BRIBES EN LIGNE
  anatomie du m et       le sixième 13) polynésie (À l’église le texte qui suit est, bien de proche en proche tous dernier vers que mort       &agrav il ne reste plus que le   entrons nécrologie  marcel migozzi vient de comme ce mur blanc       deux  mise en ligne du texte pour maxime godard 1 haute nous viendrons nous masser c’est le grand       la les textes mis en ligne là, c’est le sable et pas une année sans évoquer    courant       pourqu madame est la reine des du fond des cours et des la réserve des bribes reprise du site avec la pour lee rita est trois fois humble. un homme dans la rue se prend       (       droite j’écoute vos certains prétendent dernier vers aoi deux mille ans nous       sur viallat © le château de je dors d’un sommeil de       l̵ la galerie chave qui janvier 2002 .traverse un jour, vous m’avez dans les rêves de la il ne s’agit pas de     m2 &nbs descendre à pigalle, se tromper le néant       sur     " je désire un essai de nécrologie, que d’heures       les toutefois je m’estimais immense est le théâtre et on trouvera la video je t’enlace gargouille       la   j’ai souvent dans le train premier À max charvolen et dernier vers aoi karles se dort cum hume     pourquoi 1-nous sommes dehors. trois tentatives desesperees derniers la fonction, présentation du vi.- les amicales aventures pour angelo  martin miguel vient 1257 cleimet sa culpe, si siglent a fort e nagent e tandis que dans la grande       les       au souvent je ne sais rien de folie de josuétout est beaucoup de merveilles deuxième essai le écoute, josué,  née à ….omme virginia par la station 7 : as-tu vu judas se       et s’ouvre la une autre approche de  monde rassemblé "je me tais. pour taire. antoine simon 26 bal kanique c’est       l̵ polenta sauvage et fuyant comme     hélas,       marche la chaude caresse de à pour jean-louis cantin 1.-       st 1) notre-dame au mur violet f les marques de la mort sur       genre des motsmauvais genre nous avons affaire à de a claude b.   comme       la quand vous serez tout c’est la distance entre       le       nuage   (à       aux a la femme au mon travail est une je suis bien dans coupé le sonà constellations et  le "musée a propos de quatre oeuvres de la liberté de l’être       sur le livre grand format en trois     vers le soir guetter cette chose agnus dei qui tollis peccata le samedi 26 mars, à 15 ainsi fut pétrarque dans madame chrysalide fileuse  le grand brassage des dans les écroulements       dans douze (se fait terre se 0 false 21 18 al matin, quant primes pert toute une faune timide veille le 15 mai, à       vu lu le choeur des femmes de       la “le pinceau glisse sur carles respunt : je suis occupé ces       fourr& pour jean marie  epître aux vous avez dernier vers aoi  “... parler une tant pis pour eux. v.- les amicales aventures du dans l’innocence des  au mois de mars, 1166 sous la pression des c’est extrêmement spectacle de josué dit    si tout au long pour egidio fiorin des mots mon cher pétrarque, dernier vers s’il temps de pierres dans la alocco en patchworck © bribes en ligne a       o petites proses sur terre       pav&ea …presque vingt ans plus a grant dulur tendrai puis       dans       ma clquez sur le nécessaire non ils avaient si longtemps, si dans le pain brisé son antoine simon 22 pour anne slacik ecrire est antoine simon 32 antoine simon 30 les plus terribles quand sur vos visages les       je       dans il souffle sur les collines mougins. décembre " je suis un écorché vif. chaises, tables, verres, j’aime chez pierre       la la fraîcheur et la       grappe       alla nous avancions en bas de       dans       reine carles li reis en ad prise sa  les œuvres de violette cachéeton clers fut li jurz e li jamais je n’aurais "ah ! mon doux pays, carcassonne, le 06 l’heure de la pour maguy giraud et       fleur         or dans les horizons de boue, de   dits de       la les dernières à propos “la   ces sec erv vre ile       reine noble folie de josué, branches lianes ronces       neige   l’oeuvre vit son apaches : l’art c’est la "mais qui lit encore le pour julius baltazar 1 le villa arson, nice, du 17 li emperere par sa grant se reprendre. creuser son encore la couleur, mais cette derniers vers sun destre       sous ce texte m’a été       midi       object voile de nuità la il faut aller voir autre citation"voui macao grise des voiles de longs cheveux       &n et que vous dire des dans ma gorge d’un côté pour michèle gazier 1) toujours les lettres : démodocos... Ça a bien un  un livre écrit       su       sur normal 0 21 false fal       sur 1 la confusion des pour pierre theunissen la il tente de déchiffrer, « pouvez-vous ce qui aide à pénétrer le antoine simon 23 "le renard connaît le 23 février 1988, il       journ& de l’autre temps où le sang se je ne saurais dire avec assez dans un coin de nice, ce qui fait tableau : ce ce monde est semé dernier vers doel i avrat,       j̵ saluer d’abord les plus pour mes enfants laure et chaque automne les si, il y a longtemps, les       au     dans la ruela la musique est le parfum de travail de tissage, dans       fleure de prime abord, il f le feu est venu,ardeur des avec marc, nous avons lorsque martine orsoni       bonhe "si elle est       &agrav pour jacky coville guetteurs  il est des objets sur il n’était qu’un       au       é       p&eacu ...et poème pour       longte (josué avait lentement diaphane est le mot (ou le 26 août 1887, depuis   un "pour tes     sur la au labyrinthe des pleursils   le 10 décembre j’arrivais dans les sainte marie, aux barrières des octrois       au       m&eacu  jésus quand les mots à la mémoire de       "       grimpa ne pas négocier ne       voyage écrirecomme on se avez-vous vu  improbable visage pendu pour le prochain basilic, (la       et tu (en regardant un dessin de outre la poursuite de la mise l’impossible       la f tous les feux se sont depuis le 20 juillet, bribes     chambre quatre si la mer s’est       dans frères et   je n’ai jamais       les temps où les coeurs des quatre archanges que ils s’étaient j’ai changé le       assis l’appel tonitruant du effleurer le ciel du bout des bel équilibre et sa et encore  dits autres litanies du saint nom quand les eaux et les terres       sur de toutes les  l’écriture des quatre archanges que un titre : il infuse sa la force du corps, seins isabelle boizard 2005     à pas sur coussin d’air mais pluies et bruines, le scribe ne retient mieux valait découper       mouett   si vous souhaitez le géographe sait tout       tourne       dans accoucher baragouiner À perte de vue, la houle des  je signerai mon       cerisi à bernadette mult ben i fierent franceis e dernier vers aoi     oued coulant le corps encaisse comme il  de même que les vous n’avez “dans le dessin    seule au   maille 1 :que (ma gorge est une       parfoi À peine jetés dans le   je ne comprends plus aucun hasard si se       ruelle   pour théa et ses avant dernier vers aoi mise en ligne d’un     les provisions  la toile couvre les     un mois sans elle ose à peine  hier, 17       coude « e ! malvais langues de plomba la il existe au moins deux un trait gris sur la   jn 2,1-12 :  on peut passer une vie d’ eurydice ou bien de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > approches critiques

approches critiques

Dernière publication : 30 janvier 2016.
Les 3 derniers articles : Sur un voleur de feu , PASO , L’institut des archives sauvages .
Les 3 articles les plus lus : Des écritures en patchwork , Adresse à des jeunes (et moins jeunes) artistes , L’inventeur de Fluxus .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette