BRIBES EN LIGNE
au matin du cinq madame aux yeux       arauca  pour jean le pierre ciel mieux valait découper issent de mer, venent as mes pensées restent villa arson, nice, du 17 je me souviens de c’est parfois un pays approche d’une 1257 cleimet sa culpe, si mais jamais on ne tant pis pour eux. vue à la villa tamaris madame chrysalide fileuse       pav&ea       ce qui aide à pénétrer le       m̵ deux ajouts ces derniers troisième essai leonardo rosa ouverture d’une pour raphaël       ton   dits de les durand : une je t’ai admiré, il était question non  “ce travail qui     ton fin première       m&eacu le lent déferlement       sur       sur       &n c’est la distance entre       jonath À la loupe, il observa seins isabelle boizard 2005 la question du récit a grant dulur tendrai puis exode, 16, 1-5 toute non, björg, et si au premier jour il  on peut passer une vie rossignolet tu la ecrire les couleurs du monde je t’enfourche ma madame est une       au       montag une errance de       ruelle la liberté s’imprime à pour martine samuelchapitre 16, versets 1 quatrième essai de granz fut li colps, li dux en bien sûr, il y eut il avait accepté   pour adèle et la mort d’un oiseau. carmelo arden quin est une       dans comme un préliminaire la aux george(s) (s est la un jour, vous m’avez   iv    vers …presque vingt ans plus elle disposait d’une pourquoi yves klein a-t-il pour jacqueline moretti, viallat © le château de dernier vers aoi "si elle est spectacle de josué dit sixième     pourquoi (elle entretenait fragilité humaine. je découvre avant toi   entrons d’ eurydice ou bien de accorde ton désir à ta mi viene in mentemi la brume. nuages madame est une torche. elle   ces sec erv vre ile diaphane est le mot (ou       les depuis le 20 juillet, bribes une autre approche de où l’on revient pour le prochain basilic, (la       il a christiane       juin antoine simon 20 de l’autre       ce ils s’étaient     après des conserves ! macles et roulis photo 7 « pouvez-vous       reine frères et générations la terre nous jamais si entêtanteeurydice dernier vers aoi les plus terribles     quand errer est notre lot, madame, i.- avaler l’art par couleur qui ne masque pas patrick joquel vient de il existe au moins deux le coeur du dernier vers aoi dernier vers que mort       allong siglent a fort e nagent e laure et pétrarque comme     extraire la lecture de sainte il pleut. j’ai vu la     double chairs à vif paumes       magnol   pour olivier dans l’effilé de       rampan encore une citation“tu monde imaginal,     longtemps sur des voiles de longs cheveux de prime abord, il (josué avait   un ainsi va le travail de qui       dans       la heureuse ruine, pensait v.- les amicales aventures du si grant dol ai que ne "ah ! mon doux pays, dernier vers aoi o tendresses ô mes  tu ne renonceras pas. les parents, l’ultime li quens oger cuardise pour michèle aueret       le ma mémoire ne peut me l’existence n’est l’impossible à la bonne du fond des cours et des il ne sait rien qui ne va morz est rollant, deus en ad deuxième apparition de   saint paul trois la fraîcheur et la et  riche de mes       enfant   jn 2,1-12 : deux mille ans nous   le texte suivant a on trouvera la video  “comment toi, mésange à pour frédéric le tissu d’acier i en voyant la masse aux dorothée vint au monde et te voici humanité  hier, 17 Éléments - il arriva que mise en ligne 1. il se trouve que je suis dernier vers aoi   anatomie du m et pour je t’enlace gargouille les cuivres de la symphonie il y a des objets qui ont la aucun hasard si se moisissures mousses lichens la gaucherie à vivre, tout est possible pour qui les installations souvent,       entre chaises, tables, verres, pour martin       fourmi sur l’erbe verte si est cinquième citationne josué avait un rythme       l̵ nice, le 18 novembre 2004 vertige. une distance "tu sais ce que c’est       la quatre si la mer s’est       pass&e antoine simon 2       &agrav  les trois ensembles et ces       la a ma mère, femme parmi   tout est toujours en l’homme est effleurer le ciel du bout des pour anne slacik ecrire est       sur   le 10 décembre     faisant la les oiseaux s’ouvrent voile de nuità la       voudrais je vous "je me tais. pour taire. dernier vers aoi que d’heures carissimo ulisse,torna a pour max charvolen 1) descendre à pigalle, se comme une suite de       allong polenta intendo... intendo ! outre la poursuite de la mise ce qui importe pour       dans un soir à paris au l’appel tonitruant du nous lirons deux extraits de madame dans l’ombre des le grand combat : il y a tant de saints sur elle réalise des il s’appelait       retour quand nous rejoignons, en  zones gardées de préparation des epuisement de la salle, si j’étais un exacerbé d’air     rien pour andrée j’aime chez pierre pour jacky coville guetteurs toute une faune timide veille  dernières mises       o tromper le néant granz est li calz, si se j’ai travaillé       apparu et que vous dire des ce texte se présente non... non... je vous assure, paien sunt morz, alquant écrirecomme on se carles li reis en ad prise sa 5) triptyque marocain je suis occupé ces       glouss le coquillage contre dernier vers aoi ecrire sur les routes de ce pays sont le 15 mai, à   voici donc la       l̵ antoine simon 6       st abstraction voir figuration je ne sais pas si       dans très malheureux...       avant et nous n’avons rien temps de bitume en fusion sur       un pour gilbert dernier vers aoi dans le train premier les dessins de martine orsoni « e ! malvais     de rigoles en en ceste tere ad estet ja 1-nous sommes dehors. dans les hautes herbes autre essai d’un dans le monde de cette     les provisions   maille 1 :que dans un coin de nice,       sur le proche et le lointain       je me aux barrières des octrois le 19 novembre 2013, à la f tous les feux se sont tendresses ô mes envols le bulletin de "bribes il souffle sur les collines il existe deux saints portant       descen j’ai ajouté une il faut dire les c’est une sorte de et je vois dans vos "et bien, voilà..." dit à propos des grands antoine simon 5 pour jean-marie simon et sa petit matin frais. je te sous l’occupation le 26 août 1887, depuis du bibelot au babilencore une vous deux, c’est joie et       &eacut       nuage       la le ciel de ce pays est tout ne faut-il pas vivre comme vous n’avez       je   ces notes toutes ces pages de nos un temps hors du       sous dernier vers aoi       ma       pav&ea douze (se fait terre se li emperere s’est pour julius baltazar 1 le une fois entré dans la les premières  l’écriture preambule – ut pictura  dernier salut au avez-vous vu ço dist li reis :   je ne comprends plus beaucoup de merveilles de mes deux mains ici, les choses les plus livre grand format en trois macles et roulis photo pour yves et pierre poher et       l̵ la danse de elle ose à peine le geste de l’ancienne, in the country les petites fleurs des premier essai c’est juste un mot pour annoncer démodocos... Ça a bien un c’était une et combien trois (mon souffle au matin ce monde est semé       voyage encore la couleur, mais cette la deuxième édition du face aux bronzes de miodrag merci à marc alpozzo on dit qu’agathe les textes mis en ligne a propos de quatre oeuvres de       au pure forme, belle muette, la fraîcheur et la hans freibach : d’un bout à constellations et ce pays que je dis est f les feux m’ont tout mon petit univers en il y a dans ce pays des voies  les éditions de     l’é petites proses sur terre    regardant la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Pagès

Pagès

Dernière publication : 15 février 2010.
Les 3 derniers articles : Galerie Catherine Issert, Saint Paul , Une dynamique à l’oeuvre , Survol d’une oeuvre .
Les 3 articles les plus lus : Galerie Catherine Issert, Saint Paul , Pagès, l’instant du dessin , Survol d’une oeuvre .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette