BRIBES EN LIGNE
est-ce parce que, petit, on art jonction semble enfin antoine simon 25  au mois de mars, 1166  monde rassemblé       &agrav     oued coulant la réserve des bribes de pa(i)smeisuns en est venuz l’homme est pour martine, coline et laure le temps passe dans la a ma mère, femme parmi portrait. 1255 : antoine simon 23 intendo... intendo !       quand       allong madame déchirée et voici maintenant quelques       dans  tu ne renonceras pas.   né le 7 tendresse du mondesi peu de guetter cette chose de soie les draps, de soie je t’enlace gargouille       sur en cet anniversaire, ce qui errer est notre lot, madame, villa arson, nice, du 17 a supposer quece monde tienne pour jean gautheronle cosmos branches lianes ronces "mais qui lit encore le très malheureux... ki mult est las, il se dort 10 vers la laisse ccxxxii tandis que dans la grande clers fut li jurz e li       dans     tout autour       la pie assise par accroc au bord de    de femme liseuse     &nbs       le il avait accepté a dix sept ans, je ne savais mon travail est une "l’art est-il chaque automne les les petites fleurs des       en un 1 au retour au moment a grant dulur tendrai puis toutes sortes de papiers, sur f le feu est venu,ardeur des l’erbe del camp, ki madame, vous débusquez       voyage       pav&ea  epître aux   le texte suivant a cinq madame aux yeux       entre     le vedo la luna vedo le f les rêves de       o neuf j’implore en vain pour julius baltazar 1 le dorothée vint au monde lancinant ô lancinant       crabe- il tente de déchiffrer,       la macles et roulis photo 7 pas facile d’ajuster le       l̵ max charvolen, martin miguel       la marché ou souk ou mes pensées restent il existe au moins deux j’ai perdu mon       dans       aux et si au premier jour il     nous attendre. mot terrible. l’art n’existe       la  avec « a la pour qui veut se faire une si j’avais de son dernier vers aoi carles li reis en ad prise sa vous n’avez j’arrivais dans les apaches : macles et roulis photo 1 pour jean marie "ces deux là se sauvage et fuyant comme avez-vous vu  la lancinante       marche onzième antoine simon 17 depuis le 20 juillet, bribes temps de pierres dans la       &       coude f les marques de la mort sur l’attente, le fruit abstraction voir figuration   je ne comprends plus il y a dans ce pays des voies zacinto dove giacque il mio comme une suite de la lecture de sainte la bouche pure souffrance c’est extrêmement       sur  l’exposition  ecrire sur  référencem sur l’erbe verte si est la chaude caresse de la liberté de l’être   voici donc la  les trois ensembles   ces notes (en regardant un dessin de v.- les amicales aventures du suite de nice, le 18 novembre 2004 madame est toute pour michèle gazier 1 cliquetis obscène des       m&eacu dernier vers aoi références : xavier 0 false 21 18 heureuse ruine, pensait       soleil antoine simon 28 dernier vers aoi la rencontre d’une toi, mésange à dernier vers aoi présentation du       un       &ccedi     &nbs l’heure de la (ma gorge est une       le le ciel est clair au travers de prime abord, il antoine simon 14 pluies et bruines, et nous n’avons rien je suis occupé ces     une abeille de  le "musée f le feu s’est ma voix n’est plus que la fraîcheur et la ouverture d’une alocco en patchworck © antoine simon 32 de mes deux mains  jésus le 23 février 1988, il dans ma gorge       l̵       sur    nous le passé n’est       montag antoine simon 2 dernier vers aoi livre grand format en trois carmelo arden quin est une en 1958 ben ouvre à premier essai c’est     les fleurs du au matin du un temps hors du dernier vers aoi    7 artistes et 1 inoubliables, les madame dans l’ombre des entr’els nen at ne pui   pour adèle et pierre ciel antoine simon 26  le livre, avec  “... parler une mi viene in mentemi le temps passe si vite, carissimo ulisse,torna a ecrire les couleurs du monde « pouvez-vous petites proses sur terre quelque temps plus tard, de       bonhe je ne peins pas avec quoi,       ce     l’é toujours les lettres :       fourr& siglent a fort e nagent e       le le corps encaisse comme il …presque vingt ans plus le pendu     rien       reine       object une autre approche de a l’aube des apaches, l’illusion d’une       et       le pour ma ici, les choses les plus   que signifie lentement, josué très saintes litanies il faut laisser venir madame mesdames, messieurs, veuillez       mouett bribes en ligne a dimanche 18 avril 2010 nous   la production       embarq « e ! malvais ce texte m’a été f les feux m’ont  mise en ligne du texte dernier vers aoi le coquillage contre "nice, nouvel éloge de la samuelchapitre 16, versets 1 bruno mendonça (dans mon ventre pousse une       dans tu le saiset je le vois  pour le dernier jour c’est un peu comme si,   adagio   je nouvelles mises en agnus dei qui tollis peccata générations ce texte se présente beaucoup de merveilles il y a des objets qui ont la le 28 novembre, mise en ligne la cité de la musique mon cher pétrarque,     depuis chaises, tables, verres,       la nous avancions en bas de       su       dans       en      & raphaël pour jean-louis cantin 1.- d’ eurydice ou bien de fin première les dernières tromper le néant   d’un coté, maintenant il connaît le       au antoine simon 30 sequence 6   le dans les rêves de la l’une des dernières les enseignants : dernier vers aoi j’ai en réserve pour angelo des conserves !       le un tunnel sans fin et, à du fond des cours et des temps de cendre de deuil de clers est li jurz et li sept (forces cachées qui       &n       il on préparait cyclades, iii° accorde ton désir à ta clere est la noit e la les avenues de ce pays marie-hélène sa langue se cabre devant le dans les écroulements se placer sous le signe de madame est une torche. elle dont les secrets… à quoi carles respunt : ma voix n’est plus que sixième   saint paul trois vertige. une distance       b&acir temps où les coeurs il aurait voulu être tout en travaillant sur les dernier vers aoi prenez vos casseroles et troisième essai le samedi 26 mars, à 15       les  martin miguel vient franchement, pensait le chef, tes chaussures au bas de (de)lecta lucta   dans l’innocence des pour andré       au non... non... je vous assure, rare moment de bonheur, 1. il se trouve que je suis j’ai donc  hier, 17 1-nous sommes dehors. rita est trois fois humble. si, il y a longtemps, les       é       object rm : d’accord sur dernier vers aoi       un c’est la peur qui fait merle noir  pour         &n dernier vers aoi (ô fleur de courge...       en dans le monde de cette     dans la ruela       &eacut  “ne pas       nuage essai de nécrologie,       au « amis rollant, de edmond, sa grande au labyrinthe des pleursils       la À perte de vue, la houle des exacerbé d’air dernier vers aoi   en grec, morías le glacis de la mort martin miguel art et d’un côté a la libération, les deux nouveauté, le lent tricotage du paysage je suis       fourmi       les là, c’est le sable et autre petite voix       glouss madame est la reine des ce jour là, je pouvais pour martine bal kanique c’est quel étonnant       droite j’oublie souvent et       baie a christiane mieux valait découper la question du récit deuxième       entre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Dezeuze

Dezeuze



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette