BRIBES EN LIGNE
art jonction semble enfin décembre 2001.       je pour andré ce qui fascine chez bernard dejonghe... depuis les étourneaux ! dernier vers aoi la question du récit       voyage dans l’effilé de ainsi va le travail de qui madame est la reine des (À l’église 10 vers la laisse ccxxxii mesdames, messieurs, veuillez dans ce pays ma mère et que dire de la grâce "et bien, voilà..." dit il ne reste plus que le     quand moi cocon moi momie fuseau inoubliables, les  marcel migozzi vient de "l’art est-il abstraction voir figuration station 5 : comment  tu ne renonceras pas. quel étonnant   ces notes     du faucon    courant la terre nous c’est une sorte de la bouche pure souffrance de soie les draps, de soie       au       magnol       le       embarq les petites fleurs des violette cachéeton   la baie des anges la danse de cet article est paru dans le (josué avait lentement thème principal :    7 artistes et 1 pour martin   le 10 décembre vous deux, c’est joie et pour michèle antoine simon 29 l’erbe del camp, ki langues de plomba la temps où le sang se (ô fleur de courge... 0 false 21 18   (à l’ami michel dernier vers aoi       apr&eg a la libération, les   nous sommes on cheval ...et poème pour af : j’entends il y a dans ce pays des voies très saintes litanies le ciel est clair au travers       longte sur la toile de renoir, les       au les amants se carissimo ulisse,torna a un trait gris sur la béatrice machet vient de deux ce travail vous est et ma foi, l’éclair me dure, pas même nous serons toujours ces les cuivres de la symphonie deuxième essai le vous avez       dans    seule au quand sur vos visages les " je suis un écorché vif. cet univers sans il y a tant de saints sur spectacle de josué dit 1 la confusion des pour pierre theunissen la janvier 2002 .traverse       la des conserves ! « e ! malvais reprise du site avec la bientôt, aucune amarre   que signifie       la bruno mendonça f j’ai voulu me pencher   j’ai souvent nice, le 18 novembre 2004 assise par accroc au bord de franchement, pensait le chef,  au mois de mars, 1166 1254 : naissance de dernier vers doel i avrat,  dernières mises je n’hésiterai depuis le 20 juillet, bribes       nuage il souffle sur les collines encore une citation“tu       deux mon cher pétrarque, travail de tissage, dans pour egidio fiorin des mots f tous les feux se sont       &agrav la tentation du survol, à pour andré       (     dans la ruela dernier vers aoi de sorte que bientôt dernier vers aoi     le texte suivant a rm : d’accord sur       l̵ pour mireille et philippe       neige chercher une sorte de       dans       m&eacu       les un jour, vous m’avez huit c’est encore à clers fut li jurz e li « voici       chaque l’illusion d’une après la lecture de f toutes mes la vie est dans la vie. se       apr&eg   voici donc la antoine simon 2       oued coulant au lecteur voici le premier j’ai perdu mon       " si tu es étudiant en couleur qui ne masque pas que reste-t-il de la       parfoi     " deuxième ce 28 février 2002. onzième       voyage pour alain borer le 26 iloec endreit remeint li os    de femme liseuse le ciel de ce pays est tout du fond des cours et des de profondes glaouis vous dites : "un un nouvel espace est ouvert tout mon petit univers en dernier vers aoi f les rêves de d’abord l’échange des entr’els nen at ne pui station 7 : as-tu vu judas se comme ce mur blanc diaphane est le mot (ou macles et roulis photo 3 preambule – ut pictura vous n’avez d’ eurydice ou bien de temps de pierres dans la le 28 novembre, mise en ligne merle noir  pour douce est la terre aux yeux la lecture de sainte cinquième citationne seul dans la rue je ris la     sur la pente j’ai relu daniel biga, les plus terribles ce     sur la mi viene in mentemi journée de  hors du corps pas zacinto dove giacque il mio       la dernier vers aoi ils avaient si longtemps, si       alla “le pinceau glisse sur carcassonne, le 06 si j’avais de son ce qu’un paysage peut la fonction, percey priest lakesur les antoine simon 25 petit matin frais. je te     pluie du  référencem       en       il pour anne slacik ecrire est 1-nous sommes dehors. se placer sous le signe de le texte qui suit est, bien abu zayd me déplait. pas avec marc, nous avons dans les hautes herbes je découvre avant toi       allong madame est une torche. elle mouans sartoux. traverse de très malheureux... écrirecomme on se eurydice toujours nue à la mort, l’ultime port, l’attente, le fruit paien sunt morz, alquant   iv    vers ainsi alfred… a claude b.   comme     longtemps sur et tout avait la fraîcheur et la       la À max charvolen et martin       sur j’ai ajouté autre citation"voui d’un côté Ç’avait été la nous dirons donc       allong ouverture de l’espace sur l’erbe verte si est sa langue se cabre devant le de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi antoine simon 23       gentil antoine simon 28 "nice, nouvel éloge de la pourquoi yves klein a-t-il       pour fragilité humaine. jamais je n’aurais   je ne comprends plus dernier vers aoi       fourr&       la       arauca pour andrée       au       maquis et…  dits de traquer ce n’est pas aux choses 1) notre-dame au mur violet     les fleurs du passent .x. portes, à propos des grands       la giovanni rubino dit sors de mon territoire. fais outre la poursuite de la mise  un livre écrit quatrième essai de dernier vers aoi       les  le "musée où l’on revient la fraîcheur et la ce qui aide à pénétrer le       &       sur le chaque jour est un appel, une a l’aube des apaches,     cet arbre que       bonhe voile de nuità la ce jour là, je pouvais soudain un blanc fauche le dernier vers aoi "moi, esclave" a de mes deux mains "tu sais ce que c’est f le feu est venu,ardeur des   pour olivier antoine simon 20     depuis je meurs de soif       le lorsque martine orsoni les grands       vaches les dieux s’effacent la vie humble chez les dorothée vint au monde a dix sept ans, je ne savais "mais qui lit encore le pour mon épouse nicole issent de mer, venent as a grant dulur tendrai puis       journ&       j̵ vedo la luna vedo le       dans à le nécessaire non       grappe si, il y a longtemps, les montagnesde       dans je ne saurais dire avec assez il n’était qu’un       midi charogne sur le seuilce qui pour yves et pierre poher et bal kanique c’est si elle est belle ? je antoine simon 21 temps de pierres premier vers aoi dernier   entrons tout est prêt en moi pour pour michèle gazier 1) pure forme, belle muette,     les provisions 1257 cleimet sa culpe, si les enseignants : l’impossible f le feu s’est    au balcon il existe au moins deux   pour le prochain ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi       st il en est des noms comme du la chaude caresse de légendes de michel mieux valait découper  zones gardées de et si tu dois apprendre à ainsi fut pétrarque dans lancinant ô lancinant pierre ciel tout est possible pour qui       m̵ errer est notre lot, madame,   adagio   je       neige       rampan quai des chargeurs de  le grand brassage des pour julius baltazar 1 le ki mult est las, il se dort epuisement de la salle,       en il était question non li quens oger cuardise samuelchapitre 16, versets 1       au 1. il se trouve que je suis réponse de michel ses mains aussi étaient       coude       tourne       la pie       bonheu heureuse ruine, pensait dire que le livre est une et nous n’avons rien antoine simon 14     extraire station 3 encore il parle la parol

Accueil > Mots-clés > Ecrivains, poètes, musiciens > Littel

Littel

Dernière publication : 22 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : Les Bienveillantes .
Les 3 articles les plus lus : Les Bienveillantes .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Les Bienveillantes

    hommage à Jonathan Littel

    J’ai longtemps hésité avant d’ouvrir Les Bienveillantes de Jonathan Littel. Gros sujet, gros livre, gros battage médiatique, gros prix... Ça ne m’engageait guère. Vieux réflexe : je me méfie de ce dont (...)
    Clefs : roman , Littel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette