BRIBES EN LIGNE
des quatre archanges que  si, du nouveau carmelo arden quin est une premier vers aoi dernier   encore une dernier vers doel i avrat, pour martin et tout avait couleur qui ne masque pas la légende fleurie est pour michèle et il fallait aller debout et si tu dois apprendre à       reine il est le jongleur de lui toulon, samedi 9     chambre "moi, esclave" a prenez vos casseroles et c’est vrai     rien ensevelie de silence, soudain un blanc fauche le       cerisi       un difficile alliage de pour lee    7 artistes et 1 deux nouveauté, je t’enfourche ma dans la caverne primordiale etudiant à mult est vassal carles de une il faut dire les leonardo rosa madame porte à tu le sais bien. luc ne  c’était ….omme virginia par la avez-vous vu paien sunt morz, alquant       sur sors de mon territoire. fais ce qui importe pour       sur on a cru à autre petite voix     faisant la « e ! malvais dans ce périlleux antoine simon 2 le numéro exceptionnel de ce qui fascine chez quando me ne so itu pe       rampan     après dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis       &n    il rien n’est     une abeille de       entre       le       dans       que deux mille ans nous ce qui fait tableau : ce dans le monde de cette       dans deuxième essai le dernier vers que mort cinquième essai tout genre des motsmauvais genre j’aime chez pierre dernier vers aoi     le dans les écroulements quelque temps plus tard, de       aux f le feu s’est de pa(i)smeisuns en est venuz       dans je t’enlace gargouille préparation des       six sous l’occupation       &agrav à la mémoire de a toi le don des cris qui martin miguel art et c’était une  les trois ensembles comme ce mur blanc dans les carnets polenta depuis ce jour, le site dorothée vint au monde décembre 2001. langues de plomba la franchement, pensait le chef, nice, le 8 octobre carles li reis en ad prise sa et nous n’avons rien       pass&e ce jour-là il lui temps où le sang se     vers le soir       maquis a la femme au  epître aux  dans le livre, le       en un       dans le 15 mai, à j’ai donc normal 0 21 false fal suite du blasphème de quand c’est le vent qui ce des conserves !       les sous la pression des je meurs de soif le recueil de textes elle ose à peine reprise du site avec la       sur le beaucoup de merveilles       sous je suis       l̵ se reprendre. creuser son quand les mots dernier vers aoi   pour michèle gazier 1) sables mes parolesvous  de la trajectoire de ce allons fouiller ce triangle       vaches    regardant ce qui aide à pénétrer le       au les dieux s’effacent le "patriote", dans ma gorge pour mireille et philippe carissimo ulisse,torna a      & macles et roulis photo 3 "ces deux là se       la ma mémoire ne peut me très malheureux... madame a des odeurs sauvages       b&acir f le feu m’a rare moment de bonheur, 1 au retour au moment apaches :       vu preambule – ut pictura certains prétendent dimanche 18 avril 2010 nous le corps encaisse comme il       midi       fleure le nécessaire non nouvelles mises en pure forme, belle muette, un titre : il infuse sa  avec « a la       &agrav le travail de bernard deuxième apparition     cet arbre que dernier vers aoi non... non... je vous assure, toute trace fait sens. que une errance de toute une faune timide veille dernier vers aoi (de)lecta lucta         dans g. duchêne, écriture le tendresse du mondesi peu de merci à la toile de 5) triptyque marocain la réserve des bribes ce pays que je dis est c’est extrêmement il pleut. j’ai vu la la pureté de la survie. nul       o f le feu est venu,ardeur des    de femme liseuse onzième   la production f les marques de la mort sur station 7 : as-tu vu judas se       une le 26 août 1887, depuis si j’étais un et si au premier jour il       &agrav si tu es étudiant en       &agrav travail de tissage, dans seul dans la rue je ris la cet article est paru dans le sequence 6   le pour jean-louis cantin 1.-  le "musée neuf j’implore en vain karles se dort cum hume la danse de pas une année sans évoquer pas sur coussin d’air mais antoine simon 23 ce paysage que tu contemplais     pourquoi le 19 novembre 2013, à la macles et roulis photo le coeur du aux barrières des octrois au matin du pour jean marie       &n       dans tout mon petit univers en je crie la rue mue douleur au programme des actions dernier vers aoi     un mois sans la brume. nuages "ah ! mon doux pays,       reine       le intendo... intendo ! les dernières  je signerai mon sa langue se cabre devant le quelques textes l’attente, le fruit       force pour gilbert f les feux m’ont du bibelot au babilencore une première la poésie, à la       neige     les fleurs du quatre si la mer s’est deuxième suite la fraîcheur et la paroles de chamantu ce poème est tiré du nous avancions en bas de       un la question du récit toutes sortes de papiers, sur 1.- les rêves de il ne reste plus que le     depuis edmond, sa grande le ciel de ce pays est tout maintenant il connaît le pour mes enfants laure et cinq madame aux yeux li emperere par sa grant       object avant dernier vers aoi l’évidence références : xavier vous avez       aujour la galerie chave qui (josué avait lentement il ne sait rien qui ne va j’arrivais dans les 0 false 21 18 lancinant ô lancinant pour ma i.- avaler l’art par où l’on revient       deux j’ai perdu mon la littérature de       et tu nice, le 30 juin 2000 marché ou souk ou normalement, la rubrique je déambule et suis       le  dans toutes les rues très saintes litanies accorde ton désir à ta     [1]  sur la toile de renoir, les pour robert aucun hasard si se en cet anniversaire, ce qui le galop du poème me dernier vers aoi dernier vers aoi je ne sais pas si       mouett si j’avais de son attendre. mot terrible. vos estes proz e vostre rossignolet tu la rm : nous sommes en assise par accroc au bord de temps où les coeurs madame déchirée bribes en ligne a il semble possible mult ben i fierent franceis e à sylvie antoine simon 12       assis madame chrysalide fileuse       pav&ea         or   six formes de la l’une des dernières les cuivres de la symphonie de toutes les la bouche pure souffrance     m2 &nbs quant carles oït la li emperere s’est tous ces charlatans qui antoine simon 17 un soir à paris au madame, c’est notre       soleil       il       sur au commencement était  un livre écrit i en voyant la masse aux merci au printemps des ils avaient si longtemps, si que reste-t-il de la antoine simon 32 deuxième approche de ecrire sur   le 10 décembre je suis celle qui trompe j’ai travaillé la prédication faite et te voici humanité   l’oeuvre vit son equitable un besoin sonnerait madame est toute la terre a souvent tremblé       m̵ et…  dits de   entrons nous viendrons nous masser   jn 2,1-12 : je n’ai pas dit que le station 1 : judas  les premières   d’un coté, (la numérotation des a claude b.   comme       sur   né le 7 je serai toujours attentif à pour julius baltazar 1 le pour helmut       longte agnus dei qui tollis peccata       le a ma mère, femme parmi de l’autre les amants se attention beau « voici dernier vers aoi   j’ai souvent elle réalise des d’ eurydice ou bien de antoine simon 18 j’ai longtemps       avant   maille 1 :que antoine simon 11 folie de josuétout est quatrième essai rares au labyrinthe des pleursils   ces sec erv vre ile il n’est pire enfer que la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Rotella

Rotella

Dernière publication : 16 avril 2010.
Les 3 derniers articles : Viva Restaniiii .
Les 3 articles les plus lus : Viva Restaniiii .

  • MARCEL ALOCCO

    Viva Restaniiii

    Mimmo Rotella au MAMAC

    Si, du Nouveau Réalisme, devait ne persister qu’un seul nom, ce serait très probablement celui de Pierre Restany, inventeur du concept. Ce qui lie les œuvres fort diversifiées des artistes du (...)
    Clefs : Rotella , Restani


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette