BRIBES EN LIGNE
  pour olivier l’art c’est la antoine simon 12 nice, le 30 juin 2000 arbre épanoui au ciel   dits de toute une faune timide veille le scribe ne retient alocco en patchworck © tendresse du mondesi peu de l’homme est f le feu est venu,ardeur des diaphane est le     dans la ruela       dans    nous l’éclair me dure, pour andrée       va quelque chose rêve, cauchemar, mougins. décembre tout est prêt en moi pour normal 0 21 false fal quai des chargeurs de la liberté s’imprime à       neige ] heureux l’homme travail de tissage, dans pour michèle gazier 1 la liberté de l’être souvent je ne sais rien de cette machine entre mes assise par accroc au bord de       embarq dans ce pays ma mère   ces sec erv vre ile       je zacinto dove giacque il mio sept (forces cachées qui de pareïs li seit la tant pis pour eux. clers fut li jurz e li à propos des grands station 4 : judas    1) cette la tentation du survol, à 1 au retour au moment mon travail est une des quatre archanges que je serai toujours attentif à approche d’une les étourneaux ! tout est possible pour qui archipel shopping, la heureuse ruine, pensait       le dernier vers aoi d’un côté a la femme au       apr&eg suite du blasphème de       ( pour qui veut se faire une 0 false 21 18 et ma foi, …presque vingt ans plus antoine simon 31 deuxième suite troisième essai et       aux d’ eurydice ou bien de       montag       en m1             st  epître aux quand vous serez tout et…  dits de autre citation       soleil dans le train premier peinture de rimes. le texte j’ai relu daniel biga, temps où les coeurs ne faut-il pas vivre comme la communication est a ma mère, femme parmi pluies et bruines,  tu vois im font chier ce qu’un paysage peut depuis ce jour, le site       sur dieu faisait silence, mais 1 la confusion des très saintes litanies aux george(s) (s est la comme ce mur blanc patrick joquel vient de je déambule et suis mes pensées restent carmelo arden quin est une passent .x. portes, pour martine la mort, l’ultime port, les avenues de ce pays la réserve des bribes six de l’espace urbain, attention beau   en grec, morías pour jean gautheronle cosmos       entre pour maxime godard 1 haute sculpter l’air : dernier vers aoi mult ben i fierent franceis e vertige. une distance dernier vers aoi les cuivres de la symphonie       en    il madame dans l’ombre des  hier, 17 temps de pierres qu’est-ce qui est en f j’ai voulu me pencher   un vendredi antoine simon 30 pour nicolas lavarenne ma       object je t’enlace gargouille a dix sept ans, je ne savais poème pour nous avancions en bas de     au couchant de sorte que bientôt pour jean-marie simon et sa franchement, pensait le chef, temps où le sang se pour gilbert pour jacky coville guetteurs vue à la villa tamaris ...et poème pour en cet anniversaire, ce qui       reine       une       dans l’attente, le fruit dans les carnets petit matin frais. je te       droite la littérature de un trait gris sur la   voici donc la ensevelie de silence, antoine simon 27 dernier vers aoi 5) triptyque marocain onzième       sabots je ne peins pas avec quoi, la deuxième édition du in the country madame a des odeurs sauvages cinq madame aux yeux face aux bronzes de miodrag   encore une cliquetis obscène des     un mois sans de profondes glaouis moisissures mousses lichens vous deux, c’est joie et au labyrinthe des pleursils a propos d’une les plus vieilles béatrice machet vient de mi viene in mentemi 1257 cleimet sa culpe, si la vie est ce bruissement rossignolet tu la le travail de bernard antoine simon 26 carles li reis en ad prise sa trois tentatives desesperees siglent a fort e nagent e       mouett       arauca j’ai donné, au mois d’abord l’échange des antoine simon 2 madame, c’est notre carissimo ulisse,torna a       antoine simon 28       su g. duchêne, écriture le macles et roulis photo 1 de mes deux mains aux barrières des octrois  avec « a la     &nbs quelques autres ouverture d’une écoute, josué, dimanche 18 avril 2010 nous les durand : une bien sûrla des voiles de longs cheveux   entrons un soir à paris au beaucoup de merveilles madame des forêts de les lettres ou les chiffres il souffle sur les collines tandis que dans la grande tout mon petit univers en       deux vous avez quatre si la mer s’est l’impression la plus pas de pluie pour venir       b&acir printemps breton, printemps bal kanique c’est  au travers de toi je       sur       dans c’est extrêmement et la peur, présente il faut aller voir et si tu dois apprendre à   un effleurer le ciel du bout des       "si elle est       retour       alla     sur la un nouvel espace est ouvert après la lecture de antoine simon 16 quel étonnant       la pie   maille 1 :que       la  l’écriture tu le sais bien. luc ne me torna a sorrento ulisse torna quatrième essai de       " il était question non       la     vers le soir tout en travaillant sur les epuisement de la salle, « voici certains prétendent comment entrer dans une vous dites : "un  au mois de mars, 1166 la force du corps, ils avaient si longtemps, si       nuage       dans pas une année sans évoquer titrer "claude viallat,       banlie ainsi alfred… dernier vers aoi quant carles oït la "l’art est-il dessiner les choses banales       je eurydice toujours nue à dans ma gorge et nous n’avons rien       & à cri et à de la dernier vers aoi       ton dernier vers aoi merci au printemps des madame est la reine des deuxième approche de  référencem af : j’entends abu zayd me déplait. pas l’une des dernières   est-ce que dans l’innocence des la brume. nuages il ne s’agit pas de dernier vers aoi il n’est pire enfer que         &n diaphane est le mot (ou dernier vers aoi       le  “s’ouvre branches lianes ronces    seule au c’est la peur qui fait dans la caverne primordiale la prédication faite madame chrysalide fileuse dernier vers aoi journée de j’aime chez pierre   on n’est « amis rollant, de ce jour là, je pouvais antoine simon 20 ecrire les couleurs du monde       bien j’arrivais dans les     pourquoi     hélas, à propos “la       sur un tunnel sans fin et, à lorsqu’on connaît une cet article est paru dans le macao grise       cette pour marcel       grimpa douze (se fait terre se clquez sur mouans sartoux. traverse de pour m.b. quand je me heurte       et tu ouverture de l’espace du fond des cours et des  mise en ligne du texte pour anne slacik ecrire est (À l’église genre des motsmauvais genre grande lune pourpre dont les       quand ( ce texte a aucun hasard si se pour angelo encore une citation“tu ce qui fascine chez macles et roulis photo 4 pour helmut (de)lecta lucta   je rêve aux gorges je suis occupé ces  il est des objets sur       sur le guetter cette chose bribes en ligne a le grand combat : f tous les feux se sont       en un À max charvolen et quatrième essai de       jonath nice, le 8 octobre bien sûr, il y eut dernier vers aoi cyclades, iii° de proche en proche tous les dieux s’effacent dernier vers aoi       la       pour       dans l’heure de la       pass&e dernier vers aoi présentation du il avait accepté   saint paul trois et il parlait ainsi dans la je reviens sur des voudrais je vous pierre ciel able comme capable de donner ce 28 février 2002. et voici maintenant quelques clers est li jurz et li bribes en ligne a       dans le 26 août 1887, depuis ce jour-là il lui nous avons affaire à de une il faut dire les la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Bourakma

Bourakma

Dernière publication : 18 mars 2010.
Les 3 derniers articles : Sumer, terre et langue en moi .
Les 3 articles les plus lus : Sumer, terre et langue en moi .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette