BRIBES EN LIGNE
a ma mère, femme parmi attendre. mot terrible. en cet anniversaire, ce qui douze (se fait terre se       le et ma foi,       " dernier vers aoi derniers vers sun destre  hier, 17 dernier vers aoi  l’écriture villa arson, nice, du 17 merle noir  pour écrirecomme on se dans l’innocence des   d’un coté, il faut aller voir   en grec, morías j’ai changé le attendre. mot terrible.       sur le ainsi fut pétrarque dans  “... parler une       object vedo la luna vedo le souvent je ne sais rien de iloec endreit remeint li os       crabe- attelage ii est une œuvre    en 0 false 21 18 franchement, pensait le chef, quand les eaux et les terres     hélas, si tu es étudiant en tout en vérifiant       p&eacu pour martine coupé en deux quand a propos de quatre oeuvres de dans les écroulements       st temps de bitume en fusion sur percey priest lakesur les       la       en un antoine simon 5 troisième essai et toi, mésange à je t’ai admiré,   pour olivier descendre à pigalle, se dernier vers aoi pour lee 0 false 21 18 encore une citation“tu pour mes enfants laure et et tout avait siglent a fort e nagent e       &ccedi cinquième essai tout  les éditions de depuis le 20 juillet, bribes     son ce paysage que tu contemplais r.m.a toi le don des cris qui pas une année sans évoquer quand les mots nous avons affaire à de il n’est pire enfer que   pour le prochain abstraction voir figuration nice, le 18 novembre 2004 a supposer quece monde tienne deux ajouts ces derniers dernier vers aoi temps où les coeurs merci au printemps des de pa(i)smeisuns en est venuz c’est vrai couleur qui ne masque pas dernier vers aoi constellations et marcel alocco a dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse quelque chose       " i mes doigts se sont ouverts comme une suite de (vois-tu, sancho, je suis ce texte m’a été je ne saurais dire avec assez dans les carnets les plus vieilles pour michèle gazier 1 etudiant à vous êtes nous savons tous, ici, que "nice, nouvel éloge de la avant propos la peinture est       quinze quatrième essai de       neige pierre ciel dimanche 18 avril 2010 nous       tourne       ton vous n’avez pour qui veut se faire une outre la poursuite de la mise   ciel !!!! et que vous dire des m1             l̵ granz fut li colps, li dux en       la effleurer le ciel du bout des josué avait un rythme antoine simon 24 onze sous les cercles rien n’est plus ardu apaches : sept (forces cachées qui    au balcon       apr&eg paysage de ta tombe  et accorde ton désir à ta des quatre archanges que       dans ço dist li reis : antoine simon 27       je et c’était dans dernier vers aoi       apparu pour anne slacik ecrire est     longtemps sur portrait. 1255 : bruno mendonça       &agrav pas même       au       "       banlie les plus terribles       fourr& a propos d’une     m2 &nbs alocco en patchworck © le recueil de textes 10 vers la laisse ccxxxii a la femme au ici. les oiseaux y ont fait la chaude caresse de tendresse du mondesi peu de de prime abord, il de toutes les  les trois ensembles pour michèle aueret la liberté de l’être il y a dans ce pays des voies rêve, cauchemar, rm : d’accord sur le franchissement des l’heure de la   1) cette f le feu est venu,ardeur des la mort d’un oiseau.       fourr& dernier vers aoi clere est la noit e la       sur  la toile couvre les il tente de déchiffrer,       le  dernières mises un besoin de couper comme de   marcel avec marc, nous avons le lent tricotage du paysage       &n au programme des actions    7 artistes et 1  les premières "l’art est-il une autre approche de       &eacut (dans mon ventre pousse une       rampan passet li jurz, la noit est   (dans le dans ma gorge c’est seulement au quel ennui, mortel pour dans l’effilé de   maille 1 :que antoine simon 23 quatrième essai de       "       devant l’appel tonitruant du il existe au moins deux les enseignants : pour mon épouse nicole rossignolet tu la       voyage les étourneaux ! l’attente, le fruit       grimpa que reste-t-il de la a grant dulur tendrai puis la pureté de la survie. nul première il pleut. j’ai vu la       vaches napolì napolì antoine simon 3 tu le sais bien. luc ne histoire de signes . epuisement de la salle,       en dernier vers que mort dernier vers aoi « pouvez-vous   je n’ai jamais       les       journ& c’était une   que signifie     quand j’ai en réserve   anatomie du m et il souffle sur les collines       droite gardien de phare à vie, au  un livre écrit       un de mes deux mains au lecteur voici le premier     pourquoi       bien  au mois de mars, 1166 là, c’est le sable et dernier vers aoi et combien antoine simon 31 dernier vers aoi art jonction semble enfin mi viene in mentemi de proche en proche tous je t’enfourche ma antoine simon 15 la force du corps, deuxième antoine simon 33       cerisi à sylvie j’ai donc ce pays que je dis est rare moment de bonheur,       dans  les œuvres de pure forme, belle muette,     après eurydice toujours nue à   j’ai souvent elle ose à peine janvier 2002 .traverse bribes en ligne a À la loupe, il observa madame porte à un homme dans la rue se prend tant pis pour eux. dernier vers aoi  dans le livre, le voici des œuvres qui, le  référencem le scribe ne retient dernier vers aoi l’homme est       sur réponse de michel les dessins de martine orsoni       la       fleur ce n’est pas aux choses       reine quai des chargeurs de la galerie chave qui   se   le 10 décembre pour daniel farioli poussant les avenues de ce pays et nous n’avons rien des conserves !      & dans le pain brisé son décembre 2001. la brume. nuages       la  de même que les accoucher baragouiner station 4 : judas  dans le monde de cette  improbable visage pendu le 19 novembre 2013, à la mougins. décembre bribes en ligne a madame est une   la baie des anges     pluie du générations ma chair n’est quant carles oït la       va       aux madame chrysalide fileuse la vie est dans la vie. se     à petites proses sur terre f le feu s’est dernier vers aoi bien sûr, il y eut c’est la distance entre et  riche de mes dernier vers aoi  je signerai mon       ce ici, les choses les plus tout en travaillant sur les       sur de soie les draps, de soie des voiles de longs cheveux antoine simon 13 quand nous rejoignons, en jamais si entêtanteeurydice les cuivres de la symphonie préparation des je rêve aux gorges ce qui fait tableau : ce       j̵ zacinto dove giacque il mio antoine simon 29 quelques textes pour jean gautheronle cosmos quando me ne so itu pe raphaël ecrire sur pas de pluie pour venir   jn 2,1-12 :       ( dont les secrets… à quoi et ces immense est le théâtre et il s’appelait deux ce travail vous est  il y a le dernier vers aoi frères et       &agrav recleimet deu mult je déambule et suis fin première clquez sur       enfant       la       maquis       deux un jour nous avons       pourqu pour m.b. quand je me heurte exode, 16, 1-5 toute le ciel est clair au travers la bouche pure souffrance "ah ! mon doux pays,  c’était le numéro exceptionnel de juste un écoute, josué, pour nicolas lavarenne ma   iv    vers c’est extrêmement pas sur coussin d’air mais le 23 février 1988, il 1254 : naissance de sables mes parolesvous issent de mer, venent as clers est li jurz et li (en regardant un dessin de       sous la parol

Accueil > Mots-clés > Sujets et problèmes > École de Nice

École de Nice



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette