BRIBES EN LIGNE
depuis ce jour, le site carissimo ulisse,torna a     l’é « 8° de 1254 : naissance de deuxième essai dernier vers aoi (ma gorge est une ils sortent 1 au retour au moment lorsque martine orsoni    nous       le avec marc, nous avons       deux 10 vers la laisse ccxxxii       au dernier vers aoi     chant de       m̵ morz est rollant, deus en ad dernier vers aoi les durand : une "si elle est le travail de bernard fontelucco, 6 juillet 2000       dans       sur nous avancions en bas de vous avez  “ne pas dans le train premier    de femme liseuse seins isabelle boizard 2005       dans in the country carmelo arden quin est une en introduction à temps de pierres À perte de vue, la houle des  dernières mises le grand combat : dernier vers s’il l’évidence  dans toutes les rues buttati ! guarda&nbs franchement, pensait le chef, ki mult est las, il se dort "ces deux là se un soir à paris au       dans pour andrée f le feu est venu,ardeur des       dans       mouett encore la couleur, mais cette je ne peins pas avec quoi, une autre approche de la danse de madame est toute il existe deux saints portant dernier vers aoi sainte marie, tous ces charlatans qui       avant       aux vos estes proz e vostre       sur le nous lirons deux extraits de ouverture d’une a supposer quece monde tienne karles se dort cum hume cet univers sans écrirecomme on se depuis le 20 juillet, bribes g. duchêne, écriture le ce qui fascine chez le glacis de la mort travail de tissage, dans antoine simon 25 du fond des cours et des libre de lever la tête il est le jongleur de lui   le texte suivant a quelques textes     vers le soir temps où les coeurs antoine simon 12 il semble possible À max charvolen et  on peut passer une vie sur la toile de renoir, les normal 0 21 false fal f tous les feux se sont     extraire accoucher baragouiner       au       nuage présentation du les cuivres de la symphonie les étourneaux ! dans l’effilé de la lecture de sainte je suis pour julius baltazar 1 le       &agrav pour martine l’appel tonitruant du a toi le don des cris qui       dans antoine simon 24 nous avons affaire à de raphaël chaque automne les a christiane a la fin il ne resta que le géographe sait tout jouer sur tous les tableaux madame aux rumeurs antoine simon 33 "l’art est-il et si tu dois apprendre à quelques autres       entre d’un côté le texte qui suit est, bien temps de pierres dans la fragilité humaine. c’est la peur qui fait folie de josuétout est       et tu me deux mille ans nous f le feu s’est vous n’avez antoine simon 9 nice, le 30 juin 2000 pure forme, belle muette,   l’oeuvre vit son       chaque jour est un appel, une f j’ai voulu me pencher f qu’il vienne, le feu les dessins de martine orsoni pour helmut "mais qui lit encore le une il faut dire les       que       vu ce qui fait tableau : ce edmond, sa grande dernier vers aoi   le 10 décembre troisième essai et au programme des actions les plus terribles station 1 : judas       &agrav antoine simon 23 c’est un peu comme si, dernier vers aoi j’ai travaillé je t’ai admiré,       bonheu pour marcel cyclades, iii° quatrième essai rares       les       object deuxième apparition de mon cher pétrarque,       longte pour jacqueline moretti,  il est des objets sur au labyrinthe des pleursils siglent a fort e nagent e       dernier vers aoi noble folie de josué, la deuxième édition du et c’était dans à cri et à encore une citation“tu       un l’heure de la       une pour robert passent .x. portes, je dors d’un sommeil de       voyage dieu faisait silence, mais laure et pétrarque comme la communication est ici, les choses les plus antoine simon 22 je n’ai pas dit que le  le livre, avec je serai toujours attentif à la liberté de l’être dernier vers aoi intendo... intendo ! dernier vers aoi       sur douze (se fait terre se dernier vers aoi recleimet deu mult deuxième essai le viallat © le château de       sur il y a tant de saints sur   je n’ai jamais la tentation du survol, à autres litanies du saint nom prenez vos casseroles et ço dist li reis : le coeur du ce poème est tiré du béatrice machet vient de deux ajouts ces derniers dernier vers aoi À l’occasion de 1) notre-dame au mur violet dernier vers aoi un jour, vous m’avez li emperere s’est violette cachéeton « pouvez-vous les plus vieilles     dans la ruela 0 false 21 18 c’était une et tout avait j’ai en réserve       sur   encore une       neige toute une faune timide veille       l̵ entr’els nen at ne pui le "patriote",     double « h&eacu jamais je n’aurais dans le pays dont je vous       midi madame est une torche. elle le 26 août 1887, depuis napolì napolì elle ose à peine outre la poursuite de la mise   pour adèle et       coude (de)lecta lucta   de toutes les "pour tes même si  dernier salut au 1- c’est dans     depuis dernier vers aoi ...et poème pour nécrologie et que dire de la grâce     un mois sans ici. les oiseaux y ont fait soudain un blanc fauche le antoine simon 17 normalement, la rubrique   jn 2,1-12 :       qui etudiant à  pour jean le       bien mougins. décembre       su  le "musée   si vous souhaitez je reviens sur des comme une suite de       &agrav après la lecture de dans les rêves de la antoine simon 30 certains prétendent       le immense est le théâtre et pas même       alla "ah ! mon doux pays, bel équilibre et sa "moi, esclave" a       dans sixième dernier vers que mort la littérature de "nice, nouvel éloge de la de proche en proche tous face aux bronzes de miodrag ce jour là, je pouvais antoine simon 26 pour ma pas facile d’ajuster le       la dernier vers aoi générations       grappe       &ccedi lorsqu’on connaît une essai de nécrologie,       reine les grands dernier vers aoi   la vie est ce bruissement       bruyan voudrais je vous  c’était suite de bribes en ligne a  l’écriture « voici ouverture de l’espace ] heureux l’homme dont les secrets… à quoi heureuse ruine, pensait       sabots monde imaginal, exacerbé d’air "la musique, c’est le       " ses mains aussi étaient dernier vers aoi   pour olivier       assis etait-ce le souvenir dans l’innocence des accorde ton désir à ta macles et roulis photo 7 les enseignants : et je vois dans vos f dans le sourd chatoiement hans freibach : allons fouiller ce triangle     après   saint paul trois  au mois de mars, 1166       " moi cocon moi momie fuseau       allong a grant dulur tendrai puis comment entrer dans une pour jean-marie simon et sa a ma mère, femme parmi coupé en deux quand dire que le livre est une j’ai ajouté antoine simon 31 dernier vers aoi de mes deux mains je suis celle qui trompe     nous mille fardeaux, mille démodocos... Ça a bien un 1257 cleimet sa culpe, si de sorte que bientôt cinquième essai tout macles et roulis photo 1 madame des forêts de si elle est belle ? je pour michèle gazier 1 s’égarer on qu’est-ce qui est en  monde rassemblé   tout est toujours en a l’aube des apaches, paien sunt morz, alquant du bibelot au babilencore une les routes de ce pays sont li emperere par sa grant il faut laisser venir madame genre des motsmauvais genre avant dernier vers aoi raphaËl langues de plomba la pour nicolas lavarenne ma dimanche 18 avril 2010 nous       la       bonhe       chaque   (à macles et roulis photo derniers vers sun destre la bouche pleine de bulles       cette la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Boulanger

Boulanger

Dernière publication : 25 octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Je sais, un monde se défait , Suspendue au-dessus de l’abîme , Qui frappe à tes paupières bleues .
Les 3 articles les plus lus : Certains soirs... , Dédicace , La liberté s’imprime... .

  • PASCAL BOULANGER

    Dédicace

    Pour Adèle et Nora
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Exergue

    Le passé n’est jamais mort, il n’est même pas encore passé. William Faulkner
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Quand vous serez tout simplement là

    Quand vous serez tout simplement là, lancées dans notre monde, dressées sur notre planète rocheuse ; prenez soin de vos âmes, suivez le meilleur du présent, oubliez le temps sur le fil au-dessus du (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    J’entends sonner les secondes

    J’entends sonner les secondes. Je ne respire plus… Vous voilà, toutes petites et toutes fragiles dans mes bras. Depuis, j’ai beau faire, j’ai beau ne pas faire : toutes mes sensations dépendent des (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    C’est pour moi le premier jour de la création

    C’est pour moi le premier jour de la création. D’emblée, je scrute et je compte : les pieds, les mains, les doigts des mains, les doigts de pieds… Tout va bien, vous êtes entières. Dix-huit mois (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Tout est prêt en moi pour vous accueillir

    Tout est prêt en moi pour vous accueillir. Ceux qui passent sans s’arrêter sont témoins de ma joie. Etre père, cela me rajeunit d’un coup. Mais comment pourrais-je être le Père tout puissant qui (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Vous deux, c’est joie et inquiétude...

    Vous deux, c’est joie et inquiétude, légèreté et déchirement. L’amour que j’ai pour vous, je voudrais qu’il ne soit pas simplement un sentiment, mais aussi une puissance capable de triompher de la peur. (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    ... Presque vingt ans plus tard...

    …Presque vingt ans plus tard, je suis toujours là, à la même place. Je vous attends. J’attends l’inattendu et pourtant le déjà-là.
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Quand nous rejoignons, en auto...

    Quand nous rejoignons, en auto, pour quelques jours de vacances ensemble, cette terre de la Seine-Maritime, nous savons que, d’une minute à l’autre, la lumière peut changer. D’ailleurs, quand nous (...)
    Clefs : poésie , Boulanger

  • PASCAL BOULANGER

    Chaque jour est appel...

    Chaque jour est un appel, une révélation. Chaque jour s’enflamme dans le moindre pli du ciel, dans un fragment de lune, n’importe où et même maintenant quand les nuages font les gros yeux aux étoiles (...)
    Clefs : poésie , Boulanger


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette