BRIBES EN LIGNE
reprise du site avec la onzième       parfoi ne pas négocier ne voudrais je vous depuis le 20 juillet, bribes pour mes enfants laure et de pa(i)smeisuns en est venuz autres litanies du saint nom  hors du corps pas une il faut dire les monde imaginal,       devant et que vous dire des       dans rien n’est torna a sorrento ulisse torna     cet arbre que tout est possible pour qui la liberté de l’être dans ma gorge  “ce travail qui antoine simon 13       la ici. les oiseaux y ont fait carcassonne, le 06 l’existence n’est j’ai longtemps bien sûr, il y eut paroles de chamantu       le ainsi alfred…  “s’ouvre qu’est-ce qui est en j’entends sonner les edmond, sa grande tout est prêt en moi pour granz fut li colps, li dux en la mort d’un oiseau. antoine simon 17 ecrire sur   pour le prochain dernier vers aoi f le feu est venu,ardeur des ma voix n’est plus que à sylvie le nécessaire non   pour olivier  pour jean le       reine nos voix comme une suite de       qui     &nbs "tu sais ce que c’est depuis ce jour, le site dernier vers aoi que reste-t-il de la "je me tais. pour taire. dernier vers aoi rossignolet tu la       droite du bibelot au babilencore une f qu’il vienne, le feu accorde ton désir à ta À la loupe, il observa morz est rollant, deus en ad il pleut. j’ai vu la a toi le don des cris qui     une abeille de rêves de josué,       journ& cliquetis obscène des la légende fleurie est c’est la chair pourtant       l̵ dans les hautes herbes je crie la rue mue douleur a la femme au très saintes litanies sors de mon territoire. fais    tu sais dix l’espace ouvert au li emperere s’est ce qui fait tableau : ce le glacis de la mort j’ai relu daniel biga, c’est une sorte de et voici maintenant quelques     tout autour le texte qui suit est, bien       il     le cygne sur et ces       l̵   un vendredi la rencontre d’une 0 false 21 18 mesdames, messieurs, veuillez (elle entretenait f le feu s’est de mes deux mains   ces notes   entrons       les madame, c’est notre le 15 mai, à les étourneaux ! les dernières " je suis un écorché vif.     après le franchissement des   est-ce que errer est notre lot, madame, première approche d’une r.m.a toi le don des cris qui pour le prochain basilic, (la journée de (josué avait raphaËl       au le 23 février 1988, il derniers a propos de quatre oeuvres de madame, on ne la voit jamais la brume. nuages le lent déferlement d’un côté « pouvez-vous portrait. 1255 :       cerisi il en est des noms comme du tant pis pour eux. dans le train premier dessiner les choses banales dans l’effilé de     sur la les textes mis en ligne c’est vrai comment entrer dans une       ma pour helmut rêve, cauchemar,       chaque attelage ii est une œuvre ço dist li reis :  martin miguel vient laure et pétrarque comme pierre ciel tes chaussures au bas de     faisant la chaises, tables, verres, villa arson, nice, du 17 f le feu m’a  les éditions de la terre a souvent tremblé toute trace fait sens. que la deuxième édition du nu(e), comme son nom       je bientôt, aucune amarre glaciation entre rita est trois fois humble. à cri et à dans les horizons de boue, de la pureté de la survie. nul   pour théa et ses la prédication faite ] heureux l’homme mon cher pétrarque, je suis occupé ces nous avons affaire à de cinq madame aux yeux les grands epuisement de la salle, un jour, vous m’avez jamais je n’aurais bel équilibre et sa quando me ne so itu pe ma voix n’est plus que 7) porte-fenêtre       juin carissimo ulisse,torna a le corps encaisse comme il il ne s’agit pas de et combien       il vous avez       en       &n je reviens sur des démodocos... Ça a bien un deuxième essai comme ce mur blanc giovanni rubino dit    de femme liseuse     double       ( « amis rollant, de       sous voici des œuvres qui, le tout en travaillant sur les     du faucon "ces deux là se je sais, un monde se a l’aube des apaches, tendresse du mondesi peu de montagnesde des voix percent, racontent il tente de déchiffrer, dans le monde de cette etait-ce le souvenir diaphane est le mot (ou au rayon des surgelés       un références : xavier il avait accepté pour ma l’art n’existe nous dirons donc mais non, mais non, tu reflets et echosla salle       l̵ réponse de michel 5) triptyque marocain n’ayant pas  ce mois ci : sub entr’els nen at ne pui mouans sartoux. traverse de nous lirons deux extraits de et je vois dans vos folie de josuétout est marcel alocco a pour jean marie bribes en ligne a ajout de fichiers sons dans   nous sommes 13) polynésie ce jour-là il lui       la pour martine       le     au couchant les durand : une       le       su       o juste un la mort, l’ultime port, de toutes les ce qui aide à pénétrer le pour daniel farioli poussant     oued coulant "mais qui lit encore le  les trois ensembles tout à fleur d’eaula danse il faut aller voir mult est vassal carles de 1 au retour au moment       voyage mais jamais on ne je m’étonne toujours de la sixième 0 false 21 18 quelque temps plus tard, de ma mémoire ne peut me nous serons toujours ces  monde rassemblé pour m.b. quand je me heurte lu le choeur des femmes de    nous       l̵ les routes de ce pays sont granz est li calz, si se chaque automne les branches lianes ronces       longte       allong beaucoup de merveilles je ne saurais dire avec assez c’est ici, me (de)lecta lucta     ces sec erv vre ile       le nous viendrons nous masser trois (mon souffle au matin   la production bruno mendonça a grant dulur tendrai puis       ce    au balcon à antoine simon 7 vertige. une distance pour alain borer le 26   maille 1 :que ensevelie de silence,   j’ai souvent temps où les coeurs       &n dans les carnets ouverture d’une le bulletin de "bribes       ton le tissu d’acier rm : nous sommes en « 8° de antoine simon 19 dans la caverne primordiale   le 10 décembre la terre nous l’attente, le fruit passent .x. portes,  le livre, avec napolì napolì f j’ai voulu me pencher       neige f dans le sourd chatoiement a la fin il ne resta que polenta pour andré et la peur, présente     pourquoi comme c’est cinquième citationne deux ce travail vous est madame porte à dans le respect du cahier des 1) notre-dame au mur violet seins isabelle boizard 2005 les dieux s’effacent macles et roulis photo 4 pour jacqueline moretti, la fraîcheur et la       banlie       rampan         or pour sequence 6   le       l̵ encore une citation“tu troisième essai et jamais si entêtanteeurydice dernier vers aoi chaque jour est un appel, une "le renard connaît il n’était qu’un "et bien, voilà..." dit c’était une des quatre archanges que pour andré villers 1) a claude b.   comme madame est une torche. elle     &nbs pour michèle gazier 1) vous êtes la bouche pleine de bulles   saint paul trois     sur la pente macles et roulis photo il existe au moins deux on trouvera la video dentelle : il avait f toutes mes  dernières mises       sur j’ai parlé 1 la confusion des mes pensées restent       m̵       " antoine simon 26 1.- les rêves de faisant dialoguer rare moment de bonheur, fontelucco, 6 juillet 2000 ils s’étaient pour gilbert seul dans la rue je ris la       la pie au programme des actions dernier vers aoi dernier vers aoi avant dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la dernier vers s’il antoine simon 28 « voici se reprendre. creuser son autre essai d’un attendre. mot terrible. la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > Médiathèque

Médiathèque

Dernière publication : 31 mai 2015.
Les 3 derniers articles : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .
Les 3 articles les plus lus : Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette