BRIBES EN LIGNE
      "       marche   se       descen j’ai travaillé la vie est ce bruissement  les éditions de premier vers aoi dernier des conserves ! juste un mon cher pétrarque, morz est rollant, deus en ad 13) polynésie c’est seulement au       voyage       deux j’oublie souvent et à de pa(i)smeisuns en est venuz les installations souvent, li quens oger cuardise (vois-tu, sancho, je suis douce est la terre aux yeux clers est li jurz et li encore une citation“tu       six la langue est intarissable dernier vers aoi       la       entre f tous les feux se sont vue à la villa tamaris antoine simon 12 "tu sais ce que c’est il en est des noms comme du temps de pierres dans la si elle est belle ? je je suis occupé ces temps de pierres petites proses sur terre antoine simon 28 et il fallait aller debout dans le pays dont je vous paysage de ta tombe  et dans les carnets       nuage i en voyant la masse aux derniers polenta à cri et à  dernières mises toutefois je m’estimais       le   3   

les napolì napolì pour martin antoine simon 14 je t’enlace gargouille     une abeille de deuxième apparition de à la mémoire de j’entends sonner les démodocos... Ça a bien un j’ai changé le    en il pleut. j’ai vu la et…  dits de À l’occasion de vous dites : "un sur l’erbe verte si est       " deux ajouts ces derniers franchement, pensait le chef, quel étonnant ce pays que je dis est même si une fois entré dans la temps de cendre de deuil de la prédication faite       dans       reine       le sculpter l’air : merci à la toile de les petites fleurs des cette machine entre mes archipel shopping, la présentation du nous serons toujours ces nice, le 30 juin 2000    si tout au long madame a des odeurs sauvages       dans pour mireille et philippe  de la trajectoire de ce troisième essai et samuelchapitre 16, versets 1 et si au premier jour il       les pour anne slacik ecrire est       mouett que d’heures  de même que les chants à tu mon recueil       le c’est extrêmement   voici donc la antoine simon 27   (à       &eacut epuisement de la salle,       au cet article est paru je suis bien dans       cette       jonath à bernadette tout le problème  on peut passer une vie pour angelo       pass&e c’est parfois un pays la pureté de la survie. nul a grant dulur tendrai puis pour michèle gazier 1) il s’appelait 1) la plupart de ces on dit qu’agathe       jardin     [1]        longte       la avant propos la peinture est vertige. une distance dernier vers aoi le galop du poème me dans ma gorge raphaël le plus insupportable chez un trait gris sur la pour egidio fiorin des mots (ô fleur de courge... elle réalise des  hors du corps pas       allong aux george(s) (s est la libre de lever la tête les oiseaux s’ouvrent dernier vers aoi le corps encaisse comme il 1- c’est dans karles se dort cum hume deux nouveauté,       bruyan chaque jour est un appel, une et la peur, présente       parfoi   anatomie du m et dernier vers aoi « h&eacu le scribe ne retient d’ eurydice ou bien de jamais si entêtanteeurydice       l̵   pour le prochain comme ce mur blanc   ces sec erv vre ile   nous sommes     sur la sequence 6   le       dans   maille 1 :que       le       la 5) triptyque marocain merle noir  pour toutes sortes de papiers, sur tu le saiset je le vois       les durand : une pour m.b. quand je me heurte de tantes herbes el pre attelage ii est une œuvre antoine simon 2 j’écoute vos       nuage art jonction semble enfin la gaucherie à vivre, je rêve aux gorges rien n’est d’un côté       dans un titre : il infuse sa       avant  “s’ouvre   si vous souhaitez rimbaud a donc toi, mésange à     chambre       la madame est toute quatre si la mer s’est à la bonne l’appel tonitruant du ainsi fut pétrarque dans fontelucco, 6 juillet 2000     surgi     de rigoles en vous deux, c’est joie et il avait accepté on cheval vedo la luna vedo le pour marcel       coude       sur   tout est toujours en le coquillage contre       " je sais, un monde se   marcel   on n’est ma voix n’est plus que dernier vers que mort quant carles oït la       l̵ on a cru à de pareïs li seit la   dits de il en est des meurtrières. ainsi alfred… antoine simon 21 journée de       ruelle carissimo ulisse,torna a       deux il est le jongleur de lui glaciation entre       sur clers fut li jurz e li dernier vers aoi vos estes proz e vostre  née à  martin miguel vient au commencement était faisant dialoguer tendresse du mondesi peu de "ces deux là se essai de nécrologie, la rencontre d’une madame déchirée que reste-t-il de la  epître aux madame est la reine des passet li jurz, si turnet a pour helmut certains prétendent v.- les amicales aventures du diaphane est le mot (ou antoine simon 3  il est des objets sur vous avez le travail de bernard si, il y a longtemps, les a la femme au deuxième essai le       je l’illusion d’une accorde ton désir à ta nous lirons deux extraits de (josué avait trois tentatives desesperees temps de bitume en fusion sur prenez vos casseroles et « voici dans le train premier "la musique, c’est le diaphane est le genre des motsmauvais genre tout en travaillant sur les le 15 mai, à sainte marie,       st       qui f le feu s’est mise en ligne sept (forces cachées qui À max charvolen et ce qui importe pour pour robert ils sortent descendre à pigalle, se 0 false 21 18 deuxième rupture : le  au mois de mars, 1166 il arriva que     longtemps sur       voyage au labyrinthe des pleursils  “la signification       m&eacu f les rêves de "le renard connaît toutes ces pages de nos les dieux s’effacent 1. il se trouve que je suis ] heureux l’homme f qu’il vienne, le feu antoine simon 7   pour adèle et j’ai parlé il semble possible quelques textes dernier vers aoi la réserve des bribes la danse de a supposer quece monde tienne tromper le néant  “ce travail qui il ne s’agit pas de       la     faisant la cliquetis obscène des       sabots la force du corps, l’eau s’infiltre     le cygne sur       enfant ce poème est tiré du je t’ai admiré,   jn 2,1-12 : quelques autres pour frédéric a ma mère, femme parmi       droite antoine simon 32 cet univers sans un besoin de couper comme de     du faucon       sur le       le pour mes enfants laure et et il parlait ainsi dans la outre la poursuite de la mise nous viendrons nous masser si j’avais de son reprise du site avec la dimanche 18 avril 2010 nous       le il n’est pire enfer que       le dernier vers aoi je déambule et suis depuis ce jour, le site 0 false 21 18 huit c’est encore à dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi       la     les provisions un verre de vin pour tacher       allong la cité de la musique immense est le théâtre et quelque temps plus tard, de       dans nu(e), comme son nom antoine simon 5 une image surgit traverse le rm : nous sommes en       grappe       ma pour gilbert charogne sur le seuilce qui pour pierre theunissen la mille fardeaux, mille     ton f les feux m’ont  pour de " je suis un écorché vif. je suis madame porte à  le livre, avec la poésie, à la       s̵ il faut aller voir       journ& il faut laisser venir madame bruno mendonça    tu sais et je vois dans vos la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > ouvrage collectif

ouvrage collectif

Dernière publication : 25 mars 2010.
Les 3 derniers articles : Délibérément ringards .
Les 3 articles les plus lus : Délibérément ringards .

  • MARCEL ALOCCO

    Délibérément ringards

    Fragments d’un cahier d’atelier (Fiction)

    Première publication : décembre 1999 / ouvrage collectif
    Le texte suivant a été publié en préface au livre Les artistes de l’an 2000, (Editions Fuss-Art, décembre 1999). Il ne fait jamais référence au contenu de l’ouvrage que j’ai ignoré jusqu’à la (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette