BRIBES EN LIGNE
...et la mémoire rêve 1.- les rêves de   je ne comprends plus encore une citation“tu il tente de déchiffrer,       soleil moisissures mousses lichens temps où le sang se antoine simon 19 régine robin, un jour, vous m’avez antoine simon 27 macles et roulis photo 1       au f le feu m’a mesdames, messieurs, veuillez la danse de sables mes parolesvous rare moment de bonheur, je suis bien dans       au   ces sec erv vre ile janvier 2002 .traverse mon cher pétrarque, a la femme au       au 13) polynésie napolì napolì au labyrinthe des pleursils       l̵ l’impression la plus       voyage  on peut passer une vie cliquetis obscène des la rencontre d’une tendresse du mondesi peu de       &eacut       sur       sur pour helmut pour michèle antoine simon 26   dits de rimbaud a donc et que dire de la grâce pour marcel si, il y a longtemps, les nous lirons deux extraits de vue à la villa tamaris rien n’est plus ardu f le feu est venu,ardeur des voici le texte qui ouvre lorsque martine orsoni cyclades, iii°       " raphaËl     les provisions 1-nous sommes dehors.     du faucon     depuis de l’autre g. duchêne, écriture le je dors d’un sommeil de faisant dialoguer on trouvera la video       grappe ma voix n’est plus que ils avaient si longtemps, si attelage ii est une œuvre couleur qui ne masque pas « 8° de il en est des noms comme du cet article est paru dans le quatrième essai de antoine simon 25 tout le problème ce jour là, je pouvais mouans sartoux. traverse de écrirecomme on se zacinto dove giacque il mio       quand dernier vers aoi du fond des cours et des la route de la soie, à pied, temps où les coeurs des voix percent, racontent antoine simon 30 bribes en ligne a de pareïs li seit la il ne s’agit pas de ainsi fut pétrarque dans       dans béatrice machet vient de pour lee le 26 août 1887, depuis il n’y a pas de plus neuf j’implore en vain de pa(i)smeisuns en est venuz un trait gris sur la bal kanique c’est pour jacky coville guetteurs (josué avait voici l’une de nos plus quand nous rejoignons, en le travail de bernard antoine simon 14 ce jour-là il lui c’est la peur qui fait ici, les choses les plus torna a sorrento ulisse torna « pouvez-vous       dans un verre de vin pour tacher c’est une sorte de c’est la distance entre     le présentation du la mastication des dans le ciel du outre la poursuite de la mise (de)lecta lucta   les doigts d’ombre de neige       allong f toutes mes sixième au commencement était       object un titre : il infuse sa je suis occupé ces ce n’est pas aux choses etudiant à reprise du site avec la   pour le prochain et si tu dois apprendre à a toi le don des cris qui     cet arbre que       le martin miguel art et  tous ces chardonnerets tendresses ô mes envols premier vers aoi dernier chercher une sorte de toute trace fait sens. que la terre nous nous serons toujours ces       p&eacu equitable un besoin sonnerait noble folie de josué, deuxième apparition de le nécessaire non je t’enlace gargouille autre essai d’un il est le jongleur de lui le samedi 26 mars, à 15 titrer "claude viallat, toi, mésange à ce poème est tiré du granz fut li colps, li dux en le numéro exceptionnel de au matin du lentement, josué je sais, un monde se antoine simon 2 les éditions de la passe du       dans le tissu d’acier le corps encaisse comme il monde imaginal, ce qui importe pour deux ce travail vous est la tentation du survol, à grande lune pourpre dont les  marcel migozzi vient de madame, on ne la voit jamais normal 0 21 false fal la brume. nuages       qui abu zayd me déplait. pas et il parlait ainsi dans la       la maintenant il connaît le   d’un coté, c’est extrêmement madame est une torche. elle a propos d’une madame dans l’ombre des       longte les dieux s’effacent  pour jean le ils s’étaient souvent je ne sais rien de   né le 7 le scribe ne retient j’ai parlé antoine simon 23   jn 2,1-12 :  avec « a la difficile alliage de l’appel tonitruant du on trouvera la captation station 1 : judas m1       bien sûr, il y eut i en voyant la masse aux mult ben i fierent franceis e la bouche pure souffrance voile de nuità la nice, le 18 novembre 2004 à cri et à le 10 décembre 2013, langues de plomba la morz est rollant, deus en ad quant carles oït la la liberté de l’être dans les carnets attendre. mot terrible. l’impossible dans les hautes herbes       pav&ea mougins. décembre pour maguy giraud et quatrième essai rares je ne sais pas si       la chaque jour est un appel, une polenta "ces deux là se deuxième       midi       parfoi le 26 août 1887, depuis errer est notre lot, madame, station 5 : comment dernier vers aoi li quens oger cuardise pour mireille et philippe pour max charvolen 1) dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, le vieux qui nu(e), comme son nom jamais je n’aurais       dans ce pays que je dis est normalement, la rubrique le ciel est clair au travers 0 false 21 18 antoine simon 11 soudain un blanc fauche le pure forme, belle muette, tous ces charlatans qui nos voix je t’enfourche ma   on n’est     hélas,   en grec, morías  le grand brassage des pas facile d’ajuster le « e ! malvais recleimet deu mult dans ce pays ma mère cette machine entre mes poème pour ce 28 février 2002. dans les rêves de la macles et roulis photo 7 bribes dans le nid de effleurer le ciel du bout des il existe au moins deux s’ouvre la f j’ai voulu me pencher dix l’espace ouvert au able comme capable de donner accoucher baragouiner dernier vers aoi (À l’église « h&eacu le travail de miguel, de 1968     les fleurs du       sur (josué avait lentement quand les couleurs dernier vers aoi “dans le dessin a claude b.   comme       l̵ moi cocon moi momie fuseau "ah ! mon doux pays, ainsi alfred… légendes de michel   je n’ai jamais les avenues de ce pays d’ eurydice ou bien de la lecture de sainte je me souviens de allons fouiller ce triangle  dernières mises madame chrysalide fileuse comme c’est dernier vers aoi bernadette griot vient de antoine simon 31 dans le patriote du 16 mars le pendu       la       au dernier vers aoi   voici donc la       voyage       bien madame déchirée   adagio   je c’est parfois un pays autres litanies du saint nom       sur le carissimo ulisse,torna a       &agrav ne pas négocier ne diaphane est le d’un bout à  un livre écrit       fleur antoine simon 18       baie madame est la reine des ajout de fichiers sons dans imagine que, dans la       arauca on cheval       le et tout avait c’est pour moi le premier       la dernier vers que mort références : xavier dernier vers aoi six de l’espace urbain,  la toile couvre les       &       pas même vous êtes essai de nécrologie,       devant   anatomie du m et dernier vers aoi       l̵ 1257 cleimet sa culpe, si       cette ] heureux l’homme   pour théa et ses  monde rassemblé ma voix n’est plus que mm oui, ce qui est troublant petites proses sur terre …presque vingt ans plus lancinant ô lancinant   (dans le tout en travaillant sur les je n’hésiterai  mise en ligne du texte quel étonnant pour jacqueline moretti, certains soirs, quand je  au travers de toi je sauvage et fuyant comme pour mes enfants laure et bientôt, aucune amarre si j’avais de son vedo la luna vedo le       le       longte    7 artistes et 1 "le renard connaît le lent déferlement villa arson, nice, du 17       le  “ne pas     chambre     pourquoi on a cru à 0 false 21 18 à la mémoire de seul dans la rue je ris la     ton il pleut. j’ai vu la       j̵ non... non... je vous assure, nice, le 30 juin 2000 merci au printemps des la parol

Accueil > Mots-clés > Lieux > réseau internet

réseau internet

Dernière publication : 22 février.
Les 3 derniers articles : Introduction .
Les 3 articles les plus lus : Introduction .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette