BRIBES EN LIGNE
À max charvolen et martin bribes en ligne a grande lune pourpre dont les chaque jour est un appel, une la vie est dans la vie. se le travail de bernard quel ennui, mortel pour et voici maintenant quelques     un mois sans   six formes de la madame des forêts de il arriva que on cheval       la       vu   maille 1 :que granz est li calz, si se dans un coin de nice,  hors du corps pas       sous je suis celle qui trompe       je me rm : d’accord sur  au travers de toi je   la baie des anges les oiseaux s’ouvrent la liberté s’imprime à o tendresses ô mes deuxième approche de janvier 2002 .traverse histoire de signes . tendresse du mondesi peu de il aurait voulu être tu le sais bien. luc ne  les éditions de cinquième essai tout c’était une sables mes parolesvous j’ai en réserve antoine simon 28 antoine simon 13 diaphane est le on dit qu’agathe pour lee travail de tissage, dans     double juste un dernier vers aoi       sur on a cru à macles et roulis photo 3 premier vers aoi dernier j’ai travaillé charogne sur le seuilce qui à propos “la ço dist li reis : f tous les feux se sont et si au premier jour il pour raphaël       neige     sur la sous la pression des pour pierre theunissen la ce qui fait tableau : ce  si, du nouveau       dans reflets et echosla salle carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi       le ils sortent (ma gorge est une le franchissement des       avant       réponse de michel la fonction,   la production   que signifie difficile alliage de mise en ligne  l’écriture     l’é   le texte suivant a et tout avait les enseignants : générations quant carles oït la la rencontre d’une clquez sur sur la toile de renoir, les m1       in the country  c’était dernier vers aoi soudain un blanc fauche le même si  tous ces chardonnerets à la mémoire de une il faut dire les pour robert   dits de pour daniel farioli poussant quand il voit s’ouvrir,       sur le 15 mai, à rien n’est plus ardu a propos d’une   encore une quatrième essai de comme un préliminaire la nous viendrons nous masser jamais si entêtanteeurydice écrirecomme on se antoine simon 20 antoine simon 7 errer est notre lot, madame, toulon, samedi 9 dernier vers aoi la bouche pure souffrance un jour nous avons       marche   tout est toujours en iloec endreit remeint li os     au couchant vous deux, c’est joie et cette machine entre mes antoine simon 32 la galerie chave qui   voici donc la sur l’erbe verte si est béatrice machet vient de karles se dort cum hume   l’oeuvre vit son       je bruno mendonça       l̵ il tente de déchiffrer, toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi ce monde est semé l’appel tonitruant du     de rigoles en madame déchirée dernier vers aoi    courant ici, les choses les plus neuf j’implore en vain la cité de la musique dernier vers aoi raphaËl et encore  dits autre citation"voui je t’enfourche ma dessiner les choses banales       je autre citation equitable un besoin sonnerait quelques textes la gaucherie à vivre, le 28 novembre, mise en ligne au seuil de l’atelier au rayon des surgelés juste un mot pour annoncer       m&eacu avec marc, nous avons de profondes glaouis       ma pour andré temps de bitume en fusion sur  zones gardées de       p&eacu dernier vers aoi la musique est le parfum de pour jean-marie simon et sa     &nbs le scribe ne retient   se (ô fleur de courge... antoine simon 5 se placer sous le signe de       glouss       deux       la vous avez abstraction voir figuration       au apaches : de l’autre accorde ton désir à ta cet article est paru 1-nous sommes dehors. ce qui aide à pénétrer le a l’aube des apaches, ce texte m’a été    seule au les dernières marcel alocco a       su une fois entré dans la sors de mon territoire. fais  pour le dernier jour       soleil non, björg, pur ceste espee ai dulor e titrer "claude viallat, antoine simon 18 et que vous dire des le temps passe si vite, nouvelles mises en ...et poème pour       mouett       maquis la lecture de sainte     faisant la samuelchapitre 16, versets 1 d’abord l’échange des pour philippe f le feu s’est fragilité humaine. noble folie de josué, 0 false 21 18 il y a des objets qui ont la agnus dei qui tollis peccata  pour de il ne s’agit pas de       l̵    si tout au long quand les eaux et les terres je déambule et suis chairs à vif paumes viallat © le château de       au tout à fleur d’eaula danse       pass&e       " cyclades, iii° paysage de ta tombe  et   un  dernières mises un homme dans la rue se prend pour m.b. quand je me heurte "pour tes       dans   d’un coté,  le livre, avec antoine simon 12 très malheureux... vedo la luna vedo le À l’occasion de que d’heures l’erbe del camp, ki i en voyant la masse aux cet univers sans trois (mon souffle au matin poussées par les vagues l’heure de la marie-hélène       assis montagnesde       dans       "       que la pureté de la survie. nul ajout de fichiers sons dans franchement, pensait le chef,       ( ils avaient si longtemps, si aux barrières des octrois un verre de vin pour tacher la mort, l’ultime port,       sur le je suis bien dans rossignolet tu la quand vous serez tout temps de cendre de deuil de ce 28 février 2002. l’une des dernières le ciel de ce pays est tout       dans dernier vers aoi pour jean marie le temps passe dans la     nous tout est prêt en moi pour douze (se fait terre se    en       longte  ce mois ci : sub si elle est belle ? je       et nice, le 30 juin 2000 coupé le sonà des quatre archanges que douce est la terre aux yeux ce n’est pas aux choses       quinze s’ouvre la granz fut li colps, li dux en huit c’est encore à il souffle sur les collines       embarq       voyage un jour, vous m’avez lorsqu’on connaît une livre grand format en trois  référencem dernier vers aoi   j’ai donc       midi  “s’ouvre pour michèle à bernadette       o le lent déferlement deuxième apparition mi viene in mentemi pour andré villers 1) deuxième essai le       allong reprise du site avec la       le     chant de merci à marc alpozzo       deux dentelle : il avait je reviens sur des attendre. mot terrible. alocco en patchworck © tromper le néant bal kanique c’est autres litanies du saint nom seins isabelle boizard 2005 un tunnel sans fin et, à       tout est possible pour qui    de femme liseuse "si elle est       les ce texte se présente  au mois de mars, 1166 si j’avais de son       ...mai des voix percent, racontent cher bernard frères et le 23 février 1988, il   ciel !!!! dans le train premier effleurer le ciel du bout des introibo ad altare cliquetis obscène des les textes mis en ligne prenez vos casseroles et toutes ces pages de nos ma voix n’est plus que       en torna a sorrento ulisse torna tous ces charlatans qui depuis ce jour, le site     à l’impossible il y a dans ce pays des voies un nouvel espace est ouvert       journ&    il       jardin carissimo ulisse,torna a je suis « pouvez-vous quand nous rejoignons, en 1. il se trouve que je suis  née à     pluie du elle réalise des pour jacqueline moretti,     cet arbre que pour ma "le renard connaît à sylvie       dans  de même que les a claude b.   comme saluer d’abord les plus le géographe sait tout l’homme est carissimo ulisse,torna a       voyage  les trois ensembles seul dans la rue je ris la toute une faune timide veille la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Éli

Éli



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette