BRIBES EN LIGNE
le 15 mai, à mon cher pétrarque, le geste de l’ancienne,     les provisions ço dist li reis : fin première les premières la chaude caresse de lorsqu’on connaît une à     le (la numérotation des temps où le sang se ce texte se présente accoucher baragouiner reprise du site avec la la liberté s’imprime à       cerisi f qu’il vienne, le feu       magnol   (à nouvelles mises en      &       la  le grand brassage des sous la pression des noble folie de josué, je m’étonne toujours de la       grappe les petites fleurs des abstraction voir figuration       dans       je me vous dites : "un dans le monde de cette d’ eurydice ou bien de       l̵ exacerbé d’air il en est des noms comme du    il       apparu janvier 2002 .traverse deuxième apparition des quatre archanges que       montag       sur sables mes parolesvous   pour le prochain quand nous rejoignons, en li emperere s’est dernier vers aoi   toulon, samedi 9 merci à la toile de       la et c’était dans huit c’est encore à la poésie, à la le ciel de ce pays est tout ouverture de l’espace     faisant la  marcel migozzi vient de la cité de la musique       sur granz est li calz, si se le 26 août 1887, depuis tout à fleur d’eaula danse avant dernier vers aoi il ne reste plus que le quel étonnant  “ne pas je meurs de soif    courant monde imaginal, ecrire les couleurs du monde mise en ligne d’un       ( buttati ! guarda&nbs ne pas négocier ne je ne saurais dire avec assez je dors d’un sommeil de quelques autres dans l’effilé de dernier vers aoi le corps encaisse comme il passet li jurz, si turnet a de proche en proche tous bribes en ligne a antoine simon 17  de même que les il faut laisser venir madame       st dernier vers aoi       vu s’ouvre la pour alain borer le 26       assis de profondes glaouis       &n       fleur « e ! malvais démodocos... Ça a bien un       rampan       jardin tout mon petit univers en le 26 août 1887, depuis dernier vers que mort madame est une torche. elle     sur la   je ne comprends plus       longte dans un coin de nice, voici des œuvres qui, le temps de bitume en fusion sur ce qu’un paysage peut 1 la confusion des et si tu dois apprendre à quatre si la mer s’est       o régine robin, elle disposait d’une il avait accepté       le l’illusion d’une difficile alliage de dans ce pays ma mère (vois-tu, sancho, je suis la légende fleurie est arbre épanoui au ciel   l’oeuvre vit son un besoin de couper comme de    si tout au long pour andrée nice, le 30 juin 2000 pour mes enfants laure et clere est la noit e la dont les secrets… à quoi       embarq "le renard connaît cette machine entre mes heureuse ruine, pensait     dans la ruela où l’on revient quelques textes l’instant criblé avant propos la peinture est       dans       le nous savons tous, ici, que deuxième suite je ne sais pas si torna a sorrento ulisse torna comme un préliminaire la ce qui importe pour juste un mot pour annoncer dernier vers aoi       force je sais, un monde se       neige  on peut passer une vie j’ai perdu mon   adagio   je  martin miguel vient jouer sur tous les tableaux       aujour s’égarer on dans les hautes herbes art jonction semble enfin envoi du bulletin de bribes       je polenta       l̵ madame a des odeurs sauvages maintenant il connaît le même si une errance de toutes sortes de papiers, sur attendre. mot terrible.       gentil ce monde est semé       la       chaque pour max charvolen 1) f les feux m’ont pour mireille et philippe rare moment de bonheur,       dans       pav&ea mi viene in mentemi un jour, vous m’avez (de)lecta lucta   f les rêves de g. duchêne, écriture le   un vendredi antoine simon 6     m2 &nbs macles et roulis photo 7 f le feu m’a     double dans l’innocence des après la lecture de tout en vérifiant normalement, la rubrique  il est des objets sur tant pis pour eux. ne faut-il pas vivre comme   ciel !!!! on croit souvent que le but madame chrysalide fileuse 1257 cleimet sa culpe, si       au ce qui aide à pénétrer le       ce station 5 : comment dernier vers aoi     vers le soir premier essai c’est  hier, 17   1) cette les avenues de ce pays 13) polynésie       fleure j’ai travaillé se placer sous le signe de morz est rollant, deus en ad on a cru à       &n un titre : il infuse sa       mouett poussées par les vagues       grimpa    tu sais antoine simon 12    7 artistes et 1 ce 28 février 2002. travail de tissage, dans mais jamais on ne al matin, quant primes pert deux nouveauté, couleur qui ne masque pas       pour petites proses sur terre       &agrav dernier vers aoi   la baie des anges mieux valait découper 1-nous sommes dehors. à propos “la et voici maintenant quelques   maille 1 :que dernier vers aoi pour michèle aueret     l’é temps de cendre de deuil de ma mémoire ne peut me l’évidence essai de nécrologie, 0 false 21 18 j’écoute vos antoine simon 9 c’est ici, me   pour adèle et le vieux qui r.m.a toi le don des cris qui   le 10 décembre traquer   que signifie       le comme c’est premier vers aoi dernier le géographe sait tout je t’enfourche ma  pour le dernier jour       au et la peur, présente la vie est dans la vie. se À perte de vue, la houle des si j’avais de son  dans toutes les rues       m̵       deux sors de mon territoire. fais ce paysage que tu contemplais ] heureux l’homme pour gilbert       ruelle trois (mon souffle au matin samuelchapitre 16, versets 1 madame aux rumeurs       (       vaches quando me ne so itu pe histoire de signes . ainsi va le travail de qui la terre a souvent tremblé "ah ! mon doux pays, douce est la terre aux yeux equitable un besoin sonnerait       dans pour anne slacik ecrire est dans le pain brisé son deuxième essai des conserves ! grande lune pourpre dont les       apr&eg f le feu s’est (dans mon ventre pousse une   en grec, morías première   un paien sunt morz, alquant vos estes proz e vostre       au l’éclair me dure, jamais si entêtanteeurydice  je signerai mon carles li reis en ad prise sa       au non... non... je vous assure, j’entends sonner les  pour jean le       &agrav au programme des actions siglent a fort e nagent e la communication est et il fallait aller debout l’impression la plus 7) porte-fenêtre vous avez "moi, esclave" a nous serons toujours ces macles et roulis photo  la lancinante pour jacqueline moretti, antoine simon 33       su ce jour là, je pouvais bribes en ligne a et encore  dits a grant dulur tendrai puis gardien de phare à vie, au     une abeille de et si au premier jour il "nice, nouvel éloge de la cliquetis obscène des pour robert on dit qu’agathe       les dans le pays dont je vous       sur des voiles de longs cheveux       pass&e   pour olivier   on n’est antoine simon 30     tout autour paysage de ta tombe  et les installations souvent,       bruyan station 3 encore il parle ce pays que je dis est   ces sec erv vre ile c’est un peu comme si, dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils " je suis un écorché vif.       le il y a des objets qui ont la     chambre       pass&e       dans  de la trajectoire de ce       le bien sûrla     &nbs tout est possible pour qui quatrième essai de il n’est pire enfer que       fourr&       nuage très saintes litanies   anatomie du m et c’est parfois un pays qu’est-ce qui est en mille fardeaux, mille   marcel elle réalise des il en est des meurtrières. grant est la plaigne e large       m&eacu décembre 2001. dernier vers aoi ouverture d’une très malheureux... la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Ferrat

Ferrat



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette