BRIBES EN LIGNE
deuxième essai le il en est des noms comme du le 28 novembre, mise en ligne pour angelo raphaël  avec « a la deuxième approche de clquez sur l’impression la plus temps de bitume en fusion sur       retour dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis antoine simon 15 passet li jurz, la noit est quel ennui, mortel pour après la lecture de quatrième essai de inoubliables, les essai de nécrologie, autre citation"voui in the country c’est une sorte de il n’était qu’un  les premières pour michèle gazier 1)       pav&ea  zones gardées de les avenues de ce pays au labyrinthe des pleursils la fraîcheur et la sables mes parolesvous et encore  dits d’un côté en introduction à intendo... intendo ! quando me ne so itu pe antoine simon 27 1. il se trouve que je suis       en un du fond des cours et des merci au printemps des si j’avais de son g. duchêne, écriture le une fois entré dans la je dors d’un sommeil de l’erbe del camp, ki je découvre avant toi ajout de fichiers sons dans depuis ce jour, le site À peine jetés dans le 1 la confusion des macles et roulis photo 1 je suis celle qui trompe       &eacut chaque jour est un appel, une sauvage et fuyant comme       l̵ depuis le 20 juillet, bribes quatrième essai de le nécessaire non    si tout au long j’ai donné, au mois       apr&eg   anatomie du m et elle disposait d’une antoine simon 16 au commencement était genre des motsmauvais genre       ce macles et roulis photo 4  hier, 17 libre de lever la tête les plus terribles sur la toile de renoir, les et nous n’avons rien   entrons pour martine l’instant criblé dimanche 18 avril 2010 nous la légende fleurie est bribes en ligne a avant propos la peinture est un homme dans la rue se prend       dans la cité de la musique   (dans le rm : d’accord sur       &agrav franchement, pensait le chef,       midi si grant dol ai que ne normal 0 21 false fal dorothée vint au monde max charvolen, martin miguel huit c’est encore à ce qui importe pour a propos d’une       dans juste un le galop du poème me comme une suite de c’était une fontelucco, 6 juillet 2000 antoine simon 2 quand vous serez tout iv.- du livre d’artiste si, il y a longtemps, les légendes de michel     longtemps sur f tous les feux se sont alocco en patchworck © nécrologie “le pinceau glisse sur   1) cette ….omme virginia par la tes chaussures au bas de         &n tout est prêt en moi pour       pass&e la bouche pleine de bulles       les       " pas une année sans évoquer je m’étonne toujours de la vue à la villa tamaris dernier vers aoi       la pour maguy giraud et dernier vers aoi douce est la terre aux yeux faisant dialoguer      & (À l’église       au bribes en ligne a en 1958 ben ouvre à ma voix n’est plus que     de rigoles en me dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez a la fin il ne resta que     depuis       neige  dans toutes les rues dessiner les choses banales moisissures mousses lichens le 15 mai, à …presque vingt ans plus introibo ad altare errer est notre lot, madame, il était question non on dit qu’agathe c’est le grand attention beau vos estes proz e vostre 1254 : naissance de tu le sais bien. luc ne le vieux qui quelques autres pour jean-marie simon et sa ne pas négocier ne   encore une       je       vu antoine simon 31 "je me tais. pour taire. station 7 : as-tu vu judas se 1 au retour au moment j’arrivais dans les d’un bout à       en antoine simon 9 de soie les draps, de soie envoi du bulletin de bribes c’est seulement au siglent a fort e nagent e le 26 août 1887, depuis  les trois ensembles     tout autour "le renard connaît écoute, josué, pour jean marie     son "tu sais ce que c’est deuxième toute une faune timide veille trois (mon souffle au matin       dans       sur       neige pour mes enfants laure et toute trace fait sens. que douze (se fait terre se m1             jardin le soleil n’est pas       bonheu autre essai d’un       sabots janvier 2002 .traverse quatre si la mer s’est       é les dieux s’effacent quand les eaux et les terres la liberté s’imprime à ouverture de l’espace antoine simon 22 religion de josué il qu’est-ce qui est en préparation des À l’occasion de pour andré ] heureux l’homme dans le respect du cahier des       au carissimo ulisse,torna a rm : nous sommes en  l’écriture deuxième essai       d&eacu printemps breton, printemps on peut croire que martine   marcel       " giovanni rubino dit       la etudiant à antoine simon 30 et la peur, présente antoine simon 23       le bien sûr, il y eut   nous sommes i.- avaler l’art par réponse de michel apaches : noble folie de josué, dernier vers que mort macles et roulis photo dernier vers aoi       mouett il arriva que nous viendrons nous masser ki mult est las, il se dort       la le grand combat : polenta antoine simon 20 equitable un besoin sonnerait À max charvolen et un jour nous avons pour philippe pour mireille et philippe comme ce mur blanc     pluie du carissimo ulisse,torna a  c’était       sur     vers le soir vous deux, c’est joie et  au travers de toi je nous lirons deux extraits de v.- les amicales aventures du   la baie des anges       un neuf j’implore en vain montagnesde hans freibach :       &agrav carles respunt : comme c’est s’ouvre la exode, 16, 1-5 toute iloec endreit remeint li os     surgi l’éclair me dure, je ne sais pas si derniers vers sun destre li emperere s’est le passé n’est la danse de c’est la chair pourtant  il est des objets sur ce qu’un paysage peut je sais, un monde se dernier vers doel i avrat, descendre à pigalle, se paien sunt morz, alquant       l̵ la langue est intarissable   je ne comprends plus deuxième apparition chaises, tables, verres,       c’est la peur qui fait le corps encaisse comme il saluer d’abord les plus nous avancions en bas de les enseignants :       sous       au le texte qui suit est, bien des conserves ! mon travail est une frères et       et madame est toute peinture de rimes. le texte patrick joquel vient de rossignolet tu la pour daniel farioli poussant au lecteur voici le premier       cerisi       &agrav accorde ton désir à ta la bouche pure souffrance f les marques de la mort sur epuisement de la salle, deux nouveauté, macao grise       voyage   la production et te voici humanité beaucoup de merveilles paroles de chamantu quai des chargeurs de langues de plomba la lentement, josué       pass&e de pareïs li seit la la tentation du survol, à la brume. nuages       au       cette       b&acir       les titrer "claude viallat, elle ose à peine     chant de je t’enfourche ma li quens oger cuardise macles et roulis photo 7 mes pensées restent des voix percent, racontent antoine simon 14 je suis toujours les lettres :       le       marche vous avez la vie humble chez les mult est vassal carles de   3   

les il aurait voulu être je n’ai pas dit que le à la bonne les textes mis en ligne toutes ces pages de nos je suis bien dans     quand       sur madame a des odeurs sauvages pour michèle a dix sept ans, je ne savais       au madame chrysalide fileuse autres litanies du saint nom dernier vers aoi         pass&e    regardant (vois-tu, sancho, je suis   six formes de la   pour théa et ses l’homme est       un pour frédéric       banlie temps de pierres dans la la gaucherie à vivre, six de l’espace urbain,  le livre, avec antoine simon 10 en ceste tere ad estet ja antoine simon 19 dont les secrets… à quoi là, c’est le sable et    au balcon et ma foi, maintenant il connaît le diaphane est le mot (ou       chaque onze sous les cercles soudain un blanc fauche le la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Saint François

Saint François

Dernière publication : 13 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CXLII .
Les 3 articles les plus lus : CXLII .

  • CXLII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    Dieu faisait silence, mais au fond, n’était-ce pas dans ce silence qu’il se manifestait le plus ? Il était ce silence, dans le brouhaha des foules et la confusion de la parole, il était ce non encore (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette