BRIBES EN LIGNE
ainsi fut pétrarque dans       ruelle dans l’effilé de antoine simon 9 passet li jurz, si turnet a il n’est pire enfer que   en grec, morías couleur qui ne masque pas carles li reis en ad prise sa       sur le et je vois dans vos ma voix n’est plus que       &agrav une errance de    tu sais     de rigoles en iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi de l’autre des conserves ! ( ce texte a       dans     pourquoi     chant de hans freibach :   je ne comprends plus je déambule et suis       aujour il faut aller voir démodocos... Ça a bien un mouans sartoux. traverse de f qu’il vienne, le feu pour julius baltazar 1 le temps de bitume en fusion sur station 7 : as-tu vu judas se   voici donc la a claude b.   comme normal 0 21 false fal la langue est intarissable       sur station 3 encore il parle à sylvie (la numérotation des       grimpa "si elle est f j’ai voulu me pencher       le au lecteur voici le premier       retour mougins. décembre la mastication des au commencement était me pour gilbert vous êtes deuxième apparition de souvent je ne sais rien de les étourneaux ! pur ceste espee ai dulor e ce 28 février 2002. un verre de vin pour tacher bien sûrla la terre nous       au ne faut-il pas vivre comme je suis ce jour là, je pouvais nos voix cinquième essai tout  si, du nouveau nous lirons deux extraits de macles et roulis photo 1 thème principal : comme une suite de       magnol   six formes de la giovanni rubino dit   d’un coté, alocco en patchworck © je dors d’un sommeil de       un portrait. 1255 : errer est notre lot, madame, temps de pierres dans la voici des œuvres qui, le je ne saurais dire avec assez preambule – ut pictura pour andré villers 1) reprise du site avec la       fourmi polenta ce jour-là il lui       deux     " c’est pour moi le premier       &agrav station 1 : judas la bouche pleine de bulles comme un préliminaire la quand c’est le vent qui       dans  ce mois ci : sub maintenant il connaît le au seuil de l’atelier de pareïs li seit la et la peur, présente dernier vers aoi ne pas négocier ne clers est li jurz et li abstraction voir figuration       vu le 28 novembre, mise en ligne pour mon épouse nicole pure forme, belle muette, 1- c’est dans       " un soir à paris au madame est une torche. elle vous n’avez tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi pour jean marie       coude       (   ces notes et ces “le pinceau glisse sur le grand combat : merci à marc alpozzo la danse de il n’y a pas de plus le lourd travail des meules toute une faune timide veille je désire un derniers antoine simon 3 quelques textes l’illusion d’une le nécessaire non chairs à vif paumes l’attente, le fruit bernadette griot vient de je découvre avant toi les dieux s’effacent trois (mon souffle au matin la liberté de l’être   ciel !!!!     sur la pente dans l’innocence des le plus insupportable chez     longtemps sur nous viendrons nous masser travail de tissage, dans assise par accroc au bord de       la quand les eaux et les terres je sais, un monde se         &n 0 false 21 18 la fraîcheur et la  jésus  dernières mises ce qui aide à pénétrer le       longte les routes de ce pays sont dans un coin de nice, douce est la terre aux yeux antoine simon 5 je n’hésiterai elle réalise des   anatomie du m et raphaël       fourr&  martin miguel vient  hier, 17 accoucher baragouiner       sur j’aime chez pierre deux ce travail vous est       pav&ea la fraîcheur et la       l̵ nous serons toujours ces sept (forces cachées qui genre des motsmauvais genre il tente de déchiffrer, le 2 juillet rêve, cauchemar, ce n’est pas aux choses antoine simon 31 se placer sous le signe de bien sûr, il y eut quatre si la mer s’est À max charvolen et martin un nouvel espace est ouvert       rampan le ciel est clair au travers les textes mis en ligne le 26 août 1887, depuis  au travers de toi je printemps breton, printemps 1-nous sommes dehors. toulon, samedi 9       au la cité de la musique madame aux rumeurs c’est ici, me je meurs de soif "moi, esclave" a v.- les amicales aventures du deuxième suite la réserve des bribes il y a dans ce pays des voies ici, les choses les plus       voyage bribes en ligne a       l̵ pour andré       devant allons fouiller ce triangle  il est des objets sur   dits de le 23 février 1988, il a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi pluies et bruines,       bruyan chaque automne les tout le problème       &n dans le respect du cahier des antoine simon 32 pour michèle aueret tant pis pour eux.       ce       l̵ quand sur vos visages les autre essai d’un o tendresses ô mes dernier vers aoi préparation des j’ai longtemps merle noir  pour             pass&e dernier vers aoi    courant       banlie       montag se reprendre. creuser son ecrire les couleurs du monde antoine simon 7 les premières il était question non les amants se en ceste tere ad estet ja monde imaginal,       &agrav dernier vers aoi à marie-hélène       les       pourqu  née à le 19 novembre 2013, à la pour yves et pierre poher et janvier 2002 .traverse exode, 16, 1-5 toute  de même que les dernier vers aoi  “... parler une les plus vieilles certains prétendent et il fallait aller debout de tantes herbes el pre ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 29 martin miguel art et       d&eacu tendresse du mondesi peu de  pour de     au couchant peinture de rimes. le texte encore la couleur, mais cette un temps hors du       sous       l̵ villa arson, nice, du 17       sur l’erbe del camp, ki une fois entré dans la       avant je serai toujours attentif à       crabe- dernier vers doel i avrat,       nuage le lent déferlement madame est la reine des coupé le sonà dernier vers aoi 1257 cleimet sa culpe, si       la     entrons madame dans l’ombre des dernier vers s’il le bulletin de "bribes dieu faisait silence, mais deux nouveauté, je me souviens de je t’enfourche ma les petites fleurs des reflets et echosla salle folie de josuétout est macles et roulis photo 3 n’ayant pas   est-ce que pour martine  mise en ligne du texte en 1958 ben ouvre à bernard dejonghe... depuis quatrième essai de une autre approche de       au À perte de vue, la houle des moisissures mousses lichens Ç’avait été la carissimo ulisse,torna a       &n trois tentatives desesperees quand vous serez tout "l’art est-il fontelucco, 6 juillet 2000 pour anne slacik ecrire est pour frédéric mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi   "ces deux là se il aurait voulu être       soleil c’est la peur qui fait pour michèle gazier 1)       le le soleil n’est pas       " bel équilibre et sa (en regardant un dessin de quand il voit s’ouvrir, c’est vrai "et bien, voilà..." dit j’oublie souvent et face aux bronzes de miodrag toujours les lettres : c’est la chair pourtant 7) porte-fenêtre af : j’entends   iv    vers    il     les fleurs du   le texte suivant a     dans la ruela dernier vers aoi quelques autres  au mois de mars, 1166 écoute, josué, merci à la toile de 1 au retour au moment       st j’ai donc       nuage le travail de bernard le coquillage contre j’entends sonner les ce qu’un paysage peut torna a sorrento ulisse torna f les rêves de rêves de josué,       la de profondes glaouis au matin du antoine simon 13 où l’on revient       le       dans ce qui fascine chez issent de mer, venent as antoine simon 18 de pa(i)smeisuns en est venuz nous savons tous, ici, que   un vendredi (de)lecta lucta         " sainte marie,       la la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > livre d’artiste

livre d’artiste

Dernière publication : 24 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Je vois la digitale... , Je vois la digitale... , Je vois la digitale... .
Les 3 articles les plus lus : 6 janvier 2012 , page 2 , Couverture .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette