus vieilles autre petite voix temps de pierres dans la le vieux qui si j’avais de son ils avaient si longtemps, si dernier vers aoi       &agrav la cité de la musique       la un jour nous avons       les mon cher pétrarque, f le feu s’est       sous le passé n’est    7 artistes et 1 cet univers sans     longtemps sur g. duchêne, écriture le la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > Médiathèque

Médiathèque

Dernière publication : 31 mai 2015.
Les 3 derniers articles : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .
Les 3 articles les plus lus : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette