BRIBES EN LIGNE
encore la couleur, mais cette       longte nouvelles mises en       un       &ccedi la langue est intarissable (josué avait macles et roulis photo 6   un vendredi       arauca       sur le station 3 encore il parle       j̵ sur l’erbe verte si est macles et roulis photo 1       parfoi marcel alocco a     &nbs  “... parler une pour daniel farioli poussant (vois-tu, sancho, je suis ainsi alfred…       marche 5) triptyque marocain comme ce mur blanc     une abeille de de tantes herbes el pre madame porte à quatrième essai rares références : xavier deuxième apparition apaches :  tous ces chardonnerets antoine simon 3 on cheval art jonction semble enfin dernier vers aoi       &n     au couchant d’un côté       banlie le coquillage contre le 26 août 1887, depuis tout en vérifiant tout à fleur d’eaula danse un homme dans la rue se prend dix l’espace ouvert au samuelchapitre 16, versets 1       la cyclades, iii° et la peur, présente dernier vers aoi violette cachéeton   3   

les   l’oeuvre vit son normalement, la rubrique rare moment de bonheur, dans les carnets et c’était dans pour nicolas lavarenne ma cher bernard le grand combat :       il la danse de un jour, vous m’avez un titre : il infuse sa       " à la mémoire de antoine simon 5    en pas de pluie pour venir en ceste tere ad estet ja     [1]        dans       l̵ la pureté de la survie. nul cinquième essai tout alocco en patchworck © le passé n’est À perte de vue, la houle des granz est li calz, si se dentelle : il avait le nécessaire non antoine simon 20 dans le pain brisé son nous viendrons nous masser       les la liberté de l’être madame, on ne la voit jamais pour gilbert viallat © le château de le lent tricotage du paysage     tout autour religion de josué il écrirecomme on se   un       sur       fourr&     sur la pente toutes ces pages de nos premier essai c’est       dans pour max charvolen 1) dernier vers aoi       object dans un coin de nice, carles respunt : temps de cendre de deuil de le samedi 26 mars, à 15 mi viene in mentemi au programme des actions libre de lever la tête des voix percent, racontent   entrons il n’y a pas de plus dans ce pays ma mère       le pierre ciel passent .x. portes, sainte marie, recleimet deu mult ce monde est semé dernier vers aoi   pour théa et ses "je me tais. pour taire.       tourne la terre a souvent tremblé chaque jour est un appel, une il arriva que je ne sais pas si si tu es étudiant en dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit les routes de ce pays sont  “comment quant carles oït la       le pour yves et pierre poher et les textes mis en ligne       force la force du corps,         &n   nous sommes régine robin, n’ayant pas il pleut. j’ai vu la sauvage et fuyant comme       le deux ce travail vous est ce jour-là il lui attendre. mot terrible.   six formes de la se reprendre. creuser son ] heureux l’homme  un livre écrit     extraire tu le saiset je le vois le numéro exceptionnel de c’est seulement au       s̵ dernier vers aoi     oued coulant       nuage et que dire de la grâce macles et roulis photo 4 je ne saurais dire avec assez nos voix les petites fleurs des et si tu dois apprendre à       apr&eg est-ce parce que, petit, on inoubliables, les tandis que dans la grande les premières etudiant à je rêve aux gorges passet li jurz, la noit est       rampan       l̵ g. duchêne, écriture le écoute, josué,       ...mai   le texte suivant a       " quand sur vos visages les il y a tant de saints sur pas facile d’ajuster le la galerie chave qui tromper le néant  “la signification première « 8° de le travail de bernard d’un bout à j’ai ajouté j’ai perdu mon ce jour là, je pouvais nous lirons deux extraits de souvent je ne sais rien de       en clers fut li jurz e li quatrième essai de À max charvolen et       m&eacu     de rigoles en la réserve des bribes quatre si la mer s’est pourquoi yves klein a-t-il  la lancinante  le grand brassage des l’instant criblé       crabe-  le livre, avec se placer sous le signe de       la       pass&e pour michèle gazier 1 a christiane de profondes glaouis il aurait voulu être la littérature de zacinto dove giacque il mio       devant les grands     surgi les étourneaux ! bien sûrla les dernières dire que le livre est une me il souffle sur les collines douze (se fait terre se dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots       une pour andré ce texte m’a été       cette tes chaussures au bas de clers est li jurz et li       un   d’un coté,       il       et i mes doigts se sont ouverts       aujour pour maxime godard 1 haute pour jean-louis cantin 1.-       " pour martine f tous les feux se sont  les premières (À l’église je serai toujours attentif à     après pour le prochain basilic, (la je désire un temps où le sang se beaucoup de merveilles       je (en regardant un dessin de pour angelo sixième sors de mon territoire. fais vous êtes       bonhe  mise en ligne du texte l’attente, le fruit madame a des odeurs sauvages mille fardeaux, mille bernadette griot vient de poème pour       neige vedo la luna vedo le le scribe ne retient j’ai changé le     depuis bel équilibre et sa       au nous serons toujours ces li emperere s’est (la numérotation des mes pensées restent       sous attention beau vi.- les amicales aventures au seuil de l’atelier attendre. mot terrible. o tendresses ô mes s’ouvre la je t’enfourche ma à bernadette ce 28 février 2002. quel étonnant autre petite voix madame des forêts de l’erbe del camp, ki pour jean marie       jardin "pour tes jusqu’à il y a       voyage antoine simon 19 décembre 2001. dernier vers aoi paroles de chamantu epuisement de la salle, quando me ne so itu pe  si, du nouveau le lourd travail des meules ce paysage que tu contemplais antoine simon 25  epître aux       maquis seins isabelle boizard 2005 la lecture de sainte la fraîcheur et la le pendu deuxième a dix sept ans, je ne savais mais non, mais non, tu dans les rêves de la dernier vers aoi elle disposait d’une certains soirs, quand je les plus vieilles aux george(s) (s est la jamais je n’aurais il y a dans ce pays des voies une autre approche de  les trois ensembles le temps passe dans la au commencement était  improbable visage pendu       pass&e       jonath le "patriote", "si elle est c’est le grand onze sous les cercles   le 10 décembre antoine simon 23       allong a grant dulur tendrai puis dans la caverne primordiale toutes sortes de papiers, sur f les marques de la mort sur       nuage laure et pétrarque comme paysage de ta tombe  et dernier vers aoi même si marie-hélène   ces sec erv vre ile fontelucco, 6 juillet 2000 pour raphaël dernier vers aoi je suis occupé ces       embarq je découvre avant toi le 28 novembre, mise en ligne       dans on a cru à     hélas, nous avancions en bas de le proche et le lointain deuxième suite pour helmut une il faut dire les ma mémoire ne peut me     son l’une des dernières f les rêves de sept (forces cachées qui dernier vers aoi in the country dont les secrets… à quoi accorde ton désir à ta dans les carnets temps où les coeurs il tente de déchiffrer, la route de la soie, à pied,       ton  “ce travail qui dernier vers aoi ce poème est tiré du sables mes parolesvous À peine jetés dans le comment entrer dans une a l’aube des apaches, ouverture d’une la parol

Accueil > Mots-clés > Ecrivains, poètes, musiciens > Monticelli R.

Monticelli R.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette