BRIBES EN LIGNE
ma mémoire ne peut me soudain un blanc fauche le m1         j’ai souvent je dors d’un sommeil de le numéro exceptionnel de  ce mois ci : sub si j’étais un nu(e), comme son nom (ma gorge est une antoine simon 16 pour maxime godard 1 haute le passé n’est sors de mon territoire. fais dernier vers que mort voudrais je vous preambule – ut pictura cette machine entre mes du bibelot au babilencore une le nécessaire non dernier vers doel i avrat, nous avons affaire à de       au deuxième suite cliquetis obscène des faisant dialoguer paien sunt morz, alquant à propos “la dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad       cerisi les grands vue à la villa tamaris   un nice, le 30 juin 2000       sur c’est parfois un pays mais non, mais non, tu outre la poursuite de la mise grant est la plaigne e large les oiseaux s’ouvrent sa langue se cabre devant le la galerie chave qui       fourr& suite de   3   

les    nous et tout avait   en grec, morías     le bal kanique c’est « voici antoine simon 7 c’est un peu comme si, qu’est-ce qui est en les doigts d’ombre de neige  tu vois im font chier (en regardant un dessin de sixième torna a sorrento ulisse torna deuxième apparition seul dans la rue je ris la dans le monde de cette       la que reste-t-il de la       bruyan mise en ligne d’un intendo... intendo ! l’attente, le fruit errer est notre lot, madame,  jésus n’ayant pas tout à fleur d’eaula danse  un livre écrit la terre a souvent tremblé   dits de madame aux rumeurs je suis et…  dits de 0 false 21 18     surgi       le       la sauvage et fuyant comme un tunnel sans fin et, à à sylvie toutes ces pages de nos le tissu d’acier dernier vers s’il nice, le 8 octobre   la baie des anges macles et roulis photo 7 deuxième approche de       neige       le deux ce travail vous est je t’enfourche ma  le livre, avec le 26 août 1887, depuis dans les carnets "tu sais ce que c’est ce poème est tiré du       un les cuivres de la symphonie  avec « a la la bouche pure souffrance on a cru à histoire de signes .       va toi, mésange à antoine simon 33       sur siglent a fort e nagent e toute une faune timide veille       arauca     pluie du même si traquer       ( jouer sur tous les tableaux lu le choeur des femmes de reprise du site avec la portrait. 1255 : cyclades, iii° et la peur, présente       l̵ je n’ai pas dit que le       rampan station 7 : as-tu vu judas se rimbaud a donc des voiles de longs cheveux à la bonne l’erbe del camp, ki a la libération, les pour anne slacik ecrire est l’instant criblé non... non... je vous assure,       ...mai quant carles oït la violette cachéeton    au balcon a grant dulur tendrai puis i.- avaler l’art par pur ceste espee ai dulor e il est le jongleur de lui  hier, 17 la route de la soie, à pied, mougins. décembre    courant quel ennui, mortel pour approche d’une               &n       chaque je découvre avant toi       reine attendre. mot terrible. antoine simon 32 « 8° de de mes deux mains il en est des meurtrières.       pav&ea raphaël quelque chose eurydice toujours nue à (elle entretenait le 2 juillet j’ai longtemps "la musique, c’est le Être tout entier la flamme pour mon épouse nicole   pour adèle et les lettres ou les chiffres madame est une   l’oeuvre vit son ce 28 février 2002. madame chrysalide fileuse le texte qui suit est, bien dans la caverne primordiale  l’exposition  le pendu l’impression la plus temps où les coeurs quand nous rejoignons, en tendresse du mondesi peu de c’est le grand pour michèle gazier 1 lentement, josué       en un       l̵     les fleurs du quando me ne so itu pe       enfant en 1958 ben ouvre à inoubliables, les autre citation li emperere par sa grant mouans sartoux. traverse de madame est une torche. elle madame dans l’ombre des après la lecture de  au travers de toi je       il j’ai donc sur l’erbe verte si est antoine simon 18 le lent tricotage du paysage dire que le livre est une dans les hautes herbes ecrire les couleurs du monde « amis rollant, de       janvier 2002 .traverse la fraîcheur et la sous l’occupation la gaucherie à vivre,       en l’ami michel       au assise par accroc au bord de rien n’est plus ardu rossignolet tu la de soie les draps, de soie printemps breton, printemps     faisant la dernier vers aoi dans l’effilé de tant pis pour eux. raphaËl ce texte se présente     double (la numérotation des dernier vers aoi dans les horizons de boue, de     l’é le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 19 antoine simon 10 a ma mère, femme parmi marcel alocco a         ciel !!!! dernier vers aoi dentelle : il avait granz est li calz, si se et il parlait ainsi dans la alocco en patchworck ©     les provisions il n’est pire enfer que l’une des dernières       pass&e       &agrav pour m.b. quand je me heurte pas facile d’ajuster le pour jean gautheronle cosmos il pleut. j’ai vu la première cher bernard       ce quel étonnant moi cocon moi momie fuseau antoine simon 26       allong dernier vers aoi  pour de juste un trois tentatives desesperees pas une année sans évoquer un verre de vin pour tacher passet li jurz, si turnet a ce qu’un paysage peut madame, vous débusquez comment entrer dans une moisissures mousses lichens epuisement de la salle, de profondes glaouis dans ce pays ma mère antoine simon 24 je me souviens de et si tu dois apprendre à pour jean-louis cantin 1.- l’impossible   (à       sur écoute, josué, apaches :       sur     une abeille de   le texte suivant a antoine simon 11 nous dirons donc des conserves ! en introduction à antoine simon 6 dernier vers aoi le 28 novembre, mise en ligne       pass&e les parents, l’ultime       jonath vous n’avez ajout de fichiers sons dans       dans  “comment au commencement était diaphane est le mot (ou c’est extrêmement       baie station 5 : comment    il       je quand il voit s’ouvrir, au matin du je sais, un monde se 1.- les rêves de cinq madame aux yeux “le pinceau glisse sur à bernadette       dans dernier vers aoi antoine simon 3 temps de pierres antoine simon 15 mi viene in mentemi non, björg, ce qui fait tableau : ce la mort, l’ultime port, cinquième essai tout l’illusion d’une une autre approche de 1-nous sommes dehors. le lourd travail des meules       la       "   la production pas de pluie pour venir vi.- les amicales aventures j’ai en réserve "et bien, voilà..." dit pour frédéric dix l’espace ouvert au rare moment de bonheur,       &n deux nouveauté, 1257 cleimet sa culpe, si la liberté s’imprime à hans freibach : avant dernier vers aoi "moi, esclave" a paysage de ta tombe  et dimanche 18 avril 2010 nous       quand légendes de michel       force clquez sur je suis occupé ces       midi tous feux éteints. des pour qui veut se faire une deux ajouts ces derniers     nous  de même que les fin première       au buttati ! guarda&nbs exacerbé d’air sculpter l’air : j’ai changé le       le       sabots un trait gris sur la chaque automne les la terre nous huit c’est encore à à propos des grands de tantes herbes el pre le franchissement des   on n’est iv.- du livre d’artiste       o quand c’est le vent qui li emperere s’est pour robert  si, du nouveau pour helmut carmelo arden quin est une   je ne comprends plus       qui et  riche de mes       &agrav       &ccedi pour le prochain basilic, (la ço dist li reis : un jour nous avons la parol

Accueil > Mots-clés > Ecrivains, poètes, musiciens > Mallarmé

Mallarmé

Dernière publication : 3 juillet 2009.
Les 3 derniers articles : Un coup de dé sur le tambour .
Les 3 articles les plus lus : Un coup de dé sur le tambour .

  • MICHEL BUTOR

    Un coup de dé sur le tambour

    pour Egidio Fiorin Des mots en quelque sorte en suspension, non seulement dans la page, mais dans la double page, pour que la ligne horizontale puisse se déployer plus longuement ; ils s’agrègent (...)
    Clefs : Butor , essai , Mallarmé


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette