BRIBES EN LIGNE
(josué avait errer est notre lot, madame, la galerie chave qui une autre approche de       sur présentation du encore la couleur, mais cette temps de pierres       au je m’étonne toujours de la il s’appelait quel étonnant       p&eacu pas facile d’ajuster le l’existence n’est       dans ils sortent       reine mieux valait découper il y a dans ce pays des voies       vaches       ruelle dernier vers aoi livre grand format en trois lentement, josué je ne saurais dire avec assez c’est extrêmement "ces deux là se suite du blasphème de faisant dialoguer       la       deux nos voix mise en ligne d’un       pourqu pour jacqueline moretti,       bien dire que le livre est une branches lianes ronces ouverture d’une le coeur du       dans f les rêves de 1. il se trouve que je suis ce qui fait tableau : ce   pour théa et ses ( ce texte a       les sous la pression des je ne sais pas si je déambule et suis ensevelie de silence,  il est des objets sur de la la réserve des bribes les oiseaux s’ouvrent carles li reis en ad prise sa …presque vingt ans plus effleurer le ciel du bout des      & pour daniel farioli poussant bel équilibre et sa sous l’occupation il arriva que dernier vers aoi quel ennui, mortel pour pour andré en ceste tere ad estet ja       l̵ "je me tais. pour taire. non, björg, alocco en patchworck © il aurait voulu être       pour jamais je n’aurais le galop du poème me couleur qui ne masque pas       chaque macles et roulis photo 7 immense est le théâtre et la fraîcheur et la bernard dejonghe... depuis et si au premier jour il toutes ces pages de nos pour je découvre avant toi       une   se zacinto dove giacque il mio la mastication des les parents, l’ultime un temps hors du c’est parfois un pays des voix percent, racontent antoine simon 11 attention beau    seule au iloec endreit remeint li os sors de mon territoire. fais antoine simon 2  tu ne renonceras pas. autres litanies du saint nom seins isabelle boizard 2005 la chaude caresse de merle noir  pour f qu’il vienne, le feu halt sunt li pui e mult halt pour martin   on n’est archipel shopping, la pour alain borer le 26 "la musique, c’est le portrait. 1255 : première  ce mois ci : sub v.- les amicales aventures du       &eacut accorde ton désir à ta       au à propos “la dans un coin de nice, les petites fleurs des edmond, sa grande rien n’est plus ardu  au travers de toi je du bibelot au babilencore une madame est une mougins. décembre       le antoine simon 28 j’ai parlé la liberté de l’être quelques autres  “la signification  avec « a la le tissu d’acier il n’est pire enfer que patrick joquel vient de 1- c’est dans madame des forêts de des voiles de longs cheveux       & le "patriote",     vers le soir ce qu’un paysage peut raphaËl siglent a fort e nagent e "pour tes au programme des actions et  riche de mes     sur la au lecteur voici le premier madame aux rumeurs je crie la rue mue douleur rêves de josué, de l’autre toujours les lettres : légendes de michel arbre épanoui au ciel       jardin pour mon épouse nicole dernier vers aoi polenta ….omme virginia par la de toutes les tout en vérifiant g. duchêne, écriture le       pass&e       " douze (se fait terre se il en est des meurtrières. la force du corps,  il y a le l’impossible antoine simon 26 passet li jurz, la noit est de proche en proche tous clers est li jurz et li me       le et c’était dans       les antoine simon 13 un jour, vous m’avez (la numérotation des       midi une errance de pour raphaël madame a des odeurs sauvages giovanni rubino dit macles et roulis photo 4 quand sur vos visages les c’est la chair pourtant       aux le soleil n’est pas ici. les oiseaux y ont fait un trait gris sur la "nice, nouvel éloge de la 5) triptyque marocain pour max charvolen 1) dimanche 18 avril 2010 nous libre de lever la tête       voyage j’ai travaillé normalement, la rubrique dernier vers aoi pour jean gautheronle cosmos macles et roulis photo 3   (à dernier vers aoi       vu       bonhe  référencem       marche       rampan saluer d’abord les plus   jn 2,1-12 :       bruyan je meurs de soif de soie les draps, de soie c’est seulement au     faisant la f les marques de la mort sur     dans la ruela 1 au retour au moment       " paien sunt morz, alquant lu le choeur des femmes de       coude dernier vers aoi une il faut dire les et que dire de la grâce seul dans la rue je ris la lancinant ô lancinant antoine simon 27 si, il y a longtemps, les il ne sait rien qui ne va poussées par les vagues       m̵ dernier vers aoi tous feux éteints. des très saintes litanies       nuage si elle est belle ? je  les trois ensembles la vie humble chez les ne faut-il pas vivre comme la question du récit face aux bronzes de miodrag nice, le 30 juin 2000 petites proses sur terre pure forme, belle muette, il est le jongleur de lui quand les eaux et les terres vous deux, c’est joie et avez-vous vu je dors d’un sommeil de       les     les fleurs du madame, on ne la voit jamais   marcel les textes mis en ligne       sur « e ! malvais     son bribes en ligne a folie de josuétout est f les feux m’ont dernier vers aoi     après la vie est dans la vie. se 0 false 21 18       neige station 7 : as-tu vu judas se l’une des dernières       au (ô fleur de courge... nu(e), comme son nom la route de la soie, à pied, station 1 : judas ils s’étaient macles et roulis photo 6 mais jamais on ne un besoin de couper comme de mult ben i fierent franceis e je suis celle qui trompe       sur de prime abord, il deuxième essai f le feu s’est " je suis un écorché vif. envoi du bulletin de bribes se reprendre. creuser son madame, c’est notre introibo ad altare et combien vous êtes antoine simon 9 Éléments - le lent tricotage du paysage    de femme liseuse       pav&ea paysage de ta tombe  et « pouvez-vous 10 vers la laisse ccxxxii sequence 6   le   le texte suivant a (À l’église epuisement de la salle,     du faucon       l̵       le   je ne comprends plus     sur la pente       tourne les plus vieilles 7) porte-fenêtre dernier vers aoi       un la danse de  dernières mises Ç’avait été la macao grise elle disposait d’une non... non... je vous assure,     au couchant j’ai relu daniel biga, et nous n’avons rien ainsi va le travail de qui temps où le sang se deuxième avant propos la peinture est   pour le prochain  mise en ligne du texte l’attente, le fruit la langue est intarissable pour andrée antoine simon 25 des quatre archanges que laure et pétrarque comme je rêve aux gorges certains prétendent dans l’innocence des       le (elle entretenait  jésus pour jean marie       devant  tous ces chardonnerets       sur       &n  de la trajectoire de ce quand vous serez tout   ces notes le temps passe dans la  pour de l’homme est entr’els nen at ne pui l’instant criblé le bulletin de "bribes       sur       pass&e     chant de   ces sec erv vre ile rita est trois fois humble.     &nbs     de rigoles en fontelucco, 6 juillet 2000 un nouvel espace est ouvert il pleut. j’ai vu la madame déchirée    7 artistes et 1 dans ce périlleux       apr&eg       le le temps passe si vite,       un m1       très malheureux...       object intendo... intendo ! tout est possible pour qui ecrire les couleurs du monde l’impression la plus issent de mer, venent as tendresses ô mes envols chairs à vif paumes a supposer quece monde tienne  “ne pas "l’art est-il  l’exposition  le recueil de textes quatrième essai de     cet arbre que la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > espace d’art

espace d’art



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette