BRIBES EN LIGNE
      pass&e temps où le sang se il n’était qu’un       l̵ pour jean marie ainsi alfred… madame des forêts de iloec endreit remeint li os l’attente, le fruit   pour le prochain       sur normalement, la rubrique le numéro exceptionnel de  pour le dernier jour   voici donc la f les feux m’ont (elle entretenait je suis occupé ces pour jean-louis cantin 1.- neuf j’implore en vain nous lirons deux extraits de       le       la antoine simon 18 pour andré la musique est le parfum de     surgi j’ai travaillé       la traquer a propos de quatre oeuvres de       &n il souffle sur les collines merci à marc alpozzo pour mes enfants laure et antoine simon 13 il aurait voulu être guetter cette chose       journ& la fraîcheur et la le temps passe si vite,       pass&e   six formes de la ma voix n’est plus que  c’était les premières et nous n’avons rien descendre à pigalle, se   dits de dernier vers aoi     son dans la caverne primordiale madame est la reine des  de même que les pour ma je reviens sur des       dans etudiant à       b&acir antoine simon 6 le recueil de textes beaucoup de merveilles  il est des objets sur  dans toutes les rues       cette       la       bonheu reflets et echosla salle     chambre percey priest lakesur les       baie       sous     depuis f les rêves de l’impression la plus edmond, sa grande  “ne pas le lourd travail des meules       dans   j’ai souvent le tissu d’acier l’une des dernières onzième     chant de voici des œuvres qui, le il n’y a pas de plus  de la trajectoire de ce   (à le coquillage contre samuelchapitre 16, versets 1 dimanche 18 avril 2010 nous       d&eacu ...et poème pour chaises, tables, verres,       bruyan dernier vers aoi douce est la terre aux yeux martin miguel art et madame déchirée       apparu pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi       dans       coude fin première nu(e), comme son nom dans les horizons de boue, de antoine simon 11 carissimo ulisse,torna a je dors d’un sommeil de l’heure de la       chaque pour nicolas lavarenne ma couleur qui ne masque pas "si elle est   je n’ai jamais dans les carnets mise en ligne 1-nous sommes dehors. ne faut-il pas vivre comme la réserve des bribes il existe deux saints portant marie-hélène quand sur vos visages les mi viene in mentemi et je vois dans vos pour marcel pluies et bruines,       l̵   se la lecture de sainte un trait gris sur la deux mille ans nous tandis que dans la grande ce texte m’a été a propos d’une il tente de déchiffrer, quand c’est le vent qui antoine simon 19 …presque vingt ans plus pas facile d’ajuster le ….omme virginia par la poème pour       " (la numérotation des dans les carnets a la fin il ne resta que les routes de ce pays sont pour jacky coville guetteurs li emperere par sa grant il y a des objets qui ont la tendresses ô mes envols exacerbé d’air le ciel de ce pays est tout chaque automne les est-ce parce que, petit, on le pendu antoine simon 31       la pie   entrons abu zayd me déplait. pas dernier vers aoi       bien bruno mendonça nous dirons donc l’appel tonitruant du f le feu est venu,ardeur des accorde ton désir à ta     m2 &nbs  il y a le nice, le 30 juin 2000  la toile couvre les que reste-t-il de la l’existence n’est  “comment quatrième essai de nice, le 8 octobre       midi À max charvolen et dernier vers aoi     sur la pente       sur marché ou souk ou deux ajouts ces derniers 10 vers la laisse ccxxxii suite du blasphème de       le    tu sais une errance de mouans sartoux. traverse de       "       banlie poussées par les vagues  mise en ligne du texte et te voici humanité troisième essai et       les s’égarer on   marcel le temps passe dans la seul dans la rue je ris la   pour théa et ses toute une faune timide veille       introibo ad altare       nuage on préparait inoubliables, les cher bernard les installations souvent, 13) polynésie       je station 1 : judas a ma mère, femme parmi antoine simon 33 je meurs de soif pour jean-marie simon et sa j’ai donné, au mois       o ki mult est las, il se dort   est-ce que   que signifie 1.- les rêves de suite de je suis mon cher pétrarque, bal kanique c’est       qui je n’hésiterai j’aime chez pierre ajout de fichiers sons dans  “la signification et il parlait ainsi dans la paroles de chamantu       soleil   un vendredi livre grand format en trois les dessins de martine orsoni trois (mon souffle au matin   l’oeuvre vit son la fonction, histoire de signes . si j’étais un  “... parler une à quelques autres et si au premier jour il d’un bout à reprise du site avec la mes pensées restent démodocos... Ça a bien un       au tu le saiset je le vois dans ce périlleux       le "ah ! mon doux pays, deuxième essai       "       cerisi printemps breton, printemps au seuil de l’atelier la rencontre d’une       glouss cet univers sans dieu faisait silence, mais       m&eacu le plus insupportable chez onze sous les cercles       au pour angelo ce qui fascine chez       apr&eg les oiseaux s’ouvrent Ç’avait été la la brume. nuages grande lune pourpre dont les     les fleurs du "mais qui lit encore le madame porte à  pour jean le pour max charvolen 1) dernier vers aoi ce paysage que tu contemplais dans l’innocence des  hier, 17 je ne peins pas avec quoi,  martin miguel vient de toutes les « e ! malvais       enfant heureuse ruine, pensait    si tout au long rimbaud a donc un jour nous avons       embarq seins isabelle boizard 2005       pass&e ce qu’un paysage peut essai de nécrologie, et ma foi, deuxième approche de       je me le ciel est clair au travers station 3 encore il parle lentement, josué    seule au     après encore la couleur, mais cette portrait. 1255 :       la rossignolet tu la       vu le coeur du la pureté de la survie. nul pourquoi yves klein a-t-il du bibelot au babilencore une mesdames, messieurs, veuillez religion de josué il       s̵ 0 false 21 18 ici. les oiseaux y ont fait journée de jamais si entêtanteeurydice que d’heures rare moment de bonheur, dorothée vint au monde       bonhe la danse de madame est une       pour petites proses sur terre apaches : dernier vers aoi       sur deuxième apparition       je me passet li jurz, si turnet a   je ne comprends plus comme ce mur blanc       la ma voix n’est plus que       un "tu sais ce que c’est générations d’un côté ce jour là, je pouvais pour pierre theunissen la antoine simon 12     au couchant antoine simon 30 buttati ! guarda&nbs pas de pluie pour venir granz fut li colps, li dux en il pleut. j’ai vu la libre de lever la tête intendo... intendo ! dans le respect du cahier des dans les hautes herbes et tout avait cinquième essai tout réponse de michel ainsi fut pétrarque dans  si, du nouveau       la raphaël a supposer quece monde tienne l’homme est « 8° de dernier vers aoi voudrais je vous       sur coupé le sonà un titre : il infuse sa       &agrav       dans nos voix sauvage et fuyant comme avant propos la peinture est ne pas négocier ne c’est une sorte de bien sûr, il y eut       dans       grimpa       magnol « voici c’est le grand       ton       la pour michèle gazier 1 et combien violette cachéeton je t’ai admiré,  au mois de mars, 1166 la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > le Patriote

le Patriote



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette