BRIBES EN LIGNE
      au antoine simon 12 comme c’est 5) triptyque marocain       sur marché ou souk ou le 26 août 1887, depuis À max charvolen et raphaël la poésie, à la gardien de phare à vie, au si elle est belle ? je       avant montagnesde mieux valait découper la tentation du survol, à dernier vers aoi violette cachéeton l’une des dernières jamais je n’aurais    en a l’aube des apaches, dernier vers aoi antoine simon 29 granz est li calz, si se dernier vers aoi avec marc, nous avons ce texte m’a été merle noir  pour tout à fleur d’eaula danse  dans le livre, le f les marques de la mort sur l’appel tonitruant du hans freibach : il faut aller voir       aux nous avancions en bas de normal 0 21 false fal accorde ton désir à ta  “ne pas saluer d’abord les plus deux nouveauté, libre de lever la tête la pureté de la survie. nul rêve, cauchemar,       six ici, les choses les plus       " pour julius baltazar 1 le la vie humble chez les dessiner les choses banales dans un coin de nice, dernier vers aoi antoine simon 19       je pour nicolas lavarenne ma bien sûrla       bonhe petites proses sur terre  il est des objets sur ...et poème pour la littérature de là, c’est le sable et pour andré "ah ! mon doux pays, de prime abord, il       le la mastication des mi viene in mentemi       nuage de la pour ma toujours les lettres : ensevelie de silence, sur l’erbe verte si est deux ce travail vous est mes pensées restent       "       un le glacis de la mort f le feu s’est station 7 : as-tu vu judas se c’est une sorte de     dans la ruela la rencontre d’une deuxième epuisement de la salle, prenez vos casseroles et pour jean-marie simon et sa j’ai donné, au mois  de la trajectoire de ce dentelle : il avait j’arrivais dans les errer est notre lot, madame, ils s’étaient       le  le "musée madame déchirée   pour le prochain en cet anniversaire, ce qui intendo... intendo ! al matin, quant primes pert il avait accepté temps où les coeurs f les rêves de de pa(i)smeisuns en est venuz voudrais je vous “dans le dessin à la bonne a supposer quece monde tienne pour andrée le recueil de textes l’homme est jouer sur tous les tableaux   pas même       neige       l̵ f le feu s’est "pour tes dernier vers aoi onzième je suis dans ma gorge tes chaussures au bas de dans l’effilé de on a cru à livre grand format en trois le coquillage contre pierre ciel (ma gorge est une  “... parler une (elle entretenait       la pour alain borer le 26     sur la       dans toute trace fait sens. que et je vois dans vos suite du blasphème de       les       sous exode, 16, 1-5 toute de tantes herbes el pre       object de l’autre tous ces charlatans qui dernier vers aoi le franchissement des dernier vers aoi station 4 : judas        maquis cette machine entre mes     l’é des conserves ! petit matin frais. je te       la       retour vous n’avez l’ami michel       " mouans sartoux. traverse de ce pays que je dis est il en est des meurtrières. antoine simon 3 je t’enlace gargouille il souffle sur les collines la prédication faite religion de josué il   l’oeuvre vit son je découvre avant toi …presque vingt ans plus les plus terribles des quatre archanges que il pleut. j’ai vu la     [1]  si j’avais de son  epître aux pour robert j’entends sonner les À perte de vue, la houle des       banlie approche d’une les oiseaux s’ouvrent       sur et que vous dire des   le 10 décembre je suis celle qui trompe tromper le néant onze sous les cercles       pour   voici donc la       inoubliables, les antoine simon 27 a la fin il ne resta que       &     au couchant tout mon petit univers en f dans le sourd chatoiement     extraire   que signifie  pour le dernier jour la fonction, ] heureux l’homme un besoin de couper comme de       sur       le   1) cette nous lirons deux extraits de un homme dans la rue se prend je serai toujours attentif à tous feux éteints. des c’est le grand josué avait un rythme même si je dors d’un sommeil de à la mémoire de  on peut passer une vie assise par accroc au bord de       "       entre 1) la plupart de ces régine robin,       neige il en est des noms comme du tu le saiset je le vois lorsqu’on connaît une mise en ligne d’un a toi le don des cris qui quelque temps plus tard, de quand il voit s’ouvrir,   d’un coté, constellations et "mais qui lit encore le       journ& pour martine       &n max charvolen, martin miguel antoine simon 14 a dix sept ans, je ne savais       que       le légendes de michel les routes de ce pays sont       coude     les fleurs du derniers attendre. mot terrible.  monde rassemblé la légende fleurie est il n’était qu’un j’ai parlé exacerbé d’air       sur   ces sec erv vre ile reflets et echosla salle pour gilbert sculpter l’air : un titre : il infuse sa  marcel migozzi vient de les lettres ou les chiffres tout le problème pour yves et pierre poher et ses mains aussi étaient       le antoine simon 33 le temps passe si vite, et c’était dans       cette tendresses ô mes envols   se  au travers de toi je l’impossible « e ! malvais temps de pierres dans la  l’exposition  carles respunt : ouverture d’une     surgi je ne peins pas avec quoi, me       jonath vous dites : "un       quinze je me souviens de le "patriote", etudiant à merci à marc alpozzo l’instant criblé et il fallait aller debout 1.- les rêves de       enfant       l̵ eurydice toujours nue à dieu faisait silence, mais   iv    vers d’un bout à vos estes proz e vostre madame, c’est notre coupé le sonà toi, mésange à et nous n’avons rien la terre a souvent tremblé 0 false 21 18 monde imaginal, (vois-tu, sancho, je suis       allong guetter cette chose nous viendrons nous masser bruno mendonça issent de mer, venent as (À l’église dimanche 18 avril 2010 nous la force du corps, il tente de déchiffrer,       le une fois entré dans la quelque chose       j̵ "l’art est-il pour pierre theunissen la il ne reste plus que le le grand combat : nécrologie       s̵       le d’ eurydice ou bien de 10 vers la laisse ccxxxii comme une suite de   anatomie du m et mult est vassal carles de on trouvera la video temps où le sang se moi cocon moi momie fuseau  le grand brassage des macles et roulis photo 7 f les feux m’ont il s’appelait journée de dans les écroulements la bouche pure souffrance antoine simon 28 tu le sais bien. luc ne       au  il y a le       l̵ dernier vers aoi       pass&e et ces le lent tricotage du paysage le lourd travail des meules       deux ( ce texte a nice, le 30 juin 2000 percey priest lakesur les       fourr& nouvelles mises en bribes en ligne a nous dirons donc sa langue se cabre devant le et…  dits de       en       quand toutes ces pages de nos soudain un blanc fauche le le passé n’est       &agrav     quand au programme des actions envoi du bulletin de bribes les dieux s’effacent fragilité humaine.  tu ne renonceras pas. le plus insupportable chez pour jean-louis cantin 1.-       ruelle madame dans l’ombre des douce est la terre aux yeux pour jacky coville guetteurs ce qu’un paysage peut       grimpa  pour jean le lu le choeur des femmes de dans le pain brisé son ce va et vient entre       les rien n’est     faisant la très saintes litanies un tunnel sans fin et, à  c’était af : j’entends deuxième apparition la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > Peinture/arts plastiques

Peinture/arts plastiques

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , Elle dit Venise , Odyssées furtives, 12 .
Les 3 articles les plus lus : Alfred Angeletti, peintre , Sainte Geneviève , Moi, Esclave .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette