BRIBES EN LIGNE
    pourquoi prenez vos casseroles et raphaël juste un mot pour annoncer ils avaient si longtemps, si       au ce texte se présente un trait gris sur la là, c’est le sable et       va    au balcon       au       quand antoine simon 17 ma voix n’est plus que       la toulon, samedi 9 et il fallait aller debout ce 28 février 2002. antoine simon 3 rêves de josué, ecrire sur glaciation entre branches lianes ronces "et bien, voilà..." dit au programme des actions f le feu s’est passet li jurz, la noit est       au marché ou souk ou pour mireille et philippe à bernadette       neige dans l’innocence des station 7 : as-tu vu judas se     sur la vue à la villa tamaris dernier vers aoi         dans exode, 16, 1-5 toute il faut laisser venir madame du fond des cours et des la terre nous a dix sept ans, je ne savais comme un préliminaire la c’est ici, me       grimpa       longte le lent tricotage du paysage i en voyant la masse aux les oiseaux s’ouvrent   un présentation du       droite à la bonne  tu vois im font chier  on peut passer une vie il arriva que "la musique, c’est le temps où le sang se       en un petit matin frais. je te carcassonne, le 06  la lancinante dernier vers aoi avant propos la peinture est le 2 juillet j’ai ajouté antoine simon 10       pav&ea pour max charvolen 1) autre petite voix  dernières mises de sorte que bientôt   au milieu de un homme dans la rue se prend dernier vers aoi des voiles de longs cheveux et voici maintenant quelques les petites fleurs des je déambule et suis moi cocon moi momie fuseau station 4 : judas        &agrav autre citation       fourr& af : j’entends en introduction à   encore une       sur ] heureux l’homme aux george(s) (s est la dans ce périlleux iloec endreit remeint li os station 3 encore il parle toutefois je m’estimais villa arson, nice, du 17       dans dernier vers aoi       la dans les écroulements ma voix n’est plus que temps de pierres dans la dernier vers aoi au lecteur voici le premier « amis rollant, de pas sur coussin d’air mais       au on dit qu’agathe     ton antoine simon 18 si grant dol ai que ne rien n’est c’est la chair pourtant     depuis travail de tissage, dans  les éditions de un soir à paris au       jardin mult est vassal carles de macles et roulis photo 7       les huit c’est encore à la langue est intarissable  les premières  dans le livre, le     le cygne sur       reine jouer sur tous les tableaux aux barrières des octrois il pleut. j’ai vu la il s’appelait les doigts d’ombre de neige       la paysage de ta tombe  et       la pas une année sans évoquer l’art n’existe douce est la terre aux yeux ici, les choses les plus       ma ne pas négocier ne  pour le dernier jour       ( un jour, vous m’avez mult ben i fierent franceis e pour marcel mieux valait découper pour mon épouse nicole       ce il ne s’agit pas de la prédication faite ce n’est pas aux choses il est le jongleur de lui démodocos... Ça a bien un     les provisions antoine simon 7 dans le patriote du 16 mars aucun hasard si se n’ayant pas pour raphaël (dans mon ventre pousse une tu le saiset je le vois imagine que, dans la  tous ces chardonnerets jamais si entêtanteeurydice un tunnel sans fin et, à au matin du raphaËl « voici dire que le livre est une cinquième citationne tous feux éteints. des       la     nous errer est notre lot, madame,       au mais jamais on ne a propos de quatre oeuvres de genre des motsmauvais genre j’aime chez pierre autres litanies du saint nom j’ai relu daniel biga, sa langue se cabre devant le nu(e), comme son nom       journ& dernier vers aoi la vie humble chez les lentement, josué la mastication des seul dans la rue je ris la bal kanique c’est coupé en deux quand il en est des meurtrières.  les trois ensembles    nous ainsi va le travail de qui et que dire de la grâce cet univers sans chairs à vif paumes tendresses ô mes envols madame, vous débusquez       neige il avait accepté  dans toutes les rues il n’était qu’un clers fut li jurz e li pour gilbert poussées par les vagues       un       la brume. nuages les grands  le "musée bien sûrla descendre à pigalle, se Ç’avait été la de l’autre introibo ad altare et te voici humanité je ne peins pas avec quoi,     dans la ruela pour jacky coville guetteurs pour jean marie   la baie des anges           une abeille de     " la pureté de la survie. nul       fleur antoine simon 9 journée de pour yves et pierre poher et  epître aux       l̵ martin miguel art et comme une suite de et  riche de mes (josué avait       fourmi granz fut li colps, li dux en pur ceste espee ai dulor e la réserve des bribes l’existence n’est       jonath archipel shopping, la ce qui importe pour       le       un je rêve aux gorges macles et roulis photo 4    seule au j’ai parlé       la en 1958 ben ouvre à       m̵       su tout en vérifiant   pour olivier  mise en ligne du texte       au       &n 1.- les rêves de       object       allong monde imaginal, 1 la confusion des 0 false 21 18 dernier vers aoi une il faut dire les     [1]  couleur qui ne masque pas décembre 2001.       &agrav l’illusion d’une (À l’église antoine simon 29 pour martine le tissu d’acier nous viendrons nous masser     faisant la       au se placer sous le signe de deux ce travail vous est "moi, esclave" a       dans karles se dort cum hume art jonction semble enfin coupé le sonà   pour le prochain j’ai longtemps la fraîcheur et la rita est trois fois humble. approche d’une charogne sur le seuilce qui       voyage       six patrick joquel vient de comment entrer dans une antoine simon 25 ce paysage que tu contemplais fragilité humaine. pour pierre theunissen la le 28 novembre, mise en ligne       tourne       une pour daniel farioli poussant quai des chargeurs de       je antoine simon 22    il tu le sais bien. luc ne au seuil de l’atelier     les fleurs du etait-ce le souvenir antoine simon 32 cliquetis obscène des chaises, tables, verres, polenta       entre  née à se reprendre. creuser son mougins. décembre pour robert dernier vers aoi les dessins de martine orsoni rm : nous sommes en depuis ce jour, le site quatrième essai rares dernier vers aoi  tu ne renonceras pas.  l’écriture   3   

les "le renard connaît a propos d’une le pendu       descen madame dans l’ombre des et c’était dans   marcel     cet arbre que madame, c’est notre ce qui fascine chez deuxième apparition de  le livre, avec "je me tais. pour taire. écoute, josué, antoine simon 6 f les marques de la mort sur  jésus       &n essai de nécrologie, de tantes herbes el pre 13) polynésie     m2 &nbs       m̵ le nécessaire non une autre approche de   histoire de signes . le glacis de la mort       sur       j̵       ruelle la cité de la musique premier essai c’est dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis vertige. une distance pour andrée reprise du site avec la écrirecomme on se peinture de rimes. le texte c’est la distance entre     du faucon j’écoute vos les cuivres de la symphonie premier vers aoi dernier attendre. mot terrible. derniers vers sun destre au rayon des surgelés halt sunt li pui e mult halt madame a des odeurs sauvages cinquième essai tout (de)lecta lucta   lorsque martine orsoni       p&eacu dans le monde de cette       retour     vers le soir iv.- du livre d’artiste       en ce       dans le coquillage contre tout est prêt en moi pour la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Saint François

Saint François

Dernière publication : 13 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CXLII .
Les 3 articles les plus lus : CXLII .

  • CXLII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    Dieu faisait silence, mais au fond, n’était-ce pas dans ce silence qu’il se manifestait le plus ? Il était ce silence, dans le brouhaha des foules et la confusion de la parole, il était ce non encore (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette