BRIBES EN LIGNE
antoine simon 5 un tunnel sans fin et, à un titre : il infuse sa pour michèle la prédication faite si tu es étudiant en buttati ! guarda&nbs patrick joquel vient de pierre ciel       su normal 0 21 false fal       un exode, 16, 1-5 toute et que dire de la grâce me en cet anniversaire, ce qui       ( le lourd travail des meules       que macles et roulis photo 3 je rêve aux gorges   voici donc la encore la couleur, mais cette       un j’ai en réserve pour andré     oued coulant je serai toujours attentif à  hier, 17 dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte ma chair n’est   encore une dernier vers aoi et ces à cri et à « pouvez-vous       le   entrons       embarq   la baie des anges un temps hors du jamais si entêtanteeurydice trois (mon souffle au matin « voici attention beau deuxième tout est prêt en moi pour mes pensées restent un trait gris sur la  “comment rm : d’accord sur l’illusion d’une station 4 : judas        cerisi fontelucco, 6 juillet 2000 pour martin quelques textes pour lee pour alain borer le 26 (de)lecta lucta   bribes en ligne a chaises, tables, verres,  tous ces chardonnerets les grands       sur on cheval       dans gardien de phare à vie, au prenez vos casseroles et pourquoi yves klein a-t-il si j’étais un    courant avant dernier vers aoi       la Éléments - premier essai c’est pour robert antoine simon 16 toute une faune timide veille dernier vers aoi on préparait li emperere s’est antoine simon 10 allons fouiller ce triangle   j’ai souvent nos voix chairs à vif paumes "le renard connaît soudain un blanc fauche le       s̵ l’impression la plus       fourmi       sur quatrième essai de       &n pour gilbert au programme des actions je suis celle qui trompe je dors d’un sommeil de     l’é rêve, cauchemar, tous feux éteints. des macles et roulis photo a christiane le corps encaisse comme il "nice, nouvel éloge de la très saintes litanies vos estes proz e vostre alocco en patchworck ©       assis     les fleurs du d’abord l’échange des antoine simon 23 face aux bronzes de miodrag       glouss i en voyant la masse aux et voici maintenant quelques juste un clquez sur     [1]        &agrav réponse de michel       &agrav aucun hasard si se même si  l’exposition  dernier vers aoi   saint paul trois dans les rêves de la ce jour là, je pouvais       l̵       m&eacu (en regardant un dessin de c’est un peu comme si,       voyage       les     cet arbre que ma mémoire ne peut me raphaël où l’on revient f j’ai voulu me pencher antoine simon 11 accorde ton désir à ta la liberté s’imprime à bel équilibre et sa la gaucherie à vivre,       pav&ea       sabots elle ose à peine sa langue se cabre devant le de proche en proche tous assise par accroc au bord de le lent tricotage du paysage tendresse du mondesi peu de et te voici humanité macles et roulis photo 6 une autre approche de       pass&e pour andré villers 1) on a cru à       &agrav ils s’étaient       la question du récit       grappe le 19 novembre 2013, à la   (à       baie la lecture de sainte aux barrières des octrois macles et roulis photo 4 les doigts d’ombre de neige au matin du couleur qui ne masque pas       le cyclades, iii° bribes en ligne a       sous granz est li calz, si se raphaËl monde imaginal,    7 artistes et 1       l̵ « 8° de 5) triptyque marocain antoine simon 27 huit c’est encore à   que signifie il en est des meurtrières. grant est la plaigne e large c’est ici, me l’appel tonitruant du  pour le dernier jour  hors du corps pas   pour olivier que reste-t-il de la un jour nous avons les lettres ou les chiffres josué avait un rythme au lecteur voici le premier attendre. mot terrible.       je dernier vers aoi "pour tes   le texte suivant a       & dernier vers aoi dernier vers aoi   très malheureux...    au balcon un homme dans la rue se prend   en grec, morías la vie est ce bruissement       six en 1958 ben ouvre à fin première    de femme liseuse         &n     &nbs  les éditions de reflets et echosla salle entr’els nen at ne pui  au travers de toi je madame est toute tu le sais bien. luc ne  les œuvres de       d&eacu       é le pendu   ces notes d’ eurydice ou bien de travail de tissage, dans max charvolen, martin miguel je ne sais pas si       sur le  les trois ensembles     rien quand vous serez tout deux ce travail vous est et la peur, présente quando me ne so itu pe cinq madame aux yeux préparation des       fleure quand il voit s’ouvrir, moi cocon moi momie fuseau ecrire les couleurs du monde    il    seule au       st iv.- du livre d’artiste frères et nice, le 30 juin 2000 des quatre archanges que il semble possible le nécessaire non abu zayd me déplait. pas et si tu dois apprendre à       entre able comme capable de donner ce qui aide à pénétrer le polenta la rencontre d’une À max charvolen et introibo ad altare madame des forêts de       l̵ le geste de l’ancienne,  improbable visage pendu cet article est paru dans le       une  pour de       "   adagio   je et…  dits de deuxième apparition de       ce       soleil à bernadette  tu ne renonceras pas. giovanni rubino dit tout le problème  dans toutes les rues  au mois de mars, 1166 pour philippe siglent a fort e nagent e     "     hélas, mise en ligne       dans vue à la villa tamaris macao grise clere est la noit e la       la 13) polynésie       alla a propos d’une tes chaussures au bas de j’ai longtemps temps de cendre de deuil de     surgi accoucher baragouiner rien n’est plus ardu je découvre avant toi et il parlait ainsi dans la pour jacqueline moretti, napolì napolì À max charvolen et martin il s’appelait maintenant il connaît le quant carles oït la       les madame est une         or pour helmut je t’ai admiré, vous n’avez madame chrysalide fileuse       la l’art n’existe a l’aube des apaches,     son       deux la communication est arbre épanoui au ciel       &ccedi  de la trajectoire de ce       sur les avenues de ce pays la chaude caresse de dernier vers aoi       &n ainsi alfred…  je signerai mon "moi, esclave" a dorothée vint au monde c’est la distance entre voile de nuità la s’égarer on le galop du poème me le plus insupportable chez a la libération, les « amis rollant, de pour michèle gazier 1) mais jamais on ne  le grand brassage des cliquetis obscène des station 7 : as-tu vu judas se nous viendrons nous masser       apr&eg attelage ii est une œuvre dieu faisait silence, mais elle disposait d’une il y a dans ce pays des voies pour andrée j’ai ajouté    regardant 0 false 21 18       rampan la légende fleurie est il ne sait rien qui ne va       la quelques autres   iv    vers lu le choeur des femmes de li quens oger cuardise lentement, josué       au imagine que, dans la j’oublie souvent et moisissures mousses lichens Ç’avait été la sculpter l’air : j’ai donc       fourr&       le je désire un       deux       b&acir janvier 2002 .traverse petit matin frais. je te equitable un besoin sonnerait À la loupe, il observa et tout avait       pour (vois-tu, sancho, je suis sixième coupé le sonà       &agrav la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Youl

Youl

Dernière publication : 9 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : A cri et à feu, à feu et à cri , Vienne le bleu dans l’orage .
Les 3 articles les plus lus : A cri et à feu, à feu et à cri , Vienne le bleu dans l’orage .

  • ALAIN FREIXE

    Vienne le bleu dans l’orage

    voile de nuit à la barque de l’obscur le silence éclaire la pénombre fait briller les arêtes de ce qui reste à sa place alors que s’étire l’espace délie les noms de ce qui reste à attendre (...)

  • A cri et à feu, à feu et à cri

    / Bibliophilie
    À cri et à feu Sur la ligne de faîte, un cri. Un cri, à l’arrêt. Un cri à mettre le feu à cet amas de pierres qui roulent rauques dans la pente.Torche qui a la force du tourbillon. Et de l’orage, le (...)
    Clefs : Freixe , Bibliophilie , Youl


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette