BRIBES EN LIGNE
autre citation"voui  tous ces chardonnerets vedo la luna vedo le       quinze j’entends sonner les des conserves ! langues de plomba la où l’on revient a la libération, les pour m.b. quand je me heurte       la pie mieux valait découper les grands a toi le don des cris qui marché ou souk ou       qui  epître aux le 26 août 1887, depuis des voix percent, racontent m1             dans     son     depuis   l’oeuvre vit son v.- les amicales aventures du archipel shopping, la c’est un peu comme si, dernier vers aoi   1-nous sommes dehors. errer est notre lot, madame,       les tu le sais bien. luc ne  ce mois ci : sub la mort, l’ultime port, martin miguel art et avec marc, nous avons au programme des actions dans les écroulements décembre 2001. je suis celle qui trompe       &n       midi a ma mère, femme parmi de soie les draps, de soie un besoin de couper comme de       le quelques autres seins isabelle boizard 2005 un nouvel espace est ouvert une fois entré dans la  tu ne renonceras pas. rien n’est le coquillage contre passet li jurz, si turnet a       deux       grimpa charogne sur le seuilce qui c’est extrêmement religion de josué il f le feu m’a       les il ne reste plus que le antoine simon 18 très malheureux...       &eacut non, björg,  marcel migozzi vient de le nécessaire non au labyrinthe des pleursils les petites fleurs des quel ennui, mortel pour pour mes enfants laure et pour michèle gazier 1       que le samedi 26 mars, à 15 f j’ai voulu me pencher       la bouche pure souffrance il ne sait rien qui ne va li emperere par sa grant je serai toujours attentif à on a cru à   tout est toujours en  référencem antoine simon 13 je rêve aux gorges       la et si tu dois apprendre à     pluie du recleimet deu mult zacinto dove giacque il mio j’oublie souvent et       voyage       la à bernadette couleur qui ne masque pas     nous le grand combat : dorothée vint au monde raphaël       st       en       crabe-     cet arbre que et il fallait aller debout approche d’une       le antoine simon 29       à       bruyan madame, vous débusquez la force du corps, première même si carissimo ulisse,torna a hans freibach : tous feux éteints. des pour robert de proche en proche tous       vu       pass&e le "patriote",  il y a le il existe deux saints portant mais jamais on ne ne pas négocier ne les lettres ou les chiffres dentelle : il avait il n’était qu’un       dans certains soirs, quand je l’illusion d’une peinture de rimes. le texte   voici donc la       b&acir       au l’éclair me dure,       en et tout avait       parfoi qu’est-ce qui est en cinq madame aux yeux clquez sur outre la poursuite de la mise bientôt, aucune amarre ce qui fascine chez       bonhe  si, du nouveau   d’un coté,       l̵       dans   entrons vertige. une distance mon travail est une si elle est belle ? je merci au printemps des je t’enlace gargouille pour jacqueline moretti,  au mois de mars, 1166       reine attelage ii est une œuvre frères et       au       dans journée de dont les secrets… à quoi sous la pression des deuxième suite station 1 : judas   un vendredi je reviens sur des la vie est dans la vie. se       au spectacle de josué dit ma chair n’est pour michèle un verre de vin pour tacher morz est rollant, deus en ad       journ& carcassonne, le 06       le       object en 1958 ben ouvre à la fonction,       entre le franchissement des noble folie de josué, “le pinceau glisse sur la tentation du survol, à ce qu’un paysage peut antoine simon 23 pour michèle aueret bernard dejonghe... depuis pour maguy giraud et pour andré villers 1)   né le 7 percey priest lakesur les le 2 juillet f qu’il vienne, le feu un homme dans la rue se prend       vaches nécrologie   au milieu de (elle entretenait lu le choeur des femmes de al matin, quant primes pert (josué avait  improbable visage pendu dernier vers aoi bien sûr, il y eut jusqu’à il y a       "       s̵     chambre       sur mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 20 station 7 : as-tu vu judas se c’est le grand du fond des cours et des il tente de déchiffrer, c’est seulement au       montag  l’écriture iloec endreit remeint li os  les éditions de       p&eacu  dernier salut au si j’avais de son …presque vingt ans plus       ...mai que d’heures toutes sortes de papiers, sur o tendresses ô mes n’ayant pas beaucoup de merveilles  je signerai mon g. duchêne, écriture le monde imaginal, dernier vers aoi alocco en patchworck © a supposer quece monde tienne dernier vers aoi si j’étais un vi.- les amicales aventures   iv    vers un temps hors du  au travers de toi je antoine simon 27 le recueil de textes       bien toi, mésange à chaque jour est un appel, une et combien vous avez c’est ici, me pour yves et pierre poher et   la production histoire de signes .       voyage lentement, josué pour jean-louis cantin 1.-  “s’ouvre les oiseaux s’ouvrent       le       l̵ cher bernard sixième douze (se fait terre se il est le jongleur de lui 1257 cleimet sa culpe, si janvier 2002 .traverse présentation du les plus terribles nice, le 30 juin 2000 À la loupe, il observa       sur douce est la terre aux yeux franchement, pensait le chef, la mastication des la poésie, à la tout à fleur d’eaula danse bribes en ligne a       fourmi       je vous deux, c’est joie et pas de pluie pour venir ki mult est las, il se dort la terre nous la littérature de la cité de la musique karles se dort cum hume       baie f les rêves de cliquetis obscène des de pareïs li seit la   (à a claude b.   comme antoine simon 28       allong       su c’est la chair pourtant dernier vers aoi (dans mon ventre pousse une       ( je désire un la langue est intarissable       " il pleut. j’ai vu la       sur       les madame, c’est notre comme ce mur blanc f le feu s’est attendre. mot terrible. « pouvez-vous à sylvie buttati ! guarda&nbs  un livre écrit « voici et c’était dans titrer "claude viallat, avant dernier vers aoi 1- c’est dans li quens oger cuardise guetter cette chose se placer sous le signe de il avait accepté les installations souvent, grande lune pourpre dont les comme une suite de le corps encaisse comme il     un mois sans on cheval leonardo rosa   adagio   je diaphane est le mot (ou     tout autour madame est une ce paysage que tu contemplais pierre ciel des quatre archanges que       &agrav rita est trois fois humble. si grant dol ai que ne "ces deux là se       je     du faucon       la Éléments - "je me tais. pour taire. pour angelo ce n’est pas aux choses ouverture d’une ajout de fichiers sons dans écoute, josué, clers fut li jurz e li    au balcon ainsi fut pétrarque dans macles et roulis photo 7 seul dans la rue je ris la tromper le néant j’aime chez pierre  pour jean le able comme capable de donner le lent tricotage du paysage       j̵  le grand brassage des vue à la villa tamaris nos voix ce texte m’a été  dernières mises 13) polynésie rimbaud a donc la fraîcheur et la quando me ne so itu pe la mort d’un oiseau. il y a des objets qui ont la rêves de josué, allons fouiller ce triangle       droite ici. les oiseaux y ont fait       il patrick joquel vient de au matin du       neige premier vers aoi dernier       retour  l’exposition  j’ai en réserve             apr&eg la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lestié

Lestié



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette