BRIBES EN LIGNE
pour julius baltazar 1 le ajout de fichiers sons dans       l̵ pour michèle  “la signification       soleil       le bruno mendonça le lent déferlement dimanche 18 avril 2010 nous dans le pain brisé son j’ai relu daniel biga,    au balcon pour yves et pierre poher et À peine jetés dans le fin première       avant   que signifie pour jacqueline moretti, (dans mon ventre pousse une       bruyan ma voix n’est plus que pur ceste espee ai dulor e carles respunt : dans les écroulements morz est rollant, deus en ad "et bien, voilà..." dit napolì napolì les textes mis en ligne rêve, cauchemar,     pluie du comme une suite de  zones gardées de a grant dulur tendrai puis clere est la noit e la c’est un peu comme si, li emperere par sa grant de tantes herbes el pre pas même max charvolen, martin miguel À la loupe, il observa mi viene in mentemi la poésie, à la sur la toile de renoir, les antoine simon 13 ne pas négocier ne la liberté s’imprime à a la libération, les l’impossible ainsi fut pétrarque dans etudiant à       retour       allong       devant macles et roulis photo pour michèle gazier 1) granz est li calz, si se un temps hors du       deux il y a dans ce pays des voies nous dirons donc madame des forêts de des quatre archanges que imagine que, dans la immense est le théâtre et       grimpa la prédication faite station 3 encore il parle non... non... je vous assure,         or       & et il fallait aller debout dans ce périlleux     [1]  on peut croire que martine « 8° de   le 10 décembre avec marc, nous avons pour raphaël premier vers aoi dernier madame dans l’ombre des quel ennui, mortel pour carles li reis en ad prise sa toutefois je m’estimais difficile alliage de       " frères et       un dernier vers aoi       au face aux bronzes de miodrag neuf j’implore en vain  hors du corps pas martin miguel art et       voyage      & en introduction à   (à accoucher baragouiner station 7 : as-tu vu judas se       un  de la trajectoire de ce station 4 : judas  passent .x. portes,    tu sais pour michèle gazier 1 l’illusion d’une vous deux, c’est joie et       le       entre  il y a le poème pour       l̵ karles se dort cum hume cinq madame aux yeux dernier vers aoi       mouett   saint paul trois       fourmi montagnesde       object paysage de ta tombe  et dernier vers aoi       cet arbre que les plus terribles la galerie chave qui f les feux m’ont jamais je n’aurais pour andrée tout à fleur d’eaula danse d’abord l’échange des antoine simon 9 intendo... intendo !       l̵ af : j’entends spectacle de josué dit temps de pierres dans la des conserves !       dans à la bonne temps où les coeurs avez-vous vu la pureté de la survie. nul     l’é deuxième essai le à sylvie pour andré la vie est dans la vie. se     les provisions et…  dits de dernier vers aoi mult ben i fierent franceis e quand il voit s’ouvrir,  tu vois im font chier le texte qui suit est, bien je désire un …presque vingt ans plus f qu’il vienne, le feu       la pour gilbert madame, c’est notre attention beau   entrons très saintes litanies je t’enlace gargouille le coquillage contre       la   en grec, morías antoine simon 32 le glacis de la mort  “... parler une f le feu est venu,ardeur des sainte marie, antoine simon 10       st si j’avais de son agnus dei qui tollis peccata       quand au commencement était  improbable visage pendu livre grand format en trois dans ce pays ma mère préparation des béatrice machet vient de 0 false 21 18 tout est possible pour qui et  riche de mes quand vous serez tout dans le monde de cette pas sur coussin d’air mais sous la pression des quelque temps plus tard, de       va carissimo ulisse,torna a petit matin frais. je te 1. il se trouve que je suis       la       sous deux ajouts ces derniers nice, le 18 novembre 2004     chambre (en regardant un dessin de   pour le prochain d’un bout à     à f tous les feux se sont j’ai en réserve l’art n’existe pure forme, belle muette,       assis     sur la pente la lecture de sainte autre citation dernier vers aoi       enfant il ne sait rien qui ne va le 15 mai, à a la fin il ne resta que       la epuisement de la salle, "moi, esclave" a       aux    seule au la question du récit bribes en ligne a le travail de bernard je ne saurais dire avec assez je ne sais pas si       sur ils sortent       une à cri et à equitable un besoin sonnerait ce jour là, je pouvais l’existence n’est nos voix la mort d’un oiseau. introibo ad altare       pav&ea       la temps où le sang se       la je découvre avant toi la cité de la musique errer est notre lot, madame,       ton nous viendrons nous masser la bouche pleine de bulles l’éclair me dure, les routes de ce pays sont deuxième approche de et te voici humanité mais jamais on ne macles et roulis photo 3 pierre ciel viallat © le château de     faisant la et si au premier jour il       &n les cuivres de la symphonie (À l’église la tentation du survol, à dernier vers aoi attelage ii est une œuvre décembre 2001.       embarq printemps breton, printemps       &eacut autre essai d’un f le feu m’a bel équilibre et sa deuxième apparition moi cocon moi momie fuseau   tout est toujours en les dernières 1 la confusion des ce monde est semé traquer       nuage       dans       apparu j’écoute vos       la       fleur   un vendredi pour maxime godard 1 haute mouans sartoux. traverse de la deuxième édition du il tente de déchiffrer, je ne peins pas avec quoi,       en mult est vassal carles de       glouss les doigts d’ombre de neige       o et je vois dans vos titrer "claude viallat, cher bernard il s’appelait     chant de       su clers est li jurz et li je suis occupé ces elle ose à peine il y a des objets qui ont la dernier vers aoi   zacinto dove giacque il mio je serai toujours attentif à quant carles oït la ma voix n’est plus que dernier vers s’il dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher normalement, la rubrique preambule – ut pictura pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi  tous ces chardonnerets il faut laisser venir madame   au milieu de madame déchirée polenta       pourqu       le un jour, vous m’avez branches lianes ronces je suis bien dans portrait. 1255 : elle disposait d’une   d’un coté, a ma mère, femme parmi       la certains prétendent ce va et vient entre       bonheu j’entends sonner les     extraire       au 1 au retour au moment vous dites : "un    nous sixième li quens oger cuardise ce texte m’a été il ne s’agit pas de comme c’est je suis   je ne comprends plus antoine simon 28 cet article est paru de soie les draps, de soie pour daniel farioli poussant il en est des meurtrières.  pour de il n’était qu’un   jn 2,1-12 :       midi 1-nous sommes dehors. non, björg, tout en vérifiant pour ma grande lune pourpre dont les il semble possible un jour nous avons rare moment de bonheur, dernier vers aoi la force du corps, régine robin,       la pie       la "nice, nouvel éloge de la antoine simon 22   la baie des anges       &n       dans saluer d’abord les plus temps de bitume en fusion sur que d’heures chaque jour est un appel, une langues de plomba la antoine simon 18  “comment il aurait voulu être réponse de michel onze sous les cercles  dans toutes les rues les plus vieilles une il faut dire les les amants se avant propos la peinture est leonardo rosa       au toi, mésange à dans la caverne primordiale 1) notre-dame au mur violet la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Alocco

Alocco



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette