BRIBES EN LIGNE
la mort, l’ultime port, que reste-t-il de la juste un et que dire de la grâce       entre il y a dans ce pays des voies antoine simon 9       apr&eg cyclades, iii° un homme dans la rue se prend       o et encore  dits cette machine entre mes présentation du 1. il se trouve que je suis l’impossible       rampan pour alain borer le 26       bonhe nécrologie       allong madame, vous débusquez       object le pendu  epître aux ki mult est las, il se dort avec marc, nous avons     cet arbre que in the country l’éclair me dure, archipel shopping, la il s’appelait af : j’entends après la lecture de     double « e ! malvais lorsque martine orsoni vous avez 5) triptyque marocain en introduction à aux barrières des octrois madame est une je rêve aux gorges dernier vers aoi epuisement de la salle, là, c’est le sable et dernier vers aoi     &nbs la langue est intarissable       les et  riche de mes pour qui veut se faire une "l’art est-il       dans traquer la poésie, à la vous êtes pour mon épouse nicole j’ai longtemps la littérature de  pour de quant carles oït la   je ne comprends plus lancinant ô lancinant printemps breton, printemps le passé n’est madame est la reine des       ce dernier vers aoi avez-vous vu apaches : heureuse ruine, pensait le recueil de textes il existe au moins deux encore la couleur, mais cette deuxième Éléments - raphaël antoine simon 16       su grant est la plaigne e large les textes mis en ligne normalement, la rubrique    courant une fois entré dans la tandis que dans la grande       la du fond des cours et des       reine tout en travaillant sur les cliquetis obscène des lentement, josué c’est vrai       il ainsi va le travail de qui quando me ne so itu pe les installations souvent,       &agrav chairs à vif paumes pour frédéric toute trace fait sens. que la terre nous       l̵ temps de bitume en fusion sur monde imaginal, très malheureux... la réserve des bribes prenez vos casseroles et granz fut li colps, li dux en       l̵ percey priest lakesur les  ce qui importe pour pour andré tu le saiset je le vois station 1 : judas l’une des dernières c’est la chair pourtant   né le 7 li emperere s’est assise par accroc au bord de   en grec, morías       à a christiane  “comment de profondes glaouis la cité de la musique laure et pétrarque comme il est le jongleur de lui dernier vers aoi le glacis de la mort     le     dans la ruela au seuil de l’atelier d’un côté le lent tricotage du paysage ce qui aide à pénétrer le dans l’innocence des   jn 2,1-12 : la chaude caresse de de l’autre lu le choeur des femmes de ce va et vient entre       le et c’était dans   l’oeuvre vit son le 26 août 1887, depuis       la leonardo rosa antoine simon 17 elle réalise des tout est possible pour qui  l’écriture       é sa langue se cabre devant le antoine simon 5 mult est vassal carles de le geste de l’ancienne,       deux en 1958 ben ouvre à "ces deux là se   anatomie du m et de pa(i)smeisuns en est venuz exacerbé d’air       alla les doigts d’ombre de neige ce monde est semé pour mes enfants laure et et combien clquez sur granz est li calz, si se au commencement était     les fleurs du dimanche 18 avril 2010 nous et te voici humanité       dans branches lianes ronces dans le pain brisé son je ne peins pas avec quoi, et nous n’avons rien   adagio   je je suis occupé ces     de rigoles en pour jacky coville guetteurs ….omme virginia par la  dernier salut au  mise en ligne du texte Être tout entier la flamme       sur etait-ce le souvenir  née à f le feu est venu,ardeur des (la numérotation des accorde ton désir à ta       voyage       sur tendresse du mondesi peu de       aux franchement, pensait le chef, dernier vers aoi si j’avais de son coupé en deux quand       bonheu quai des chargeurs de     tout autour pour gilbert     du faucon 1254 : naissance de dernier vers aoi       &ccedi je suis celle qui trompe je crie la rue mue douleur  “la signification       une nous lirons deux extraits de coupé le sonà dernier vers aoi       montag (de)lecta lucta   toutes ces pages de nos la prédication faite temps où le sang se exode, 16, 1-5 toute dernier vers aoi       marche     nous "la musique, c’est le quand sur vos visages les edmond, sa grande reflets et echosla salle il en est des meurtrières.       le       ( villa arson, nice, du 17   je meurs de soif et…  dits de eurydice toujours nue à quelques autres saluer d’abord les plus imagine que, dans la À peine jetés dans le   la baie des anges madame porte à dernier vers aoi pourquoi yves klein a-t-il abu zayd me déplait. pas dix l’espace ouvert au art jonction semble enfin je déambule et suis iloec endreit remeint li os  je signerai mon tendresses ô mes envols f les marques de la mort sur attendre. mot terrible. le proche et le lointain       quinze histoire de signes .       embarq …presque vingt ans plus       neige a propos de quatre oeuvres de able comme capable de donner   tout est toujours en dernier vers aoi       l̵ ne pas négocier ne       vu a la femme au       sur le je découvre avant toi       magnol f dans le sourd chatoiement le coquillage contre en cet anniversaire, ce qui frères et les dernières  dans le livre, le attendre. mot terrible. les étourneaux ! dans les rêves de la pour martine pour michèle gazier 1) ils s’étaient morz est rollant, deus en ad tous ces charlatans qui guetter cette chose “dans le dessin       object  de même que les tes chaussures au bas de madame des forêts de c’est seulement au l’art c’est la ajout de fichiers sons dans bribes en ligne a raphaËl dessiner les choses banales siglent a fort e nagent e toutefois je m’estimais seins isabelle boizard 2005       un  monde rassemblé       juin (À l’église pour le prochain basilic, (la vedo la luna vedo le   se hans freibach : "nice, nouvel éloge de la huit c’est encore à descendre à pigalle, se dernier vers aoi juste un mot pour annoncer vous n’avez       &n max charvolen, martin miguel       je jamais je n’aurais f qu’il vienne, le feu  c’était tout mon petit univers en  la lancinante la fraîcheur et la sainte marie, et la peur, présente pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi je t’ai admiré, quatrième essai de       que pour maguy giraud et de la on a cru à diaphane est le libre de lever la tête quatrième essai de     sur la pente il aurait voulu être je me souviens de maintenant il connaît le les dieux s’effacent a l’aube des apaches,  avec « a la antoine simon 13 envoi du bulletin de bribes   d’un coté, et si au premier jour il       allong       midi raphaël poussées par les vagues mougins. décembre pour lee sous la pression des i.- avaler l’art par madame, on ne la voit jamais très saintes litanies     m2 &nbs antoine simon 19 l’instant criblé c’est extrêmement des conserves ! sept (forces cachées qui pour jean-marie simon et sa o tendresses ô mes pour pierre theunissen la difficile alliage de le soleil n’est pas         or       jonath quand vous serez tout et si tu dois apprendre à  “ce travail qui antoine simon 2 sous l’occupation   ciel !!!! et je vois dans vos le texte qui suit est, bien la fonction, le grand combat : dans le patriote du 16 mars dernier vers aoi       & antoine simon 10 l’évidence       en un antoine simon 15 sequence 6   le       bien       vu pour andrée j’écoute vos de toutes les la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Youl

Youl

Dernière publication : 9 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : A cri et à feu, à feu et à cri , Vienne le bleu dans l’orage .
Les 3 articles les plus lus : Vienne le bleu dans l’orage , A cri et à feu, à feu et à cri .

  • ALAIN FREIXE

    Vienne le bleu dans l’orage

    voile de nuit à la barque de l’obscur le silence éclaire la pénombre fait briller les arêtes de ce qui reste à sa place alors que s’étire l’espace délie les noms de ce qui reste à attendre (...)

  • A cri et à feu, à feu et à cri

    / Bibliophilie
    À cri et à feu Sur la ligne de faîte, un cri. Un cri, à l’arrêt. Un cri à mettre le feu à cet amas de pierres qui roulent rauques dans la pente.Torche qui a la force du tourbillon. Et de l’orage, le (...)
    Clefs : Freixe , Bibliophilie , Youl


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette