BRIBES EN LIGNE
il avait accepté       sur rêve, cauchemar,       une la littérature de toulon, samedi 9 torna a sorrento ulisse torna       bien deuxième approche de comme c’est d’un bout à       les le 28 novembre, mise en ligne ajout de fichiers sons dans la musique est le parfum de       sur 13) polynésie 10 vers la laisse ccxxxii ço dist li reis : giovanni rubino dit l’impossible le geste de l’ancienne,       entre tu le saiset je le vois     le "si elle est quand nous rejoignons, en pur ceste espee ai dulor e il tente de déchiffrer, v.- les amicales aventures du       neige pour alain borer le 26 la prédication faite dernier vers aoi encore une citation“tu tendresse du mondesi peu de       é       (       dans pour julius baltazar 1 le j’ai longtemps       à       les 1. il se trouve que je suis rossignolet tu la sculpter l’air : avec marc, nous avons et nous n’avons rien quelques autres il ne s’agit pas de  il y a le antoine simon 5 pour martin a la femme au   pour le prochain       la madame est une quelque temps plus tard, de   saint paul trois nous lirons deux extraits de       sur le tout en travaillant sur les   est-ce que descendre à pigalle, se pour yves et pierre poher et coupé le sonà je serai toujours attentif à lorsqu’on connaît une  les éditions de hans freibach : un besoin de couper comme de       sur il en est des meurtrières. ma voix n’est plus que passet li jurz, si turnet a titrer "claude viallat,       pour   d’un coté, cyclades, iii° il n’était qu’un       fourr& soudain un blanc fauche le ….omme virginia par la bernadette griot vient de clers est li jurz et li       le le franchissement des  “la signification dans l’innocence des quelque chose     au couchant si j’étais un       et tu un jour nous avons abu zayd me déplait. pas l’art c’est la macles et roulis photo 3       il ( ce texte a si, il y a longtemps, les dorothée vint au monde le coquillage contre clere est la noit e la un trait gris sur la       "       deux violette cachéeton au lecteur voici le premier       apr&eg   l’oeuvre vit son antoine simon 19       la madame dans l’ombre des       embarq il existe deux saints portant       force accorde ton désir à ta   si vous souhaitez ki mult est las, il se dort dernier vers aoi   iv.- du livre d’artiste polenta antoine simon 10       " dernier vers aoi     depuis       qui les petites fleurs des voile de nuità la le recueil de textes je ne saurais dire avec assez pour jacky coville guetteurs granz fut li colps, li dux en chaque automne les carissimo ulisse,torna a l’existence n’est madame est toute       avant       grappe je rêve aux gorges le lourd travail des meules printemps breton, printemps poème pour       ...mai dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est     nous dans les rêves de la bruno mendonça antoine simon 18  de la trajectoire de ce    il bribes en ligne a le coeur du le passé n’est     pluie du dimanche 18 avril 2010 nous       ce a l’aube des apaches, madame est la reine des       longte de pa(i)smeisuns en est venuz       en un difficile alliage de dans la caverne primordiale       le la mort d’un oiseau. de pareïs li seit la À peine jetés dans le       l̵ la vie est ce bruissement dans le respect du cahier des dans ce pays ma mère vous avez macles et roulis photo 6 pour andré  les trois ensembles       bruyan elle ose à peine       fourr& j’arrivais dans les       magnol pour ma j’ai donné, au mois là, c’est le sable et   maille 1 :que     extraire je désire un       alla et tout avait f j’ai voulu me pencher l’ami michel c’est la distance entre rm : d’accord sur avez-vous vu l’appel tonitruant du deuxième essai le je ne sais pas si l’heure de la rimbaud a donc     de rigoles en je ne peins pas avec quoi, juste un       dans comme ce mur blanc l’éclair me dure, libre de lever la tête       tourne pour jean gautheronle cosmos cliquetis obscène des   encore une le 2 juillet diaphane est le       quand errer est notre lot, madame,       deux       aux pour michèle aueret dans les carnets des quatre archanges que voudrais je vous onzième carles respunt : f toutes mes pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi pour robert dernier vers aoi dans les hautes herbes nouvelles mises en 1 la confusion des antoine simon 6 suite du blasphème de deux nouveauté, il y a des objets qui ont la   pour théa et ses       le       quel ennui, mortel pour c’était une       et carissimo ulisse,torna a (la numérotation des 0 false 21 18 elle disposait d’une attention beau pour maxime godard 1 haute toutes sortes de papiers, sur raphaël       sur le       la ne pas négocier ne béatrice machet vient de jamais si entêtanteeurydice     pourquoi ce qui fascine chez       mouett dire que le livre est une suite de       dans dernier vers aoi les premières f tous les feux se sont pour mes enfants laure et les plus vieilles sixième quel étonnant le plus insupportable chez station 3 encore il parle    si tout au long si j’avais de son temps où le sang se       pass&e coupé en deux quand tendresses ô mes envols samuelchapitre 16, versets 1 station 4 : judas    dits de mult ben i fierent franceis e       l̵ chairs à vif paumes à       juin rm : nous sommes en franchement, pensait le chef, premier vers aoi dernier les dernières si elle est belle ? je     sur la pente f le feu m’a les routes de ce pays sont quand les mots pour raphaël madame porte à le ciel de ce pays est tout       la le 19 novembre 2013, à la mouans sartoux. traverse de siglent a fort e nagent e antoine simon 15       au       je thème principal : antoine simon 25 napolì napolì " je suis un écorché vif. (josué avait dix l’espace ouvert au     quand bernard dejonghe... depuis la légende fleurie est À l’occasion de bribes en ligne a c’est ici, me sequence 6   le       le "pour tes ecrire sur  référencem il y a dans ce pays des voies « e ! malvais       j̵ dernier vers aoi       quinze       &agrav très saintes litanies quai des chargeurs de merci à la toile de quand vous serez tout le galop du poème me       le c’est le grand les avenues de ce pays edmond, sa grande j’ai parlé l’attente, le fruit ce texte se présente « pouvez-vous écrirecomme on se mesdames, messieurs, veuillez régine robin,       chaque je sais, un monde se vue à la villa tamaris il faut laisser venir madame "l’art est-il macao grise l’art n’existe       m̵       la pie et la peur, présente la liberté s’imprime à quand c’est le vent qui ici, les choses les plus dernier vers aoi dernier vers aoi des voix percent, racontent   nous sommes allons fouiller ce triangle mille fardeaux, mille  “comment bal kanique c’est  le grand brassage des souvent je ne sais rien de il aurait voulu être antoine simon 26       ce bientôt, aucune amarre normal 0 21 false fal ensevelie de silence, la gaucherie à vivre, ] heureux l’homme  hors du corps pas passent .x. portes, comme un préliminaire la f les rêves de il y a tant de saints sur max charvolen, martin miguel (vois-tu, sancho, je suis ouverture de l’espace       reine certains soirs, quand je "et bien, voilà..." dit « amis rollant, de     à pierre ciel certains prétendent epuisement de la salle, où l’on revient       p&eacu légendes de michel villa arson, nice, du 17     &nbs  la lancinante la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Latil

Latil

Dernière publication : 10 mars 2014.
Les 3 derniers articles : Les livres d’artiste , À propos des grands calques .
Les 3 articles les plus lus : Les livres d’artiste , À propos des grands calques .

  • MAGALI LATIL

    À propos des grands calques

    notes d’atelier

    à propos des grands calques série de 7 dessins, 2011, 214 x 90 cm mine graphite sur film polyester A force d’empilement, la forme se fait se défait, s’équilibre se déséquilibre. Le travail (...)
    Clefs : Dessin , Latil

  • MAGALI LATIL

    Les livres d’artiste

    Notes d’atelier

    la rencontre d’une écriture le dessin glisse se déporte vers les mots je dessine vers l’autre se crée un espace intime, et vers l’autre de l’intime se crée un chuchotement, quelques traces d’amour (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette