BRIBES EN LIGNE
pour andré de soie les draps, de soie      & vous êtes descendre à pigalle, se antoine simon 13 "moi, esclave" a n’ayant pas il s’appelait  hors du corps pas       vu "ah ! mon doux pays, antoine simon 32 nice, le 8 octobre la fonction, mesdames, messieurs, veuillez les dessins de martine orsoni abu zayd me déplait. pas       tourne envoi du bulletin de bribes errer est notre lot, madame, on trouvera la video ce pour anne slacik ecrire est « h&eacu À max charvolen et martin livre grand format en trois       longte   anatomie du m et temps de pierres  les œuvres de les dernières    il sainte marie, allons fouiller ce triangle il faut aller voir   saint paul trois que reste-t-il de la dans ma gorge station 5 : comment dans les hautes herbes       sur un tunnel sans fin et, à pour le prochain basilic, (la si j’étais un       marche toute une faune timide veille rm : nous sommes en dernier vers doel i avrat, pure forme, belle muette, cinquième citationne pour jean gautheronle cosmos mi viene in mentemi       la       " le proche et le lointain le 2 juillet a grant dulur tendrai puis maintenant il connaît le rien n’est plus ardu l’heure de la avant dernier vers aoi       crabe- la littérature de       force la terre nous ma voix n’est plus que genre des motsmauvais genre il y a dans ce pays des voies       banlie       jardin       allong c’est parfois un pays marché ou souk ou quand nous rejoignons, en       la raphaël       que la pureté de la survie. nul   entrons dernier vers aoi 5) triptyque marocain pour jacky coville guetteurs       six ce pays que je dis est tout mon petit univers en "ces deux là se onze sous les cercles bien sûr, il y eut pour maguy giraud et issent de mer, venent as premier vers aoi dernier       au et je vois dans vos ajout de fichiers sons dans d’un côté       en il existe deux saints portant       je me quand il voit s’ouvrir, les durand : une la liberté de l’être pas même à propos des grands mougins. décembre       apr&eg laure et pétrarque comme attendre. mot terrible. dans le pain brisé son  dernières mises s’égarer on  martin miguel vient       dans de prime abord, il les routes de ce pays sont   la production deux ajouts ces derniers moi cocon moi momie fuseau tant pis pour eux.       la pie pour jean-louis cantin 1.-       le rêve, cauchemar,       et tu  mise en ligne du texte "le renard connaît avant propos la peinture est cher bernard dernier vers aoi  la lancinante (dans mon ventre pousse une     le d’un bout à     quand j’entends sonner les les parents, l’ultime   en grec, morías la brume. nuages ce jour là, je pouvais       rampan attelage ii est une œuvre écoute, josué, de toutes les       apparu merci au printemps des huit c’est encore à la mastication des présentation du ne faut-il pas vivre comme dernier vers aoi à ce va et vient entre antoine simon 5 un soir à paris au à propos “la       sur f les marques de la mort sur du fond des cours et des le scribe ne retient       jonath je sais, un monde se mais non, mais non, tu et que dire de la grâce 10 vers la laisse ccxxxii « amis rollant, de   au milieu de       " merci à marc alpozzo  un livre écrit     un mois sans nouvelles mises en nous viendrons nous masser antoine simon 10 f le feu m’a r.m.a toi le don des cris qui pourquoi yves klein a-t-il 1 au retour au moment buttati ! guarda&nbs       bonhe   (à il n’était qu’un toulon, samedi 9       dans       la   on n’est depuis ce jour, le site  epître aux       sur     pluie du       alla       magnol       il ce monde est semé  au mois de mars, 1166 f les feux m’ont ce texte se présente i.- avaler l’art par    au balcon   pour adèle et       au  le "musée pour martine, coline et laure il aurait voulu être il faut laisser venir madame une autre approche de dernier vers aoi       grappe       au dernier vers aoi la lecture de sainte un jour nous avons me derniers (la numérotation des antoine simon 27 fontelucco, 6 juillet 2000 dans un coin de nice,  les trois ensembles equitable un besoin sonnerait ce n’est pas aux choses macles et roulis photo 4 pour max charvolen 1)       &agrav deuxième essai j’ai changé le "tu sais ce que c’est pur ceste espee ai dulor e le lent tricotage du paysage j’aime chez pierre a supposer quece monde tienne le texte qui suit est, bien les avenues de ce pays cyclades, iii° temps de cendre de deuil de  référencem ecrire les couleurs du monde À peine jetés dans le de la nous lirons deux extraits de   je ne comprends plus vous avez un homme dans la rue se prend tout en travaillant sur les dernier vers aoi   un vendredi     son       je en 1958 ben ouvre à "je me tais. pour taire. ce qui importe pour a toi le don des cris qui la deuxième édition du elle disposait d’une après la lecture de le temps passe si vite, patrick joquel vient de macles et roulis photo     extraire ce qu’un paysage peut et tout avait « 8° de dernier vers aoi iloec endreit remeint li os       au en ceste tere ad estet ja prenez vos casseroles et  “comment bientôt, aucune amarre la tentation du survol, à j’écoute vos         or j’ai longtemps « pouvez-vous       dans d’abord l’échange des et encore  dits à la mémoire de voile de nuità la       les macles et roulis photo 7 les grands       bonheu encore une citation“tu c’est ici, me toute trace fait sens. que il semble possible       glouss pour jean-marie simon et sa pour m.b. quand je me heurte (de)lecta lucta   tous ces charlatans qui les installations souvent, la prédication faite g. duchêne, écriture le quelques textes etudiant à de proche en proche tous       ma       le antoine simon 25       ( a claude b.   comme je ne peins pas avec quoi, f dans le sourd chatoiement démodocos... Ça a bien un vi.- les amicales aventures dernier vers aoi madame aux rumeurs lorsqu’on connaît une toujours les lettres : pour martin quelque temps plus tard, de face aux bronzes de miodrag passet li jurz, la noit est dieu faisait silence, mais art jonction semble enfin vos estes proz e vostre je désire un de pareïs li seit la       retour   d’un coté, à sylvie (en regardant un dessin de a christiane ce qui fait tableau : ce le pendu lorsque martine orsoni 0 false 21 18       longte     nous       &agrav       vu coupé en deux quand       dans un jour, vous m’avez dimanche 18 avril 2010 nous       va quai des chargeurs de raphaËl     hélas, avec marc, nous avons des voiles de longs cheveux quatrième essai rares franchement, pensait le chef, le bulletin de "bribes       object et combien cet article est paru non, björg, lu le choeur des femmes de  “... parler une le lourd travail des meules     sur la pente dans les carnets juste un mot pour annoncer       sabots edmond, sa grande   se bruno mendonça           surgi dernier vers aoi       "       st deuxième suite       montag     les fleurs du   ces notes dernier vers s’il     rien     de rigoles en bel équilibre et sa macao grise madame chrysalide fileuse quand les eaux et les terres les plus vieilles la bouche pleine de bulles mult ben i fierent franceis e l’art n’existe antoine simon 3 deux mille ans nous quelque chose station 3 encore il parle       parfoi aux barrières des octrois antoine simon 31  l’exposition  la mort d’un oiseau. dans ce pays ma mère la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > Sculpture

Sculpture



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette