BRIBES EN LIGNE
autre essai d’un et que dire de la grâce       apparu pourquoi yves klein a-t-il bruno mendonça lentement, josué         &n madame aux rumeurs un tunnel sans fin et, à tandis que dans la grande je suis le recueil de textes       soleil les premières max charvolen, martin miguel gardien de phare à vie, au antoine simon 33 d’abord l’échange des       "     au couchant douce est la terre aux yeux       la « amis rollant, de paien sunt morz, alquant       &n diaphane est le mot (ou j’arrivais dans les pure forme, belle muette, les installations souvent, "la musique, c’est le patrick joquel vient de quai des chargeurs de       retour       vaches nous savons tous, ici, que alocco en patchworck © dernier vers aoi       rampan légendes de michel derniers vers sun destre “le pinceau glisse sur elle réalise des       dans après la lecture de c’est la chair pourtant deux ce travail vous est le geste de l’ancienne, démodocos... Ça a bien un    de femme liseuse dans ce périlleux  mise en ligne du texte dans la caverne primordiale       ce jusqu’à il y a les plus vieilles percey priest lakesur les polenta       un       fleure macao grise       sur le la rencontre d’une       gentil À l’occasion de depuis ce jour, le site sables mes parolesvous certains prétendent       le tes chaussures au bas de à propos “la       vu f le feu s’est il n’est pire enfer que       marche première il en est des meurtrières.    tu sais       avant dernier vers aoi ce 28 février 2002. sur la toile de renoir, les sous l’occupation pour pierre theunissen la       pav&ea f les feux m’ont la route de la soie, à pied, violette cachéeton       au assise par accroc au bord de       ...mai       je       l̵       à       ma derniers pour michèle gazier 1) « h&eacu       la la bouche pure souffrance l’art n’existe       la le lourd travail des meules on peut croire que martine saluer d’abord les plus ainsi fut pétrarque dans       le dans les hautes herbes dernier vers aoi Être tout entier la flamme le "patriote", dernier vers aoi       ton …presque vingt ans plus (de)lecta lucta         cette   le 10 décembre il y a tant de saints sur antoine simon 31     depuis   1) cette   ces notes   on n’est juste un (ô fleur de courge... et combien de pareïs li seit la   pour théa et ses dernier vers aoi   pour olivier tu le saiset je le vois madame est une       la ce qui fait tableau : ce  il y a le bernadette griot vient de du bibelot au babilencore une       la macles et roulis photo 4 merci à marc alpozzo    il ce n’est pas aux choses       un printemps breton, printemps au labyrinthe des pleursils montagnesde    au balcon   tout est toujours en       pourqu       la c’est vrai et encore  dits pour robert immense est le théâtre et exacerbé d’air ecrire sur merci au printemps des       &eacut  tous ces chardonnerets       au les textes mis en ligne envoi du bulletin de bribes je ne peins pas avec quoi, références : xavier mon cher pétrarque, si, il y a longtemps, les s’égarer on il n’y a pas de plus       d&eacu  les éditions de pour andré       nuage madame porte à    en je suis bien dans encore une citation“tu       fourr& toi, mésange à buttati ! guarda&nbs       la glaciation entre     [1]        le pour lee deuxième apparition       que pour jean-marie simon et sa janvier 2002 .traverse       apr&eg     du faucon écrirecomme on se onze sous les cercles on a cru à la chaude caresse de       enfant       sur madame, c’est notre  monde rassemblé antoine simon 13  zones gardées de       la pie 1) la plupart de ces f qu’il vienne, le feu   iv    vers granz est li calz, si se i.- avaler l’art par       fourr& je t’enlace gargouille ] heureux l’homme rêve, cauchemar, dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag  il est des objets sur clere est la noit e la dans le respect du cahier des l’illusion d’une ce qui importe pour ici. les oiseaux y ont fait temps de pierres dans la vous avez nous lirons deux extraits de les amants se karles se dort cum hume  la lancinante la poésie, à la grant est la plaigne e large     chant de v.- les amicales aventures du clers est li jurz et li le scribe ne retient  pour le dernier jour       dans       ruelle on dit qu’agathe dentelle : il avait pour ma Éléments - coupé le sonà 1) notre-dame au mur violet tu le sais bien. luc ne un nouvel espace est ouvert rêves de josué, deuxième a la libération, les       dans       voyage a la femme au de soie les draps, de soie pur ceste espee ai dulor e       pav&ea       sabots       montag si j’avais de son pour jean gautheronle cosmos ses mains aussi étaient     cet arbre que si tu es étudiant en 13) polynésie c’est le grand edmond, sa grande station 1 : judas dans le monde de cette pas de pluie pour venir genre des motsmauvais genre et il fallait aller debout dernier vers aoi       au je suis celle qui trompe pour martine   que signifie et que vous dire des 1 la confusion des       chaque en 1958 ben ouvre à la littérature de 1. il se trouve que je suis " je suis un écorché vif. coupé en deux quand j’oublie souvent et prenez vos casseroles et le 23 février 1988, il a claude b.   comme ecrire les couleurs du monde   né le 7 le 15 mai, à À peine jetés dans le (À l’église le texte qui suit est, bien       le       sur rossignolet tu la       dans rare moment de bonheur, iv.- du livre d’artiste 0 false 21 18 ….omme virginia par la carissimo ulisse,torna a halt sunt li pui e mult halt me       en ma mémoire ne peut me temps de bitume en fusion sur tous ces charlatans qui     double pour gilbert vi.- les amicales aventures sainte marie,     tout autour 5) triptyque marocain  née à       longte nous avons affaire à de       la l’instant criblé       journ& "pour tes       longte la mort d’un oiseau. des voix percent, racontent     longtemps sur branches lianes ronces antoine simon 23 les petites fleurs des       midi les avenues de ce pays       o il ne sait rien qui ne va       s̵ pour raphaël à cri et à   ces sec erv vre ile mise en ligne d’un       l̵     faisant la comme un préliminaire la station 7 : as-tu vu judas se (vois-tu, sancho, je suis     vers le soir       droite giovanni rubino dit antoine simon 6 le travail de bernard dans l’effilé de j’ai changé le en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi le ciel est clair au travers 0 false 21 18 pour philippe peinture de rimes. le texte attendre. mot terrible.   si vous souhaitez cet univers sans "si elle est le tissu d’acier un soir à paris au je ne sais pas si reprise du site avec la deux ajouts ces derniers j’ai longtemps onzième carles respunt : la fraîcheur et la pour anne slacik ecrire est       dans le grand combat :  hier, 17 la force du corps, un besoin de couper comme de troisième essai c’est ici, me très saintes litanies     nous il y a dans ce pays des voies     m2 &nbs chaises, tables, verres, f dans le sourd chatoiement leonardo rosa       aux « e ! malvais il avait accepté j’ai perdu mon ce va et vient entre pluies et bruines, l’éclair me dure,       une antoine simon 30       pass&e etait-ce le souvenir l’heure de la f le feu m’a  référencem       " la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lobet

Lobet

Dernière publication : 1er avril 2010.
Les 3 derniers articles : Dans les couleurs du froid .
Les 3 articles les plus lus : Dans les couleurs du froid .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette