BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi       la temps de cendre de deuil de ouverture de l’espace rêves de josué, pour max charvolen 1) mieux valait découper  le "musée le tissu d’acier le corps encaisse comme il       object assise par accroc au bord de paroles de chamantu   six formes de la       une il existe au moins deux raphaël       à il faut laisser venir madame pas facile d’ajuster le   ces sec erv vre ile je t’enlace gargouille     de rigoles en antoine simon 17 tout mon petit univers en a ma mère, femme parmi   ces notes       deux station 3 encore il parle       marche l’instant criblé vous avez quelque chose       neige c’est ici, me pour angelo       é pour robert       les tant pis pour eux. la rencontre d’une au lecteur voici le premier de tantes herbes el pre       &agrav  tous ces chardonnerets  “s’ouvre générations sa langue se cabre devant le af : j’entends       un       b&acir in the country 1.- les rêves de frères et et que vous dire des       voyage paysage de ta tombe  et nous serons toujours ces ainsi fut pétrarque dans     depuis       &n       l̵ c’est le grand l’illusion d’une bruno mendonça fragilité humaine. je déambule et suis       sur pierre ciel nos voix       deux       &agrav pour andré   nous sommes le 23 février 1988, il       le je me souviens de     l’é comme une suite de exode, 16, 1-5 toute granz fut li colps, li dux en a grant dulur tendrai puis s’égarer on et il parlait ainsi dans la       reine dernier vers s’il       devant  avec « a la si elle est belle ? je art jonction semble enfin toute une faune timide veille 1254 : naissance de vue à la villa tamaris la force du corps, pour michèle gazier 1       " le 2 juillet     chant de je suis occupé ces j’écoute vos il pleut. j’ai vu la madame est une torche. elle dans le monde de cette       pav&ea             au       il il n’y a pas de plus non, björg, martin miguel art et       au première clers fut li jurz e li allons fouiller ce triangle       allong la pureté de la survie. nul violette cachéeton pourquoi yves klein a-t-il à la mémoire de       ce li quens oger cuardise dernier vers aoi station 7 : as-tu vu judas se   en grec, morías il ne reste plus que le       en lorsque martine orsoni accoucher baragouiner coupé en deux quand f tous les feux se sont ajout de fichiers sons dans abstraction voir figuration   adagio   je le lent tricotage du paysage autre citation"voui 0 false 21 18 moi cocon moi momie fuseau       la le galop du poème me madame dans l’ombre des mais non, mais non, tu       les   est-ce que la mort d’un oiseau. là, c’est le sable et quant carles oït la ce n’est pas aux choses       force la légende fleurie est sors de mon territoire. fais troisième essai et       avant l’existence n’est pour jacky coville guetteurs chaises, tables, verres, (josué avait monde imaginal, constellations et le coeur du       ton attelage ii est une œuvre toi, mésange à madame porte à les routes de ce pays sont à la bonne polenta dernier vers aoi       les   au milieu de       que c’est parfois un pays granz est li calz, si se toutes sortes de papiers, sur   entrons a supposer quece monde tienne deuxième approche de       nuage jamais si entêtanteeurydice     sur la siglent a fort e nagent e et tout avait à propos “la voile de nuità la carcassonne, le 06 "pour tes       voyage dans les carnets mouans sartoux. traverse de  jésus       ( antoine simon 18       je cliquetis obscène des       jonath nice, le 8 octobre montagnesde dernier vers aoi       il normal 0 21 false fal   le 10 décembre une errance de a propos de quatre oeuvres de coupé le sonà Être tout entier la flamme quand les eaux et les terres À perte de vue, la houle des dernier vers aoi li emperere s’est cinq madame aux yeux des voix percent, racontent       m&eacu       la f dans le sourd chatoiement douce est la terre aux yeux un tunnel sans fin et, à     [1]  le nécessaire non ecrire les couleurs du monde dimanche 18 avril 2010 nous   je n’ai jamais       la       sur   jn 2,1-12 : vertige. une distance dernier vers aoi les installations souvent, nice, le 18 novembre 2004  tu vois im font chier pour macles et roulis photo 6       dans la deuxième édition du       le       deux  au travers de toi je       le       s̵       bonheu des voiles de longs cheveux "tu sais ce que c’est suite du blasphème de les cuivres de la symphonie       soleil ma voix n’est plus que Ç’avait été la certains prétendent antoine simon 13 pas sur coussin d’air mais tous feux éteints. des antoine simon 6 recleimet deu mult       &eacut nice, le 30 juin 2000       m̵ dernier vers aoi       &ccedi villa arson, nice, du 17 cet article est paru la communication est j’ai parlé  “la signification       je       la     vers le soir equitable un besoin sonnerait       au pour helmut prenez vos casseroles et je suis celle qui trompe le 26 août 1887, depuis    courant juste un sixième au commencement était nu(e), comme son nom poème pour ce qui fait tableau : ce le 26 août 1887, depuis       une comment entrer dans une dans le pain brisé son le geste de l’ancienne, pour daniel farioli poussant       l̵ tendresses ô mes envols aux barrières des octrois l’impossible       bonhe     dans la ruela comme un préliminaire la en cet anniversaire, ce qui       &agrav       la la vie est ce bruissement et il fallait aller debout       la pie  l’écriture   (dans le antoine simon 21 apaches : c’était une dans ma gorge ce monde est semé antoine simon 24 pour jean-marie simon et sa  monde rassemblé le numéro exceptionnel de errer est notre lot, madame, li emperere par sa grant     "     pourquoi v.- les amicales aventures du c’est seulement au décembre 2001. au rayon des surgelés antoine simon 9 et c’était dans dans ce pays ma mère nous lirons deux extraits de ( ce texte a 5) triptyque marocain   j’ai souvent       vaches (À l’église       au le 15 mai, à c’est la chair pourtant genre des motsmauvais genre       dans je rêve aux gorges voudrais je vous de profondes glaouis a dix sept ans, je ne savais souvent je ne sais rien de     une abeille de j’ai changé le il avait accepté       " carissimo ulisse,torna a thème principal : dans un coin de nice, dernier vers aoi tu le sais bien. luc ne ….omme virginia par la     un mois sans  un livre écrit et que dire de la grâce il arriva que   si vous souhaitez mon cher pétrarque, j’ai travaillé il semble possible "moi, esclave" a le grand combat : bernard dejonghe... depuis pour martin zacinto dove giacque il mio peinture de rimes. le texte macles et roulis photo titrer "claude viallat, station 1 : judas c’est vrai c’est la peur qui fait « 8° de  pour de un homme dans la rue se prend  pour le dernier jour il ne s’agit pas de       grimpa       un de pareïs li seit la reprise du site avec la       entre deuxième sous l’occupation       entre   1) cette si, il y a longtemps, les  les trois ensembles   je ne comprends plus pour julius baltazar 1 le je suis dessiner les choses banales la vie est dans la vie. se "ah ! mon doux pays, je découvre avant toi la bouche pure souffrance bernadette griot vient de à cri et à       sabots fontelucco, 6 juillet 2000 deuxième apparition de la terre a souvent tremblé la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Rosa C.

Rosa C.

Dernière publication : 17 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Dans les rêves de la mandragore .
Les 3 articles les plus lus : Dans les rêves de la mandragore .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette