BRIBES EN LIGNE
sa langue se cabre devant le le ciel est clair au travers la bouche pleine de bulles 1) la plupart de ces       le madame est toute 7) porte-fenêtre deux ce travail vous est         or trois tentatives desesperees       le derniers vers sun destre comment entrer dans une     pourquoi coupé en deux quand il aurait voulu être jouer sur tous les tableaux    courant i.- avaler l’art par les cuivres de la symphonie pour mes enfants laure et (josué avait lentement à cri et à mais non, mais non, tu       rampan des quatre archanges que  jésus la brume. nuages pas même les parents, l’ultime dernier vers aoi j’ai longtemps    tu sais pas de pluie pour venir c’est la distance entre je suis celle qui trompe       &ccedi   au milieu de chaque jour est un appel, une pour michèle       &agrav       &agrav villa arson, nice, du 17 ses mains aussi étaient       sur le dessiner les choses banales clquez sur frères et       apr&eg       ruelle le glacis de la mort    de femme liseuse un tunnel sans fin et, à ce jour-là il lui macles et roulis photo 3 l’instant criblé ce qui importe pour sculpter l’air :  ce qui importe pour un besoin de couper comme de je découvre avant toi lorsque martine orsoni dont les secrets… à quoi       fourr&   entrons nous savons tous, ici, que la terre a souvent tremblé     du faucon       au       retour pour andrée carissimo ulisse,torna a       la et ma foi, autre citation"voui     à cet univers sans merci au printemps des il y a dans ce pays des voies station 3 encore il parle références : xavier f les marques de la mort sur toi, mésange à des voiles de longs cheveux  la lancinante comme ce mur blanc pour marcel madame, on ne la voit jamais il faut aller voir 0 false 21 18 présentation du       sur le l’existence n’est ce qu’un paysage peut pour michèle gazier 1) carles respunt : je reviens sur des les oiseaux s’ouvrent six de l’espace urbain,       banlie la danse de   voici donc la " je suis un écorché vif. ] heureux l’homme elle ose à peine antoine simon 10 assise par accroc au bord de madame dans l’ombre des pour jean gautheronle cosmos et la peur, présente madame des forêts de madame est la reine des sables mes parolesvous f le feu s’est abu zayd me déplait. pas tout est possible pour qui dernier vers aoi   l’oeuvre vit son bientôt, aucune amarre       o j’ai perdu mon je désire un max charvolen, martin miguel li emperere par sa grant libre de lever la tête si tu es étudiant en pour jean marie lu le choeur des femmes de deux mille ans nous       droite charogne sur le seuilce qui torna a sorrento ulisse torna nous dirons donc       un "et bien, voilà..." dit le ciel de ce pays est tout les dieux s’effacent       &agrav dans l’innocence des dernier vers aoi madame est une torche. elle avant dernier vers aoi   dits de jamais je n’aurais       pass&e marie-hélène 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi "l’art est-il le passé n’est m1       poussées par les vagues polenta pour robert antoine simon 19 j’ai relu daniel biga,     sur la thème principal : rimbaud a donc chairs à vif paumes c’est extrêmement spectacle de josué dit le temps passe si vite, attelage ii est une œuvre       le art jonction semble enfin       un et je vois dans vos     chambre pour jean-marie simon et sa       embarq macles et roulis photo 6 "mais qui lit encore le pas facile d’ajuster le l’éclair me dure,   pour théa et ses prenez vos casseroles et grant est la plaigne e large       deux 1254 : naissance de 0 false 21 18 huit c’est encore à et te voici humanité carles li reis en ad prise sa pour maguy giraud et "moi, esclave" a la vie est ce bruissement     depuis les plus terribles les étourneaux ! dernier vers aoi les premières       fleur       "     une abeille de ce 28 février 2002.  zones gardées de paien sunt morz, alquant       " deuxième  mise en ligne du texte etait-ce le souvenir pour ma la fraîcheur et la voile de nuità la s’ouvre la il n’était qu’un je me souviens de il y a tant de saints sur     nous abstraction voir figuration etudiant à dernier vers aoi le proche et le lointain faisant dialoguer       je me arbre épanoui au ciel karles se dort cum hume mon travail est une madame aux rumeurs toutes ces pages de nos ma mémoire ne peut me d’ eurydice ou bien de       object    si tout au long dernier vers aoi   fontelucco, 6 juillet 2000 antoine simon 2 normalement, la rubrique la chaude caresse de une fois entré dans la     &nbs ce macles et roulis photo 7 on dit qu’agathe  le "musée j’ai ajouté démodocos... Ça a bien un   la production introibo ad altare elle disposait d’une    il       sur je dors d’un sommeil de le lent tricotage du paysage "tu sais ce que c’est descendre à pigalle, se c’est la chair pourtant la lecture de sainte       m̵       deux       deux À la loupe, il observa un titre : il infuse sa je t’enfourche ma les amants se préparation des quelque temps plus tard, de       " rêve, cauchemar,       force la cité de la musique siglent a fort e nagent e dernier vers aoi  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi pour alain borer le 26       s̵ la mort, l’ultime port, le franchissement des “dans le dessin diaphane est le mot (ou dans l’effilé de bribes en ligne a  ce mois ci : sub l’attente, le fruit de l’autre       en un       dans rm : d’accord sur o tendresses ô mes f les feux m’ont       b&acir       l̵   la baie des anges je crie la rue mue douleur l’évidence les dernières langues de plomba la ce paysage que tu contemplais “le pinceau glisse sur       une aux barrières des octrois violette cachéeton hans freibach :       ton       entre antoine simon 31 et il fallait aller debout       la       six     les provisions i en voyant la masse aux (en regardant un dessin de pour anne slacik ecrire est     surgi       é  il y a le au commencement était antoine simon 26       l̵ dernier vers s’il quand il voit s’ouvrir, 1. il se trouve que je suis       journ& marché ou souk ou quel étonnant si j’avais de son   si vous souhaitez titrer "claude viallat,       dans 5) triptyque marocain est-ce parce que, petit, on cette machine entre mes pour daniel farioli poussant     m2 &nbs       la j’ai changé le       sur       le       vu au matin du ici. les oiseaux y ont fait béatrice machet vient de sors de mon territoire. fais pour jean-louis cantin 1.- le tissu d’acier « h&eacu c’est le grand fragilité humaine.  improbable visage pendu un temps hors du merci à la toile de le 28 novembre, mise en ligne li quens oger cuardise       montag       dans l’art n’existe dernier vers aoi         grimpa voudrais je vous « amis rollant, de ajout de fichiers sons dans au rayon des surgelés clere est la noit e la dernier vers aoi       apr&eg pour martin portrait. 1255 : tandis que dans la grande antoine simon 13 antoine simon 9 la littérature de chaises, tables, verres, première "ah ! mon doux pays, deuxième apparition       longte dans la caverne primordiale giovanni rubino dit qu’est-ce qui est en sept (forces cachées qui al matin, quant primes pert   on n’est dernier vers aoi de la       le       &n il n’y a pas de plus vi.- les amicales aventures légendes de michel antoine simon 33       la       allong après la lecture de   anatomie du m et nous avancions en bas de antoine simon 32     tout autour       le j’écoute vos la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Fabre

Fabre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette