BRIBES EN LIGNE
nécrologie    en printemps breton, printemps equitable un besoin sonnerait quel étonnant       glouss       la pie la mort d’un oiseau. le franchissement des     &nbs exacerbé d’air à propos “la       ma     le Ç’avait été la la brume. nuages  marcel migozzi vient de  dernières mises Éléments - deux mille ans nous ainsi fut pétrarque dans la pureté de la survie. nul charogne sur le seuilce qui       dans       marche ici, les choses les plus       l̵ a toi le don des cris qui tout le problème li quens oger cuardise se reprendre. creuser son deuxième ma voix n’est plus que comme ce mur blanc ses mains aussi étaient la mastication des    si tout au long       la       fleure       dans viallat © le château de       ce le numéro exceptionnel de d’abord l’échange des madame est une torche. elle madame, on ne la voit jamais rm : nous sommes en temps de pierres   l’oeuvre vit son chaque automne les petites proses sur terre et il parlait ainsi dans la 1) notre-dame au mur violet   je ne comprends plus le geste de l’ancienne, etudiant à le tissu d’acier station 4 : judas        je     sur la démodocos... Ça a bien un       " f le feu s’est vertige. une distance antoine simon 5 un temps hors du   nous sommes difficile alliage de  mise en ligne du texte pour andré abstraction voir figuration générations “le pinceau glisse sur    seule au pour mireille et philippe       banlie quatrième essai de villa arson, nice, du 17 f le feu m’a       retour le temps passe si vite,       la suite de       pass&e       le vous deux, c’est joie et noble folie de josué,   je n’ai jamais li emperere par sa grant   ces notes attendre. mot terrible.       j̵ rm : d’accord sur si elle est belle ? je le vieux qui au seuil de l’atelier  le livre, avec       gentil    au balcon et combien  l’exposition  dernier vers aoi     ces sec erv vre ile recleimet deu mult epuisement de la salle, il ne sait rien qui ne va       é  les trois ensembles troisième essai et raphaËl  avec « a la mult ben i fierent franceis e madame déchirée et te voici humanité cinq madame aux yeux       grappe       nuage à propos des grands a christiane constellations et deuxième apparition clers fut li jurz e li la gaucherie à vivre, fragilité humaine.       &agrav       l̵       object   3   

les c’est le grand dont les secrets… à quoi o tendresses ô mes passet li jurz, si turnet a jamais je n’aurais dernier vers aoi les grands     &nbs juste un mot pour annoncer allons fouiller ce triangle il semble possible       les tendresse du mondesi peu de la chaude caresse de pour alain borer le 26 est-ce parce que, petit, on je t’enfourche ma l’attente, le fruit       &n     quand l’art c’est la c’est ici, me la bouche pure souffrance  au mois de mars, 1166       sur  le grand brassage des ( ce texte a (en regardant un dessin de tandis que dans la grande petit matin frais. je te rien n’est       à et si tu dois apprendre à a supposer quece monde tienne peinture de rimes. le texte autre petite voix   au milieu de ce qui fait tableau : ce ….omme virginia par la il est le jongleur de lui une il faut dire les a la fin il ne resta que des voix percent, racontent entr’els nen at ne pui       pass&e  le "musée pour raphaël les doigts d’ombre de neige de profondes glaouis de l’autre À max charvolen et martin s’égarer on bernard dejonghe... depuis cette machine entre mes si j’avais de son présentation du on préparait nice, le 18 novembre 2004 et voici maintenant quelques reprise du site avec la       neige immense est le théâtre et le plus insupportable chez un trait gris sur la violette cachéeton voile de nuità la je ne sais pas si il aurait voulu être preambule – ut pictura madame des forêts de ne faut-il pas vivre comme       assis la liberté de l’être montagnesde de la il arriva que       d&eacu cinquième citationne ce poème est tiré du     [1]        ruelle pour maguy giraud et la terre a souvent tremblé au lecteur voici le premier       il       &ccedi dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000    de femme liseuse la rencontre d’une       crabe-   j’ai souvent  l’écriture le coquillage contre l’évidence dernier vers aoi issent de mer, venent as dernier vers aoi là, c’est le sable et       faisant dialoguer       journ&       nuage  hier, 17     sur la pente karles se dort cum hume dernier vers aoi dernier vers aoi  si, du nouveau la cité de la musique dernier vers s’il       " cliquetis obscène des  pour le dernier jour pour jean gautheronle cosmos       avant iloec endreit remeint li os       un de toutes les       chaque normal 0 21 false fal au labyrinthe des pleursils ce texte se présente fin première pour michèle gazier 1 si j’étais un  les éditions de       la marcel alocco a       la sainte marie,     " i en voyant la masse aux  référencem à cri et à       le journée de       sur dans le respect du cahier des dernier vers aoi dernier vers aoi il tente de déchiffrer, al matin, quant primes pert pour nicolas lavarenne ma comme c’est cet article est paru (elle entretenait       reine antoine simon 13 r.m.a toi le don des cris qui nous savons tous, ici, que       et tu non, björg,       aujour macles et roulis photo ma voix n’est plus que l’ami michel non... non... je vous assure,    7 artistes et 1 histoire de signes . il n’y a pas de plus en cet anniversaire, ce qui  “comment pas sur coussin d’air mais marché ou souk ou antoine simon 3 les dessins de martine orsoni je n’hésiterai quand les mots ce jour-là il lui ecrire les couleurs du monde douze (se fait terre se pour gilbert les petites fleurs des au programme des actions couleur qui ne masque pas encore la couleur, mais cette voici des œuvres qui, le il y a dans ce pays des voies au commencement était pour mon épouse nicole références : xavier toutes ces pages de nos arbre épanoui au ciel on croit souvent que le but rien n’est plus ardu       st frères et       reine 7) porte-fenêtre 0 false 21 18 sixième de soie les draps, de soie « h&eacu station 5 : comment la réserve des bribes     hélas, première a propos d’une 1 au retour au moment il en est des noms comme du portrait. 1255 : et la peur, présente       dans       droite quand les eaux et les terres dernier vers aoi "l’art est-il       sur derniers   un       &n       je me antoine simon 31 la fraîcheur et la thème principal : ce n’est pas aux choses granz est li calz, si se       en dernier vers aoi diaphane est le mot (ou tes chaussures au bas de antoine simon 18 premier vers aoi dernier vous êtes "la musique, c’est le dernier vers aoi vous n’avez   que signifie autres litanies du saint nom     pluie du j’arrivais dans les madame aux rumeurs la deuxième édition du a la libération, les rita est trois fois humble. avec marc, nous avons pour michèle   tout est toujours en dernier vers doel i avrat, paysage de ta tombe  et ce monde est semé dernier vers aoi trois tentatives desesperees  tu vois im font chier       sur ...et poème pour pour yves et pierre poher et pas facile d’ajuster le     du faucon   pour olivier       object       l̵ aucun hasard si se À la loupe, il observa       sur pour frédéric   maille 1 :que     double       ce quand sur vos visages les  “ce travail qui il était question non       m&eacu poussées par les vagues la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Goalec

Goalec



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette