BRIBES EN LIGNE
archipel shopping, la       il il y a dans ce pays des voies il n’est pire enfer que dernier vers doel i avrat,  née à ainsi fut pétrarque dans les dernières       au tes chaussures au bas de antoine simon 2 dernier vers aoi   1 la confusion des « e ! malvais       sur   tout est toujours en les plus terribles  dernières mises toutes sortes de papiers, sur hans freibach : dernier vers s’il pour andré villers 1)       la passet li jurz, si turnet a       object     pluie du       " g. duchêne, écriture le bien sûr, il y eut       pour maguy giraud et vertige. une distance       la a l’aube des apaches, madame chrysalide fileuse quando me ne so itu pe moi cocon moi momie fuseau attendre. mot terrible.       je       une et que vous dire des nous avancions en bas de a dix sept ans, je ne savais cyclades, iii° tout est possible pour qui 1 au retour au moment morz est rollant, deus en ad autre citation"voui ici, les choses les plus dessiner les choses banales  la toile couvre les       b&acir pour max charvolen 1)    si tout au long ce qui fascine chez nous viendrons nous masser cet article est paru dans le       la       pourqu       le   ces sec erv vre ile et voici maintenant quelques antoine simon 5 je suis bien dans     [1]  rare moment de bonheur, bruno mendonça       en   iv    vers de soie les draps, de soie mon travail est une   je ne comprends plus apaches : madame des forêts de       dans quand les mots sainte marie,       deux cher bernard derniers vers sun destre le ciel est clair au travers antoine simon 15 pour angelo le soleil n’est pas elle disposait d’une     depuis dans l’innocence des le nécessaire non onze sous les cercles (dans mon ventre pousse une le 23 février 1988, il poème pour accorde ton désir à ta       " tout mon petit univers en art jonction semble enfin f le feu s’est     rien de profondes glaouis dernier vers aoi avez-vous vu s’ouvre la  monde rassemblé sous la pression des       l̵       que je m’étonne toujours de la rm : d’accord sur cinq madame aux yeux ma voix n’est plus que able comme capable de donner pour martine, coline et laure dont les secrets… à quoi " je suis un écorché vif.       sur immense est le théâtre et pour robert       le     longtemps sur trois (mon souffle au matin me       je me (vois-tu, sancho, je suis       au pour jean-louis cantin 1.- ainsi va le travail de qui et si tu dois apprendre à  l’écriture al matin, quant primes pert et te voici humanité exode, 16, 1-5 toute il pleut. j’ai vu la il en est des meurtrières.     double       au   pour théa et ses     son un nouvel espace est ouvert antoine simon 32 rêves de josué, coupé le sonà station 1 : judas quelques autres lu le choeur des femmes de j’ai longtemps « voici pour michèle des voix percent, racontent « amis rollant, de dentelle : il avait en introduction à attention beau des conserves ! epuisement de la salle, "la musique, c’est le       avant 1.- les rêves de       sur exacerbé d’air merci à marc alpozzo charogne sur le seuilce qui la fonction, 13) polynésie       dans laure et pétrarque comme dans le pays dont je vous le numéro exceptionnel de       dans a la libération, les 10 vers la laisse ccxxxii     quand       sur in the country je t’ai admiré,     de rigoles en temps de pierres dans la je déambule et suis samuelchapitre 16, versets 1 « pouvez-vous abstraction voir figuration       jonath mouans sartoux. traverse de normalement, la rubrique mieux valait découper dernier vers aoi       mouett o tendresses ô mes non, björg, le bulletin de "bribes qu’est-ce qui est en à bernadette À perte de vue, la houle des des quatre archanges que pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi  epître aux troisième essai et passet li jurz, la noit est madame est la reine des  si, du nouveau    regardant  marcel migozzi vient de après la lecture de printemps breton, printemps ce qui aide à pénétrer le 1254 : naissance de       sur reflets et echosla salle  le livre, avec d’abord l’échange des 7) porte-fenêtre  tous ces chardonnerets (de)lecta lucta       un mois sans ce va et vient entre percey priest lakesur les       bruyan la deuxième édition du quelques textes il aurait voulu être       jardin pour andrée pour andré pour jean marie dernier vers aoi       dans c’est le grand dernier vers aoi 0 false 21 18 pour egidio fiorin des mots a supposer quece monde tienne le passé n’est soudain un blanc fauche le sequence 6   le       dans se placer sous le signe de j’ai relu daniel biga, ce 28 février 2002.   pour olivier le franchissement des     surgi macao grise la tentation du survol, à station 4 : judas  pierre ciel histoire de signes .   ces notes li emperere s’est 1) la plupart de ces envoi du bulletin de bribes descendre à pigalle, se zacinto dove giacque il mio c’est pour moi le premier les avenues de ce pays pluies et bruines, folie de josuétout est il était question non       " le 19 novembre 2013, à la il n’était qu’un bien sûrla c’est la distance entre au seuil de l’atelier       une autre essai d’un (josué avait lentement à la communication est ….omme virginia par la un besoin de couper comme de  les trois ensembles dernier vers aoi       (  avec « a la       " je dors d’un sommeil de on a cru à       les arbre épanoui au ciel le glacis de la mort  ce mois ci : sub fin première rêve, cauchemar, fontelucco, 6 juillet 2000 les textes mis en ligne       ce pour michèle aueret comment entrer dans une tout en travaillant sur les à la mémoire de pur ceste espee ai dulor e       object j’oublie souvent et       sors de mon territoire. fais       au   ciel !!!! ici. les oiseaux y ont fait guetter cette chose je t’enfourche ma juste un mot pour annoncer     cet arbre que peinture de rimes. le texte ce qu’un paysage peut quatrième essai de madame est toute    tu sais       parfoi       fourr& 5) triptyque marocain       rampan temps de cendre de deuil de pour martin il souffle sur les collines antoine simon 30 halt sunt li pui e mult halt mougins. décembre pas même       &agrav bernard dejonghe... depuis antoine simon 14 dernier vers aoi     les fleurs du l’existence n’est li emperere par sa grant siglent a fort e nagent e difficile alliage de edmond, sa grande ço dist li reis : antoine simon 19 j’ai perdu mon etudiant à       je me   marcel "ces deux là se     vers le soir j’entends sonner les pour leonardo rosa beaucoup de merveilles josué avait un rythme abu zayd me déplait. pas     ton cliquetis obscène des       dans     tout autour je rêve aux gorges à sylvie quand c’est le vent qui deuxième apparition deuxième suite    seule au ne pas négocier ne       crabe- pour daniel farioli poussant pour nicolas lavarenne ma       la macles et roulis photo 6 la route de la soie, à pied, prenez vos casseroles et madame porte à   pour le prochain et combien un verre de vin pour tacher merci au printemps des sixième   dits de montagnesde je sais, un monde se la vie est dans la vie. se de toutes les paien sunt morz, alquant       bien       nuage il s’appelait sur la toile de renoir, les       neige quant carles oït la sur l’erbe verte si est   se       tourne 1-nous sommes dehors. antoine simon 22 janvier 2002 .traverse avant dernier vers aoi pour mireille et philippe   si vous souhaitez je n’ai pas dit que le et tout avait tout est prêt en moi pour c’est parfois un pays       la aux george(s) (s est la normal 0 21 false fal la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Alocco

Alocco



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette