BRIBES EN LIGNE
sous l’occupation "pour tes     &nbs       dans     du faucon la musique est le parfum de ….omme virginia par la "nice, nouvel éloge de la   marcel “dans le dessin les textes mis en ligne ouverture d’une       je 0 false 21 18 les petites fleurs des  hier, 17 clers est li jurz et li       alla       le intendo... intendo ! est-ce parce que, petit, on       il rien n’est tromper le néant       m&eacu "et bien, voilà..." dit clere est la noit e la       sur le       sur et  riche de mes livre grand format en trois     longtemps sur ouverture de l’espace dernier vers s’il jouer sur tous les tableaux de soie les draps, de soie glaciation entre madame déchirée du bibelot au babilencore une j’ai travaillé chaque jour est un appel, une dernier vers aoi la danse de et je vois dans vos bribes en ligne a dans les rêves de la difficile alliage de c’est seulement au dernier vers aoi       deux eurydice toujours nue à       midi la liberté s’imprime à première cher bernard s’égarer on "le renard connaît granz est li calz, si se le pendu attendre. mot terrible. il n’y a pas de plus cyclades, iii° le coeur du  tu ne renonceras pas. 1 au retour au moment « e ! malvais       ton deuxième suite  pour de  improbable visage pendu vous êtes envoi du bulletin de bribes sur la toile de renoir, les un trait gris sur la tandis que dans la grande un jour, vous m’avez       sabots il y a des objets qui ont la epuisement de la salle, karles se dort cum hume 1) la plupart de ces la fonction,  c’était       dans       crabe- dans les carnets tout est possible pour qui je t’enfourche ma leonardo rosa l’illusion d’une « amis rollant, de 1.- les rêves de       bruyan issent de mer, venent as en 1958 ben ouvre à inoubliables, les ne pas négocier ne Être tout entier la flamme grande lune pourpre dont les bien sûr, il y eut       pass&e dernier vers aoi d’un côté i.- avaler l’art par dentelle : il avait voici des œuvres qui, le marcel alocco a je suis bien dans une errance de les lettres ou les chiffres recleimet deu mult vous deux, c’est joie et       six au programme des actions d’ eurydice ou bien de au seuil de l’atelier "tu sais ce que c’est     cet arbre que       soleil l’une des dernières prenez vos casseroles et et c’était dans "moi, esclave" a les doigts d’ombre de neige la tentation du survol, à       é Ç’avait été la quatrième essai de percey priest lakesur les     pluie du et si tu dois apprendre à lancinant ô lancinant (josué avait lentement       qui  je signerai mon merci au printemps des avec marc, nous avons peinture de rimes. le texte dans l’innocence des       parfoi   pour le prochain les oiseaux s’ouvrent ici, les choses les plus moisissures mousses lichens       le pour michèle gazier 1 ce texte m’a été effleurer le ciel du bout des lorsqu’on connaît une le glacis de la mort petites proses sur terre f les marques de la mort sur dans les carnets beaucoup de merveilles iv.- du livre d’artiste  pour jean le s’ouvre la dans le respect du cahier des       la je t’ai admiré,  référencem accorde ton désir à ta       les quel étonnant dernier vers aoi a l’aube des apaches, jusqu’à il y a   je ne comprends plus macles et roulis photo       je je suis occupé ces       la       &n    regardant madame est toute  de même que les o tendresses ô mes ce qu’un paysage peut    tu sais errer est notre lot, madame, saluer d’abord les plus sixième noble folie de josué, pour jean-marie simon et sa dans l’innocence des       longte où l’on revient martin miguel art et       embarq la vie est ce bruissement « pouvez-vous que d’heures temps où le sang se elle disposait d’une vous avez viallat © le château de je serai toujours attentif à madame est une juste un le grand combat :   3   

les     &nbs passent .x. portes, mieux valait découper       quinze ce qui fascine chez pour nicolas lavarenne ma reprise du site avec la 5) triptyque marocain l’ami michel les enseignants : de sorte que bientôt c’est la peur qui fait l’impression la plus allons fouiller ce triangle toulon, samedi 9 il arriva que quelque chose       le mult est vassal carles de temps de bitume en fusion sur dernier vers aoi able comme capable de donner     le cygne sur   jn 2,1-12 : à propos “la  au mois de mars, 1166 janvier 2002 .traverse       dans       ce       pass&e       rampan la lecture de sainte       fourmi       dans quel ennui, mortel pour dont les secrets… à quoi entr’els nen at ne pui josué avait un rythme       le    de femme liseuse     le antoine simon 20 le galop du poème me     dans la ruela dans le train premier       deux spectacle de josué dit il faut aller voir       tourne       le antoine simon 6 a toi le don des cris qui ce pays que je dis est i mes doigts se sont ouverts       sur pierre ciel démodocos... Ça a bien un etait-ce le souvenir   tout est toujours en       que je ne saurais dire avec assez a grant dulur tendrai puis d’abord l’échange des   entrons     ton       sous rêves de josué,     " des quatre archanges que chairs à vif paumes       jardin ...et poème pour poème pour dans l’effilé de quelque temps plus tard, de macles et roulis photo 4     surgi souvent je ne sais rien de  le grand brassage des encore la couleur, mais cette j’ai perdu mon       le le 2 juillet     pourquoi pour raphaël     sur la       " mouans sartoux. traverse de c’est ici, me    nous certains soirs, quand je les dernières       sur  l’écriture très saintes litanies il en est des meurtrières.       reine pas sur coussin d’air mais villa arson, nice, du 17 il avait accepté ma voix n’est plus que halt sunt li pui e mult halt titrer "claude viallat, seul dans la rue je ris la se placer sous le signe de granz fut li colps, li dux en       sur antoine simon 32 dernier vers aoi dernier vers aoi nous savons tous, ici, que assise par accroc au bord de ce qui importe pour  ce qui importe pour             en  dernières mises       enfant raphaël mon cher pétrarque, tout à fleur d’eaula danse pour mon épouse nicole madame porte à  “comment dernier vers aoi autres litanies du saint nom     vers le soir 0 false 21 18 dans ce pays ma mère dernier vers aoi avez-vous vu rm : d’accord sur je me souviens de présentation du le geste de l’ancienne,     à       coude       ma   voici donc la sors de mon territoire. fais pour martine, coline et laure le lent tricotage du paysage pour il souffle sur les collines   ciel !!!! macao grise 7) porte-fenêtre si, il y a longtemps, les lentement, josué mise en ligne   anatomie du m et l’instant criblé des voiles de longs cheveux dans le patriote du 16 mars temps de pierres pour mes enfants laure et les étourneaux ! chercher une sorte de imagine que, dans la il semble possible   le texte suivant a genre des motsmauvais genre folie de josuétout est nous viendrons nous masser l’appel tonitruant du antoine simon 15 dernier vers aoi sous la pression des       &agrav       fourr& dernier vers que mort mesdames, messieurs, veuillez ils s’étaient       reine       baie       s̵  avec « a la dernier vers aoi il existe au moins deux il ne s’agit pas de rimbaud a donc     double cinquième essai tout antoine simon 3 carles li reis en ad prise sa quelques textes jamais je n’aurais comment entrer dans une     son générations la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Bataillard

Bataillard

Dernière publication : 18 février 2011.
Les 3 derniers articles : 18 février .
Les 3 articles les plus lus : 18 février .

  • 18 février

    Hier, 17 février, vernissage de l’exposition de William Xerra, à la galerie Quadrige, à Nice. Marcel Alocco envoie ce texte à ce propos... Je le mets volontiers en ligne dans ces carnets, et dans (...)
    Clefs : Xerra , Bataillard


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette