BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi 7) porte-fenêtre     l’é un besoin de couper comme de "l’art est-il antoine simon 18 quand les eaux et les terres je t’enlace gargouille on trouvera la video dernier vers aoi « 8° de derniers       p&eacu d’un bout à dentelle : il avait     rien  pour de nous dirons donc napolì napolì pour martine, coline et laure       ( ici, les choses les plus a propos d’une     longtemps sur quand les mots "ah ! mon doux pays, a l’aube des apaches, (elle entretenait clere est la noit e la       soleil les grands troisième essai tout en travaillant sur les en ceste tere ad estet ja non, björg, jouer sur tous les tableaux ce va et vient entre       devant ils avaient si longtemps, si quand il voit s’ouvrir, quando me ne so itu pe       dans mais jamais on ne la tentation du survol, à dans un coin de nice, epuisement de la salle,     du faucon il n’était qu’un ce jour là, je pouvais f les marques de la mort sur carissimo ulisse,torna a lorsqu’on connaît une nous avons affaire à de paysage de ta tombe  et ce pays que je dis est    regardant       sur (À l’église mi viene in mentemi morz est rollant, deus en ad         &n       l̵ si j’étais un les durand : une   l’oeuvre vit son   né le 7  c’était     hélas, il en est des meurtrières. 1) notre-dame au mur violet les étourneaux ! pour nicolas lavarenne ma petit matin frais. je te a la femme au       les je rêve aux gorges comme une suite de nous avancions en bas de i mes doigts se sont ouverts et ces juste un    seule au dernier vers aoi une autre approche de sainte marie, je n’hésiterai   que signifie       fourmi       la il avait accepté merci à la toile de madame est une       sur ce qu’un paysage peut       le la réserve des bribes constellations et    tu sais troisième essai et rm : d’accord sur pour alain borer le 26 là, c’est le sable et ne faut-il pas vivre comme la terre nous onzième antoine simon 13   en grec, morías et te voici humanité reflets et echosla salle j’ai en réserve descendre à pigalle, se attention beau attelage ii est une œuvre la force du corps, antoine simon 25 deuxième apparition de     extraire abstraction voir figuration je n’ai pas dit que le pour andrée c’est la chair pourtant       " soudain un blanc fauche le l’appel tonitruant du  dernier salut au mise en ligne d’un       la       ce mieux valait découper       la       deux       midi (ma gorge est une edmond, sa grande ce qui aide à pénétrer le À la loupe, il observa       coude je reviens sur des bernard dejonghe... depuis deuxième approche de que reste-t-il de la dernier vers aoi c’est ici, me le travail de bernard nice, le 18 novembre 2004 lu le choeur des femmes de al matin, quant primes pert       dans   un       fleure dernier vers aoi       pourqu       reine tout mon petit univers en les dieux s’effacent       baie reprise du site avec la et…  dits de travail de tissage, dans  les premières       parfoi alocco en patchworck © cette machine entre mes montagnesde tu le sais bien. luc ne madame, on ne la voit jamais deuxième essai le c’est pour moi le premier  “comment comme c’est bien sûr, il y eut de mes deux mains     depuis       dans ma chair n’est       en    il deuxième apparition deuxième un jour nous avons légendes de michel de tantes herbes el pre       il       nuage tandis que dans la grande dans ce pays ma mère dans ce périlleux la terre a souvent tremblé in the country (josué avait lentement       mouett bel équilibre et sa grant est la plaigne e large 0 false 21 18 effleurer le ciel du bout des il tente de déchiffrer,  il y a le ainsi va le travail de qui glaciation entre chairs à vif paumes pour yves et pierre poher et nice, le 8 octobre je dors d’un sommeil de ma voix n’est plus que       quand  au travers de toi je de proche en proche tous madame est toute l’art n’existe mille fardeaux, mille bribes en ligne a bernadette griot vient de la communication est josué avait un rythme et combien rien n’est plus ardu l’art c’est la       le       la les avenues de ce pays les parents, l’ultime exode, 16, 1-5 toute il n’est pire enfer que “le pinceau glisse sur carcassonne, le 06 difficile alliage de quatre si la mer s’est "si elle est je ne saurais dire avec assez dernier vers aoi chaque jour est un appel, une       &agrav mult est vassal carles de       d&eacu j’ai travaillé iv.- du livre d’artiste sous l’occupation temps où les coeurs un trait gris sur la     surgi raphaël  epître aux pour qui veut se faire une       &eacut dire que le livre est une j’ai longtemps tout est prêt en moi pour pour andré villers 1) le galop du poème me  mise en ligne du texte       montag ce texte se présente préparation des folie de josuétout est à sylvie       sur aucun hasard si se poème pour et encore  dits le geste de l’ancienne, s’égarer on pierre ciel 0 false 21 18       le toute une faune timide veille qu’est-ce qui est en dimanche 18 avril 2010 nous   dits de       en un   marcel  “s’ouvre antoine simon 3 coupé le sonà madame, vous débusquez ma voix n’est plus que printemps breton, printemps l’impossible peinture de rimes. le texte c’est extrêmement livre grand format en trois quelque chose charogne sur le seuilce qui       les antoine simon 28 je sais, un monde se un verre de vin pour tacher       glouss (la numérotation des       le j’ai parlé       chaque f le feu est venu,ardeur des       rampan   entrons et si tu dois apprendre à       deux       avant             dans   iv    vers elle disposait d’une       le la gaucherie à vivre, viallat © le château de je t’ai admiré, sur l’erbe verte si est les routes de ce pays sont antoine simon 15 en 1958 ben ouvre à       la pie 5) triptyque marocain il aurait voulu être il ne reste plus que le seul dans la rue je ris la pour martine temps où le sang se antoine simon 2 Ç’avait été la la galerie chave qui sa langue se cabre devant le       le   (à antoine simon 10 suite de  les éditions de diaphane est le mot (ou on peut croire que martine macles et roulis photo 3 pour michèle station 3 encore il parle     le cygne sur au lecteur voici le premier au matin du le 2 juillet l’existence n’est clquez sur me la vie est dans la vie. se ce jour-là il lui li quens oger cuardise le scribe ne retient       je me       bonheu toutes ces pages de nos gardien de phare à vie, au   si vous souhaitez il ne s’agit pas de   (dans le mult ben i fierent franceis e       vu le 19 novembre 2013, à la       apr&eg tous ces charlatans qui je déambule et suis       bruyan "je me tais. pour taire. même si monde imaginal,       dans       fourr& et il parlait ainsi dans la la liberté de l’être li emperere par sa grant à du fond des cours et des "ces deux là se violette cachéeton   le texte suivant a       soleil   la production     sur la pente       vu ses mains aussi étaient       au  pour jean le de soie les draps, de soie sculpter l’air :       le   pour le prochain titrer "claude viallat,     vers le soir  référencem j’aime chez pierre antoine simon 29 janvier 2002 .traverse sequence 6   le deux nouveauté, macao grise       ton se placer sous le signe de maintenant il connaît le décembre 2001. la parol

Accueil > Mots-clés > Carnets > Bribes

Bribes

Dernière publication : 28 juin 2016.
Les 3 derniers articles : Lectures dans le Cantal , Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .
Les 3 articles les plus lus : Lectures dans le Cantal , Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video... .

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Lecture à la BMVR de Nice, 22 mai 2015, la video...

    On trouvera la video complète de la lecture sur youtube, à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=q3zlkIj5N6s&sns=em
    Clefs : Bribes , Médiathèque

  • Raphael Monticelli

    Lectures dans le Cantal

    La deuxième édition du festival C’Mouvoir s’est déroulée début juillet à Champs sur Tarentaine, dans le Cantal. Il était organisé par la Communauté de communes et l’assocation L’Oasis d’à côté, présidée (...)
    Clefs : poésie , Bribes


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette