BRIBES EN LIGNE
je suis occupé ces  pour jean le       su et il fallait aller debout attendre. mot terrible.       deux du fond des cours et des les avenues de ce pays s’ouvre la li quens oger cuardise morz est rollant, deus en ad je rêve aux gorges temps où les coeurs       au « 8° de macles et roulis photo 3   se       bruyan de la       tourne "l’art est-il références : xavier dans un coin de nice, temps de pierres dans la antoine simon 12 c’était une la musique est le parfum de       sous ce qui fait tableau : ce dans les carnets       ton     les fleurs du iloec endreit remeint li os il avait accepté vous avez frères et dieu faisait silence, mais jouer sur tous les tableaux 1-nous sommes dehors.       le hans freibach : pluies et bruines, encore la couleur, mais cette ses mains aussi étaient errer est notre lot, madame,       le madame porte à       arauca nice, le 8 octobre 1257 cleimet sa culpe, si bribes en ligne a ma mémoire ne peut me       sur dans le pain brisé son pour sixième granz fut li colps, li dux en   l’oeuvre vit son dernier vers aoi il n’est pire enfer que derniers vers sun destre générations leonardo rosa les oiseaux s’ouvrent antoine simon 7  pour le dernier jour elle ose à peine       soleil rare moment de bonheur, dernier vers aoi pour philippe carles li reis en ad prise sa nice, le 30 juin 2000       la il en est des meurtrières. nous serons toujours ces l’art n’existe le franchissement des marie-hélène nous dirons donc   saint paul trois attention beau un titre : il infuse sa       en un a toi le don des cris qui il est le jongleur de lui (ma gorge est une raphaël cinquième citationne monde imaginal, les grands quatrième essai rares antoine simon 27       &n j’ai longtemps dernier vers doel i avrat, branches lianes ronces quelques textes je suis bien dans toi, mésange à tout est prêt en moi pour toulon, samedi 9       les abu zayd me déplait. pas écrirecomme on se dernier vers aoi     le 10 décembre       sur       sur le dernier vers aoi bernadette griot vient de “dans le dessin allons fouiller ce triangle je dors d’un sommeil de       au       au       fleur       un il était question non d’un côté pour martine, coline et laure bel équilibre et sa tandis que dans la grande ki mult est las, il se dort dans ce périlleux la galerie chave qui nos voix sors de mon territoire. fais sa langue se cabre devant le merci à la toile de       pourqu    7 artistes et 1 quando me ne so itu pe jusqu’à il y a 5) triptyque marocain au lecteur voici le premier guetter cette chose dernier vers aoi quand les eaux et les terres pour jean-louis cantin 1.- l’illusion d’une petit matin frais. je te  de même que les   ces sec erv vre ile       je mes pensées restent dernier vers aoi   entrons qu’est-ce qui est en       l̵ etudiant à       jardin       s̵ sept (forces cachées qui  ce qui importe pour printemps breton, printemps (dans mon ventre pousse une madame a des odeurs sauvages douze (se fait terre se la bouche pure souffrance à propos des grands bien sûrla  référencem bruno mendonça f les feux m’ont (la numérotation des la réserve des bribes dernier vers aoi archipel shopping, la  avec « a la on peut croire que martine       " je reviens sur des       le station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi  martin miguel vient    en       ma pour yves et pierre poher et à cri et à quel étonnant ce texte m’a été       deux si grant dol ai que ne la prédication faite avez-vous vu       " clers fut li jurz e li dernier vers aoi dernier vers aoi   (dans le ce poème est tiré du   maille 1 :que c’est la distance entre       assis a l’aube des apaches, antoine simon 19 clers est li jurz et li       l̵   dits de autre citation À max charvolen et       six ( ce texte a dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils rossignolet tu la  la lancinante des voix percent, racontent ma chair n’est temps de cendre de deuil de       voyage quand sur vos visages les tu le sais bien. luc ne attendre. mot terrible.       les     rien     chambre       juin ço dist li reis : pour nicolas lavarenne ma troisième essai et et te voici humanité       apr&eg carissimo ulisse,torna a       journ&       allong     du faucon ici. les oiseaux y ont fait les lettres ou les chiffres c’est la peur qui fait j’ai ajouté recleimet deu mult outre la poursuite de la mise toutes ces pages de nos max charvolen, martin miguel pour qui veut se faire une j’ai relu daniel biga, et tout avait iv.- du livre d’artiste mieux valait découper     au couchant rien n’est plus ardu on croit souvent que le but le grand combat : cet article est paru  dernières mises li emperere par sa grant   je ne comprends plus juste un mot pour annoncer       voyage dernier vers aoi       la   ciel !!!!       banlie langues de plomba la       la madame, vous débusquez inoubliables, les  marcel migozzi vient de autres litanies du saint nom la tentation du survol, à karles se dort cum hume    seule au       vaches mise en ligne       bien f j’ai voulu me pencher       m̵ ecrire sur sous la pression des       ce régine robin, gardien de phare à vie, au "tu sais ce que c’est       fleure pour alain borer le 26 mi viene in mentemi a ma mère, femme parmi dimanche 18 avril 2010 nous de pa(i)smeisuns en est venuz  née à bernard dejonghe... depuis aux barrières des octrois avec marc, nous avons   pour adèle et le recueil de textes non, björg, pour martin la vie humble chez les ma voix n’est plus que       l̵ a propos de quatre oeuvres de les durand : une si j’étais un     une abeille de antoine simon 31 dans l’effilé de   anatomie du m et       baie  improbable visage pendu station 1 : judas       object     ton pour michèle gazier 1     vers le soir antoine simon 18 quand vous serez tout       (       l̵ que d’heures je ne saurais dire avec assez charogne sur le seuilce qui o tendresses ô mes décembre 2001. noble folie de josué, l’heure de la le 23 février 1988, il les plus terribles vous êtes se reprendre. creuser son       aujour les plus vieilles légendes de michel c’est ici, me et…  dits de 0 false 21 18 tout en vérifiant       je la brume. nuages       deux la mort, l’ultime port, la liberté de l’être (josué avait       la le proche et le lointain station 3 encore il parle pierre ciel l’erbe del camp, ki   jn 2,1-12 : c’est parfois un pays les dieux s’effacent dernier vers que mort "la musique, c’est le exode, 16, 1-5 toute   si vous souhaitez vertige. une distance c’est le grand       vu cliquetis obscène des madame est la reine des des conserves ! le 2 juillet ce monde est semé quelque temps plus tard, de (elle entretenait sixième accorde ton désir à ta un tunnel sans fin et, à coupé en deux quand siglent a fort e nagent e preambule – ut pictura face aux bronzes de miodrag       un pourquoi yves klein a-t-il       fourr& abstraction voir figuration f le feu s’est pour martine dernier vers aoi les parents, l’ultime deuxième suite       &eacut granz est li calz, si se passet li jurz, si turnet a pour maxime godard 1 haute tromper le néant ainsi fut pétrarque dans ainsi va le travail de qui souvent je ne sais rien de napolì napolì       le       cette   pour olivier dire que le livre est une il semble possible tous feux éteints. des     pluie du une errance de       o la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Griot

Griot

Dernière publication : 10 mai 2010.
Les 3 derniers articles : Le soleil n’est pas pour tout le monde , Désordre global .
Les 3 articles les plus lus : Désordre global , Le soleil n’est pas pour tout le monde .

info portfolio

Tissage de bruits du monde
  • BERNADETTE GRIOT

    Désordre global

    Dimanche 18 avril 2010 Nous avions pourtant eu la prudence d’arriver une heure en avance…Mais cela n’a pas suffi. Il nous faudra attendre presque trois heures pour voir la séance supplémentaire (...)
    Clefs : Griot

  • BERNADETTE GRIOT

    Le soleil n’est pas pour tout le monde

    Le soleil n’est pas pour tout le monde. Je vis de peu, le pain, l’amour et le logis, j’ai. J’ai aussi ma colère, contre ma banque, contre les banques, contre un envers qui mène le monde. Le soleil (...)
    Clefs : poésie , Griot


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette