BRIBES EN LIGNE
dans l’innocence des les oiseaux s’ouvrent pour m.b. quand je me heurte ma voix n’est plus que       aujour à de l’autre ils s’étaient deuxième suite le géographe sait tout       dans ce 28 février 2002. la communication est écrirecomme on se onze sous les cercles chercher une sorte de       le ce qu’un paysage peut       &eacut je t’ai admiré, accoucher baragouiner station 4 : judas      les fleurs du mais jamais on ne première  la lancinante tendresses ô mes envols la lecture de sainte antoine simon 15 antoine simon 32       (         &n       dans "l’art est-il sa langue se cabre devant le pour philippe pierre ciel j’ai ajouté clers fut li jurz e li et combien j’ai en réserve dernier vers aoi raphaËl une fois entré dans la ici. les oiseaux y ont fait l’attente, le fruit v.- les amicales aventures du      & "ah ! mon doux pays, normalement, la rubrique juste un mot pour annoncer pur ceste espee ai dulor e depuis le 20 juillet, bribes a propos de quatre oeuvres de dieu faisait silence, mais mouans sartoux. traverse de merci à marc alpozzo seins isabelle boizard 2005 genre des motsmauvais genre huit c’est encore à nous lirons deux extraits de       &n « h&eacu carcassonne, le 06     son la chaude caresse de       l̵ ce paysage que tu contemplais f toutes mes   jn 2,1-12 :   ces notes  hier, 17 tout est prêt en moi pour rien n’est clere est la noit e la temps où les coeurs   je ne comprends plus et je vois dans vos a la libération, les       au rien n’est plus ardu       dans la liberté s’imprime à  mise en ligne du texte tes chaussures au bas de quando me ne so itu pe si elle est belle ? je       " r.m.a toi le don des cris qui la fraîcheur et la antoine simon 23  dans le livre, le ce jour-là il lui un titre : il infuse sa       la   voici donc la   ces sec erv vre ile il en est des meurtrières.       je même si deuxième essai       et       o "ces deux là se       le antoine simon 11 dans le train premier 0 false 21 18       embarq mougins. décembre dans le patriote du 16 mars ensevelie de silence,       dans pour daniel farioli poussant les doigts d’ombre de neige il ne sait rien qui ne va   né le 7 antoine simon 7  ce mois ci : sub il souffle sur les collines le 26 août 1887, depuis agnus dei qui tollis peccata normal 0 21 false fal dans le monde de cette deux mille ans nous   d’un coté, polenta       fourr&     l’é       entre       crabe- autre essai d’un rêve, cauchemar, a christiane macles et roulis photo 4 antoine simon 24 seul dans la rue je ris la quel étonnant sainte marie, le 15 mai, à napolì napolì générations       devant je déambule et suis       la   la production passent .x. portes, a ma mère, femme parmi et que vous dire des  de la trajectoire de ce une autre approche de       " la terre a souvent tremblé   que signifie thème principal : buttati ! guarda&nbs ce monde est semé franchement, pensait le chef,   saint paul trois       le envoi du bulletin de bribes       s̵ écoute, josué,    au balcon epuisement de la salle,   un       chaque pour max charvolen 1)       banlie       la pie antoine simon 25 1) notre-dame au mur violet pour gilbert preambule – ut pictura neuf j’implore en vain encore une citation“tu tous feux éteints. des « e ! malvais mon travail est une errer est notre lot, madame, ce poème est tiré du josué avait un rythme trois tentatives desesperees nous savons tous, ici, que recleimet deu mult le temps passe si vite,       jardin « 8° de ainsi va le travail de qui après la lecture de la fonction, juste un pour mireille et philippe antoine simon 33 edmond, sa grande a supposer quece monde tienne j’entends sonner les le passé n’est c’est vrai dire que le livre est une À la loupe, il observa       ce qui aide à pénétrer le 7) porte-fenêtre  hors du corps pas       droite légendes de michel iv.- du livre d’artiste de tantes herbes el pre je t’enfourche ma sixième voudrais je vous la gaucherie à vivre, un tunnel sans fin et, à le samedi 26 mars, à 15 "et bien, voilà..." dit pour helmut un homme dans la rue se prend ce texte m’a été le glacis de la mort lancinant ô lancinant (de)lecta lucta     nous sommes autre petite voix  les premières       ce madame dans l’ombre des       au la cité de la musique ce texte se présente   pour le prochain       ...mai pour jacky coville guetteurs  le livre, avec       grappe souvent je ne sais rien de la vie est dans la vie. se       &agrav il n’était qu’un       voyage c’est extrêmement antoine simon 31 « pouvez-vous       les dernier vers aoi noble folie de josué,       juin cinquième citationne  “s’ouvre  le grand brassage des granz est li calz, si se f le feu s’est dernier vers aoi       dans il en est des noms comme du       gentil dans ma gorge       vu langues de plomba la si, il y a longtemps, les f le feu m’a la prédication faite la rencontre d’une abstraction voir figuration je suis occupé ces   en grec, morías "je me tais. pour taire.       pour a dix sept ans, je ne savais je ne sais pas si de la dernier vers aoi il pleut. j’ai vu la non, björg,       dans  les trois ensembles dernier vers s’il c’était une       la       mouett  née à pour marcel j’ai donné, au mois que reste-t-il de la je m’étonne toujours de la m1       guetter cette chose       dans       la l’homme est j’ai travaillé et voici maintenant quelques folie de josuétout est       deux  avec « a la c’est le grand o tendresses ô mes difficile alliage de iloec endreit remeint li os  tu ne renonceras pas. antoine simon 9 clers est li jurz et li   adagio   je soudain un blanc fauche le et la peur, présente       sur quelque chose et tout avait la galerie chave qui     hélas, cinquième essai tout macles et roulis photo 6 madame aux rumeurs       sur le antoine simon 19 ce qui fait tableau : ce vous n’avez   encore une je meurs de soif le 23 février 1988, il comme ce mur blanc les amants se c’est seulement au af : j’entends max charvolen, martin miguel temps de bitume en fusion sur pluies et bruines, le corps encaisse comme il abu zayd me déplait. pas bruno mendonça il faut laisser venir madame       la       les violette cachéeton immense est le théâtre et ainsi alfred… n’ayant pas du bibelot au babilencore une dans le pays dont je vous douce est la terre aux yeux  les éditions de ne pas négocier ne il n’y a pas de plus l’instant criblé "nice, nouvel éloge de la halt sunt li pui e mult halt le grand combat : dans le respect du cahier des       m̵ trois (mon souffle au matin dans la caverne primordiale       apr&eg le "patriote", pour nicolas lavarenne ma et ma foi,     dans la ruela cliquetis obscène des   marcel …presque vingt ans plus intendo... intendo ! jouer sur tous les tableaux a la fin il ne resta que     au couchant jusqu’à il y a il avait accepté "mais qui lit encore le autre citation"voui dernier vers aoi dernier vers aoi la force du corps,       baie villa arson, nice, du 17       cerisi en introduction à       le À peine jetés dans le       dans à cri et à pour mon épouse nicole       la (josué avait deuxième 0 false 21 18 journée de en ceste tere ad estet ja coupé en deux quand pour michèle aueret six de l’espace urbain, ouverture d’une tout à fleur d’eaula danse     ton diaphane est le mot (ou à propos “la mult ben i fierent franceis e aux george(s) (s est la pour jean gautheronle cosmos la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > d’Agliano

d’Agliano



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette