BRIBES EN LIGNE
antoine simon 25 dernier vers aoi pour mon épouse nicole     depuis le 23 février 1988, il pour angelo les petites fleurs des       au       aujour    7 artistes et 1 ço dist li reis : moi cocon moi momie fuseau « h&eacu pour martin à propos “la 1) notre-dame au mur violet deux ajouts ces derniers au commencement était si j’étais un dans les carnets       six       sur pour anne slacik ecrire est macles et roulis photo 1 a dix sept ans, je ne savais   que signifie se placer sous le signe de patrick joquel vient de je t’enfourche ma       la       object       je ce aux barrières des octrois pluies et bruines, sa langue se cabre devant le À max charvolen et si grant dol ai que ne       le dernier vers aoi     sur la pente abstraction voir figuration ce monde est semé petites proses sur terre station 4 : judas  merci au printemps des       embarq passent .x. portes, avec marc, nous avons ensevelie de silence, nécrologie la légende fleurie est et que vous dire des normal 0 21 false fal     du faucon préparation des a la libération, les chaque jour est un appel, une cet univers sans     surgi je suis bien dans i mes doigts se sont ouverts j’ai en réserve première « 8° de   si vous souhaitez (josué avait le passé n’est granz fut li colps, li dux en essai de nécrologie, la deuxième édition du       le j’ai perdu mon mon cher pétrarque, c’est la peur qui fait premier essai c’est  jésus   encore une comme une suite de c’était une       m&eacu deuxième essai ce qui importe pour c’est seulement au       bien       un ce va et vient entre raphaËl encore la couleur, mais cette       montag     pluie du pour jean marie le lourd travail des meules constellations et antoine simon 6       parfoi accorde ton désir à ta       p&eacu pour raphaël tous ces charlatans qui l’erbe del camp, ki et ma foi, v.- les amicales aventures du   né le 7 la force du corps, et nous n’avons rien macles et roulis photo 4 branches lianes ronces  “... parler une   se 0 false 21 18 o tendresses ô mes l’homme est       ce       enfant morz est rollant, deus en ad mais non, mais non, tu bernard dejonghe... depuis bel équilibre et sa "moi, esclave" a peinture de rimes. le texte       va       maquis      &       banlie f le feu s’est cyclades, iii°       é macao grise très malheureux...     quand de profondes glaouis le 26 août 1887, depuis pour gilbert       "  si, du nouveau 1. il se trouve que je suis merci à la toile de       sur le coupé le sonà a la fin il ne resta que       vaches Éléments - à charogne sur le seuilce qui tandis que dans la grande quand les mots on croit souvent que le but antoine simon 12 l’appel tonitruant du ce paysage que tu contemplais attendre. mot terrible. antoine simon 16 a propos d’une pas facile d’ajuster le À peine jetés dans le du fond des cours et des dernier vers aoi quel étonnant lorsqu’on connaît une       dans exode, 16, 1-5 toute       & pierre ciel le temps passe dans la ils avaient si longtemps, si que d’heures       sur       le  la toile couvre les dernier vers aoi       l̵     dans la ruela       le       b&acir  pour le dernier jour       j̵  le grand brassage des nous viendrons nous masser guetter cette chose  hier, 17 n’ayant pas se reprendre. creuser son  “ce travail qui     oued coulant       ...mai    seule au s’ouvre la       coude voile de nuità la outre la poursuite de la mise vous dites : "un  un livre écrit la question du récit pour martine, coline et laure  on peut passer une vie et voici maintenant quelques il existe au moins deux l’art n’existe f dans le sourd chatoiement il aurait voulu être       m̵ ma chair n’est       une pour michèle aueret       deux       ruelle moisissures mousses lichens la musique est le parfum de quelques autres pour robert trois (mon souffle au matin le geste de l’ancienne, les dernières    regardant une fois entré dans la tes chaussures au bas de la communication est       pav&ea "l’art est-il trois tentatives desesperees       pourqu       m̵ une il faut dire les non, björg, et…  dits de c’est le grand ce poème est tiré du     &nbs comme c’est le lent tricotage du paysage   anatomie du m et       longte       dans leonardo rosa un jour nous avons saluer d’abord les plus le 2 juillet bientôt, aucune amarre passet li jurz, si turnet a       et tu (elle entretenait antoine simon 14   ces sec erv vre ile  il est des objets sur derniers vers sun destre vedo la luna vedo le l’instant criblé c’est une sorte de karles se dort cum hume antoine simon 33 intendo... intendo ! mougins. décembre ils s’étaient ce n’est pas aux choses "tu sais ce que c’est       l̵ deuxième essai le un tunnel sans fin et, à 5) triptyque marocain ce qu’un paysage peut on préparait reprise du site avec la la pureté de la survie. nul       apr&eg temps de pierres dans la il était question non souvent je ne sais rien de travail de tissage, dans       dans l’évidence rare moment de bonheur,  la lancinante le vieux qui quai des chargeurs de josué avait un rythme pas une année sans évoquer vous avez       juin paroles de chamantu   un vendredi pour ma les plus terribles antoine simon 32       le raphaël       le (de)lecta lucta   la tentation du survol, à ma voix n’est plus que non... non... je vous assure, le 26 août 1887, depuis bribes en ligne a       la art jonction semble enfin apaches : pour max charvolen 1) dans l’innocence des le tissu d’acier on trouvera la video bien sûr, il y eut je me souviens de       en macles et roulis photo 7 agnus dei qui tollis peccata elle ose à peine       jardin       " i en voyant la masse aux quatrième essai de À max charvolen et martin   au milieu de dans un coin de nice,     longtemps sur equitable un besoin sonnerait petit matin frais. je te dernier vers aoi         &n pour andré sables mes parolesvous       quinze 1 au retour au moment nous dirons donc dieu faisait silence, mais ajout de fichiers sons dans (À l’église et combien max charvolen, martin miguel nous savons tous, ici, que madame aux rumeurs issent de mer, venent as que reste-t-il de la madame est une    tu sais nous serons toujours ces ce jour là, je pouvais       dans   est-ce que sainte marie, etudiant à " je suis un écorché vif. (josué avait lentement "nice, nouvel éloge de la imagine que, dans la Être tout entier la flamme j’oublie souvent et tout mon petit univers en ce texte m’a été dans ce pays ma mère quatrième essai rares  c’était qu’est-ce qui est en siglent a fort e nagent e quel ennui, mortel pour béatrice machet vient de références : xavier bruno mendonça la réserve des bribes introibo ad altare et ces quand sur vos visages les le scribe ne retient c’est ici, me       st la liberté de l’être   (à de mes deux mains la bouche pure souffrance il en est des meurtrières. et la peur, présente la route de la soie, à pied, madame, c’est notre     chant de       le le galop du poème me     le rossignolet tu la la fonction, antoine simon 27 si tu es étudiant en au matin du       la dernier vers s’il       la sur la toile de renoir, les cet article est paru il souffle sur les collines accoucher baragouiner iloec endreit remeint li os antoine simon 11 "le renard connaît    au balcon ouverture de l’espace c’est la distance entre il ne s’agit pas de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > 2009

2009



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette